Le troisième Secret de Fatima -...

of 16 /16
1 Le troisième Secret de Fatima Par J. Malina, catholique Le 25 septembre 1888, après avoir dit sa messe du matin, le Pape Léon XIII subit un choc qui provoqua son évanouissement, au point que les personnes présentes le crurent mort. Après être revenu à lui, il décrivit l’effrayante conversation qu’il avait entendue comme venant d’à côté du tabernacle. Il s’agissait de deux voix, dont le Pape comprit clairement qu’elles étaient celles de Jésus-Christ et du démon. Ce dernier se vantait de pouvoir détruire l’Église si on lui accordait soixante-quinze ans réaliser son plan (ou cent ans, selon d’autres sources). Le démon demandait aussi la permission d’exercer « une plus grande influence sur ceux qui se mettront à mon service ». À ces demandes du démon, Notre Seigneur répondit : « Il te sera donné le temps et le pouvoir ». *** « L’attaque des religions est au cœur de la révolution. Il ne doit pas y avoir de répit dans la guerre contre la religion, parce que tant que la religion existe, le communisme ne peut l’emporter. Nous devons intensifier l’oblitération de toutes les religions partout où elles sont pratiquées et enseignées. » Déclaration faite par Mikhaïl Gorbatchev le 15 décembre 1987 devant un groupe d’officiels du parti communiste, de cadres et de militaires soviétiques ou Ouzbékistan. *** a vérité ne saurait changer avec le temps, et il est impossible qu’elle change jamais. Quiconque se hasarderait à soutenir la proposition inverse et à prétendre la faire accepter s’opposerait radicalement à notre vraie Foi catholique et apostolique. L

Embed Size (px)

Transcript of Le troisième Secret de Fatima -...

  • 1

    Le troisime Secret de Fatima Par J. Malina, catholique

    Le 25 septembre 1888, aprs avoir dit sa messe du matin, le Pape Lon XIII subit un choc qui provoqua son vanouissement, au point que les personnes prsentes le crurent mort. Aprs tre revenu lui, il dcrivit leffrayante conversation quil avait entendue comme venant d ct du tabernacle. Il sagissait de deux voix, dont le Pape comprit clairement quelles taient celles de Jsus-Christ et du dmon. Ce dernier se vantait de pouvoir dtruire lglise si on lui accordait soixante-quinze ans raliser son plan (ou cent ans, selon dautres sources). Le dmon demandait aussi la permission dexercer une plus grande influence sur ceux qui se mettront mon service . ces demandes du dmon, Notre Seigneur rpondit : Il te sera donn le temps et le pouvoir .

    ***

    Lattaque des religions est au cur de la rvolution. Il ne doit pas y avoir de rpit dans la guerre contre la religion, parce que tant que la religion existe, le communisme ne peut lemporter. Nous devons intensifier loblitration de toutes les religions partout o elles sont pratiques et enseignes. Dclaration faite par Mikhal Gorbatchev le 15 dcembre 1987 devant un groupe dofficiels du parti communiste, de cadres et de militaires sovitiques ou Ouzbkistan.

    ***

    a vrit ne saurait changer avec le temps, et il est impossible quelle change jamais. Quiconque se hasarderait soutenir la proposition inverse et prtendre la faire accepter sopposerait

    radicalement notre vraie Foi catholique et apostolique. L

  • 2

    Comme la vrit ne peut jamais changer, nous devons la regarder telle quelle est, et nous ne

    pouvons nous permettre la moindre compromission ou la moindre dviance par rapport elle, car si nous le faisions volontairement et persistions le faire, nous ne pourrions plus compter sur la protection de Celui qui est la Vrit, et nous deviendrions une proie facile pour le pre du mensonge, le dmon lui-mme.

    Cet impratif essentiel nous impose donc de rester particulirement vigilants dans nos actions, nos paroles et nos actes, ainsi que de ne pas nous fier notre jugement humain, mais de tout laisser dans les mains si aimantes de la grce divine, cette voie de vrit qui, si nous la suivons jusquau bout avec obissance, ne peut en aucun cas nous garer, pas plus quelle ne peut elle-mme sgarer.

