L’entrepreneurship féminin : essai de .2006-02-17 · L’entrepreneurship féminin : ... Les

download L’entrepreneurship féminin : essai de .2006-02-17 · L’entrepreneurship féminin : ... Les

of 29

  • date post

    08-Jul-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of L’entrepreneurship féminin : essai de .2006-02-17 · L’entrepreneurship féminin : ... Les

  • __________________________________ Copyright 2001 - cole des Hautes tudes Commerciales (HEC), Montral. Tous droits rservs pour tous pays. Toute traduction ou toute reproduction sous quelque forme que ce soit est interdite. Les textes publis dans la srie des cahiers de recherche de la Chaire dentrepreneurship Maclean Hunter nengagent que la responsabilit de leurs auteurs

    Le texte de ce cahier est une adaptation dun chapitre extrait du mmoire dobtention de la M.Sc., dpos en juin 1999 sous le titre : Lentrepreneure marocaine : perception de soi et de lenvironnement et pratiques de gestion , cole des Hautes tudes Commerciales de Montral

    Lentrepreneurship fminin : essai de conceptualisation par Bahija Amrhar sous la direction de Louis Jacques Filion Cahier de recherche no 2001-04 Mai 2001 ISSN : 0840-853X

  • __________________________________ Copyright 2001 - cole des HEC

    Lentrepreneurship fminin : essai de conceptualisation

    Rsum

    Cet article est un essai de conceptualisation dun modle danalyse qui vise tudier la ralit entrepreneuriale chez les femmes. Trois composantes forment ce cadre conceptuel : 1) lenvironnement, 2) lentreprise et 3) lentrepreneure. Pour parvenir au dveloppement de ce modle, nous avons analys la littrature sur les femmes entrepreneures suivant trois niveaux disciplinaires : la culture, la psychologie et le management. Au niveau culturel, nous avons analys la nature du lien entre lentrepreneure et son environnement. Cette relation semble se dfinir en considrant les points suivants : 1) les structures sociales et conomiques qui dfinissent limage et le rle de la femme dans la socit, 2) lentourage direct de lentrepreneure, principalement compos du mari, de la famille, des associs et des autres femmes entrepreneures, chez qui elle recherche soutien et apprentissage et 3) les pourvoyeurs de services (banquiers, clients, fournisseurs) dont la relation avec lentrepreneure est base sur la confiance. Au niveau psychologique, nous avons constat que la personnalit de lentrepreneure se dfinit travers trois lments principaux : 1) sa personne (famille et antcdents), 2) ses motivations et 3) ses modles entrepreneuriaux. Enfin au niveau management, plusieurs lments inter relis semblent dfinir laspect professionnel de lentrepreneure dans sa relation avec son entreprise : les pratiques de gestion, le type dentreprise quelle gre ou dsire possder, les ressources financires et matrielles dont elle dispose, les problmes et les obstacles auxquels elle fait face, et les objectifs de succs/ performance.

  • Lentrepreneurship fminin : essai de conceptualisation Introduction Depuis la fin des annes 70 et surtout dans les annes 80, la recherche en

    entrepreneurship a connu une avalanche d'articles portant sur le rle des femmes dans le tissu conomique (statistiques) et sur leurs qualits entrepreneuriales. Les premires recherches ont clam haut et fort et avec une forte certitude la similitude des traits de caractres entre les hommes et les femmes entrepreneures. Certaines tudes ont mme soulign la supriorit des femmes entrepreneures surtout en matire d'instruction, d'habilet de ngociation et de gestion du personnel. D'autres ont eu pour objet de dgager les dmonstrations de discrimination sexuelle surtout de la part de la communaut masculine des banquiers et des financiers. Par la suite, le discours a t relativis et est devenu moins fort surtout avec les ouvertures d'esprit et les politiques qui uvrent contre toute forme de discrimination.

    Mais revenons un peu en arrire, l'histoire rcente (20ime sicle) de la femme. La Dclaration des droits de la femme l'galit et la libert est l'uvre du 20ime sicle. Revendiquant l'galit de droits de l'Homme, les Europens ont compris que pour assurer la justice entre peuples et gouvernements et entre travailleurs et patronat, il faudrait tenir compte de la base, savoir, les rapports de droits entre homme et femme (Motahhari, 1995). C'est ainsi que s'est crit dans le prambule de la Dclaration des droits de l'Homme, tablie par les Nations Unies en 1948 : Vu que les peuples des Nations Unies ont reconnu les droits de l'homme, la dignit de l'tre humain et l'galit de droits entre l'homme et la femme

    Une nouvelle re venait de commencer pour la femme occidentale. Mais il faudra attendre 30 ans avant que les premires recherches sur la femme entrepreneure ne soient entreprises. De prime abord, nous pouvons observer que les supporters de ce courant adhrent sans exception l'ide que les "mles" se sont limits l'tude des aspects qui les intressent en gestion et ont relgu les proccupations fminines en dehors des frontires de l'organisation. Il a fallu des femmes pour le faire. Malgr le fait que les femmes aient dirig des entreprises tout au long de l'histoire de l'humanit (Anderson et Zinsser, 1988), la plupart des recherches en gestion des organisations ont focalis sur les hommes avec un "h" minuscule, (Collins et Moore, 1964; Roberts, 1968;). Cest ainsi que Stevenson (1984) a t indigne de l'exclusion des femmes dans la recherche en entrepreneurship.

