Les effets secondaires des traitements anticancéreux · PDF fileLaurence Burny ....

Click here to load reader

  • date post

    10-Jul-2018
  • Category

    Documents

  • view

    221
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Les effets secondaires des traitements anticancéreux · PDF fileLaurence Burny ....

  • Laurence Burny . Infirmire . Rue de la Forge , 5 1435 Corbais . Belgique .

    Les effets secondaires

    des traitements anticancreux

    Quelques pistes pour les amoindrir avec la

    Phyto-aromathrapie .

    HIPPOCRATUS .Septembre 2010 ,

    Page 1

  • Table des matires1 Motivations . 32 Effets secondaires majeurs . 33 Prvention et soutien de l'organisme . 4

    LE DESMODIUM ADSCENDENS . 4LE CURCUMA . 7

    4 Les nauses . 9LE GINGEMBRE . 10

    5 La fatigue . 13L'ELEUTHEROCOQUE . 13

    6 Autres effets indsirables des traitements cytotoxiques . 16A. Les troubles sanguins : 16B. Les troubles intestinaux : 16C. Dficiences immunitaires : 16

    7 Les effets secondaires lis la radiothrapie . 17A. Les anti-oxydants: 17B. Les acides gras : 18C. Les acides gras poly-insaturs: 18D. Le silicium organique: 18E. Les huiles essentielles: 18

    LE NIAOULI . 198 Plantes dconseilles . 219 Conclusion. 2110 Bibliographie . 22

    Page 2

  • 1 Motivations .

    Au cours de mon parcours professionnel d'infirmire , dans les divers services hospitaliers dans lesquels j'ai travaill, j'ai toujours t interpele par le mal-tre et l'inconfort lis aux traitements oncologiques .

    Travaillant actuellement dans une Clinique du Sein, structure englobant toute la problmatique lie au cancer du sein , du dpistage aux divers traitements, du soutien psychologiques aux solutions esthtiques , je me sens doublement concerne .

    Les chimiothrapies comme les traitements irradiants ont des effets secondaires trs lourds . Ils sont pourtant indispensables et indiscutables .

    Tous ces lments m'ont incit , au cours de ma formation en phyto-aromathrapie , m'interroger sur l'opportunit de nous servir des vertus de certaines plantes pour attnuer ces problmes , en accord avec la mdecine traditionnelle bien sr !

    Ce travail comportera donc divers chapitres , consacrs aux effets secondaires majeurs des traitements et leur solution phytothrapeutique , aux plantes dconseilles dans ces circonstances ainsi qu' deux vgtaux particuliers , rputs hpatoprotecteurs et anticancreux .

    2 Effets secondaires majeurs .

    Nous savons que les effets secondaires des traitements oncologiques sont nombreux et trs varis. Dans les cas de chimiothrapie , leur survenue est dpendantes des molcules chimiques administres et de leur dose. L'tat gnral et psychologique du patient est aussi un facteur dterminant sur l'apparition et l'intensit de ces symptmes .

    Il en va de mme pour la radiothrapie, bien que les problmes lis l'irradiation soient souvent plus localiss .

    Je ne parlerai donc ici que des effets secondaires frquemment et gnralement rencontrs .

    A) Effets lis la chimiothrapie .

    Nauses . Fatigue . Alopcie . Troubles du transit . Dnutrition . Problmes sanguins : neutropnie , thrombopnie , anmie ..... Problmes cutans et lsions des phanres . Mucite , Et bien d'autres ........

    Page 3

  • B) Effets lis la radiothrapie .

    Radiodermites . Fibrose tissulaire . Fatigue ......

    3 Prvention et soutien de l'organisme .

    Voici une plante qui a la rputation d'tre active pour protger le foie des effets nfastes des chimiothrapies ( le Desmodium adscendens ) et une autre , reconnue pour ses effets anti-oxydants et anti-inflammatoires , rpute pour son action sur les cellules cancreuse, mais pour laquelle les recherches sont encore en cours ( le Curcuma ),

    LE DESMODIUM ADSCENDENS .

    Le Desmodium Adscendens est une plante herbace de la famille des Fabaces , dcouverte au dbut des annes soixante par le docteur Tubry au Cameroun. Originaire des zones quatoriales d'Afrique et d'Amrique Latine , elle pousse l'tat sauvage contre les troncs de palmiers huile, les cacaoyers ou dans les jardins potagers .

    Page 4

  • tude botanique : Nom: Desmodium Adscendens, parfois appel Desmodium

    Procumbens, ces noms faisant allusion aux longues tiges rampantes qui peuvent s'enrouler sur la base des troncs ou autres supports .

    Famille : Fabace ( Lgumineuse ). Genre : Desmodium . Espce : Desmodium Adscendens . Parties utilises : tiges et feuilles . Description : Plante bisannuelle plus ou moins vivace . Les feuilles

    sont trifolioles alternes, leur face infrieure est plus claire et finement rticule. Les fleurs sont petites, blanchtres ou violaces, disposes sur un racme axillaire ou terminal, long de 10 15 mm .

    Le fruit est une gousse longue de 10 25 mm , large de 3 mm .