    La grce divine tire sa beaut du fait quelle nous est dispense comme un vrai don de Dieu, de sorte que tout en tant surnaturelle dans chacun de ses attributs, cette aide divine (Arrtons-nous cela un moment) contribue guider tous nos actes pour que nous soyons instruits ainsi en vrit et ne puissions errer en elle ou travers elle. Il existe un autre moyen de comprendre cette vrit : nous pouvons considrer la vrit comme une forteresse divinement garde dans laquelle aucun mensonge ne saurait pntrer, de sorte que mensonges et injustices (qui viennent tous du dmon lui-mme par lintermdiaire de ses collaborateurs volontaires, cest--dire de ses esclaves) ne puissent y accder daucune manire, pas plus quils ne peuvent faire partie delle (qui est divinement protge puisquelle nest autre que la vrit et la justice de Dieu), dans la mesure o ce qui nest pas de la Vrit ne peut, en vrit, avoir aucune part en elle ou avec elle.

    Tel est le principe directeur quil nous faut garder sans cesse prsent lesprit, car ainsi que Notre Seigneur nous lenseigne dans le Saint vangile (saint Matthieu 16: 7), aucun mal ne peut produire de bons fruits.

    PARTIE 1 PROMOTION DE LA DOCTRINE SATANIQUE DU MARXISME

    NGATION PAR RATZINGER DE LA VRAIE FOI CATHOLIQUE

    hers Frres et Surs dans la vraie Foi catholique, avant de lire les pages ci-aprs, veuillez vous assurer de conserver la puret de vos mes : priez au moins un Notre Pre et un Je vous Salue

    Marie pour vous orienter dans cette publication afin que le dmon ne puisse en pervertir votre comprhension. Cest un pralable essentiel avant de continuer lire, car sans cela, vous ne pourrez pleinement apprhender la gravit des faits la vrit elle-mme , et en fin de compte, le troisime Secret de Fatima ne sera pas entirement clair vos yeux. Veuillez donc prier avant de continuer lire !

    Le Cardinal Joseph Ratzinger (aujourdhui Pape Benot XVI) a crit trois livres dont nous tirerons ici des citations : Les Principes de la Thologie Catholique (Tqui, 2005), Rapport Ratzinger (1985) et La Crise de lglise.

    Commenons par Les Principes de la Thologie Catholique.

    la page 15, le Cardinal Ratzinger crit ceci :

    A. Quest-ce qui constitue la Foi chrtienne aujourdhui ?

    Le problme

    C

  • 3

    La question de ce qui constitue la Foi chrtienne aujourdhui [] une question qui est pose toujours et partout. Aprs mre rflexion, on peut nanmoins conclure quelle na pas t formule avec prcision [cest--dire en tant que question note de lditeur]. Une formulation plus prcise et plus exacte serait la suivante :

    Hier appartenant au pass, quest-ce qui constitue aujourdhui encore la Foi catholique ?

    on y dcle [dans la question note de lditeur] une conscience de la nouveaut incomparable de la situation actuelle, dun changement du monde et de lhumanit qui ne peut se mesurer selon les normes habituelles de changement historique telles quelles ont toujours exist, mais qui quivaut plutt une transformation conjoncturelle ne se prtant aucune comparaison.

    Ce fait que quelque chose dentirement nouveau arrive lhomme et au monde dans une culture o lautodtermination scientifique et technique devient de plus en plus totale est la cause de la crise qui se produit dans une tradition nayant aucun scrupule sexpliquer, sil le faut, en rfrence aux schmas comportementaux scientifiquement dmontrs des animaux suprieurs, mais qui ne peut dcouvrir aucune force contraignante dans lhistoire humaine en tant que telle et soulve donc nouveau toute la question de validit, mme vis--vis des institutions lies la tradition, telles que lglise catholique, laquelle semble se caractriser sans quivoque par des normes clairement dfinies []

    Cette conscience du changement, qui est ainsi la vritable force se trouvant derrire notre question, est en partie le simple reflet dexpriences particulires, mais aussi [] le produit de mouvements philosophiques qui se sont appropri ces expriences et ont fait delles toute la structure de la ralit []

    Le tournant dcisif est venu avec Hegel, depuis lequel ltre et le temps se sont de plus en plus entremls dans la pense philosophique. Ltre lui-mme est maintenant considr comme le temps [] le logos devient lui-mme lhistoire.

    Arrtons-nous un moment ce passage. Quand on lit schmas comportementaux

    scientifiquement dmontrs des animaux suprieurs ou question de validit, mme vis--vis des institutions lies la tradition, telles que lglise catholique, etc. , une constatation simpose. Le manque de vrit des propos de celui qui tait alors le Cardinal Ratzinger et son insinuation transparente visant notre Mre la sainte glise Catholique Romaine, institution divine, parce quelle reconnat limmortalit de lme humaine marque au sceau du don divin quest la lumire de la raison, donc spare des animaux par la grce et les orientations de Dieu Lui-mme , assimilant du mme coup cette me humaine un animal suprieur et mettant directement en cause la Sainte glise tablie par Dieu et jamais guide par Lui, de mme que sa validit, tout cela constitue une attaque directe non seulement contre Dieu, Notre Seigneur Lui-mme, mais aussi contre lensemble de la Chrtient ces propos ont t tenus par celui-l mme qui a reu pour tche (du moins le parat-il) de protger les vrits en question de toute attaque des ennemis, visibles et invisibles.

