Les Cosmetiques

download Les Cosmetiques

of 30

  • date post

    06-Apr-2018
  • Category

    Documents

  • view

    225
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Les Cosmetiques

  • 8/3/2019 Les Cosmetiques

    1/30

    Les cosmtiques ou produits dhygine corporelleF.Rivoal et M.Vidal (Lyce Saint Louis- Bordeaux)

    Lgislation dfinition : toute substance ou prparation destine tre mise encontact avec les diverses parties superficielles du corps humain ou avec les dents et les

    muqueuses buccales en vue exclusivement ou principalement de les nettoyer, de les parfumer,

    den modifier laspect et/ou de corriger les odeurs corporelles et/ou de les protger ou les

    maintenir en bon tat (CE 14/06/93).

    Les grandes fonctions chimiques des cosmtiques :

    Hydrocarbures : vaselines, paraffines :RH

    Alcool (gras) : ROH (gras : R est un substituant longue chane hydrocarbone, satur ouinsatur) : solvants , antiseptiques : alcool laurylique CH3(CH2)11OH

    polyols : humectants , hydratants .Exemples: thylne glycol : HOCH2CH2OH , glycrol:

    HOCH2CHOHCH2OH, polythylne glycol (PEG) :

    HOCH2CH2(OCH2CH2)nOCH2CH2OH

    Les thiols RSH : prsents dans les dpilatoires et les produits pour permanentes

    Acide gras : acide laurique : CH3(CH2)10COOH, acide palmitique : CH3(CH2)14COOH

    acide starique : CH3(CH2)16COOH. . Leurs sels constituent les savons .Les acides grasinsaturs sont importants :

    CH3

    (CH2)7C

    H

    C

    (CH2)7

    O

    OH

    H

    C

    H

    (CH2)7C

    O

    OH

    CH

    CH2

    C

    H

    C

    H

    (CH2)4

    CH3

    acide olque acide linolque

    hydroxyacides (AHA) : hydratants , actifs

    CH3

    (CH2)5-CH

    OH

    C O

    OH acide 2-hydroxyoctanoque ou acide 2-hydroxycaprylique

    Esters organiques : obtenus partir dun acide et dun alcool ; les cires sont des

    esters dacide gras et dalcool gras.Exemple : le palmitate de myricyle : CH3(CH2)14COO(CH2)29CH3

  • 8/3/2019 Les Cosmetiques

    2/30

    Lorsque lalcool est le glycrol, on obtient un triglycride qui appartient la famille

    des lipides

    Il existe des esters complexes qui jouent un rle essentiel en biochimie : les

    phospholipides, constituants des membranes des cellules :

    exemple : les lcithines :

    Les insaponifiables : fractions dhuiles vgtales que lon ne peut transformer ensavon (provitamine A, tocophrol ou vitamine E ,strols) qui retardent le

    vieillissement cutan

    Esters minraux : sulfates dalkyle : ex : laurylsulfate CH3(CH2)10CH2OSO3-

    Glucides : composs essentiellement dhexoses C6(H20)6.Leurs esters sont destensioactifs

    glucose

    Par polymrisation dun hexose , on obtient un polysaccharide ou polyoloside (amidon ,

    cellulose et drivs) : utiliss comme liants , filmognes,paississants.

    On peut aussi avoir des chanes cycliques : les cyclodextrines : agents dencapsulation de

    produits actifs.

    Site phosphorique estrifi

    Site cationique

  • 8/3/2019 Les Cosmetiques

    3/30

    Amines :NH

    H

    R NH

    R'

    R NR

    R'

    R''

    amine primaire amine secondaire amine tertiaire

    Sels dammonium quaternaires

    N+

    R

    R'

    R''

    H

    Acides amins :

    O

    CH

    NH2

    R

    OH

    Exemple la cystine :

    O

    NH2

    SH OH

    Amides : rsultent de laction dun acide organique sur une amine

    par exemple une amide disubstitue :

    avec un acide amin, on obtient une liaison peptidique :

    La structure dune protine peut tre :

    une hlice un feuillet

    Ces structures sont imposes par des liaisons H et par des liaisons de type S-S (si le groupe

    SH est prsent (cystine) ; on peut passer de lhlice au feuillet par simple tirement.

    plusieurs ractions de ce type, avec diffrents acides amins forment un polypeptide ou protine

    (collagne,lastine,kratine)

  • 8/3/2019 Les Cosmetiques

    4/30

    LLAA PPEEAAUU ::

    Une surface de prs de 2 m2 un tissu souple, lisse, rsistant, extensible ou encore

    impermable.

    Cette enveloppe vivante qui se renouvelle constamment nous protge des rayons ultraviolets,des micro-organismes mais aussi des chocs. Ses deux millions de pores contribuent la

    rgulation de la temprature du corps par la rtention ou llimination deau.

