Les Combrailles - Une ruralit£© £  deux visages La...

download Les Combrailles - Une ruralit£© £  deux visages La p£©riph£©rie clermontoise s¢â‚¬â„¢£©tend sur la frange

of 20

  • date post

    28-Jul-2020
  • Category

    Documents

  • view

    1
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Les Combrailles - Une ruralit£© £  deux visages La...

  • Synthèse territoriale

    Une

    Etendu su Dôme, aux « des Com montagne, une centai 14 000 y tr une popula partie des Dépourvu caractérise économiqu de services de vie plac l’est, ussel routier qui l’accessibil périphérie reste du te de l’A89 et Ce désenc du dévelop présent fau agriculture grands étab

    Moulins

    Montluçon

    Densité lissée de population

    (1) Le territoire r Conférence Rég les trois commu demandé depuis

    Insee Auvergne, Syn

    Indicateurs 625 mètre Altitude moy moyenne m d’une heure Deux pôle Présence d Absence d’u A89 et A71 Territoire pr une opportu -0,6% par Baisse de p contrastée. les plus proc au déclin de

    Les Combrailles

    ruralité à deux visages

    Alain Batifoulier, Vincent Vallès - Insee Auvergne

    r le quart nord-ouest du département du Puy-de- confins de l’Allier et de la Creuse, le périmètre brailles » (1) est un vaste territoire de moyenne excentré et encore en partie enclavé. Réparties sur ne de communes, 46 300 personnes y résident et availlent. Avec une moyenne de 24 habitants/km2, tion âgée et une déprise démographique, il fait espaces ruraux métropolitains les plus fragilisés. d’un pôle urbain et d’équipements qui le

    nt, il ne se structure pas autour d’un pôle e central. Deux pôles d’emploi secondaires et huit maillent ce territoire organisé en autant de bassins és sous des influences urbaines différentes : montluçonnaise au nord, clermontoise et riomoise à loise au sud-ouest. Cet écartèlement dommageable à son unité est accentué par un réseau ne permet pas un bon niveau de communication entre toutes les parties du territoire. Suivant ité de ses territoires, il devra faire face à un risque de développement différencié. Sur sa Est se diffusent de manière privilégiée les activités et la fonction résidentielle en décalage avec le rritoire à l’attractivité très faible. Cette dynamique devrait être amplifiée par l’ouverture prochaine le positionnement du pays à la croisée des axes autoroutiers Paris/Montpellier et Lyon/Bordeaux. lavement, couplé à une maîtrise des ressources et des milieux naturels, pourrait devenir la base pement d’une activité de loisirs et de tourisme dans un territoire où ce type de fonction est peu te de structures d’accueil et d’hébergement suffisantes. Cette activité viendrait en soutien d’une qui occupe encore une place privilégiée et d’un tissu industriel qui repose sur la présence de trois lissements.

    Limoges Lyon

    St-Etienne

    Le Puy- en-Velay

    Gueret

    Aurillac

    Vichy

    Ussel

    Clermont- Ferrand

    Habitants au Km² 400 100 60 40 20C Insee Auvergne - 2003

    etenu dans cette étude reprend le périmètre d’étude du « Pays des Combrailles » tel qu’il a été approuvé par la ionale pour l’Aménagement et le Développement du Territoire d’Auvergne, le 9 novembre 2001. Ont été exclues nes de Virlet, Saint-Ours et Charbonnières-les-Varennes membres de communautés de communes n’ayant pas leur adhésion au « Pays des Combrailles »

    thèse territoriale : Les Combrailles Page 1 / 20

    s enne à laquelle vit la population. Territoire de ontagne, peu dense, excentré mais à moins des principaux centres décisionnels.

    s d’emploi e deux pôles d’emploi de l’espace rural. n pôle urbain central et fédérateur.

    ochainement à la croisée de deux autoroutes : nité de développement.

    an opulation. La démographie est fragile et Le développement significatif des communes hes de l’agglomération clermontoise s’oppose s zones les plus montagneuses.

    9 400 arrivées en dix ans Réelle attractivité sur les jeunes ménages arrivant avec leurs enfants, ainsi que sur les nouveaux retraités -14 % d’ici 2015 ? Départs à la retraite, déficit de jeunes : le renouvellement de la population active ne parvient plus à se faire. 20% des emplois Une forte spécificité industrielle très concentrée. Trois usines regroupent les 3/4 de l’emploi industriel 2 800 exploitations Une agriculture axée sur l’élevage qui préserve les paysages. Elle n’est pas soutenue par une filière agroalimentaire locale. 7 500 lits touristiques Hors résidences secondaires la capacité d’accueil touristique est à développer dans un territoire encore méconnu