    Comment une telle contradiction peut-elle sexpliquer le moins du monde, sinon par le fait que lui-mme fait partie de ces ennemis, quil est sciemment au service du dmon pour dtruire lglise catholique, tche satanique qui ne pourra dailleurs jamais aboutir, car ainsi que la promis le Divin Rdempteur (saint Matthieu 16:18) : les portes de lenfer ne prvaudront point contre elle ; savoir lglise de tous les temps, lglise catholique.

    Dieu tant Vrit, en tant que tel, Il ne peut changer et ne changera jamais, de sorte que ltre ne saurait tre assimil au temps, ou plutt (pour tre exact), il nest pas possible, connaissant la vrit,

  • 4

    de lui substituer une chose qui nest pas elle ; l encore, voyons ce que lon observe cet gard : Dieu est Vrit, il nexiste pas en Lui le moindre changement, la moindre altration (ptre de saint Jacques 1:17), et il est donc impossible de considrer un tre sous une perspective aussi changeante que celle voque ci-dessus.

    Le Cardinal Ratzinger continue en ces termes :

    toutes ses objectifications [de cet tre note de lditeur] ne sont que des mouvements au sein du tout dont elles font partie [] linterprtation catholique et linterprtation protestante du Christianisme ont toutes deux un sens, chacune sa manire propre ; elles sont vridiques dans leur moment historique, mais elle ne peuvent le rester quen tant abandonnes quand lheure est venue et assimiles dans le nouveau tout en train de se former [] la Vrit devient fonction du temps ; le vrai nest pas ce qui est simplement vrai, car la vrit nest pas simplement ce qui est ; il lest durant un certain temps, parce quil fait partie de la vrit, qui est en devenir. [] les contours entre le vrai et le faux sont moins nettement dfinis, [] lattitude fondamentale de lhomme vis--vis de la ralit et de lui-mme doit tre altre [] la fidlit la vrit dhier consiste prcisment abandonner celle-ci, en lassimilant la vrit daujourdhui, assimilation qui devient la forme de la sauvegarde.

    Parmi les lments constitutifs dhier, ne peuvent tre constitutifs daujourdhui que ceux qui ont t assimils depuis.

    Au vu de ce qua crit l le Cardinal Ratzinger, nous pouvons considrer quaujourdhui, soit

    nous nous assimilons ce quil appelle la vrit [] fonction du temps , faute de quoi nous ne mriterons plus ou naurons plus la permission dexister en elle, moins encore que nous ne soyons plus autoriss prserver ce qui est la vrit nos yeux, savoir lauthentique Vrit catholique quenseigne et prserve notre Mre, la sainte glise catholique de toujours.

    La situation est bien claire : il est essentiel de comprendre que cette erreur est extrmement profonde et que tout ce quon nous permet, cest de laccepter, faute de quoi nous nous mettons en dehors de ce qui est la vrit aux yeux de personnes telles que lactuel Pape Benot XVI, alors que telle nest pas la vrit, parce que Dieu est Vrit et quIl ne peut changer, point final ! Nous non plus, nous ne changerons pas, car pour nous, la vrit est plus prcieuse que la vie elle-mme ; car pour nous, qui voulons rester fidles Dieu, la vrit est un guide, et tous les mensonges seront toujours fermement rejets par la grce de Dieu !

    Il importe, par consquent, de se rendre compte et, plus encore, de soutenir que (par la grce de Dieu) nous ne changerons jamais !

    Le Cardinal Ratzinger poursuit sa rflexion :

    Dans le domaine de la pense marxiste [] cette idologie de la conciliation (comme on peut lappeler) est convertie en une idologie de la rvolution ; lassimilation devient transformation.

