Les élèves en difficulté d’apprentissage de la Web viewTout comme le...

Click here to load reader

  • date post

    04-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Les élèves en difficulté d’apprentissage de la Web viewTout comme le...

Les difficults en lecture lcole primaire: une prise en charge prcoce et sur le long terme.

Virginie Leclercq 1,2

Caroline Viriot-Goeldel3

Corinne Gallet 1

1 INSHEA, 58 avenue des Landes 92150 Suresnes

2 Grhapes- Groupe de recherche sur le handicap, l'accessibilit et les pratiques ducatives et de scolarisation,EA 7287 INSHEA

3 Universit Paris-Est, EA 4384 Circeft, Universit Paris 8, UPEC, 94010 Crteil Cedex, France.

E-mails: virginie.leclercq@inshea.fr

caroline.viriot-goeldel@u-pec.fr

corinne.gallet@inshea.fr

Mots cls: lecture, difficult dans lidentification de mots crits, cole primaire, reprage, remdiation

Rsum

Plus de 14% des lves qui entrent au collge prsentent des difficults dans la reconnaissance des mots crits. Or, une mauvaise automatisation des mcanismes didentification des mots crits entrave laccs au sens dun texte. Cest lcole primaire que ces mcanismes doivent tre installs et que leur automatisation doit tre favorise. La ncessit dintervenir ds le dbut de lapprentissage afin dviter que les difficults ne saccroissent au fil de la scolarit fait dsormais consensus. Lobjectif de cette recherche est dvaluer lefficacit dun dispositif de reprage et de remdiation des difficults en identification des mots crits chez les lves de lcole primaire. Les performances en identification de mots crits dlves du CE1 au CM2 ont t values en dbut danne scolaire. Les lves reprs en difficult ont alors bnfici, en fonction de leurs difficults, de sances de remdiation axes, soit sur la matrise du dcodage, soit sur le renforcement du lexique orthographique. A la fin de lanne scolaire, les performances en lecture des lves ont nouveau t values et compares celles dlves contrles. Les rsultats indiquent une progression en identification des mots crits plus importante pour les lves ayant bnfici du dispositif de remdiation par rapport aux lves qui nen ont pas bnfici. Ainsi, des solutions accessibles et peu coteuses mettre en place en classe existent pour remdier certaines formes de difficults de lecture rencontres par les lves lcole primaire.

Highlights:

1. Une prise en charge prcoce des difficults en identification de mots crits chez les lves de lcole lmentaire permet damliorer les comptences des lves.

2. Une prise en charge est bnfique tout le long du cycle 3 pour les lves prsentant des difficults dans lidentification de mots crits.

3. Des solutions accessibles et peu coteuses mettre en place en classe existent pour remdier certaines formes de difficults de lecture rencontres par les lves lcole primaire.

4. La formation des enseignants la mise en place de dispositifs de remdiation est ncessaire.

Key words: reading, difficulty in written word identification, primary school, evaluation, remediation.

Abstract

In France, more than 14% of students entering middle school present difficulties in written words identification. However, poor automatisation of written words identification mechanisms impedes access to the meaning of a text. This is in primary school that these mechanisms must be installed and their automatisation should be promoted. The objective of this research is to assess the effectiveness of a plan, combining reading level evaluation and remediation, to reduce reading difficulties in written words identification in primary school students. Written word identification performance of students from grade 2 to 5 was evaluated at the beginning of school year. Then, students identified as having difficulties received, according to their difficulties, remediation sessions on decoding abilities or on the strengthening of the orthographic lexicon. At the end of the school year, written word identification performance of students was again evaluated and compared to those of control students. The results indicate a larger increase in written word identification performance for students benefiting from the specific remediation than for students who did not. Thus, accessible solutions exist to address some forms of reading difficulties encountered by students in primary school.

2

1

1. Introduction

Le but de cette recherche est dvaluer lefficacit dun dispositif de reprage et de remdiation des difficults en lecture chez des lves de lcole de primaire. Plus spcifiquement, notre objectif est de montrer que la mise en place dun reprage systmatique en dbut danne des difficults dans lidentification des mots crits chez les lves, suivi de la mise en place de remdiations qui ciblent ces difficults spcifiques, et pour lesquelles les enseignants sont forms, permettent une progression en lecture des lves prsentant des difficults. Les rsultats montrent que des solutions peu coteuses mettre en place en classe par les enseignants existent et permettent aux lves de primaire de rduire leurs difficults dans lidentification de mots crits et ce du CE1 jusquau CM2.

