L'enfant d'aujourd'hui 12.09.01

download L'enfant d'aujourd'hui 12.09.01

of 48

  • date post

    16-Dec-2014
  • Category

    Documents

  • view

    125
  • download

    0

Embed Size (px)

description

 

Transcript of L'enfant d'aujourd'hui 12.09.01

  • 1. MARIA MONTESSORI 11870 1952DOCTORESSE, PSYCHOLOGUE ET PDAGOGUE ITALIENNEDs le dbut des annes 1900, elle reprsente son paysdans des congrs fministes et dnonce le travail desenfants.Elle pense dj unemthode universelledducation pour les enfants dfaillance mentales maisaussi pour tous les enfants.Le 6 janvier 1907, elle inaugure son premier tablissementla Casa dei Bambini (Maison des Enfants) San-Lorenzodans un immeuble dun quartier populaireElle marque encore aujourdhui le monde delenseignement

2. LA PEDAGOGIE2 MONTESSORICe nest pas une mthode mais une ambiance,On a cru quil suffisait pour lduquer, de lui enseigner desprincipes et de corriger ses dfautsLexprience a montr au contraire quil fallait lui mnager uneambiance adapte, prparer les moyens ncessaires sondveloppementet puistransformer la personnalit de ladulte dans ses rapports aveclui, Lducateur en est seulement le collaborateur 3. 3LENFANTDAUJOURDHUI Le monde de demain Runion dinformation du 1er septembre 2012 4. 31 aot 2012 :142me anniversaire de Maria Montessori4 5. 5LENFANT EST SONPROPRECONSTRUCTEURLducateur en est seulement lecollaborateur 6. 6 0 3 ANSLenfant daujourdhui, le monde dedemain 7. 0 3 ans7Lenfant vit au travers de son environnement par une fortePriode de sensibilit lentourage et lesprit lambiance.absorbant Il assimile son entourage non par lesprit, mais par un vcu. = Tous les organes des sens ouvrent cet esprit dabsorption globale.ConstructionPour preuve, le langage quedelenfant acquiert par simplelinconscient immersion. A 2 ans , personne ne lui a appris parler et pourtant il sait 8. 0 3 ans8 Un adulte acquiert une connaissance avec son intelligence.Construction Il est comme un rcipient dans lequel se dversent les impressions. Il reste distinctde la viede son contenu.psychique Un enfant absorbe une connaissance avec sa vie psychique. Chez lui, les impressions pntrent dans son esprit et sincarnent en lui. Il a la psychologie dun conqurant du monde quil assimile pour en former son propre corps psychique. 9. 9 3 6 ANSLenfant daujourdhui, le monde dedemain 10. 3 6 ans10 Cest une nouvelle vie qui redmarre parce que la conscience qui sest construite secrtement comme la partie Dveloppeme cache dun iceberg, se manifeste pleine nt de laet lucide. La personnalit acquiert alors son unit et consciencepar consquent la mmoire. Ladulte na aucun souvenir de sa petite enfance en de de cette priode consciente, bien que ce soit pendant cette premire priode de la vie que tout sest construit en partant de rien. 11. 3 6 ans11 Lenfant conquiert consciemment son milieu pour entrer dans une nouvelle priode de vritable construction. Dveloppeme Cest un tre contemplatif avec uneapparence passivit. nt de la Il devient son propre guide. conscience Ses mains se montrent actives. Ellesdeviennent un organe de prhension delintelligence. Cest lge bienheureux du jeu. Le rle de lducateur est de permettre lesprit absorbant de continuer oprer en lenfant 12. 3 6 ans12 Priode dimitation intelligente au travers de laquelle, lenfant se prpare faire partie de la socit : Dveloppeme Objets proportionns sa taille et ses nt de lapossibilits afin quil volue en matre dans conscienceson milieu. Le dveloppement du caractre social en dcoule spontanment. Il trouve sa place dans cette socit. 13. 136 12 ANSVOLONTE ET OBEISSANCE Lenfant daujourdhui, le monde de demain 14. 6 12 ans14 Cest la force naturelle de vie qui donne limpulsion, la volont. Ainsi, ds que lenfant accomplit une action volontaire, Dveloppeme il exprimente cette force intrieure qui se dveloppe en lui. nt de la volont Notre rle dducateur est de permettre lenfant cette exprience de la volont qui, ltat naturel pousse aux actions bnfiques de la vie. Le dsordre et la violence sont des signes de dviation et de souffrance. Une phrase denfant montessorien : Nous ne faisons pas ce que nous 15. 6 12 ans15 Parce que lcoute ne forme pas lhomme, parce que la rpression Dveloppeme bloque la volont, parce que seul le nt de latravail pratique et lexprience volont conduisent la maturit : luvre de ladulte nest pas denseigner, mais daider lesprit de lenfant dans le travail de son dveloppement . 16. 6 12 ans16 Aprs son indpendance physique acquise par lexprience, lenfant va Dveloppeme chercher acqurir son nt du indpendance mentale, raisonneme Il va chercher la raison des choses, nt 17. Education ordinaireEducation Montessori17 Tout sobtient par La personnalit ne peut lenseignement etse dvelopper que par lexemple du matre. lexercice. Enfant considr comme Individu actif essentiellement rceptif. Limagination et la On pense dveloppervolont restent inertes limagination en racontant quand lenfant est rduit des histoires enchantes. regarder ou couter le Lobissance est la base matre. de lenseignement, aussi toute tentative de Lobissance est une rsistance de la part de sublimation de la lenfant est rprimevolont. Elle est le point comme une force de de dpart rbellion. du perfectionnement. 