    La notion de continuit de ltre dans la mutabilit du temps est maintenant comprise comme une superstructure idologique que conditionnent les intrts des individus favoriss par les choses telles quelles sont. Elle est donc une rponse qui [] exige le progrs et interdit de sattarder dans le statu quo [] La notion de vrit en vient tre considre comme une expression du droit acquis propre un moment historique particulier [on songe la prise de pouvoir communiste dans le monde entier,

  • 5

    organise par les Russes et, aujourdhui encore, mene clandestinement, avec la cl le complet asservissement diabolique et athe de toutes les mes humaines, si possible note de lditeur] ; elle fait place la notion de progrs ; le vrai est tout ce qui sert le progrs, cest--dire tout ce qui sert la logique de lhistoire [] le droit acquis statique propre un moment donn.

    Le martyre pour la vrit est prcisment la force dopposition une telle dmagogie, qui nous

    est prsente comme la vrit , car ce nest que par lopposition la plus frontale une attaque aussi nihiliste et diabolique contre la vrit que nous pourrons demeurer dans le domaine de celle-ci, cest--dire avec Dieu le Fils, Notre Seigneur Jsus-Christ.

    Nous autres catholiques ne saurions en aucun cas nous assimiler cette doctrine diabolique (pas plus qu toute autre du mme genre), qui nous est prsente dans de tels crits , quel que soit le nom quon lui donne marxisme, communisme, athisme, etc. parce que selon nous, qui voulons rester fidles Notre Seigneur et ne servir que Lui jamais, il ny a pas le moindre changement dans la vrit, et celle-ci ne peut devenir contrairement lerreur hrtique formule par le Cardinal Ratzinger fonction du temps , cest--dire, aux yeux de ces ennemis de la vrit, tout ce qui sert lhistoire du temps prsent et tout ce quils nous commandent de suivre, que cela soit la vrit ou non

    En dautres termes, il ne peut y avoir, selon nous, de conciliation entre la vrit et des mensonges tels que celui-ci, car en acceptant une telle conciliation, nous deviendrions des ennemis de la Vrit Personnifie, qui nest autre que Dieu Lui-mme, Notre Seigneur Jsus-Christ.

    propos des marxistes, le Cardinal Ratzinger a jug bon dinsrer ici cet examen de leur conscience (inexistante), qui est un examen marxiste (autrement dit, communiste) :

    Dans le domaine de la pense marxiste [] cette idologie de la conciliation (comme on peut lappeler) est convertie en une idologie de la rvolution ; lassimilation devient transformation. La notion de continuit de ltre dans la mutabilit du temps est maintenant comprise comme une superstructure idologique que conditionnent les intrts des individus favoriss par les choses telles quelles sont.

    Cette ide de lauteur dmontre le bien-fond de notre remarque ci-dessus : soit nous acceptons

    les mensonges sataniques de lathisme communiste (en fait, la pire hrsie qui ait jamais vu le jour), soit nous devrons subir les reprsailles que ce mal diabolique tentera de nous infliger, nous qui sommes fidles Dieu et Lui seul.

    Cependant, quiconque est de Dieu et veut Laimer, Lui et Lui seul, ne peut se laisser subjuguer par le dmon ni par quoi que produise le serpent infernal, y compris cette erreur particulirement monstrueuse que lesprit diabolique a toujours suscite et qui a pour nom le communisme athe, avec toutes ses nuances et tous ses mensonges sataniques soigneusement masqus, que le dmon et ses collaborateurs volontaires essayent de prsenter comme la vrit , mais qui restent bien visibles de ceux que la grce indispensable de Dieu rend vigilants et auxquels elle permet de conserver inbranlablement leur vraie Foi catholique.

    mesure, donc, que nous continuerons dexpliquer la vrit du troisime Secret de Fatima, nous ne nous tonnerons pas de lire ce qui suit dans un autre crit du Cardinal Ratzinger (extrait de sa brochure de 1980 intitule La Crise de lglise , p. 7) :

    il y a les chocs spirituels qui, ces dernires annes, ont eu pour effet dbranler le schma chrtien des choses. La faim dont souffrent des nations entires, et les misres de

  • 6

    la guerre qui agissent sur elles comme un flau, captivent littralement notre attention et nous incitent nous demander, en tant que chrtiens : quelle part avons-nous prise cela ?

    Quelle a t la contribution du christianisme au fait quun tel monde a t calmement accept ? En vrit, quelle a t la contribution du christianisme au fait supplmentaire qu un degr terrible, il a pris part la naissance dun tel monde ?1

    La Foi chrtienne offre-t-elle vraiment une rponse valide lappel angoiss dun monde tourment ?

    Lvangile du marxisme ne contient-il pas tout bien considr le seul programme raliste et honnte de nature tenir la promesse dun changement ?

