Les anomalies génétiques : les détecter, les comprendre, les éradiquer

Click here to load reader

  • date post

    05-Jun-2015
  • Category

    Engineering

  • view

    475
  • download

    10

Embed Size (px)

description

Conférence organisée par l'Institut de l’Elevage et présidée par Didier Boichard, Inra - Rédacteur en chef de Genetics Selection Evolution

Transcript of Les anomalies génétiques : les détecter, les comprendre, les éradiquer

  • 1. Les confrencesde lInstitut de lElevageLES ANOMALIES GNTIQUES : LES DTECTER, LESCOMPRENDRE, LES RADIQUER

2. Les confrencesde lInstitut de lElevageLES ANOMALIES GNTIQUES : LES DTECTER, LESCOMPRENDRE, LES RADIQUERD. BOICHARD, INRA GABIC. DANCHIN-BURGE, Institut de lElevage 3. Les confrencesQuest ce quune anomalie ?de lInstitut de lElevageLes causes peuvent tre gntiques mais aussi toxiques,infectieuses, traumatiques Un mme type danomalie peut avoir plusieurs causesCauses traumatiques (DG la consanguinit augmente rgulirement On est rgulirement confront des crises aiges : Ncessit dune gestion efficace de ces anomalies 7. Les confrencesde lInstitut de lElevageDr JM Nicol, 2014Pourquoi et commentradiquer les anomalies 8. Pour la filire, un cotLes confrencesde lInstitut de lElevageimportant Probablement plus de 5% de pertes de fertilit Probablement plusieurs % de mortalit aprs naissance Des cas plus rares chez les adultes, mais bien plus coteux Un cot probable de lordre de 50 100 millions / an Souvent, une carrire interrompue prmaturment pour les reproducteurs Des risques de contentieux Une mauvaise image auprs du public 9. Besoin dune surveillanceLes confrencesde lInstitut de lElevagespcifique Les dispositifs de contrle de performances classiques sont peu oprationnels La collecte dinformation spontane est rduite Lauto-censure est forte Gnralement peu de cas par levage Les signes dappel sont parfois difficiles distinguer dautres affections(ex du BLAD : infections rcidivantes pulmonaires, digestives) Rle essentiel du vtrinaire pour une bonne caractrisation clinique etllimination des causes non gntiques 10. Nous avons besoin deVOUS pour rapporter lesLes confrencesde lInstitut de lElevageanomalies !!Site de lObservatoire des Anomalies Bovines (ONAB)http://www.onab.fr=> Fiche papier dclaration tlchargeable en ligneOu fiche en ligne 11. Les confrencesde lInstitut de lElevageLa rvolution des outilstechnologiques 12. Les confrencesde lInstitut de lElevageGnration 1Gnration 2a/A A/AA/A a/A A/A. . .a/a a/a a/a a/A A/A A/AGnration nLes animaux affects sont homozygotes proximit de la mutation 13. Les confrencesde lInstitut de lElevageLe gnotypage par puceExemple : Cartographie par homozygotie Atteints = homozygotes Aussi homozygotes pour un fragment chromosomique entourant la mutation On recherche un segment toujours homozygote chez les atteints etrarement homozygotes chez les normaux On met ainsi en vidence la rgion portant la mutation 14. Dtection dune mutation dltre:Les confrencesde lInstitut de lElevagela situation aujourdhui Une mutation peut tre localise en quelques semaines/mois partir dequelques cas (5 10 en gnral) !=> Cration dun premier test gntique partir de marqueurs de la rgion En revanche, lidentification de la mutation reste alatoire mais elle peutdboucher en quelques mois, grce lvolution du squenage dADN Second test, soit spcifique (~25 / animal), soit sur une puce multi-objectifs Screening de la population, identification des porteurs Elimination progressive de lanomalie Facteur limitant = identification et caractrisation de lanomalie=> Importance de lONAB ! 15. Les confrencesde lInstitut de lElevageEt demain ?Dtection des anomalies = de plus en plus efficace(approches damont) Problme: tout reproducteur sera identifi comme porteurdune ou plusieurs anomalies=> Plus dradication directe=> Comment grer la situation ? 16. Les confrencesde lInstitut de lElevage Recommandations Augmenter notre ractivitBut: limiter laugmentation de frquenceObjectif : faire remonter les cas ! Conduite tenir- Anomalie dominante => radiquer immdiatement- Anomalie rcessive => viter les accouplements risqueAvec une frquence faible : garder les mles non porteurs N+1Avec une frquence leve : intgrer lanomalie dans lISU (poidsconomique) 17. Les confrencesde lInstitut de lElevagePrsentation disponible entlchargement sur www.idele.frRetrouvez aussi lInstitut de lElevage sur le stand A6 - hall 4