Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique...

Click here to load reader

  • date post

    29-Aug-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique...

  • Les nergies renouvelables et lefficacit nergtique au Maroc

    Contexte et accs au march

    Informations lattentiondes petites et moyennes entreprises

    Partenariat nergtique Maroco-Allemand PAREMA

  • Les nergies renouvelables et lefficacit nergtique au Maroc

    Contexte et accs au march

    Informations lattentiondes petites et moyennes entreprises

    Partenariat nergtique Maroco-Allemand PAREMA

  • Introduction

    Un partenariat nergtique bilatral existe depuis 2012 entre le Royaume du Maroc et la Rpublique fdrale dAllemagne. Plateforme du dialogue politique institutionnalis entre les deux pays, il met en avant et renforce les points communs entre les deux pays, regroupe les activits et les acteurs et associe le secteur priv aux activits. Le partenariat nergtique a notamment vocation fournir aux investisseurs des informations sur le march marocain afin quils puissent identifier temps les chances et les potentiels. Cest dans ce contexte que le Secrtariat du Partenariat nergtique Maroco-Allemand, intgr dans la Direction des Energies Renouvelables et de lEfficacit Energtique (DEREE) du Ministre de lEnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement (MEMEE), a labor la prsente brochure.

    Objectifs et groupe cibleDepuis 2009 au moins, le march marocain de lnergie fait preuve dun dynamisme croissant et souvre de plus en plus aux inves-tissements privs, surtout dans le domaine des nergies renouvelables et de lefficacit nergtique. Cette brochure donne aux entreprises intresses un premier aperu des possibilits dentre sur le march marocain de lnergie et une premire srie de repres utiles pour leur propre recherche approfon-die sur le march. Elle sadresse en particulier aux petites et moyennes entreprises oprant dans les domaines des nergies renouvelables et de lefficacit nergtique et qui, si elles souhaitent entrer sur le march marocain, nont jusqu prsent pas ou trs peu men de recherches ou de rflexions concrtes.

    Ce document na pas lambition de traiter de manire exhaustive toutes les facettes de lentre sur le march. Si elle ne peut remplacer une recherche minutieuse mene par les entreprises elles-mmes, cette brochure nen donne pas moins une vue densemble et indique des interlocuteurs comptents pouvant fournir des informations complmentaires et un accompagnement appropri pour la ralisation de projets dans les nergies renouvelables et de lefficacit nergtique au Maroc.

    Origine des informations

    La brochure sappuie sur les informations officielles dinstitutions marocaines, sur les rsultats danalyses et dtudes publies par des organisations internationales, sur des articles de la presse gnraliste et spcialise rgionale et internationale, sur les connaissances et lexprience dexperts rgionaux et sur des entretiens semi-directifs mens en novembre 2015 au Maroc avec des acteurs marocains et allemands du secteur priv et public. Vous trouverez une liste de rfrences la fin de la brochure.

    Clause de non-responsabilit

    La prsente brochure a fait lobjet dune recherche minutieuse. Lexactitude et le caractre actuel des informations et des chiffres fournis ont en rgle gnrale t vrifis par recoupement de plusieurs sources et par des experts techniques et rgionaux. Nous nassumons toutefois aucune responsabilit pour le contenu de la prsente brochure.

    Octobre 2016

  • 5LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Sommaire

    Le Maroc dans le contexte rgional (UE, MENA, Afrique) 6

    Le dveloppement du secteur marocain de lnergie et la politique nergtique nationale 12

    Aperu des actions et projets en cours 20

    Acteurs importants pour lentre sur le march et informations complmentaires 28

    Aperu des aspects gnraux dordre juridique et formel 34

    Possibilits daides et de financement 36

    Perspectives et dfis pour les entreprises internationales souhaitant entrer sur le march marocain 39

    Bibliographie et rfrences 47

  • 6

    Le Maroc dans le contexte rgional (UE, MENA, Afrique)

    Les liens troits le Maroc et lEurope

    conomieDe par sa situation gographique, le Maroc entretient depuis des sicles des liens co-nomiques et culturels trs troits avec lEurope. Cette relation connat un essor particulier au plan conomique, au moins depuis le dbut de lindustrialisation conti-nue du pays engage dans les annes 1970. Le Maroc est dsormais une composante part entire des chanes de valeur des entreprises europennes (souvent dans le cadre de lexternalisation ou de la sous-traitance).Le secteur agricole est un des piliers tra-ditionnels de lconomie marocaine, mais lindustrie (la chimie et la pharmacie, lautomobile, lalimentaire, llectronique, laronautique, le textile et le cuir) et les services se sont beaucoup dvelopps, surtout dans les annes 1990 et 2000 (part de lindustrie dans le PIB : 14 % en 2014). Le Maroc mne une stratgie de transformation, de modernisation et de diversification : il cherche se diversifier des industries simples, comme le textile et le cuir, et dvelopper des industries plus avances, comme la pharmacie et laro-nautique et lautomobile. Cette stratgie lui permettra moyen terme de rester

    un partenaire commercial important de lUnion europenne (UE). En outre, un accord de libre-change conclu entre lUE et le Maroc est entr en vigueur en 2012, et des ngociations sont dj en cours sur son extension. Le Maroc profite galement du statut de partenariat avanc avec lUE (RSA) tablissant une politique de voisi-nage en permettant laccs du royaume au March intrieur europen.

    nergieLnergie est un autre secteur o le Maroc est un partenaire de plus en plus important pour lEurope. Aprs avoir t presque entirement tributaire des importations dnergies fossiles, le Maroc est en passe de devenir un grand producteur dnergie. Il na certes pas de gisements notables dnergies fossiles jusqu prsent, mais les conditions gographiques lui confrent un potentiel norme dans le domaine de lolien et du solaire. Au plus tard avec le lancement de linitiative industrielle Desertec, les entreprises europennes et allemandes ont, elles aussi, pris conscience de ce potentiel. Actuellement, le Maroc se positionne en tant que partenaire stratgique de lUE en matire

  • 7LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    de production dnergie lectrique et - terme - dexportation dnergie vers lEurope. Les Europens eux aussi considrent de plus en plus le Maroc comme un partenaire important, comme le montre par exemple le partenariat nergtique bilatral avec lAllemagne. En outre, un lien physique existe dj entre lEurope et le Maroc : le Maroc importe de llectricit (env. 5 500 GWh en 2014) depuis lEspagne par deux cbles sous-marins dune capacit dchange de 1 400 MW poss en 1997 et 2006 dans le dtroit de Gibraltar entre le Maroc et lEspagne continentale. Ce sont jusqu prsent les seuls cbles de transport reliant lAfrique du Nord et lEurope. Afin dapprofondir ses interconnexions avec ses voisins, des interconnections avec le Portugal et la Mauritanie et une deuxime interconnexion avec lEspagne sont ltude.

    PolitiqueOutre les activits conomiques, lEurope et le Maroc ont aussi en commun des dfis socitaux : le Maroc se trouve sur lune des principales routes migratoires quempruntent des rfugis venus de toute lAfrique et du Proche-Orient pour se rendre en Europe, le plus souvent vers les deux enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla au Maroc continental. Pourtant, le Maroc nest plus seulement un pays de transit pour les migrants, il est de plus en plus aussi un pays dimmigration. Par ailleurs, le Maroc contribue rduire le nombre de tentatives dimmigration

    illgale en renforant le contrle de son littoral et est ainsi devenu un alli important dans la lutte contre limmigration clandestine vers lEurope. Lengagement commun contre les rseaux terroristes en Europe et en Afrique du Nord et de lOuest devrait, moyen terme, instaurer des liens forts entre le Maroc et les pays de lUE.

    Les pays les plus importants pour les FDI 2001-2011, cumul (en %)

    (Source : AMDI)

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    60

    48,2

    15,3

    6,93,6 3,5

    France Espagne Emiratsarabes unis

    Suisse Grande-Bretagne

  • 8

    Le Maroc dans la rgion MENA

    conomiePar rapport dautres pays dAfrique du Nord et du Moyen-Orient (rgion MENA), le Maroc occupe une trs bonne place dans lindice Doing Business de la Banque mondiale (classement de 189 pays en fonction de la facilit y faire des affaires), galit avec la Tunisie, son concurrent conomique direct dans la rgion (Maroc : 75 en 2016, Tunisie : 74 en 2016). Cest une performance dautant plus remarquable si lon considre le classement du voisin algrien, riche en matires premires, ou celui de lgypte, puissance rgionale. Globalement, le Maroc fait preuve depuis de nombreuses annes dun dveloppement conomique trs solide, fruit dorientations stratgiques prises temps et de manire prvoyante.

    Le Maroc est le premier exportateur de phosphates sur la scne internationale, et est galement actif dans le secteur minier en Afrique. Il sest taill une place excellente dans la rgion MENA et en Afrique, en particulier dans lindustrie et les services.

    La socitLindice de dveloppement humain des Nations unies montre qu il reste au Maroc des disparits marques, en particulier entre les centres urbains et les zones rurales, qui ont un impact conomique, social et sanitaire sur la population et se traduisent entre autres par un exode rural important. Le pays reste confront un taux danalphabtisme lev.

    Ltat marocain fait des efforts consid-rables pour amliorer les conditions de vie et les perspectives de la population (notamment initiative de dveloppement humain, programme de gnralisation dlectricit, programme daccs la sant et lcole, etc.). Les rsultats obtenus sont remarquables : depuis 2004, le taux danalphabtisme a baiss de 11 %, alors que dans le mme temps, la population augmentait. Le taux dlectrification rurale tait de 99 % en 2015, ce qui consti-tue une prouesse norme et tmoigne dune volont politique de dvelopper le pays, car ce taux ntait que de 18 % en 1995 (source : ONEE).

  • 9LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Le pays se trouve dans une position favorable pour aborder les annes venir et il devrait encore progresser dans les diffrents classements.