    Lvangile marxiste de la libration pntre actuellement par de vritables boulevards dans lunivers mental du christianisme. Le passage de lorthodoxie croyance correcte lorthopraxie action correcte a suivi presque invitablement, alors mme que le message officiel du christianisme apparat insoutenable [!!!!], ce qui fait de la validit pratique le seul critre en dernier ressort [] Tout ce qui survit concrtement de lvangile de Jsus est son impulsion sociale. Dieu est devenu un simple mot cod pour dsigner notre solidarit humaine, tandis que Jsus symbolise uniquement la tche rvolutionnaire accomplir [!!!!] la transformation des structures sociales existantes et la collaboration dans laction militante visant rendre le monde meilleur.

    Que pourrait-on nous ajouter de plus complet ou de plus rvlateur cela ? Il reste pourtant

    poser la question suivante : le Pape Benot XVI adhre-t-il lheure actuelle, pleinement ou en partie, la doctrine diabolique du marxisme-lninisme, cest--dire au communisme athe ?

    Il ne suffit pas de le dterminer en fonction des citations ci-dessus, et pour la scurit de nos mes immortelles, au lieu de nous laisser entraner dans le pch mortel de la dtraction, nous devons juger la lumire de notre vraie Foi catholique.

    Nous devons absolument satisfaire ce pralable.

    Il nous est permis non pas de juger une personne, mais uniquement de mettre en lumire ses intentions, ses propos, ses actions, etc. Il est vident que le Cardinal Ratzinger ne possde pas la vraie Foi catholique, car dans le cas contraire, il naurait pas crit les livres en question, il aurait dnonc directement les doctrines communistes et marxistes tout en mettant lglise en garde contre elles, comme son devoir envers Dieu le lui impose.

    Or, manifestement, il reste silencieux ce sujet et naccomplit donc pas en la matire son devoir de prlat. Cependant, nous ne pouvons ni ne devons nous demander pourquoi, car il nous serait tout simplement impossible de rpondre cette question. Cest ainsi : il a bel et bien crit tout cela, mais nous ne savons pas pour autant sil est simplement un hrtique, un apostat de la vraie Foi catholique, ou bien un communiste croyant vraiment que la seule voie suivre par lhumanit est lacceptation entire de la diabolique doctrine athiste du communisme comme de tout ce qui sensuit, et que la Foi catholique de tous les temps doit tre rejete et compltement abandonne.

    Gardons-nous bien, par consquent, de tomber nous-mme dans une erreur de jugement priv. Lunique pouvoir de statuer sur cette question (en vrit et en toute scurit) appartient notre 1 NdT : Cette phrase na aucun sens, car elle relve dun raisonnement circulaire (dune pense qui se mord la queue , en quelque sorte), mais faute dun texte franais officiel, on a d la retraduire fidlement de langlais

  • 7

    Mre la saint glise catholique romaine, qui est guide par la lumire et le pouvoir surnaturels du Saint-Esprit et sous la direction de laquelle aucune me ne peut scarter de la vrit. Lglise elle-mme est seule autorise statuer sur cette question. Point final ! Nous expliquerons cela dans la conclusion du prsent essai.

    Le Cardinal Ratzinger a trait galement, dans son ouvrage de 1987 Les Principes de la Thologie Catholique, de certains aspects de la Foi catholique. Or, il est permis de dclarer que le contenu de ce livre est hrtique, cest--dire oppos la vraie Foi catholique de tous les temps ; il est donc vident que lauteur ne possde pas celle-ci, mais quil en cultive une version manifestement pervertie.

    Par gard pour la vrit et pour dfendre la Foi catholique de tous les temps, nous citerons les erreurs et indiquerons ensuite le bon enseignement correspondant ; ainsi, les mensonges hrtiques ne pourront se rpandre, et ils seront rprouvs du mme coup en se trouvant confronts la vrit de notre Mre la Sainte glise.

    la page 27 de son livre, lauteur traite ainsi du baptme :

    Bien que le baptme soit le sacrement dentre dans la communaut de la foi, il est [] rest plus ou moins lcart du renouveau de la conscience liturgique et thologique qui a eu lieu durant les dernires dcennies [] on ne peut comprendre vraiment bien le baptme si on ne le considre que du point de vue liturgique dans le contexte du pch originel

    il se prsente ici un obstacle des plus fondamentaux [] lalination intime de ce sacrement en particulier, une alination qui a sa source dans lattitude moderne envers la vie.