    __________________________________

    Les premires tudes en entrepreneurship fminin avaient pour objet de rtablir la ralit des femmes entrepreneures, leur prsence dans l'conomie et leur ressemblance avec leurs homologues masculins. La rgionalit est galement une des caractristiques marquantes des recherches sur les femmes entrepreneures. Ltude de l'entrepreneurship fminin a commenc aux tats-Unis, en Angleterre et dans les pays de lOCDE (Canada, Grande-Bretagne, tats-Unis, Sude,...). Ces pays sont dailleurs les zones gographiques les plus frquemment tudies. Tout dernirement, lOCDE a organis une confrence sur les femmes entrepreneures et les PME (1997)1. Cette confrence qui a rassembl des entrepreneurs et des experts de 40 pays de tous les continents et aussi des leaders gouvernementaux visait identifier les barrires que rencontrent

    1 Cette confrence a eu lieu Paris du 16-18 avril 1997.

    Copyright 2001 - cole des HEC

  • Lentrepreneurship fminin : Essai de conceptualisation

    Copyright Ecole des HEC - 2 -

    les entrepreneures et le rle de ces dernires dans le dveloppement et la croissance des PME. Les rsultats ont t surprenants. En Australie, au Canada et aux tats-Unis, o des statistiques sur le genre sont disponibles, les femmes crent des entreprises deux fois plus que les hommes (New Economic Realities, 1988). Concernant les aspects particuliers des femmes entrepreneures dans le monde, il sest avr que ces dernires tendent tablir des entreprises dans des secteurs diffrents de ceux des hommes (OCDE, 1997). Alors qu'en gnral elles sont plus prsentes dans les secteurs de services; au Qubec, elles sont trs prsentes dans le commerce de dtail (Lgar, Simard et Filion, 1999).

    Le rapport de lOCDE (1997) a prsent un tat document et chiffr de ltat de lentrepreneurship fminin dans le monde. Les conclusions principales de ce rapport ont t :

    Dans les pays de lOCDE, une grande majorit des affaires diriges par des femmes

    sont dans le secteur des services; Laccs au capital est lune des principales barrires rencontres par les

    entrepreneures. Les femmes amnent moins de capital que les hommes, ce qui leur crent des problmes de cots et de profitabilit et certaines difficults ou tensions dans leurs relations avec les institutions de crdit;

    Les femmes entrepreneures sont moins intresses faire appel la consultation et au conseil des experts. Ceci sexplique par le fait quelles ne sont pas au courant de lexistence de ce genre de services et que les experts visent moins des entreprises appartenant des femmes (du fait de leur taille et secteur).

    Dans les annes 90, a conclu le rapport (1997), il y a eu une tendance vers le

    dveloppement de services de soutien aux femmes entrepreneures. Nanmoins, ces services prvalent surtout au niveau rgional, alors que le soutien au niveau national focalise plutt sur lgalit des opportunits que sur lencouragement des femmes entrepreneures (Amrhar, 1999).

    Il est souligner que dans les pays en voie de dveloppement, les femmes entrepreneures contribuent de faon trs significative lconomie, mais ceci est peu document (OCDE, 1997). Cest ce que Mouren (1989) affirme dans sa revue de littrature sur lentrepreneurship fminin dans le monde. Elle a constat quen Asie et en Afrique des femmes commerantes ont t propritaires et opratrices de petites affaires de dtail depuis longtemps. Lors de la confrence de lOCDE (1997), il sest avr aussi que les femmes sont trs impliques dans lconomie et surtout dans les activits de production agricole. Ainsi, les femmes entrepreneures sont estimes tre responsables de 80 % de la production alimentaire en Afrique, de 60 % en Asie et de 40 % en Amrique Latine. En outre, leur responsabilit stend galement la commercialisation ce qui leur permet une meilleure connaissance des marchs locaux et des tendances.

    Nanmoins, il reste que peu de chercheurs se sont consacrs des tudes au-del des frontires rgionales de leur pays. Par consquent, peu de pays non occidentaux ont t tudis (si on exclut les tudes locales non publies). Parmi ces pays, nous citons le Pakistan (Shabbir et Di Gregorio, 1992), la Chine (Hisrich et Zhang, 1991) et Isral (Lerner, Brush et Hisrich, 1997). C'est d'ailleurs travers ces trois tudes que nous allons voir l'tendue de la recherche en matire d'entrepreneurship fminin international et hors-OCDE.

  • Lentrepreneurship fminin : Essai de conceptualisation

    Copyright Ecole des HEC - 3 -

    Les chercheurs en entrepreneurship fminin ont adopt plusieurs approches. Alors que

    certains ont opt pour une approche comparative, dautres ont prfr tudier un ou plusieurs aspects sur les entrepreneures seulement. Les premi