    Doing Business pays MENAet Allemagne (international)(Source : Banque Mondiale)

    2000 50 100 150

    Allemagne -

    Emirats arabes unis -

    Bahren -

    Qatar -

    Oman -

    Tunisie -

    Maroc -

    Malta -

    Arabie saoudite -

    Kowet -

    Jordanie -

    Iran -

    Liban -

    Cisjordanie et Gaza -

    gypte -

    Irak -

    Algrie -

    Ymen -

    Djibouti -

    Syrie -

    Libye -

    15

    31

    65

    68

    70

    74

    75

    80

    82

    101

    113

    118

    123

    129

    131

    161

    163

    170

    171

    175

    188

  • 10

    Le rle et les ambitions du Maroc en Afrique

    Lconomie et la politique Si lon considre le Maroc en faisant abstraction de lAfrique de lOuest et de lEst, on ne voit quune seule facette de son attrait conomique. Lors de la COP 21 de Paris, Sa Majest le Roi Mohammed VI a qualifi lAfrique de continent de lavenir . Le Maroc poursuit lobjectif dune coopration Sud-Sud long-terme par ltablissement de rapports conomiques quitables avec dautres pays africains, surtout en Afrique de lOuest et en Afrique Subsaharienne. Pour atteindre ce but visionnaire, diffrents projets vont tre lancs dans les annes venir afin de renforcer le rle de locomotive conomique que joue le Maroc sur le continent africain.

    Le Maroc intensifie trs nettement depuis 2013 ses relations politiques et surtout conomiques avec de nombreux pays africains, dont le Sngal, le Mali, la Cte dIvoire, le Gabon, la Guine-Conakry et la Mauritanie. Au fil des dcennies, plusieurs secteurs dactivit marocains, comme les banques et les services, par exemple, se sont dots de solides capacits nationales et de nombreuses entreprises marocaines se sont dj positionnes sur les marchs africains.

    Des banques marocaines comme Attijariwafa bank ou la BMCE oprent ainsi dj dans plusieurs pays du continent. Cest aussi le cas de Maroc Telecom, qui comptait dj 51 millions de clients en Afrique subsaharienne en 2015. LOffice Chrifien des Phosphates (OCP), producteur public de phosphates et dengrais, sest lui aussi durablement implant sur plusieurs marchs dAfrique. De mme, lONEE est engage dans diffrents pays africains. Enfin, toute une srie dentreprises marocaines issues des secteurs dactivit les plus divers oprent en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne. En outre, la compagnie arienne publique Royal Air Maroc propose depuis longtemps de nombreux vols directs prix intressant destination des grands centres conomiques africains : elle est une des premires compagnies ariennes africaines, avec 32 destinations dans 26 pays du continent. Cest un dtail quil ne faut pas sous-estimer.

    Les foires et salons nationaux du Maroc ont depuis longtemps un rayonnement rgional et visent de plus en plus les marchs africains. Entre 2003 et 2013, les exportations du royaume destination de pays africains ont t multiplies par cinq, passant denviron 200 millions deuros environ un milliard deuros.

  • 11LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Les experts locaux estiment que les institutions et entreprises marocaines sont capables de simplanter durablement sur diffrents marchs dAfrique de lOuest et de lEst au cours des prochaines annes. Elles devraient mettre dans un premier temps laccent sur les pays francophones dAfrique de lOuest.

    nergieEn ce qui concerne la production et le transport dlectricit, le Maroc envisage dexporter de llectricit non seulement vers lEurope, mais aussi vers des pays dAfrique de lOuest.

    Le pays entend devenir la plaque tournante de llectricit en Afrique du Nord et de lOuest (Office National de llectricit et de lEau Potable, ONEE). Une ligne de 400 kV relie le Maroc et lAlgrie depuis 1988. Aprs linstallation

    dune deuxime ligne, la dernire ligne, la troisime, avoir t mise en service, en 2009, a port la capacit dchange 1 700 MW. Une tude de faisabilit pour une interconnexion avec la Maurtanie et dautres pays de lAfrique de lOuest est en cours. Par ailleurs, lONEE, lOffice national marocain de production et de distribution dlectricit, a dj russi dcrocher ses premires parts de march dans le domaine de llectrification rurale, au Sngal. Le Maroc ractive ses relations commerciales sculaires avec lAfrique. Cela reprsente aussi des perspectives pour les entreprises qui souhaitent simpliquer au Maroc, tout en envisageant galement la mise en valeur dautres marchs dAfrique. Elles pourront sappuyer sur le Maroc, en tant que base, ainsi que sur les structures marocaines en place dans diffrents pays dAfrique.

  • 12

    Dveloppement du secteur marocain de lnergie et politique nergtique nationale

    Les chiffres cls du secteur marocain de lnergie

    Le Maroc na que trs peu de gisements dnergies fossiles et dpend donc encore beaucoup des importations nergtiques (2014 : importation de 89,4 % de lnergie utilise).

    La consommation totale dnergie pri-maire augmente denviron 5 % par an depuis 2004, tandis que laugmentation par habitant est plus modre, de 3,6 % par an. Environ un tiers de la consommation totale dnergie primaire est consacre

    la production dlectricit, laquelle sest leve 33 500 GWh en 2014. Le Maroc en a produit 28 000 GWh et importe le reste dEspagne. Le Maroc compte 33,5 millions dhabitants.

    En 2015, les capacits de production lectrique du Maroc taient de 8 154 MW, rparties entre le charbon (31 %), le fuel et diesel (10 %), lhydrolectricit (22 %), le gaz (25,8 %) et lolien (9,4 %).

  • 13LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Les capacits seront augmentes de 6 500 MW dici 2020. Sur cette nouvelle capacit totale de 14 500 MW, le solaire et lolien reprsenteront chacun environ 2 000 MW. Les subventions accordes par ltat au secteur de lnergie sont un poste consi-drable du budget public, actuellement dficitaire (2013 : - 6,0 %), et constituent, en

    raison des fluctuations des prix des sources dnergie sur le march mondial, un risque financier lev pour ltat. Leur rduction progressive aboutira leur suppression totale dici 2017.

    Le systme de tarification de llectricit est modul, notamment en fonction de la consommation, des horaires de consom-

    MEMEE (Ministre de lEnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement) Stratgie Cadre gnral

    ONEE (Office National de lEau et de lElectricit) Production Transport/rseau Distribution (directe: ca. 50 %)

    Cosommateurs finaux haute et

    trs haute tension

    Distributeur dnergie privs

    Distributeurs dnergie publics

    CasablancaLydec

    MknsRADEEM

    MarrakechRADEEMA

    RabatRedal-Veolia

    El JadidaRAK de Knitra

    SafiRADEES

    Tanger-TtouanAmendis-Veolia

    LaracheRADEEL

    FsRADEEF

    El JadidaRADEEJ

    Consommateurs finaux dans

    lespace rural

    Consommateurs finauxdans lespace urbain

    Imports

  • 14

    mation et du type de compteur. En 2015, le prix final du kWh la consommation a vari entre env. 5 et 17 centimes deuro (T.V.A. 14 % comprise), la majeure partie des tarifs tant compris entre env. 6 et 12 centimes deuro (T.V.A. 14 % comprise).

    Lobjectif stratgique dclar est dassurer la scurit dapprovisionnement en rduisant continuellement la dpendance vis--vis des importations dnergie. Conscient du potentiel dont il dispose en matire dnergies renouvelables, le Maroc a mme lambition, long terme, de devenir exportateur dnergie destination des marchs europens et africains. Il runit les conditions naturelles (potentiels olien et solaire, situation gographique) ncessaires.

    Capacits installes pourla production dnergie en MW

    (Source : ONEE, MEME)

    16000 -

    14000 -

    12000 -

    10000 -

    8000 -

    6000 -

    4000 -

    2000 -

    0 -mi-2015 juquen 2020

    8000

    14500

    La stratgie nergtique nationale

    La stratgie nergtique nationale marocaine sinscrit dans la politique de rformes conomiques et sociales enga-ge par le Roi Mohammed VI. Elle pose des orientations et des conditions gn-rales importantes pour le dveloppement des nergies renouvelables et tmoigne surtout dune chose : le Maroc veut la transition nergtique. Il a atteint ds 2014 un taux dnergies renouvelables gal 32 % (essentiellement lnergie hydrolectrique) des capacits de pro-duction lectrique installes. Dici 2020, les nergies renouvelables devront reprsenter 42 % des capacits de pro-duction dlectricit, soit un total de 6 000 MW. Lors de la COP 21 de Paris, le roi Mohammed VI a fait annoncer ltape suivante : dici 2030, le parc de produc-tion dlectricit dorigine renouvelable passera 52 % de la capacit lectrique totale installe. Les sources dnergie fossiles continueront jouer un rle important brve chance, mais il est incontestable que lavenir du mix lec-trique national passe par lolien et le solaire. Le Maroc assume ainsi un rle de prcurseur, non seulement au niveau rgional, mais aussi au plan mondial.

  • 15LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Les principaux objectifs de la stratgie nergtique sont :

    la scurit dapprovisionnement ; laccs lnergie des prix

    raisonnables ;

    la maitrise de lnergie ; la protection de lenvironnement.

    Ces objectifs seront atteints principalement laide des orientations suivantes :

    un mix de capacits de production dlectricit optimis et diversifi ;

    la monte en puissance des nergies renouvelable - en particulier de lolien, du solaire et de lhydrolectrique ;

    une sensibilisation accrue lenjeu de lefficacit nergtique ;

    la promotion de lexploitation des gisements nationaux de ptrole et de gaz naturel ;

    une meilleure intgration rgionale des rseaux de transport dlectricit.

    Le ministre de lnergie marocain, Abdelkader Amara, a indiqu lors dune runion de lAgence internationale de lnergie (AIE) en novembre 2015 Paris que le Maroc investirait dici 2025 un total de 37 milliards de dollars US dans le secteur nergtique national. Dautres investissements massifs sont attendus. Le Maroc mne une politique nergtique nationale clairement formule.

    Capacit lectrique planifie pour 2020 (Source : ONEE)

    Charbon34%

    Gaz Naturel7%

    Fioul11%

    Hydraulique15%

    Eolien19%

    Solaire14%

    Les premires tapes importantes ont t ralises et le pays a fait des progrs importants, comme latteste une tude de lAIE sur le Maroc, In Depth Review of Energy Policy, de fin 2014 qui a conform les choix nergtiques du Maroc.

    Le Maroc prend trs au srieux la monte en puissance des nergies renouvelables, comme en tmoigne le choix de Marrakech pour accueillir la prochaine confrence internationale sur le climat.

    Lvolution dynamique des dernires annes est convaincante : les choses ont normment boug depuis les annes 2008/2009, qui peuvent tre considres comme le coup denvoi de la transi-tion nergtique marocaine .