    Que peuvent bien avoir quelques gouttes deau avec la relation dun individu Dieu, avec le sens de sa vie, avec son itinraire spirituel ? Telle est la question qui, de nos jours, savre tre une pierre dachoppement pour un nombre croissant de personnes

    Des thologiens pastoraux se sont rcemment dclars davis que le baptme et limposition des mains (comme dans la confirmation et les saints Ordres) taient passs dans les usages parce qu lpoque, la plupart des chrtiens ne savaient pas crire

    Les sacrements en tant que stade prliminaire de la bureaucratie ? [] nous devons garder constamment lesprit la question de savoir si le baptme est remplaable ou non.

    Eh bien, non, telle nest pas la vrit !

    Sans le baptme, on ne peut entrer dans le royaume des cieux. La preuve donne par Dieu Lui-

    mme, Notre Seigneur Jsus-Christ en est consigne sans ambigut dans la Sainte criture et expliqu par lenseignement du catchisme. [Ainsi que le souligne le saint Concile de Trente, par exemple : (vangile selon saint Jean, 3: 3 et 5)

    Jsus lui rpondit : En vrit, en vrit, je te le dis, nul, sil ne nat de nouveau, ne peut voir le royaume de Dieu.

  • 8

    Jsus rpondit : je te le dis, nul, sil ne renat de leau et de lEsprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

    Lglise enseigne ceci propos des expressions nat de nouveau et renat :

    Par ces mots, notre Sauveur a dclar la ncessit du baptme ; et lemploi du mot eau montre lvidence que lapplication de celle-ci est ncessaire en mme temps que sont prononces les paroles. (Voir aussi saint Matthieu, 28: 19.)

    On en apprend davantage en se bornant lire le Catchisme du Concile de Trente, dans laquelle

    cette question est explique avec foi, sans la moindre erreur ni le moindre doute, par le pouvoir du Saint-Esprit. La simple lecture de ce que le Cardinal Ratzinger a crit montre donc quil ne possde pas la vraie Foi catholique et que ses crits ne refltent en aucun cas cette dernire, notamment en ce qui concerne le sacrement du baptme, si essentiel notre salut puisque sans lui, on ne peut entrer dans le royaume de Dieu

    Comment est-ce possible, et quest-ce qui ne va pas ? Il nest pas facile de rpondre cette question, et nous navons pas le droit de faire des spculations en la matire, quel quen soit le srieux apparent. Il va pourtant de soi non seulement que ce que nous lisons sous la plume du Cardinal est hrtique (cest--dire oppos la Foi catholique de tous les temps), mais aussi que lintress nessaye mme pas de prodiguer le bon enseignement ni de lexpliquer en toute vrit.

    Le plus sr est de dire que le dmon lui-mme est ici au travail. Cet tre infernal ne peut supporter ni la vrit, ni le fait que Notre Seigneur a dtruit ses uvres en mourant sur la Croix, payant ainsi le prix de la rdemption de lhumanit rclam par la Justice divine cause du pch originel dAdam et donnant du mme coup chacun de nous une chance de sauver son me pour Dieu ( condition de rester vraiment catholique et de demeurer au sein de la vritable glise catholique de tous les temps, hors de laquelle il nest point de salut !). Le dmon nous hait pour ce motif, et comme il se sait condamn brler pour lternit quand son temps sera chu, il tente de dtruire dici l autant dmes que possible en influenant la hirarchie de lglise et en lui inspirant daussi diaboliques mensonges. Nous voquerons galement in fine la possibilit dune influence diabolique au sein de lglise actuelle, la raison pour laquelle cette influence sexerce et comment elle le fait.

    Note lattention des lecteurs : On trouve beaucoup dautres choses errones sous la plume de celui qui tait alors le Cardinal Ratzinger, mais il nest pas possible de les citer toutes ici, car la place et le temps nous manqueraient ; il est pourtant exact que non seulement ce livre-l est terrifiant du fait de son contenu hrtique, mais quen majeure partie, il noffre rien de ce que lon peut assurment qualifier de catholique On est l en prsence dune religion entirement diffrente, savoir celle que pratique le Cardinal Ratzinger et qui nest pas catholique.

    Citons quand mme encore quelques passages du livre en question :

    Le sacrement [du baptme], en tant que forme fondamentale de la liturgie catholique [] confre la religion une dimension cosmique et historique et montre le cosmos et lhistoire comme le lieu de notre rencontre avec Dieu

    []

    Le baptme tablit une communion de nom avec le Pre, le Fils et le Saint-Esprit. Sous ce rapport, il a quelque chose danalogue lacte du mariage.