    Phytochimie : Drivs de la tryptamine . Flavonodes : vitexine et isovitexine . Saponines .

    Pharmacologie : Effet antiallergique et immunomodulateur . Effet hpato-protecteur . Action neuro-protectrice .

    Prsentation . Plante totale sche ( tiges et feuilles ) : Dcoction . Solut buvable : 10 gr de plante sche pour 20 ml , aromatise

    l'essence de romarin . Gelules : 3 glules contiennent les principes actifs de 10 gr de

    plante sche .

    Indications : Hpatites . Prvention des effets secondaires des chimiothrapies:

    Lorsqu'on remarque des dtriorations hpatiques ( en fonction du taux de transaminases ), le Desmodium amliore nettement les paramtres cliniques et biologiques. Agir titre prventif est prfrable: dans ce cas, le traitement est associ chaque priode de chimiothrapie ( et poursuivi entre les cures si l'tat du patient le ncessite .) .

    Page 5

  • Posologie : Prvention et traitement des altrations hpatiques dues la

    chimiothrapie : Dcoction : 7gr de plante sche / litre d'eau , 15 min , filtrer ,

    boire dans la journe . Solut buvable : 14 ml /jour . Glules : 2 par jour .

    Hpatites : Pour un adulte de corpulence normale : 10 gr de plante sche par jour , pouvant tre double en cas

    d'atteinte svre .

    Effets secondaires : Rarement , nauses et diarrhe .

    Conclusion:

    Le Desmodium Adscendens est une plante dj largement utilise par les mdecins oncologues et phytothrapeutes comme Brengre Arnal et Eric Mnat, et son efficacit est clairement dmontre chez les patients souffrant de problmes hpatiques .

    Page 6

  • LE CURCUMA .

    Le Curcuma est une plante herbace rhizomateuse vivace, originaire du sud de l'Asie . Largement cultiv en Inde, mais aussi en Chine, Taiwan, au Japon, en Birmanie, en Indonsie et en Afrique .

    Le rhizome sch et rduit en poudre, utilis comme pice , entre dans la composition du curry et est largement utilis dans les cuisines exotiques .

    Il est connu en Occident depuis l'Antiquit et dcrit par Dioscoride dans ses Materia Medica .

    Etude botanique . Nom : Curcuma Longa . On utilise galement le curcuma domestica , armatica ... Famille : Zingibraces . Genre : Curcuma . Espce : Curcuma longa . Partie utilise : rhizome .

    Page 7

  • Description : plante herbace et robuste atteignant 90 cm de haut. Les feuilles sont grandes, vertes , oblongues et effiles . Les fleurs sont de couleurs varies et rassembles en pis .

    Le rhizome frais a la peau beige et la chair d'un bel orange vif .

    Composants : La curcumine .

    Pharmacologie : La curcumine est reconnue pour ses puissants effets anti-oxydants

    et anti-inflammatoires . Son efficacit est galement prouve pour traiter les troubles

    digestifs , Diverses recherches sont en cours pour dmontrer l'action de la

    curcumine sur les cellules cancreuses, objet de mon intrt pour cette plante.

    Actions supposes de la curcumine, faisant actuellement l'objet de recherches scientifiques :

    Origine de ces recherches: On a remarqu une diminution de la prvalence de certains cancers dans les zones gographiques o l'on consomme beaucoup de Curcuma .Il s'agit principalement du cancer du colon, mais aussi , en moindre pourcentage , du poumon , de l'estomac , du foie, de la peau , du sein, de l'oesophage ainsi que du lymphme et des leucmies .On peut donc en dduire que le curcuma aurait une action prventive sur le dveloppement du cancer, des doses de 1,5 3 gr / jour, correspondant la quantit quotidienne consomme en Inde.

    1) La curcumine aurait une action directe sur la croissance des cellules cancreuses en bloquant entre autres l'angiogense , elle aurait donc un effet anti-prolifration .

    2) Elle augmenterait l'efficacit des traitements de chimiothrapie et radiothrapie en augmentant la sensibilit des cellules malignes ces traitements . Elle pourrait tre administre en traitement adjuvant toute prise en charge anticancreuse .

    3) Elle protgerait le foie des effets toxiques de la chimiothrapie .4) En matire d'ulcres gastro-intestinaux, le curcuma aurait un effet protecteur sur la

    muqueuse gastrique et pourrait dtruire ou inhiber l'helicobacter pilori .5) Quant son action anti-inflammatoire, des essais in vitro et sur des animaux confirment son

    efficacit, mais des essais cliniques bien contrls manquent l'appel .

    Il est noter que, durant les recherches in vitro sur le traitement du cancer, des concentrations leves de curcumine ont t employes , impossibles administrer par voie orale et posant la question des effets secondaires et des consquences long terme .

    Nanmoins la Commission Europenne et l'O.M.S. reconnaissent l'efficacit du Curcuma pour traiter la dyspepsie , la dose de 1,5 3 gr / jour de poudre de rhizome sch , ce qui correspond 60 200 mg de curcuminodes .

    L'absorption de la curcumine est amliore par la piperine ( constituant du poivre noir ) . Certaines prparations