  • 16

    Voici quelques tapes importantes de cette transition classes par ordre chronologique :

    Prsentation de la stratgie nergtique nationale (2009)

    Promulgation de lois-cadres dterminantes prvoyant des dispositions relatives au dbut de la libralisation du march de llectricit, aux nergies renouvelables et lefficacit nergtique : lois 13-09, loi 47-09, loi 16-08 (2009)

    Prsentation du plan solaire marocain (2009)

    Prsentation du plan olien marocain (2010)

    Cration de lAgence nationale pour le dveloppement des nergies renouvelables et de lefficacit nergtique ADEREE (2010)

    Cration de lAgence marocaine de lnergie solaire (Moroccan Agency for Solar Energy MASEN) (2010)

    Cration de la Socit dinvestisse-ments nergtiques SIE (2010)

    Cration de lInstitut de recherche en nergie solaire et nergies nouvelles IRESEN (2011)

    Mise en service du premier parc olien (150 MW) Taza dans le cadre du plan olien marocain (2015)

    Mise en service de la premire centrale solaire thermodynamique (CSP) NOORo 1 (160 MW) Ouarzazate dans le cadre du plan solaire marocain (2015)

    Mise en chantier de trois instituts de formation aux mtiers des nergies renouvelables et de lefficacit nergtique (Institut de Formation aux Mtiers des Energies Renouvelables et de lEfficacit Energtique, IFMEREE) Oujda, Tanger et Ouarzazate -> les premiers de ce genre en Afrique du Nord (2015)

    Publication de la loi 58-15 ouvrant laccs aux rseaux basse et moyenne tensions, modifiant et compltant la loi 13-09, et du dcret n 2-15-772 relatif laccs au rseau lectrique national de moyenne tension (2015)

    Adoption de la loi 48-15 sur la rgularisation du secteur nergtique et mise en uvre de lAutorit nationale de rgulation du secteur de llectricit - ANRE (2016)

    Restructuration au niveau des comptences et dnomination des institutions publiques MASEN, ONEE et ADEREE/AMEE par les lois 37-16, 38-16, 39-16 (2016)

    En t 2016, les autorits nergtiques marocaines ont t restructures : La MASEN, responsable de la mise en uvre du Plan solaire Marocain, voit ses prro-gatives tendues lensemble des ENR devient Moroccan Agency for Sustainable Energy (Agence Marocaine pour lEnergie Durable). Par ailleurs, lADEREE se focalise dsormais sur lefficacit nergtique et a t renomme AMEE (Agence Marocaine pour lEfficacit Energtique).

  • 17LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Principales nouveauts lgislatives dans le secteur marocain de lnergie :

    La loi 16-08 sur lautoproduction autorise pour la premire fois toute personne physique ou morale produire de llectricit pour ses propres besoins. Cette autoproduction est soumise autorisation et assortie notamment des conditions suivantes :

    La capacit ne doit pas dpasser 50 MW.

    La production est destine lusage exclusif du producteur.

    Lexcdent de production ventuel doit tre vendu directement lONEE.

    Jusqu prsent, cette possibilit est surtout utilise par les grands cimentiers Lafarge (30 MW) et Ciments du Maroc (5 MW) et par le producteur national de phosphates OCP.

    La loi 13-09 autorise toute personne physique ou morale produire de lnergie partir de sources renouvelables. Il peut sagir dune autoproduction ou dune production destine tre injecte sur le rseau haute ou moyenne tension et vendue des acheteurs disposant dun raccordement adquat. Le rseau basse tension est dsormais inclus dans lextension vise par la loi 58-15, mais le dcret dapplication est encore en cours dlaboration, ce qui empche pour linstant linjection dcentralise grande chelle par des particuliers ou de petites entreprises. moyen terme, cet

    obstacle sera lui aussi lev, ce qui devrait notamment donner un lan considrable la production dlectricit par de petites centrales photovoltaques. Les centrales oliennes de puissance suprieure ou gale 2 MW doivent tre ralises sur les sites identifis cet effet. Les installations de puissance gale ou suprieure 2 MW (production dlectricit) ou 8 MW (nergie thermique) sont de plus soumises un rgime dautorisation. La loi autorise lexportation dune partie de llectricit produite. En tout tat de cause, le raccordement et le transport sont assurs par lONEE, qui doit galement tre associ la vente. Sur la base de cette loi, des entreprises ont mis en place des capacits correspondantes, comme :

    Nareva (200 MW) UPC Renewables (120 MW) Innovent Maroc (18 MW) Energies J2 Terre (17 MW) Platinum Power (36 MW) SGTM (22 MW)

    La loi 47-09 traite de lefficacit nergtique dans les secteurs du btiment (btiments rsidentiels et tertiaires), des transports et de lindustrie. Cette loi introduit la performance nergtique du btiment et des quipements et appareils, laudit nergtique obligatoire partir dun seuil de consommation dans lindustrie et le tertiaire, ltude dimpact nergtique au pralable de tout projet de programme damnagement urbain ou de construction partir dun seuil de consommation prvisionnelle et le contrle technique

  • 18

    de lefficacit nergtique. Le texte encourage par ailleurs des actions de formation et de sensibilisation lefficacit nergtique. En outre, le dcret dapplication n2-13-874, qui prescrit pour la premire fois des spcifications techniques minimales en termes de performances thermiques (toitures, murs extrieurs, fentres, sols, etc.) pour une srie de constructions neuves, est entr en vigueur en novembre 2015.

    Ces textes, ainsi quun certain nombre dautres dispositions, sont des premires tapes trs importantes. Tous les experts interrogs saccordent toutefois reconnatre quune libralisation plus pousse, en particulier louverture de laccs au rseau basse tension, est ncessaire pour que le march marocain devienne intressant, surtout pour les petites et moyennes entreprises (et en particulier celles du segment photovoltaque (PV)) qui ne profitent encore que trs peu des grands projets.

    La publication de la loi 48-15 en juillet 2016 reprsente une tape importante pour la libralisation du secteur nergtique. La loi cre une autorit nationale de rgulation responsable des tarifs daccs et dutilisation du rseau de moyenne et haute tension pour les nouveaux producteurs. La mise en uvre de la lgislation est en cours, et devrait permettre lautorit

    de grer dventuels conflits entre les oprateurs et les utilisateurs du rseau. Par ailleurs, le rseau de haute tension de lONEE sera administr de manire indpendante de la production nergtique afin dviter la discrimination de nouveaux producteurs. Louverture du rseau basse tension aux producteurs dcentraliss figure dj dans la loi 58-15. Le dcret dapplication ncessaire est en cours dlaboration, mais la date de fin de rdaction de la prsente brochure, aucune date na t encore fixe pour lentre en vigueur effective de louverture de laccs au rseau basse tension.

  • 19LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Dveloppement du rseau lectrique

    Le rseau lectrique est bien implant, sur-tout dans les grandes agglomrations. En 2015, llectrification en milieu rural tait de 99 % ( quelques exceptions prs, cela signifie un raccordement au rseau central), ce qui fait du Maroc un exemple pour toute la rgion. Ce taux, qui ntait que de 18 % en 1995, tmoigne de limportance que le Maroc accorde lnergie en tant qulment du dveloppement social. Cest galement une rfrence excellente dont lONEE peut se prvaloir dans sa recherche de nouveaux marchs en dehors du Maroc.

    Face laugmentation annuelle de la consommation dlectricit et lloi-gnement croissant entre les sites de production dlectricit (surtout en ce qui concerne les grands projets oliens et solaires) et les acheteurs effectifs, lONEE

    travaille dj activement au dveloppe-ment et la modernisation du rseau national de transport dlectricit. Des investissements denviron 730 millions deuros sont prvus dans ce cadre pour la seule priode 2014-2017. Le site internet de lONEE fournit des informations sur les appels doffres lancs dans ce domaine.

    Le rseau national de transport dlectricit en km (2015)

    (Source : ONEE)

    50000 10000 15000

    -

    60 kV

    -

    150 kV

    -

    225 kV

    -

    400 kV

    147

    9000

    3000

    11990

  • 20

    Aperu des actions et projets en cours

    nergie hydrolectrique

    Lnergie hydrolectrique peut dj tre considre comme une composante traditionnelle du parc marocain de centrales lectriques (capacit installe en 2015 : 1 770 MW) et le potentiel est dj bien exploit.La mise en place des capacits de production dhydrolectricit a commenc ds les annes 1960 sous le rgne du roi Hassan II. brve chance, on ne peut donc plus sattendre qu la construction de petites centrales ou de microcentrales. Par ailleurs, au Maroc, la production dhydrolectricit est fortement tributaire du rgime de prcipitations.

    Le dveloppement du parc de centrales hydrolectriques se poursuit, mais cest dans lolien et le solaire quauront lieu les volutions majeures.Les projets sont dvelopps en rgle gn-rale par lONEE. Loffice a rcemment identifi 125 sites supplmentaires suscep-tibles daccueillir de petites centrales ou des microcentrales (de 100 kW 1 500 kW), totalisant un potentiel denviron 300 MW. Ces sites sont galement intressants pour les producteurs dlectricit privs et peuvent tre raliss par leurs soins. Jusquen 2030, la capacit nergtique des microcentrales hydrauliques devrait slever 3 GW.

    Par ailleurs, le Maroc sengage de manire active pour les technologies de pompage (STEP), dont le potentiel pourrait slever prs de 6GW.

    Grands projets concrets lhorizon 2020 :

    SitePuissance

    en MW

    Abdelmoumen Station de transfert dnergie par

    pompage (STEP)2 x 175

    El Menzel Centrale hydrolectrique

    125

    Mdez Centrale hydrolectrique

    45

  • 21LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    nergie olienne

    Avec un littoral de 3 500 km, le Maroc dispose dun norme potentiel olien. Le potentiel olien technique est dun peu moins de 5 000 TWh/an ; il serait possible dinstaller des capacits utiles de 25 000 MW (source : ADEREE). Fin 2015, les capacits installes ou sur le point dtre mises en service totalisaient environ 1 160 MW :

    Site Puissance en MW

    Tarfaya 300

    Laayoune 50

    Akhfenir 200

    Tanger I 140

    Khalladi 120

    Koudia Baida 300

    Haouma 50

    Le Programme olien Intgr adopt en 2010 et galement connu sous le nom de plan olien marocain doit doubler ces capacits et les amener 2 000 MW dici 2020.