  • 9

    []

    Le fait dtre baptis serait ainsi lappel partager la relation de Jsus Dieu

    Arrtons-nous un moment et posons-nous la question suivante : Notre Seigneur tant Dieu Lui-mme, comment peut-on crire quil ait une forme de relation avec Dieu sans lexpliquer pleinement et correctement ? Mais le Cardinal rpond lui-mme cette question un peu plus loin, l encore de manire errone :

    il sera toujours difficile lhomme de dire la vrit et de demeurer en elle. Cest pourquoi il se rfugie dans le mensonge qui lui rendra la vie plus facile [] La vrit, si elle est maintenue avec constance, est toujours prilleuse

    []

    Et dans la mesure o [un homme] tient troitement lui-mme, o il se cantonne dans la scurit dun mensonge, il se perd

    []

    Le baptme signifie, dans ces conditions, que nous nous perdons en tant que je indpendant et que nous nous retrouvons dans un nouveau je. Cest le sacrement de mort et de ce fait, mis aussi uniquement de ce fait le sacrement de rsurrection

    []

    La formule baptismale, qui est, proprement parler, un credo dialogique, prsuppose un long processus dapprentissage

    []

    il se peut que non seulement leau du baptme reprsente la mystre de la Croix de Jsus-Christ, mais quelle serve en mme temps rappeler les grandes expriences de la mort et du sauvetage vcues dans lAncien Testament en particulier le miracle de la Mer Rouge qui deviennent ainsi les figures et les prsages de la Croix du Christ et qui la signalent comme tant le centre mystique de toute lhistoire du salut.

    Que cette conversion soit un vnement de mort, que la voie de la vrit et le danger de lamour mnent travers la Mer Rouge, que la Terre Promise ne puisse tre atteinte que par la passion mortelle de la vrit

    []

    La Foi est un don reu par lintermdiaire de la communaut [il veut parler de lglise note de lditeur], qui est elle-mme donne. [note de lditeur : NON ! La vritable Foi catholique ne vient ni de la communaut ni par son intermdiaire, mais constitue un don direct de Dieu !]

    []

    Quiconque est conscient des situations contradictoires dans lesquelles la Chrtient se trouve aujourdhui [!!!!], ainsi que de la manire dont ses structures monarchiques et

  • 10

    nationalistes en sont venues la faire apparatre comme une dpendance [dans le dsaccord note de lditeur] de la pense marxiste, pourrait bien tre tent de considrer la foi des chrtiens comme un inutile placebo que toute personne a le loisir dutiliser sa guise parce quil na aucun contenu propre.

    il existe aussi une opinion [] selon laquelle la croyance en Dieu nest que lexpdient dun groupe social particulier, dans la mentalit duquel elle peut pleinement sexpliquer et avec la disparition duquel, de mme, elle disparatra [] Elle a t invente [cette croyance en Dieu] pour sassurer une domination et maintenir lhomme dans la servitude des puissants

    Je ninvente rien : il a vraiment couch sur le papier ces propos dmagogiques, que tout

    catholique peut lire de ses propres yeux, ce qui est vritablement horrifiant. Telle est la vritable signification du 3me Secret de Fatima dans la vie courante.

    Il est vrai quaussitt aprs cette incroyable assertion, le Cardinal a crit : quun monde sous lempire de Dieu est trs diffrent dun monde sans Dieu, que rien ne reste pareil si lon retire Dieu , mais cela ne suffit pas croire que [celui qui est aujourdhui le Pape] possde effectivement la vraie Foi catholique. Si tel tait le cas, il naurait rien crit de ce qui est cit ci-dessus, et il naurait pas permis que les fidles catholiques puissent le lire et en tre ainsi empoisonns. Le dmon est luvre ici, cest absolument vident.

    Je dois tre honnte avec vous, mes chers frres et surs dans la vraie Foi catholique : je ne me doutais nullement que les choses allaient si mal et depuis si longtemps, mais si lon considre les scandales (visites de mosque, rassemblements interreligieux dAssise, etc.), on en arrive la conclusion que les maux dont notre mre la Sainte glise est afflige par le biais de ces personnages sont rels et proviennent du dmon en personne.

    Il nest pas possible de se borner prtendre que comme le Cardinal Ratzinger (aujourdhui, Pape Benot XVI), ils ont juste perdu la foi, car cet exemple parmi dautres de leurs mfaits prouve lvidence quils nont mme pas reu la vraie Foi catholique et quil ne veulent ni la recevoir de Dieu, ni la pratiquer ; en fait, il va de soi quils luttent efficacement et systmatiquement contre notre mre la Sainte glise, et que comme le Cardinal Ratzinger ladmettait alors, du moins dans cet ouvrage en adhrant aux hrsies protestantes, dont celles de Luther (tout comme lui, qui reconnat avoir des amis protestants), ils transforment depuis de nombreuses annes dj lglise catholique en une secte protestante, ce qui l encore est luvre du dmon et rappelle lavertissement divin reu par Sa Saintet le Pape Lon XIII et voqu au dbut du prsent article.