18. Trois degrs dobissance18 1er degr : jusqu 3 ans, lenfant nest pas encore matre de ses actes qui ne sont pas encore affins. Il ne parvient pas obir sa propre volont, encore moins celle dun autreObissance / dsobissance 2me degr : lhabilet est plus solide. Lenfant peut absorber la volont de lautre et agir en consquence. Obissance au-del de lattente si on offre lenfant de suivre les lois de la nature. 3me degr : lenfant peroit lautorit dune personne dont il sent la supriorit capable de grandir en lui-mme et lui donner de la joie. Impatience obir. 19. 19FINALITESDE LA VIE PRATIQUELenfant daujourdhui, le monde dedemain 20. 20 Exercices prliminaires - Se dplacer dans lespace - Marcher sur une ligne - Dplacer une table, une chaise - Fermer une porte, un robinet - Drouler et rouler un tapis - Porter un plateau ou une Orientation spatiale corbeille et conscience de - Nettoyer : balayer, pousseter, brosser lespace - Faire le silence Coordination motrice 21. 21 Soins du milieu intrieur etextrieur - Presser une ponge - Utiliser des pinces linge - Ouvrir et fermer : botes, flacons, cadenas, Adaptation et - Visser, dvisser - Transvaser graines, eau,confiance en - Allumer, teindre une bougie lenvironnement - Astiquer des cuivres auquel appartient - Cirer une chaussurelenfant. - Nettoyer un miroir Habilet - Soin des plantes et animaux - Plier du papier, du tissu Prparation dupoignet, des mains, 22. 22Soins de la personne - Cadres boutons, fermetures varies, nuds - Cirer les chaussures - Se laver les mains, le visage - Coudre Savoir faire comme les grands construit la confiance en soi- mme. Meilleure 23. 23FINALITESDE LA VIESENSORIELLELenfant daujourdhui, le monde dedemain 24. 24Lordre - Rangement - Classification - Tri Approche plus exacte dela ralit de sonenvironnement avec lessens Exprimentation descomparaisons, des 25. 25Tous les ateliers -Le langageMontessori, au-del de - Nomination de la perception par laspect pratique ou lducateursensoriel, participent au - Reconnaissance de la perception dveloppement et par lenfantlenrichissement du - Appropriation et restitution parvocabulaire lenfant = vrification de lacquis Nomination des concepts Construction de lintelligence= 26. 26 Le mouvement - Les embotements - La tour des cubes - Lescalier des prismes - Les barres numriques Affinement delusage des mains 27. 27 Le raffinement sensoriel - Perceptions visuelles :les cubes binme et trinmeles botes de couleurs 1,2,3les plaques baryquesles triangles constructeurs - Perceptions auditives : Lenfant atteintles botes bruits un grand - Perceptions olfactives : raffinement avecles flacons odeurs certains - Perceptions tactiles : matrielsles toffes, lisse, rugueux Observationles sacs mystres Rflexion - Perceptions gustatives :les gots Raisonnement 28. 28 ET AUSSILenfant daujourdhui, le monde dedemain 29. 29 30. 30 Tous les ateliers sont conus avec un autocontrle de lerreur Dveloppement - du sens critique - du got de lexactitude - de lauto-activit et auto-ducation - de la socialisation - de la confiance par une perte de dpendance au profit dune plus grande autonomie 31. 31LE LANGAGELenfant daujourdhui, le monde dedemain 32. Comment la pdagogie Montessori favorise t- elle le langage ?32 Toute la pdagogie sensorielle suscite la curiosit, donc soulve des questionnements, des rflexions qui invitent naturellement lenfant sexprimer Il devient un chercheur Il comprend limportance du mot dans la qute de son environnement 33. Du langage lcriture33 Cest donc naturellement quil va chercher faire des mots Lenfant va naturellement tre attir par tout le matriel du langage : - les lettres rugueuses - les lettres mobiles - les nomenclatures muettes et renseignes : botanique, animaux, objets quotidiens, 34. Lcriture34 Lcriture vient avant la lecture qui se met en place naturellement pendant lcriture Il se prpare lcriture avec le matriel pour dessiner les formes : - Contrle moteur et visuel du trac - Prparation lart et au dessin - Affinement du sens de lesthtique 35. La lecture35 Cest seulement quand lenfant aura compris lintrt des mots pour exprimer sa pense quil sera attir par la lecture des livres, des fiches de lecture, des nomenclatures Il aura alors accs largi au monde quil a tant soif de dcouvrir 36. La nature des mots36 Quand lenfant matrise la lecture avec les mots usuels on aborde le matriel de grammaire, Les symboles permettent lenfant de visualiser la structure de la phrase :- le nom- larticle- ladjectif- le verbe- le pronom 37. La conjugaison37 Ce mot qui hrisse les poils tant denfants et dadultes, deviendra un mot synonyme de plaisir tant elle est judicieusement aborde avec le matriel de Maria Montessori, Lenfant aura le plaisir de construire des phrases de plus en plus compliques pour pousser toujours plus loin sa dcouverte 38. 38 LESMATHEMATIQUESLenfant daujourdhui, le monde dedemain 39. 39 Tout le matriel de mathmatiq