    Il porte sur une capacit totale de 1 000 MW, qui doit tre ralise en deux phases sur six sites :

    SitePuissance en

    MWMise en service

    Taza 150 2015

    Midelt 150 dici 2020

    Tiskard 300 dici 2020

    Tanger II 100 dici 2020

    Jbel Lahdid 200 dici 2020

    Boujdour 100 dici 2020

    2000MW supplmentaires sont prvus lhorizon de 2030. Cest dsormais la MASEN qui sera responsable des projets et procdera aux appels doffres. Des investissements de quelque 3,5 milliards de dollars US sont prvus lhorizon 2020 dans le cadre du plan olien. Les volutions dans lolien sont trs prometteuses, comme le montre la socit Siemens, prsente depuis 1929 au Maroc, et qui a dj ralis le projet de 300 MW de Tarfaya. Lentreprise vient dannoncer la construction Tanger dune usine de pales de rotor qui produira pour les marchs dAfrique, dEurope et du Moyen-Orient. Le volume dinvestissement est denviron 100 millions deuros. Autre signe notable : le consortium NAREVA/ENEL/SIEMENS a remport dbut 2016 lappel doffres du projet olien de 850 MW avec des prix les plus bas du monde 0,030 dollar US/kWh.

  • 22

    nergie solaire

    Le Maroc a un potentiel solaire moyen de plus de 5 kWh/m2/jour. Pourtant, lnergie solaire ne joue encore quun rle rduit dans le mix nergtique marocain, savoir dans le cadre du programme dlectrification rurale, o le photovoltaque est utilis pour approvisionner les villages reculs. Les choses changent beaucoup depuis le lancement, en 2009, du plan solaire marocain baptis Programme Marocain de lnergie Solaire.

    Le programme prvoit qu lhorizon 2020, les capacits de production installes, tant en CSP quen PV, seront dau moins 2 000 MW. Aux cinq sites prvus alors sont venus sajouter en 2015 ceux de Midelt et Tata, dont la ralisation a t avance, ce qui permettra mme au Maroc de dpasser la barre des 2 000 MW dici 2020.

    Ces grands projets sont maintenant raliss ou prvus sur les sept sites suivants :

    Site / centrale Puissance en MW Technologie Mise en service

    OuarzazateNOORo INOORo IINOORo IIINOORo IV

    Total : 58016020015070

    CSPCSP

    CSP (tour solaire)PV

    20152017/182017/18

    2018

    Midelt jusqu 600 CSP / PV** dici 2019

    Tata jusqu 600 CSP / PV** dici 2019

    Ain Bni Mathar 420 CSP / gaz* dici 2020

    Sebkhate Tah 500 CSP / PV** dici 2020

    Foum Al Ouad 500 CSP / PV** dici 2020

    Boujdour 100 CSP / PV** dici 2020

    ** Centrale hybride solaire-gaz de 420 MW (20 MW en CSP et 400 MW au gaz).** La rpartition exacte entre CSP et PV na pas encore t arrte. En 2013, la MASEN estimait quelle serait denviron 80 % de CSP et de 20 % de PV. tant donn que les cots de fabrication des installations photovoltaques ont nettement baiss rcemment, certains experts sattendent une augmentation de la part du PV.

  • 23LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Des investissements denv. 9 milliards de dollars US sont prvus lhorizon 2020 dans le cadre du plan solaire.

    En outre, lONEE ralise pour son propre compte une srie de centrales PV de taille moyenne (20 30 MW) rparties comme suit :

    Au Maroc, lnergie solaire est dj comptitive : le cot de produc-tion moyen sur le site de Ouarzazate (CSP) est de 12 centimes deuro/kWh (source : KfW), et le prix de llectricit produite par la centrale PV (Noor IV) sl-

    vera 4,3 eurocents/kWh, figurant parmi les records les plus bas du monde. En outre, louverture attendue de laccs au rseau basse tension permettra au PV de jouer un rle conomique bien plus important et de devenir un segment de march int-ressant. En raison de lvolution actuelle des prix la production et des conditions naturelles excellentes dont bnficie le Maroc, on peut mme sattendre pour le CSP des cots nettement infrieurs 12 centimes deuro/kWh.

    Le secteur naurait donc pas vraiment besoin de systmes daide spcifiques, mais le Maroc continue les dvelopper.

    Par ailleurs, le Programme de dveloppe-ment du march marocain des chauffe-eau solaires (Shemsi) doit permettre dici 2020, par le biais de subventions lachat des chauffe-eau et dune offre de crdit standardise, linstallation de 1,7 million de m2 de chauffe-eau solaires dans les mnages.

    Nom / sitePuissance en MW

    Techno-logie

    Mise en service

    NOOR Tafilalet

    75 - 100 PV 2017

    NOOR Atlas

    200 PV 2018

    Non dtermin

    100 PV 2019

  • 24

    Biomasse

    Au Maroc, la biomasse et le biogaz bnficient de limportant secteur agricole du pays et du fait quune grande partie des dchets est constitue de composants organiques. Le Maroc planifie lexploitation bionergtique des dchets domestiques et la production du biogaz partir des eaux uses. Par ailleurs, la filire biomasse va tre renforce afin de substituer le mazout dans le secteur industriel. Pourtant, ce potentiel na pas encore fait lobjet de stratgies nationales, mme si quelques petites entreprises sont dj actives dans ce domaine.

    Efficacit nergtique

    Le Maroc a dmontr son engagement pour lefficacit nergtique ds ladoption dun Plan National dActions Prioritaires 2008-2012. Suite un dbat national sur lefficacit nergtique, la stratgie defficacit nergtique a t revue avec des objectifs ambitieux visant une amlioration de lefficacit nergtique de 20 % (par rapport au CNA) en 2030 et des plans daction dvelopps dans les secteurs du transport, du btiment, de lindustrie, de lagriculture et de lclairage public. Un contrat programme Etat- AMEE a t finalis pour la mise en uvre de cette stratgie qui sera adopte en 2017.

  • 25LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Cette stratgie, mene avec rsolution, dfinira des actions dans les secteurs suivants :

    Secteur industriel Construction et technique du

    btiment

    Infrastructure du transport Eclairage public et domestique

    Il faut souligner que le thme de lefficacit nergtique suscite un intrt croissant au Maroc et que cette tendance va encore se renforcer sous leffet de la croissance dmographique et du dveloppement conomique attendus.

    Le pays relve ce dfi, mais il nen est qu ses dbuts dans ce domaine.Cela signifie en mme temps un poten-tiel particulirement important pour les bureaux dtudes et conseillers en effica-cit nergtique et pour la formation ces professions.

  • 26

    nergies fossiles

    Comme nous lavons dj vu, les ner-gies fossiles traditionnelles continueront moyen terme jouer un rle important dans le mix nergtique marocain, surtout dans un contexte daugmentation permanente de la consommation dlec-tricit.

    Cela se manifeste par linstallation de capacits supplmentaires ( partir de 2015) :

    Centrales lectriques au gaz naturel liqufi (GNL) Jorf Lasfar (2 x 600 MW) et sur un site restant dterminer (2 x 600 MW)

    Centrale thermique au charbon Safi (2 x 693 MW)

    Extension de la centrale thermique au charbon de Jerada (de 165 515 MW

    Dans le domaine des nergies fossiles, le Maroc met, depuis environ 2005, davantage laccent sur le gaz naturel et a mis en place des capacits correspondantes. Le pays intensifie galement lexploitation des faibles rserves de ptrole et de gaz naturel dont il dispose. Un dbat est en cours sur lexploitation dimportants gisements de gaz de schiste. Le Maroc entend ainsi rduire les importations dnergies fossiles, qui restent invitables moyen terme. Il faut toutefois souligner que le Maroc investit beaucoup plus dans le dveloppement des nergies renouvelables, dont la part dans le mix nergtique continuera augmenter sensiblement au cours des prochaines annes et qui sont appeles se substituer aux nergies fossiles.

  • 27LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Formes dinvestissement / financements

    Les investissements dans la construction de centrales prennent essentiellement la forme de partenariats public-priv, auxquels participe toujours lune des agences publiques de lnergie (en rgle gnrale, lONEE ou la MASEN). Il existe galement des investissements uniquement publics (gnralement par lintermdiaire de lONEE) ou uniquement privs. Ces derniers ont t rendus possibles par la loi 13-09. Du ct marocain, les ressources financires utilises proviennent du budget ordinaire, du Fonds Hassan II pour le dveloppement conomique et social, du Fonds pour lefficacit nergtique (FEE), du Fonds pour le dveloppement nergtique, du Fonds en nergies renouvelables (FER), de la SIE et de ressources propres de lONEE. Le Maroc reoit un soutien financier dun certain

    nombre dinstitutions et de pays, dont la Kreditanstalt fr Wiederaufbau (KfW) (avec, entre autres, des fonds du ministre fdral allemand de la Coopration conomique et du Dveloppement, du ministre fdral allemand de lEnvironnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sret nuclaire, de lInitiative internationale pour la protection du climat (Internationale Klimaschutzinitiative, IKI), de lInitiative allemande Technologie et climat (Deutsche Klima- und Technologieinitiative, DKTI)), la Commission europenne, la Banque europenne dinvestissement, lAgence franaise de dveloppement AfD, le Clean Technology Fund, la Banque africaine de dveloppement, lArabie saoudite et les mirats arabes unis.

    Transfert de technologie et cration dune industrie marocaine des nergies renouvelables

    Outre lobjectif proprement dit, la production dlectricit, les projets publics dans lolien et le solaire devraient aussi contribuer la cration et au renforcement dune industrie olienne et solaire nationale, dans lesprit de la politique industrielle marocaine de transfert de technologie et de dveloppement dindustries de pointe tournes vers lavenir. Les consortiums privs retenus lors des appels doffres doivent donc sattendre ce que les entreprises marocaines soient de

    plus en plus souvent associes aux projets (exigences de contenu local).

  • 28

    Acteurs importants pour lentre sur le march et informations complmentaires

    Organisations allemandes au Maroc

    Organisation Brve description Informations et assistance Informations/contact

    Ambassade dAllemagne RabatReprsentation diplomatique de la Rpublique fdrale au Maroc

    Lambassade souhaite expressment un dialogue et des changes avec les entreprises allemandes. Linterlocuteur de premire intention est le conseiller aux affaires conomiques.

    > Informations sur les volutions conomiques, politiques et socitales actuelles

    > Interlocuteur pour les questions de politique conomique

    www.rabat.diplo.de

    AHKChambre allemande de commerce et dindustrie au Maroc

    LAHK, qui dispose dun vaste rseau et dune longue exprience au Maroc, est le premier interlocuteur sur place pour les entreprises allemandes. Elle remplit en outre des missions dans le cadre du partenariat nergtique maroco-allemand.