    Elle doit sa souplesse et sa rsistance aux couches tissulaires qui la constituent : la couche externe de la peau, l'piderme (0,1 mm d'paisseur en moyenne) est

    stratifie. Elle assure limpermabilit de la peau et sa rsistance. L'piderme se

    renouvelle toutes les quatre semaines environ par l'limination des cellules mortes

    superficielles. Sur la face profonde de l'piderme, au niveau de la jonction dermo-

    pidermique, les cellules basales (stratum germinatum) rgnrent continuellement le

    tissu pithlial kratinis. En quelques semaines ces jeunes cellules migrent la

    surface, s'aplatissent, se kratinisent. Elles s'entourent d'un film lipidique puis

    dprissent. La dernire tape est celle du desschement de la couche superficielle

    (stratum corneum) qui limine les cellules mortes par desquamation. La couchesuprabasale de l'piderme (stratum granulosum) constitue le corps muqueux de

    Malpighi qui contient, ingalement rparties, les cellules mlanocytaires.

    Le derme, couche paisse et charpente de la peau, adhrant fortement l'piderme,par l'intermdiaire de la membrane basale (couche de collagne spcialis), est un

    tissu conjonctif assurant la fois les fonctions de cohsion et de nutrition de la peau. Ilcontient le tissu fibrillaire protique, le bulbe des poils, les glandes sbaces et

    sudorales. Ces dernires scrtent le sbum indispensable la lubrification de la peau

    et sa protection contre de nombreuses bactries. Le derme est pourvu d'un important

    rseau de terminaisons nerveuses et d'une riche vascularisation lymphatique et

    sanguine. C'est dans cette zone que s'tend le rseau fibreux macromolculaire de la

    peau, tissu constitu de collagnes, d'lastines, de glycoprotines.

    L'hypoderme, zone sous-cutane, est un tissu graisseux constitu d'adipocytes(cellules graisseuses). C'est un matelas protecteur, isolant thermique et rservoir

    nergtique (lipides, acides gras).

  • 8/3/2019 Les Cosmetiques

    5/30

    D'une paisseur de moins de cinq millimtres, le derme et l'piderme contiennent les

    molcules naturelles de la protection (kratines), de la couleur (mlanines) et de la nutrition

    (polyglucosides, lipides, vitamines).

    Les tissus structurants de la peau (conjonctif, cornen et fibroplasmique) sont les premiers

    responsables de notre apparence. Parmi leurs constituants, les collagnes, les lastines et les

    kratines jouent tous un rle important dans l'volution des tissus.

    La peau ne prsente pas la mme morphologie selon l'endroit du corps : plus ou moins

    lastique, moite ou sche, plus ou moins consistante, poreuse, ple ou hle. C'est son rle

    protecteur que l'on doit les callosits et le teint burin. De mme, le systme pileux est

    ingalement rparti et a une fonction de rgulation dans la production du sbum. La capacit

    d'autorparation de la peau est surprenante : aprs une blessure elle se reconstruit aisment.

    Llimination deau :La perspiration constitue le premier mode permanent d'limination d'eau corporelle.

    Il s'agit d'une mission gazeuse lente qui se perptue au travers de la couche corne quelles

    que soient les conditions extrieures. Cette "dshydratatation" normale et continue de tout

    individu entrane l'limination d'environ 500 mL d'eau par jour.

    La sudation est une mission d'eau plus ou moins abondante, en raction une exposition la

    chaleur ou un effort physique. Cette perte d'eau est lie l'activit des glandes sudorales et

    la vasodilatation des pores de la peau. Elle permet de rguler la temprature du corps.

  • 8/3/2019 Les Cosmetiques

    6/30

    La perte en eau de la peau peut, dans certains cas, induire des pathologies graves et dpasser

    le simple effet d'apparence. La dessiccation (dshydratation de la peau), bien connue chez les

    jeunes enfants, peut aller jusqu' mettre leur vie en danger. Plus gnralement, une peau qui se

    dshydrate trs partiellement est dite "peau sche". Dans un grand nombre de cas, cet tat est

    imputable des facteurs gntiques lesquels entranent des insuffisances au niveau de lakratinisation du derme.

    Les peaux ges, atrophies ont perdu leur capacit rtentrice d'eau. Dans ce cas, c'est le

    facteur de rtention d'eau qui est en cause. La peau se ride et devient rche avec une

    prdisposition la desquamation.

    Le sbum :Il sagit dun produit de scrtion lipidique scrt par les glandes sbaces halocrines ; il est

    constitu de triglycrides (57%), de cires (26%), de squalanes (hydrocarbures saturs). Le

    sbum forme un cran protecteur de la peau vis vis de substances extrieures et rduit la

    perte deau.

    Le Natural Moisturizing Factor :Ensemble de substances situes dans les cellules du stratum corneum et qui lui permet de

    retenir leau ; il est constitu dacides amins (40%), dacide pyrrolidone

    carboxylique(12%),dure, de phosphates, de chlorures, de lactates (12%) , de citrates, de

    sodium, potassium, calcium (12%).

    Conclusions :Lenjeu des cosmtiques consiste prserver les fonctions naturelles de la peau, assurer son

    hygine et la protger des agressions.

    Les cosmtiques sont des prparations qui doivent agir en surface, donc au niveau du stratum

    cornum ; pour que cette couche fonctionne au mieux, il faut :

    - une bonne intgrit de la membrane cellulaire, ie la prsence de lipides- des NMF pour fixer leau lintrieur des cellules- de leau pour compenser les pertes.- Des lipides pour limiter les dparts deau et la pntration de substances nocives

    Les produits cosmtiques seront donc