  • St-Pourçain- sur-Sioule

    CLERMONT- FERRAND

    St-Georges- de-Mons

    St-Gervais- d’Auvergne

    Pionsat

    Pontaumur

    Pontgibaud

    Giat

    Bourg-Lastic

    ManzatCombronde

    St-Éloy- les-Mines

    Aubusson

    Bort-les- Orgues

    Brassac

    USSEL

    MONTLUÇON

    VICHY

    Riom

    ISSOIRE

    Commentry

    Gannat

    St-Pourçain- sur-Sioule

    CLERMONT- FERRAND

    St-Georges- de-Mons

    St-Gervais- d’Auvergne

    Pionsat

    Pontaumur

    Pontgibaud

    Giat

    Bourg-Lastic

    ManzatCombronde

    St-Éloy- les-Mines

    Bort-les- Orgues

    USSEL

    MONTLUÇON

    Riom

    Commentry

    Gannat

    Le relief conditionne l’accessibilité

    Autoroute Nationale Départementale

    Flux routiers

    Véhicules / jour

    25 000 5 000 2 000C Insee Auvergne - 2003 30 minutes 45 minutes 60 minutes

    Temps d’accés à partir de St-Eloy-les-Mines et St Georges de Mons

    C Insee Auvergne - 2003

    Une absence de liaison Nord-sud Ce territoire fait partie d’une entité géographique et historique prolongée à l’ouest sur le Limousin et au nord sur les cantons d’Ebreuil et Marcillat-en-Combraille dans le département de l’Allier. Il est constitué de hauts- plateaux disséqués du nord au sud par la vallée de la Sioule, et séparé des plaines de Limagne, à l’est, par la chaîne des Puys. Ce relief si particulier ne facilite pas les liaisons internes. L’essentiel des déplacements s’effectuent en voiture. La fréquentation des transports en commun du territoire - lignes d’autocars ou liaison ferroviaire Clermont-Ferrand/ Montluçon via Saint-Éloy-les-Mines - reste très limitée à l’exception de celle des scolaires. L’essentiel du réseau routier est tourné vers Clermont-Ferrand. Il s’articule autour de trois axes principaux orientés est-ouest. Près de 5 000 véhicules fréquentent quotidiennement chacun de ces axes. Aucun axe routier structurant n’assure la liaison nord-sud. Il faut ainsi 1 heure 45 pour relier par la route

    Insee Auvergne, Synthèse territoriale : Les Combrailles Page 2 / 20

    Poids des déplacements d’actifs et de scolaires par bassins de vie Population Actifs

    résidents Part des

    Actifs travaillant dans leur bassin de

    vie

    Part des Actifs

    travaillant hors des

    Combrailles

    Elèves de 12 à 18

    ans

    Part des élèves

    scolarisés hors des

    Combrailles

    Taux de sortie du territoire

    (1)

    Bassin le plus fréquenté

    Les Combrailles 46 252 17 084 61 % 34 % 3 689 53 % 18 % Clermont-Fd Bassins de vie dont le centre appartient au territoire Combronde 5 272 2 176 29 % 67 % 470 94 % 36 % Clermont-Fd Giat 2 389 922 75 % 16 % 149 40 % 9 % Clermont-Fd Pontaumur 4 006 1 534 69 % 19 % 310 46 % 11 % Clermont-Fd Pontgibaud 4 626 1 903 55 % 37 % 392 47 % 19 % Clermont-Fd St-Eloy-les-Mines 12 076 3 938 25 % 21 % 856 39 % 10 % Montluçon St-Georges-de-Mons 4 336 1 629 80 % 15 % 437 44 % 10 % Clermont-Fd St-Gervais-d’Auvergne 3 885 1 353 59 % 16 % 269 38 % 8 % St-Georges Partie du territoire incluse dans un bassin de vie extérieur secteur de Manzat 5 494 2 180 45 % 59 % 5311 67 % 30 % Riom secteur de Bourg-Lastic 3 040 1 049 56 % 43 % 209 48 % 18 % Ussel Autres 1 128 400 48 % 35 % 66 79 % 17 % (1) Actifs et élèves travaillant ou étudiant hors des Combrailles rapporté à la population totale Source : INSEE Recensement 1999

  • Messeix au sud du territoire à Saint-Éloy-les- Mines au nord. La structuration du territoire des « Combrailles » est donc fortement liée aux caractéristiques de son réseau routier. Sur la moitié nord, l’essentiel de la population est à moins de 30 minutes d’un des deux principaux pôles économiques du territoire, Saint-Éloy-les-Mines ou Saint-Georges-de- Mons. En revanche il faut plus de trois quarts d’heure pour ceux de la moitié sud. Le rayonnement de ces deux pôles reste donc circonscrit à une moitié du périmètre. L’influence des pôles urbains extérieurs dépend elle aussi du réseau routier. Les communes situées à proximité des axes Pontgibaud - Pontaumur et Combronde - Saint-Éloy-les-Mines sont à moins de 45 minutes du pôle urbain clermontois. Dès que l’on s’éloigne de ces axes, les temps d’accès à la métropole régionale s’allongent. Le nord du territoire est alors plus proche de Montluçon, le sud plus proche d’Ussel. L’A89 améliorera l’accessibilité A terme, la mise en service en 2006 des derniers tronçons de l’A89 (Clermont- Ferrand/Bordeaux) qui longera sa bordure Est améliorera l’accessibilité de ce territoire. Avec l’échangeur de Combronde qui reliera cette autoroute à l’A71 (Paris/Clermont-Ferrand), il bénéficiera aussi directement de trois diffuseurs. Les Combrailles seront alors positionnées à la croisée de deux axes transversaux européens nord-sud et est- ouest, un atout important pour son développement économique et démographique. Cependant cette opportunité risq