    > Complment dinformations sur le march

    > Appui la cration dentreprises au Maroc

    > Mise en relation> Aide au recrutement

    dexperts

    marokko.ahk.de

    GIZDeutsche Gesellschaft fr internationale Zusammenarbeit GmbHBureau de la GIZ au Maroc

    La GIZ intervient au Maroc au travers dun certain nombre de projets dans lnergie ou dans des secteurs voisins. Elle remplit notamment les missions du secrtariat du partenariat nergtique maroco-allemand.

    > Informations sur le secteur de lnergie et mise en relation

    > Aide au recrutement dexperts / recommandations

    > Partenariats public-priv (PPP intgrs et DeveloPPP) dans lesquels la GIZ assure le volet public et ralise avec vous en tant quentreprise des projets communs

    www.giz.de/de/weltweit/340.html

    KfW - EntwicklungsbankBureau de la KfW au Maroc

    La banque de dveloppement KfW intervient depuis une vingtaine dannes au Maroc et finance actuellement - avec dautres organisations - des projets majeurs dans le domaine des nergies renou-velables, avec un portefeuille denviron 2 milliards deuros.

    > Informations sur le secteur de lnergie et mise en relation

    [email protected]

  • 29LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Organisations allemandes connaissant le march marocain de lnergie,mais non prsentes au Maroc

    Organisation Brve description Informations et assistance Informations/contact

    GTAIGermany Trade & Invest GmbH

    La GTAI, socit de promotion conomique de lAllemagne ltranger, nest pas prsente au Maroc, mais elle suit avec attention lactualit et les volutions en cours au Maroc depuis son sige de Bonn. Elle est en outre en change permanent avec lAHK de Casablanca.

    > Complment dinformations gnrales sur le march et le secteur de lnergie

    > Publication dappels doffres privs et publics au Maroc sur le site internet de la GTAI

    www.gtai.de/GTAI/Navigation/DE/Trade/Weltkarte/Afrika/marokko.html

    DENADeutsche Energieagentur

    La DENA dispose dune expertise sur le march marocain de lnergie.

    > Complment dinformations sur le march et analyses sur le secteur marocain de lnergie

    www.dena.de

  • 30

    Les acteurs marocains du secteur de lnergie : ministres concerns

    Ministre Brve description Informations et assistance Informations/contact

    MEMEEMinistre de lnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement

    En tant que ministre comptent, le MEMEE pose naturellement le cadre juridique du secteur, applique concrtement la stratgie nationale et exerce la tutelle sur un certain nombre dadministrations et dinstitutions subordonnes.

    > Informations sur le cadre gnral (juridique) dans le secteur de lnergie

    > Informations sur lorientation stratgique du pays dans les secteurs de lnergie et de lenvironnement

    > Communiqus officiels

    www.mem.gov.ma

    MEF Ministre de lconomie et des Finances

    Le ministre des Finances publie rgulirement les derniers chiffres et indicateurs sur la situation conomique et budgtaire du Maroc, des donnes qui sont galement importantes pour le secteur de lnergie. Il est en outre linterlocuteur pour les questions fiscales et douanires et responsable du Fonds Hassan II pour le dveloppement conomique et social.

    > Informations sur les indicateurs conomiques et budgtaires nationaux

    > Informations sur le cadre juridique fiscal et douanier

    www.finances.gov.ma

    MCIMinistre de lIndustrie, du Commerce, de lInvestissement et de lconomie numrique

    Le ministre et les administrations subordonnes sont notamment responsables de la mise en uvre de deux programmes ambitieux, le plan dmergence industrielle et le plan dacclration industrielle, ainsi que de la cration de parcs industriels.

    > Informations sur le secteur industriel et les stratgies industrielles nationales

    www.mcinet.gov.ma

    MAPMMinistre de lAgriculture et de la Pche maritime

    Le ministre de lAgriculture est responsable de la conception et de la mise en uvre des stratgies nationales pour le secteur agricole (en premier lieu, le plan Maroc Vert). Il est donc linterlocuteur pour les solutions nergtiques dans lagriculture.

    > Informations sur le secteur agricole et les stratgies agricoles nationales

    www.agriculture.gov.ma

  • 31LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Les acteurs marocains du secteur de lnergie : agences, instituts et associations

    Organisation Brve description Informations et assistance Informations/contact

    ONEEOffice National de llectricit et de lEau Potable

    LONEE est le principal acteur du march marocain de llectricit. Il est propritaire du rseau, producteur dlectricit, achte de llectricit des producteurs privs marocains, importe de llectricit et assure la distribution (lui-mme et par le biais de tiers privs et publics).

    > Statistiques actuelles sur le march et la consommation

    > Informations sur les appels doffres en cours (notamment pour la construction de centrales et le dveloppement des rseaux)

    > Informations et autorisations pour linjection dlectricit sur le rseau

    > Octroi dautorisations pour les installations de production soumises autorisation

    www.one.org.ma

    FENELECFdration Nationale de llectricit, de llectronique et des nergies Renouvelables

    La FENELEC, cre en 1997, est une fdration nationale regroupant les professionnels des secteurs de llectricit, de llectronique et des ner-gies renouvelables. Elle est actuellement le porte-parole de cinq associations, dont lAMISOLE, et couvre ainsi la quasi-totalit du secteur.

    > Informations complmentaires sur les branches dactivit et les marchs

    > Mise en relation avec des interlocuteurs et des contacts

    www.fenelec.com

    AMISOLEAssociation Marocaine des Industries Solaires et oliennes

    LAMISOLE, dont la cration remonte 1987, a une activit de lobbying et de communication, organise des foires et des salons, finance la cration de clusters, ralise des tudes de march et met les acteurs en relation. Elle gre galement trois centres de formation aux nergies renouvelables. LAMISOLE compte environ 70 membres.

    > tudes de march et prestations dinformatique dcisionnelle

    > Mise en relation

    Rsidence Mervet, 4 rue de la Bastille, Casablanca, Maroc

    Tl. : +212522949182

    Cluster SolaireAssociation des acteurs du secteur solaire

    Le Cluster Solaire reprsente 260 entreprises. En plus de son activit dassociation classique, il appuie notamment la mise en relation dacteurs en vue de la cration de partenariats ou de coentreprises entre des entreprises marocaines et trangres (principalement espagnoles, franaises et allemandes).

    > Mise en relation dentre-prises marocaines et tran-gres

    > Cofinancements de petit volume, en particulier pour des dmonstrations tech-nologiques / prsentations

    > Informations sur le secteur solaire marocain

    > Mise en relation

    www.clustersolaire.ma

  • 32

    Les acteurs marocains du secteur de lnergie : agences, instituts et associations

    Organisation Brve description Informations et assistance Informations/contact

    Cluster EMC Efficacit nergtique des Matriaux de Construction

    Le Cluster EMC, cr en 2013 et soutenu par le ministre de lIndustrie, runit des entreprises, des architectes, des bureaux dtudes, des universits, des fon-dations, des mdias et dautres experts qui font ensemble la promotion dapproches, de solutions et de projets innovants dans le domaine de lefficacit nergtique des btiments.

    > Accompagnement/appui des membres lors de leurs projets

    > Ralisation dtudes> Information sur les

    normes dans le secteur de la construction

    > Renforcement des capacits / formations

    www.clusteremc.org

    MASEN Moroccan Agency for Sustainable Energy

    Dveloppement de projets au niveau technique, conomique et financier, coordination des activits dans le secteur des nergies renouvelables. Jusqu prsent, la MASEN a t uniquement responsable dimplmenter le plan solaire national, dsormais elle est charge de mettre en uvre les objectifs ENR dans toutes les technologies.

    > Informations sur le plan solaire marocain, ltat de sa mise en uvre et son dveloppement

    > Informations sur les appels doffres en cours (notamment pour la construction de centrales)

    > Mise en relation avec des interlocuteurs et des contacts

    www.masen.ma

    AMEE Agence Maro-caine pour lEfficacit Ener-gtique

    Fond en 2010, lancienne ADEREE a t renomm AMEE en 2016 dans le cadre dune vaste restructuration institutionnelle. Elle est dsormais responsable de tous les projets dans le secteur de lefficacit nergtique, comme par exemple limplmentation dune stratgie nationale de lefficacit solaire ou encore lactualisation de lAtlas olien et solaire.

    > Informations sur les rglementations et les stratgies, actuelles et prvues, dans le domaine de lefficacit nergtique

    > Informations sur les sites identifis comme pouvant accueillir des centrales oliennes et solaires

    > Mise en relation avec des interlocuteurs et des contacts

    www.aderee.ma

    IRESENInstitut de Recherche en nergie Solaire et nergies Nouvelles

    Cr en 2011, lIRESEN est charg didentifier des thmes et des projets dans les domaines des nergies renouvelables et de leffi-cacit nergtique. Outre la ralisation et le financement de projets de recherche et de dveloppement, il a par ailleurs pour mission dassurer la diffusion des rsultats et leur valorisation conomique par les entreprises.

    > Informations compl-mentaires sur les nergies renouvelables et le secteur de lefficacit nergtique

    > Appels doffres pour de petites units de produc-tion jusqu environ 50 kW (surtout PV)

    > Mise en relation avec des interlocuteurs et des contacts

    www.iresen.org

  • 33LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Les acteurs marocains du secteur de lnergie : agences, instituts et associations

    Organisation Brve description Informations et assistance Informations/contact

    ADA Agence pour le Dveloppement Agricole

    Cre en 2009, lADA est responsable de llaboration et de la mise en uvre de volets importants de la stratgie pour le secteur agricole (entre autres, installations dirriga-tion, systmes de stockage et de rfrigration, promotion des investissements, partena-riats avec des investisseurs).

    > Informations complmentaires sur le secteur agricole

    > Informations sur les possibilits dinvestissement et mise en relation

    ada.gov.ma

    AMDIAgence Marocaine de Dveloppement des Investissements (Invest in Morocco)

    Cette agence, lhomologue marocain de la GTAI, est un interlocuteur classique des investisseurs trangers et propose une gamme de services courants. Elle a des bureaux Francfort, Paris, Rome, Madrid et Rabat.