Lapprentissage formel de la lecture dbute en premire anne de lcole lmentaire, vers lge de 6 ans, et constitue lun des apprentissages fondamentaux de lcole primaire. Laccs la lecture est un enjeu primordial, dont dpendra le parcours scolaire de lenfant, ainsi que son intgration sociale et dans le monde du travail. Dune faon gnrale, lire consiste accder aux reprsentations linguistiques par la modalit visuelle. Dans le cas dune langue alphabtique, cet apprentissage ncessite dapprendre reconnatre des graphmes et de crer un lien entre ce traitement de lcrit et le langage oral (Dehaene, 2007). Tout comme le propose le modle simple de la lecture de Hoover et Gough (1990), une bonne comptence en lecture ncessite de bonnes comptences dans lidentification des mots crits associes de bonnes comptences en comprhension du langage oral.

Diffrents modles ont t proposs pour rendre compte des mcanismes didentification des mots crits. Parmi eux, les modles double voie sont encore largement utiliss. Ces modles (Coltheart et al., 2001) proposent lexistence de deux procdures (voies) de lecture qui permettent au lecteur expert didentifier les mots crits: une procdure lexicale et une procdure analytique. La procdure lexicale permet lidentification des mots connus par activation directe de leur reprsentation orthographique puis phonologique dans le lexique mental du lecteur. Via cette procdure, le lecteur peut reconnatre, identifier lensemble des mots quil a mmoriss. Cette procdure est dite lexicale car lidentification dun mot se fait de faon globale, sans quil soit ncessaire de dcomposer le mot en petites units. La seconde procdure, dite analytique (ou procdure sublexicale), permet didentifier les mots qui ne sont pas inscrits dans le lexique mental du lecteur (mots non connus, pseudomots). Cette procdure didentification des mots crits ncessite de dcomposer les mots en units sublexicales et dappliquer les rgles de conversion graphmes-phonmes. De faon srielle, chaque graphme dun mot est identifi et se voit attribuer le phonme correspondant qui est plac dans une mmoire tampon, le temps que lensemble des graphmes composant le mot soient traits. Le mot prononc par le lecteur est la somme des units phonologiques stockes dans la mmoire tampon. Lapplication de la procdure analytique est plus coteuse en attention comparativement la procdure lexicale. Dans les modles double voie, ces deux procdures sont actives en parallle lorsquun mot est prsent au systme. Dans le cas dun mot connu frquent, dont la reprsentation orthographique est stocke dans le lexique du lecteur, la reprsentation phonologique du mot sera active rapidement via cette reprsentation orthographique, avant que la procdure analytique nait acheve son travail de conversion graphme-phonme. Par contre, dans le cas o le mot prsent est un mot non connu du lecteur, alors son identification se fera uniquement via la procdure analytique, la procdure lexicale ne permettant pas lactivation directe dune reprsentation phonologique via une reprsentation orthographique stocke en mmoire.

Les premiers modles dveloppementaux de la lecture postulent un dveloppement de la lecture par stades successifs, chaque stade tant caractris par ladoption de procdures de traitement diffrentes. Ainsi, dans le modle de Frith (1985), un premier stade dit logographique, o les mots sont reconnus comme des images, succde le stade alphabtique qui correspond la mise en place de la procdure analytique. La mise en place de cette procdure chez le lecteur novice apparat cruciale, celui-ci nayant pas encore en mmoire un stock de reprsentations orthographiques. Vient ensuite le troisime stade, le stade orthographique, avec la constitution dun lexique mental, dun stock de reprsentations orthographiques de mots frquents, qui permet au lecteur le dveloppement de la procdure lexicale. Dans ces modles dveloppementaux, une succession stricte des stades au cours de lacquisition est postule. A lheure actuelle, ce postulat est remis en question. Dautres modles dveloppementaux issus des modles connexionnistes de la lecture experte, mettent laccent sur linteraction prcoce entre des units phonologiques et des units orthographiques. En effet, des donnes exprimentales suggrent un dveloppement quasi-simultan des connaissances lexicales et alphabtiques ds le dbut de lapprentissage (Martinet et al., 2004). Ainsi, la mise en mmoire des mots rencontrs est possible et se fait ds le dbut de lapprentissage de la lecture. Dans ce cadre, lacquisition des connaissances orthographiques nest plus conditionne par un certain niveau de connaissances alphabtiques, mais est initie ds le dbut de lapprentissage. Toutefois, comme le prcise Valdois (2010) cela ne signifie pas que les deux procdures de lecture sont galement efficaces au cours du dveloppement: la procdure analytique de lecture se dveloppe rapidement en dbut dapprentissage a un moment ou la procdure lexicale est encore peu efficace. Ainsi, che