    > Informations complmentaires sur les conditions dinvestissement et sur les possibilits daide au Maroc

    > Synthses sur les secteurs et le march

    > Mise en relation

    > [email protected]

    > [email protected] invest.gov.ma

    > [email protected] invest.gov.ma

    > [email protected] invest.gov.ma

    > [email protected]

    www.invest.gov.ma

    Expositions importantes au MarocNom Brve description Informations/Contact

    Solaire Expo Salon de lnergie solaire et de lefficacit nergtique

    solaireexpomaroc.com

    POLLUTEC Salon des quipements, des technologies et des services de lenvironnement

    www.pollutec-maroc.com

    Photovoltaica Salon du photovoltaque www.photovoltaica.ma

    SIAM Salon de lagriculture www.salon-agriculture.ma

  • 34

    Aperu des aspects gnraux dordre juridique et formel

    Gnralits

    Pour obtenir des informations dtailles sur les questions juridiques et formelles importantes dans le cadre dun engage-ment conomique au Maroc, contactez les institutions spcialises (AHK, GTAI et AMDI), qui proposent galement aux entreprises intresses un accompagne-ment et un soutien concrets sur ces questions. Nous nabordons ici, et de manire succincte, quun petit nombre daspects intressants. Le systme juridique marocain ressemble beaucoup au systme franais. Cela vaut aussi pour le droit commercial et le droit civil. Le contexte marocain est - particulirement si on le compare aux autres pays de la rgion - trs favorable aux investisseurs.

    Cration dentreprises

    Outre ltablissement dune reprsentation ou dune succursale, les entreprises trangres peuvent surtout envisager la cration dune socit de droit marocain, avec deux formes possibles :

    la socit responsabilit limite (S.A.R.L.), (proche de la GmbH allemande), ou

    la socit anonyme (S.A.), (proche de la Aktiengesellschaft allemande).

    Pour la S.A.R.L., il ny a pas de capital social minimum et il en existe une forme associ unique.La S.A. et la S.A.R.L. peuvent tre dtenues 100 % par des associs trangers. Les frais et les formalits de cration sont relativement peu importants et la procdure est assez simple. En rgle gnrale, il est conseill, et parfois ncessaire, davoir recours aux services dun avocat ou dun notaire.

    Les trangers peuvent galement se porter acqureurs de terrains et de biens immobiliers ( quelques exceptions prs, en particulier les terres agricoles).

  • 35LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Aides

    Ltat marocain encourage les investis-sements de diverses manires. Dans une optique de rduction du dficit du com-merce extrieur, les activits exportatrices, par exemple, bnficient entre autres pendant plusieurs annes dexonrations et dallgements fiscaux, ainsi que de facilits particulires et dexemptions des droits de douane dans les zones franches. Des avantages sont galement accords, notamment aux investissements en dehors des grands centres conomiques ou dans certains secteurs dactivit. Il existe en outre un certain nombre de possibilits daide financire pour les projets dans le domaine des nergies renouvelables et de lefficacit nergtique (chapitre suivant).

    Impts et sortie de devises

    Les socits de capitaux sont soumises limpt sur les socits mais, comme nous lavons dj vu, il existe un certain nombre dallgements ou dexonrations. Outre la taxe

    sur la valeur ajoute, qui est en fin de compte rpercute sur le consommateur, deux impts communaux sont perus sur les terrains, les biens immobiliers ainsi que sur les quipe-ments et les installations des entreprises. Il existe depuis 1974 une convention relative la double imposition entre lAllemagne et le Maroc. Le Royaume est trs libral en ce qui concerne les transferts internationaux de devises : les bnfices issus dinvestissements au Maroc peuvent tre transfrs ltranger sans restriction - mme en cas de fin / de liquidation des investissements, ce dernier cas devant toutefois faire lobjet dune demande auprs de lOffice des changes.

    Main-duvre

    Il existe au Maroc un salaire minimum de 13,46 dirhams (env. 1,24 euro) de lheure, qui ne sapplique pas lagriculture. La dure hebdomadaire du travail est de 44 heures dans pratiquement tous les secteurs dactivit. Lemployeur et le salari paient chacun leur part de cotisations sociales. Il est possible de conclure des contrats de travail dure indtermine ou dure dtermine et de convenir dune priode dessai courte. Les entreprises ne doivent pas se laisser leurrer par le faible salaire minimum : les spcialistes trs qualifis et expriments exigent parfois les mmes salaires que leurs collgues europens. LAHK, les consultants indpendants ou les associations du secteur, comme le Cluster Solaire, peuvent aider les entreprises dans la recherche de spcialistes.

  • 36

    Possibilits daides et de financement

    Outre le financement classique des PME de droit marocain par des banques marocaines, (p. ex. par la Banque Cen-trale Populaire / Chaabi International Bank Offshore ou la BMCE, qui a reu tout rcemment, en dcembre 2015, une ligne de crdit de 100 millions deuros

    de la part de la Banque europenne pour la reconstruction et le dveloppement (BERD), prcisment cet effet), il existe toute une srie de mcanismes intres-sants qui peuvent permettre la rali-sation de projets et amortir les risques financiers :

    Mcanismes de financement intressants pour les entreprises internationales

    Organisation Brve description Informations et assistance Contact

    MORSEFF Morocco Sustainable Energy Financing FacilityLigne marocaine de financement de lnergie durable

    Mis en place en 2015, MorSEFF est un mcanisme de financement destin aux projets dans le domaine des nergies renouvelables et de lefficacit nergtique. Dot dun volume de 80 millions deuros, il est rserv aux entreprises de droit marocain. MorSEFF a t labor et instaur principalement par la BERD, la Banque europenne dinvestissement (BEI), la KfW et lAgence franaise de dveloppement (AFD). Vous trouverez des informations dtailles sur les critres et les conditions de financement sur le site internet de MorSEFF.

    > Financements pouvant aller jusqu 100 % du montant de linvestissement, avec des conditions et plafonds diffrents selon la taille, la complexit, la technologie et la forme de financement du projet.

    > Subvention comprise entre 10 et 15 % du volume de financement accorde au titre de la facilit dinvestissement de lUE dans le cadre de la politique de voisinage

    > Conseil gratuit aux projets (entre autres, analyse, mise en uvre, valuation, etc.) par des consultants spcialiss

    > Distribution par des banques marocaines participantes

    www.morseff.com

  • 37LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Mcanismes de financement intressants pour les entreprises internationales

    Organisation Brve description Informations et assistance Contact

    SIESocit dInvestissements nergtiques

    La SIE a t cre en 2010 pour appuyer et accompagner financirement la mise en uvre des stratgies marocaines dans le domaine des nergies renouvelables et de lefficacit nergtique. Elle couvre ses cots et se concentre sur des projets de taille moyenne et grande. La SIE met laccent sur le soutien des investissements pionniers dans des segments de march nouveaux ou encore inexploits, que les entreprises ne peuvent pas mettre en valeur seules. Elle finance ainsi en fin de compte llaboration de nouveaux modles dactivit.

    > Financement de projets partir dun volume denvi-ron 250 000 euros, lapport de lentreprise pouvant tre nettement infrieur

    > Conseil et codveloppe-ment de projets

    > tablissement de contacts avec des acteurs natio-naux et internationaux importants du secteur de lnergie et des finances

    > Inscription dans la banque de donnes de la SIE en vue de la participation aux appels manifestation dintrt

    > Informations sur les appels doffres de la SIE dans le domaine des prestations de socits dtudes et de conseil

    www.siem.ma

    DEG Deutsche Investitions- und Entwicklungsge-sellschaft(Teil der KfW Bankengruppe)

    La DEG conseille et finance depuis une cinquantaine dannes, au niveau intersectoriel, des investissements et des activits entrepreneuriales dans des pays en dveloppement et mergents. Ses offres sont notamment destines des PME allemandes. La DEG tient particulirement compte des aspects sociaux et environnementaux et oriente son activit en fonction des objectifs et standards internationaux de dveloppement durable. La DEG peut aussi fournir des aides financires dans le respect de certains critres. Vous trouverez un complment dinformations sur les offres et les conditions sur le site internet de la DEG.

    > Conseil (y compris les analyses de risques et le dveloppement de projets)

    > Divers produits de financement spcifiquement destins aux investissements dans les pays en dveloppement et mergents

    > Apport dexpriences et de contacts sur le terrain, appui lors de lvaluation des partenaires locaux

    > Des aides sont en principe possibles pour financer des tudes de faisabilit, des projets pilotes et des investissements pionniers.

    www.deginvest.de

  • 38

    Mcanismes de financement intressants pour les entreprises internationales

    Organisation Brve description Informations et assistance Contact

    EBRDBanque europenne pour la reconstruction et le dveloppement

    Cre au lendemain de la chute du rideau de fer pour dvelopper le secteur priv en Europe centrale et orientale, la BERD intervient maintenant aussi dans toute une srie de pays non europens, et depuis 2012 au Maroc. Elle a pour particularit davoir un mandat politique clair ax sur des valeurs, davoir notamment comme objectif laide aux PME et de sengager entre autres en faveur de la production dnergie durable.

    > Produits de crdit personnaliss

    > Cofinancements par participations (minoritaires)

    > Fourniture de cautionnements

    > Conseil aux projets et travail en rseau avec des experts et des consultants sur place

    www.ebrd.com/de/

    GIZBureau au Maroc, siges Bonn et Eschborn

    Dans le cadre de ses projets, la GIZ propose de manire gnrale aux entreprises la possibilit de conclure avec elle un PPP, dont elle assure le volet public . On distingue les PPP dits intgrs , qui sont raliss de faon autonome sur place (p. ex. au Maroc) et les projets develoPPP, qui sont slectionns par le sige lors de concours dides . En fonction de la nature exacte du partenariat, un certain nombre de critres et de conditions doivent tre respects. Des informations dtailles sont disponibles sur le site internet de la GIZ.

    > Cofinancement (200 000 EUR maximum) de projets. Lentreprise doit prendre en charge au moins 50 % des cots.

    > Conseil et soutien ds la phase de conception des projets

    > Apport dexprience et de contacts sur place

    www.giz.de/wirtschaft

    [email protected]

    [email protected]

  • 39LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Perspectives et dfis pour les entreprises internationales souhaitant entrer sur le march marocain

    Les priorits de la partie marocaine

    Le Maroc a mis rsolument le cap sur le dveloppement massif des nergies renouvelables. On peut tabler moyen terme sur une augmentation continue des capacits de production dlectricit dorigine olienne et solaire. En outre, les acteurs marocains ont pris conscience des potentiels offerts par lamlioration de lefficacit nergtique. Les experts marocains voient, outre une sensibilisation gnrale de la population, des perspectives prometteuses, surtout dans le secteur du btiment et de la construction ainsi que dans un secteur industriel en croissance.En ce qui concerne la production dlectricit, la mise en uvre des stratgies actuelles passe presque exclusivement par de grands projets.Pour lefficacit nergtique, en revanche, on mise sur des solutions dcentralises (p. ex. aides financires personnalises accordes des entreprises industrielles pour la modernisation de leurs installations).

    Toutes les actions sont activement encourages au plus haut niveau de ltat et sont riges en priorits politiques et conomiques absolues.

    Potentiels court et moyen terme pour les entreprises internationales

    Le Maroc, base stratgique pour lensemble des activits en AfriqueLe Maroc intensifie actuellement ses relations conomiques avec un certain nombre de pays dAfrique. LONEE suit cette ligne daction et propose ses services dans le domaine de llectrification rurale, son expertise et des formations dans les pays dAfrique subsaharienne. LItalie axe davantage sa politique conomique et trangre sur lAfrique. Ainsi, lnergticien italien Enel projette dj de construire des capacits renouvelables (solaire, olien, hydrolectricit et gothermie) totalisant 5 000 MW en Afrique du Sud, en Ouganda, au Kenya, en Tanzanie, en thiopie et au Mozambique.

  • 40

    La France entretient traditionnellement avec lAfrique de lOuest des relations conomiques et politiques troites qui se traduisent par la prsence de nombreuses entreprises franaises (du secteur nergtique) sur le continent. Les acteurs du monde conomique et de secteurs proches interrogs soulignent prcisment que les entreprises allemandes notamment sont en train de manquer leur entre sur les marchs africains de lnergie, qui offrent pour quelques annes encore un potentiel norme et pour ainsi dire encore vierge. Pourtant, les conditions ne pourraient tre plus favorables : le Maroc est, avec la Tunisie, le seul pays de la rgion pouvant servir de point de dpart ou de tte de pont pour la prospection des marchs africains. Or, la diffrence de la Tunisie, il est possible davoir recours aux structures marocaines dj en place dans des pays africains et de suivre une ligne stratgique claire en matire de politique extrieure et conomique, ce qui rend le Maroc particulirement intressant. Outre ces structures, les entreprises implantes au Maroc peuvent notamment bnficier des rseaux et des recommandations de leurs partenaires commerciaux marocains dans les pays dAfrique subsaharienne. Au plan gographique aussi, le Maroc offre aux entreprises un tremplin vers lAfrique.

    Il doit cette position aux bonnes liaisons vers lEurope par la route et les ferries et lexcellente desserte arienne, avec de nombreux vols bon march proposs par plusieurs compagnies ariennes (les vols directs mettent lEurope deux trois heures environ du Maroc). En ce qui concerne le dtachement de person-nel, on peut dire que les centres urbains offrent de bonnes conditions de vie, dapprovisionnement et de travail, qui sont proches des normes et des habitudes euro-pennes. En mme temps, les entreprises prsentes au Maroc sont plus proches des marchs africains, et donc des infor-mations et des contacts importants, non seulement gographiquement, mais aussi au plan conomique et culturel. La com-pagnie arienne publique Royal Air Maroc assure des liaisons de qualit prix int-ressant entre Casablanca et la plupart des centres conomiques africains. Le contexte juridique et conomique stable complte le profil du Maroc en tant que base de dpart pour des activits en Afrique.

  • 41LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Participation des appels doffres pour des tranches / composantes de grands projetsLe march marocain de lnergie est encore domin par les grands projets. Lors des appels doffres publics, les PME nont aucune chance de lemporter, ne serait-ce quen raison du volume important des marchs. La situation est diffrente pour les contrats de sous-traitance : le march de la centrale CSP de Ouarzazate (NOORo I) a certes t remport par le consortium ACWA Power, mais des entreprises allemandes ont par exemple dcroch environ un tiers des contrats de sous-traitance adjugs par ACWA Power. Siemens AG va, elle aussi, poursuivre son implication trs active dans lolien, tant au Maroc quen Afrique, comme le souligne la construction dune usine de pales de rotor Tanger. Ce projet peut avoir des retombes pour les PME.

    Prestations dtudes et de conseilLe Maroc poursuit de toutes ses forces le dveloppement de lnergie olienne et solaire ainsi que la mise en place de mesures damlioration de lefficacit nergtique. Pourtant, une partie importante des acteurs publics et privs nest pas encore suffisamment familiarise avec les normes et technologies actuelles ou ne peut pas encore sappuyer sur de nombreuses annes dexprience pratique dans ce domaine. Dans ce contexte, les prestations de conseil dentreprises de conseil et bureaux dtudes europens sont bienvenues et trs recherches. La ralisation de projets auxquels participent des institutions internationales exige tout particulirement le respect de normes de planification trs leves, que les bureaux marocains ne peuvent pas toujours assurer. Les entreprises europennes pourraient notamment intervenir aux niveaux suivants :

    Gestion de projets Assurance-qualit de projets

    (appels doffres, dimensionnement, ralisation)

    Ralisation dtudes pour des institutions publiques et prives

    valuations de limpact sur lenvironnement

    Audits nergtiques et conseil en efficacit nergtique

    Planification technique Surveillance des travaux Actions de formation

  • 42

    Pompes solaires Lagriculture, un secteur si important pour le Maroc, offre un potentiel norme pour les pompes solaires. En effet, le secteur agricole est fortement tributaire de lirrigation et le pays a surtout besoin de solutions dcentralises. La socit Bernt Lorentz GmbH & Co. KG par exemple est dj bien implante sur ce march. Par ailleurs, ltat marocain a annonc en 2013 la mise en uvre dun programme de promotion du pompage solaire dans lagriculture, qui doit subventionner lachat ou linstallation de 10 000 pompes dici 2020.

    La mise en uvre de ce programme devrait donner un net coup de pouce la demande dans lagriculture. Un potentiel existe galement dans lindustrie et chez les mnages privs disposant dun puits.

    Chaleur de processusLes solutions de production de chaleur de processus dans lindustrie, lagriculture ou lhtellerie constituent un potentiel immdiatement exploitable, mme dans les conditions juridiques actuelles.

    Production dlectricit photovoltaqueLautoproduction dlectricit est dj, mme dans la situation juridique actuelle, une alternative valable pour les entreprises industrielles fortes consommatrices dlectricit. En raison de la tarification pratique par lONEE, cette solution prsente des avantages en matire de cots, surtout pour les gros consommateurs, ainsi quen cas de forte consommation en priode de pointe. Dans lhtellerie, la production dlectricit photovoltaque peut galement tre un facteur important pour limage de marque.

    clairage public nergtiquement efficace Au Maroc, lclairage public est de la responsabilit des communes, lesquelles consacrent une part importante de leur budget ces frais dlectricit. Elles sont donc trs intresses par des solutions nergtiquement efficaces.Les premires actions de rnovation de lclairage ont dj t ralises dans le cadre de projets financs par la SIE.

    Solutions de rfrigration dans lagricultureLes solutions de rfrigration pour le stockage de produits agricoles constituent un potentiel au mme titre que lirrigation et le pompage.

  • 43LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Les dfis pour les entreprises internationales

    Malgr tous les potentiels que le Maroc offre dans le domaine des nergies renou-velables et de lefficacit nergtique, les entreprises internationales ont quelques obstacles spcifiques surmonter.

    Il y a dabord la barrire de la langue : de simples connaissances en anglais ne suffisent pas pour entrer sur ce march. Mme si langlais progresse dans certains domaines, le franais est la langue des affaires et il est indispensable de le matriser. La culture marocaine et la faon de faire des affaires sont parfois trs diffrentes des usages europens. Ainsi, les rencontres et les relations personnelles sont trs importantes, ce qui exige de frquents sjours sur place. En outre, on ne pose pas forcment les bases de dcisions trs importantes lors dune runion officielle, mais souvent au caf ou au restaurant.

    Autres obstacles cits par les experts interrogs :

    labsence dexprience locale dans les nergies renouvelables et lefficacit nergtique : globalement, ces thmes sont nouveaux pour le Maroc et un travail de base important reste faire ;

    la place prpondrante encore accorde aux grands projets, dont les PME ne profitent que de faon limite ou indirecte ;

    la lgislation, qui exclut encore laccs au rseau basse tension pour les producteurs dlectricit privs, tient les entreprises europennes lcart dun march trs intressant ;

    lautomatisation encore embryonnaire de ladministration publique et le manque dorientation et de transparence ;

    le dpt, gnralement obligatoire, de cautionnements, mme pour la participation des appels doffres publics de trs petit volume.

  • 44

    Estimations et recommandations pratiques

    Vous trouverez ci-dessous quelques recommandations pratiques formules par des experts allemands et marocains lattention des entreprises intresses par un engagement au Maroc.

    Il est temps de se positionner (sur place) en prvision des volutions prochaines des marchs africain et marocain de lnergie. Comme nous lavons dit plus haut, ces marchs sont en passe dtre occups. Pour russir son entre sur le march, il faut sy prendre lavance et il convient donc, ds maintenant, de poser les bases et de mettre en place les structures et rseaux ncessaires.

    Rien ne peut remplacer la prsence rgulire sur le terrain et les contacts personnels. Partez du principe que vos concurrents sont plus susceptibles de prendre un avion pour le Maroc que denvoyer des courriels leurs clients et leurs partenaires commerciaux marocains. La culture marocaine (des affaires) fait une large part aux relations. Plus vous serez prsent sur place, plus vous aurez de chances de nouer des contacts importants et dobtenir des informations indispensables. Lidal est de dtacher un collaborateur en permanence sur place. Si ce nest pas envisageable, vos collaborateurs devraient se rendre le plus souvent possible au Maroc et mme y faire de temps en temps des sjours de plus longue dure.

    Une entre russie sur le march marocain prend un peu de temps. Nesprez pas de rsultats rapides, mais attendez-vous plutt devoir investir du temps et de lnergie, surtout au dbut. Il est particulirement important de crer et dentretenir des relations personnelles et des rseaux.

    Travaillez en rseau ! Si vous navez pas les capacits ncessaires ou ne pouvez pas les mobiliser, les associations de lindustrie marocaine devraient tre lun de vos premiers interlocuteurs. Ainsi, le Cluster Solaire et le Cluster EMC peuvent galement vous offrir un service de mise en rseau. Par ailleurs, vous pouvez tout fait vous faire reprsenter sur le march marocain par votre revendeur franais ou votre succursale franaise. Cette faon de procder a dj donn de bons rsultats en raison de la grande proximit culturelle et conomique entre la France et le Maroc. Si vous envisagez un engagement stratgique durable au Maroc (et en Afrique), il est prfrable long terme de mettre en place vos propres capacits.

  • 45LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Contactez des institutions financires comme MorSEFF, des banques locales prives ou la SIE, et faites-y enregistrer votre entreprise et faites-la inscrire dans les banques de donnes concernes. Cela augmentera votre visibilit et vos chances dtre remarqu par les acteurs marocains, tout en vous tenant au courant des volutions actuelles. Si vous prvoyez une visite au Maroc, contactez galement les instances de la coopration (p. ex. la GIZ et lAHK pour la coopration allemande).

    Tous les experts interrogs indiquent que le march marocain est encore trop rduit pour justifier la mise en place de capacits de production en propre. Cette approche pourrait toutefois tre rentable pour lensemble du march africain et savrer tre une option valable.

    Utilisez largument des cots sur lensemble du cycle de vie ! Comme nous lavons dj indiqu, les produits europens sont relativement chers lachat pour les clients marocains. Les experts recommandent donc de leur prsenter un calcul des cots sur lensemble du cycle de vie et de leur expliquer dans le dtail pourquoi linvestissement est rentable bien que le produit soit certes plus cher lachat.

    De lavis dun certain nombre dexperts, les offres soumises par des entreprises europennes (p. ex. en rponse des appels doffres) semblent plus complexes et plus chres que celles de la concurrence sur le march marocain. Elles contiennent parfois des prestations qui ne sont pas encore ncessaires ou nont pas t demandes par le client et sont absentes des offres concurrentes, lesquelles paraissent donc particulirement intressantes. Il est par consquent conseill de rduire fortement la complexit des offres crites et de sen tenir (et de limiter les cots) ce qui est demand dans lappel doffres. En contrepartie, il convient de bien mettre en valeur les arguments de vente. Il est conseill dattendre pour proposer des prestations supplmentaires.

  • 46

    Les experts conseillent galement de mettre en place des structures daprs-vente tenues par du personnel sur place ou au travers de partenaires de coopration. Vous en tirerez non seulement les avantages ncessaires en matire de cots, vous rpondrez galement un besoin important des clients marocains, la proximit, en vous rapprochant deux, et vous pourrez ragir rapidement et avec beaucoup de souplesse leurs attentes. Si vous devez faire venir des collaborateurs en avion au Maroc pour des oprations de maintenance et dassistance, vous serez beaucoup plus cher et moins ractif que vos concurrents. En outre, la partie marocaine se plaint dobstacles linguistiques trop importants lors des oprations de maintenance et dassistance effectues par du personnel venu dAllemagne.

    Cela peut sembler banal et vident, mais, dans la pratique, a ne lest pas : vos brochures dinformation et vos sites internet doivent tre aussi en franais ! Au Maroc, les informations en anglais ne vous ouvriront - dans le meilleur des cas - quun tout petit cercle de clients et de partenaires.

    Pour prendre pied sur le march marocain, jouez aussi la carte des rseaux sociaux, surtout LinkedIn, Facebook et Twitter. Ici aussi, le mot dordre est : En franais, sil vous plat !

  • 47LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Bibliographie et rfrences

    Rapports, analyses, brochures, benchmarks et autres informations sectorielles dinstitutions dintrt particulier

    ADEREE

    Stratgie Nationale dEfficacit nergtique lhorizon 2030

    http://www.aderee.ma/index.php/fr/ et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

    Afrika-Verein der deutschen Wirtschaft

    Marktchancen in Afrika 2015 Potentiale fr den deutschen Mittelstand

    AMISOLE

    Renewable Energy Development Dynamic in Morocco (2014)

    Banque africaine de dveloppement

    Country Strategy Paper (2012-2016) & 2014 Country Portfolio Performance Review

    Banque mondiale

    Doing Business 2015Bloomberg New Energy Finance

    Berlin Energy Transition Dialogue Presentation (2016)

    Centre rgional dinvestissement Casablanca

    Lets invest in CasablancaChambre Franaise de Commerce et dIndustrie du Maroc

    Lnergie solaire au Maroc (2014)Germany Trade and Invest

    http://www.gtai.de/GTAI/Navigation/DE/Trade/Weltkarte/Afrika/marokko.html et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

    Invest in Morocco

    Energy sector presentation http://www.invest.gov.

    ma/?Id=1&lang=fr et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

    MASEN

    http://www.masen.ma et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

  • 48

    Ministre de lconomie et des Finances

    Relations Maroc-Afrique : Lambition dune nouvelle frontire (2015)

    http://www.finances.gov.ma/fr/sitepages/home.aspx et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

    Ministre de lnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnement Direction Generale des Energies Renouvelables et de lEfficacit Energtique (DEREE)

    Efficacit nergtique : Pilier de la stratgie nationale (2012)

    nergie au Maroc - Atouts et Opportunits (2010)

    Stratgie des nergies renouvelables pour lautoconsommation dans le secteur de lindustrie (2014)

    http://www.mem.gov.ma/SitePages/Default.aspx et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

    Ministre de lIndustrie, du Commerce, de lInvestissement et de lconomie Numrique

    http://www.mcinet.gov.ma/~mcinetgov/fr et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

    Nations unies

    Guide de lInvestissement au Maroc - Opportunits et conditions (2010)

    Office des Changes

    Les exportations du Maroc vers lAfrique (2014)

    Office National de llectricit et de lEau potable (ONEE)

    Brochure institutionnelle (septembre 2015)

    Centrale cycle combin de Tahaddart

    Chiffres Cls 2014 Le Maroc Pays des nergies

    Renouvelables (Composante olienne)

    http://www.one.org.ma et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

    Programme des Nations unies pour le Dveloppement

    Indice de dveloppement humain 2014

    Socit dInvestissements nergtiques (SIE)

    www.siem.ma et pages de niveau infrieur, site consult le 08/11/2016

  • 49LES NERGIES RENOUVELABLES ET LEFFICACIT NERGTIQUE AU MAROC

    Institutions contactes (entretiens avec des experts)

    Ambassade dAllemagne Rabat Bureau de la banque de dveloppement Kreditanstalt fr Wiederaufbau (KfW) au

    Maroc, Rabat

    Bureau de la Deutsche Gesellschaft fr Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH Rabat

    Chambre allemande de commerce et dindustrie au Maroc, Casablanca Cluster Solaire EUROSOL Energy Maroc SARL Generizon SARL Growing Markets SARL MASEN Ministre fdral de lconomie et de lnergie, Berlin Socit dInvestissements nergtiques (SIE)

  • 50

    Sites internet dautres entreprises, institutions et mdiaset pages de niveau infrieur, sites consults pendant la priode du 20/11 au 08/12/2015

    http://acwapower.com/project/noor-1-csp-ipp/

    http://ada.gov.ma http://cleantechnica.com/2015/05/29/

    acwa-power-secures-2-billion-morocco-csp-

    projects/

    http://lnt.ma/blog/afifa-dassouli/electricite-onee-satisfaire-demande-au-moindre-cout/

    http://marokko.ahk.de http://photovoltaica.ma http://solaireexpomaroc.com http://www.africanbusinessjournal.

    info/index.php?option=com_

    content&view=article&id=1104:ocp-en-

    afrique-un-acteur-industriel-engage-pour-

    une-agriculture-performante-et-durable-

    &catid=38:green-business&Itemid=399

    http://www.afronline.org/?p=40002 http://www.agriculture.gov.ma http://www.clustersolaire.ma http://www.deginvest.de http://www.dena.de http://www.ebrd.com http://www.euroinvestor.fr/

    actualites/2015/10/26/maroc-telecom-

    resultats-consolides-des-neuf-premiers-mois-

    2015-changement-de-format/13243522

    http://www.fenelec.com http://www.financialafrik.com/2015/06/17/

    ocp-un-leader-mondial-engage-sur-lafrique/

    http://www.huffpostmaghreb.com/2015/11/30/maroc-cop-21-discours-

    mohammed-vi-afrique-continent-avenir-

    panete_n_8680718.html

    http://www.iresen.org/fr/index.html http://www.leseco.ma/maroc/30943-senegal-

    un-projet-de-raccordement-electrique-

    remporte-par-l-onee.html

    http://www.massolia.com/energie-2/energie-au-maroc-37-milliards-de-dollars-

    dopportunites-dinvestissement-dici-a-2025/

    http://www.morseff.com/fr/ http://www.pollutec-maroc.com http://www.rabat.diplo.de http://www.royalairmaroc.com/ma-fr http://www.salon-agriculture.ma http://www.siem.ma http://www.sifac.ma http://www.usinenouvelle.com/article/

    comment-le-maroc-s-affiche-a-la-cop21.

    N366461

    http://www.usinenouvelle.com/article/maroc-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-mise-en-place-des-

    trois-instituts-de-formation-aux-energies-

    renouvelables.N352273

    http://www.usinenouvelle.com/article/maroc-telecom-a-pris-possession-de-six-filiales-

    africaines-d-etisalat.N310145

    http://www.worldbulletin.net/economy/159556/italian-enel-to-invest-in-

    renewable-energy-for-africa

    http://www.yabiladi.com/articles/details/5563/nouveau-contrat-pour-l-one-senegal.html

    https://www.giz.de/de/weltweit/340.html https://www.giz.de/wirtschaft/de/html/

    index.html

    https://www.lorentz.de

  • Publi par :

    Deutsche Gesellschaft frInternationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH

    En coopration avec :

    Martin Reinfeldt, www.reinfeldt-consulting.de

    Design :

    Napalm

    Impression :

    Xese

    Photos :

    GIZ / KfW

    Mandat par :

    Ministre fdral de lEconomie et de lEnergie (BMWi)

    Contact : Secrtariat du Partenariat Energtique Maroco-Allemandc/o Ministre de lEnergie, des Mines, de lEau et de lEnvironnementRabat, Royaume du MarocTl : +212 537 77 06 09 Fax : +212 537 77 78 61Mail : [email protected]

    [email protected]

    SommaireLe Maroc dans le contexte rgional (UE, MENA, Afrique)Dveloppement du secteur marocain de lnergie et politique nergtique nationaleAperu des actions et projets en coursActeurs importants pour lentre sur le march et informations complmentairesAperu des aspects gnraux dordre juridique et formelPossibilits daides et de financementPerspectives et dfis pour les entreprises internationales souhaitant entrer sur le march marocainBibliographie et rfrences