    Comment sopposer cela, vous demandez-vous ? Priez le rosaire et sanctifiez-vous afin que le dmon ne puisse vous pervertir, vous et surtout votre me immortelle, avec les mensonges sataniques quil a rpandus en se servant de ses collaborateurs volontaires, hrtiques et apostats. Aujourdhui lus que jamais, le moyen de prserver votre me de la perdition ternelle consiste pratiquer la vraie Foi catholique et rejeter sans cesse tout mensonge satanique de ce genre.

    PARTIE 2 LHRSIE ARIENNE ET LE CONCILE VATICAN II

    ans son ouvrage sur les principes de la thologie catholique, le Cardinal Ratzinger a formul dautres hrsies, cette fois sur la divinit de Notre Seigneur Jsus-Christ. Il suffit de lire ces

    pages effrayantes, dans lesquelles il nie indirectement, ou mme presque directement cette divinit, pour constater une nouvelle fois la signification vritable du chtiment divin annonc dans le troisime Secret de Fatima, savoir celui rserv ceux dont Dieu prvoyait quils ne voudraient

    D

  • 11

    pas Le dfendre Lui, Sa Vrit, Sa Justice et Sa sainte glise catholique romaine contre Son ennemi absolu, le dmon et les collaborateurs volontaires de ce dernier.

    Cest le chtiment inflig ces mes qui osent se prtendre catholiques, mais restent dans lapathie, lindiffrence ou, du moins, linaction tandis que leur arche du salut, notre mre la Sainte glise, est dmolie par ses ennemis ; cest le dmon qui est lorigine de tels maux !

    Voici encore un extrait de louvrage intitul Les Principes de la Thologie Catholique, par le Cardinal Ratzinger, qui cite un certain Heisenberg sans paratre en dsaccord avec lui !

    Peut-il tre exact de dire que Dieu est seulement fonction dune praxis particulire ? Dieu [peut-il tre] relgu au mme niveau de ralit que certains nombres imaginaires du domaine des mathmatiques qui nexistent pas comme nombres naturels, mais sur lesquels on a construit des branches entires des mathmatiques, de sorte que de tels nombres existent aprs tout [] Ne serait-ce pas possible dans le domaine de la religion galement [] de considrer lexpression il y a [note de lditeur : ce qui signifie videmment Dieu Lui-mme, quIl existe ou non !!!!] comme une monte dans labstraction ?

    []

    Dieu est-il une sorte de fiction morale dans le cadre de laquelle il est possible de prsenter le contexte spirituel dune manire abstraite et synoptique ?

    Priez le rosaire et sanctifiez-vous ainsi, car il nest pas de remde plus efficace des maux tels

    que ceux-ci. Certes, nous ne sommes pas qualifis pour prononcer un jugement priv sur de tels crits, qui frisent lhrsie, voire lathisme, mais la vritable glise catholique ne nous permet pas dy prter attention et encore moins de les accepter, quand bien mme ils manent dun prlat visible de lglise, qui se trouve tre aujourdhui le Pape. Le seul moyen de traduire cet homme en justice serait la tenue dun concile lgal de la vritable glise catholique romaine. En effet, sil est vrai que nous ne sommes autoriss (jinsiste nouveau l-dessus) ni prononcer un jugement priv contre le personnage en question, ni lui dnier son autorit (toute autorit venant de Dieu), il est non moins exact que nous ne sommes pas libres non plus de prter loreille des propos hrtiques aussi manifestement opposs la vraie Foi catholique

    Quelque dsaccord que le Cardinal Ratzinger ait pu avoir avec de telles manifestations anticatholiques derreur, dhrsie et dathisme, il navait le droit ni de les reproduire, ni de les laisser publier et lire par des lacs catholiques, parce que ces mensonges sataniques constituent une attaque contre la vrit et quil a ainsi laiss libre cours ladite attaque, ce qui est un grand mal ! Aucun catholique digne de ce nom ne pourrait crire de telles choses (comme celles qua crites le Cardinal Ratzinger) et demeurer catholique. Point final !

    Le Cardinal Ratzinger poursuit en confirmant lhrsie arienne :

    Jsus [Avis de lditeur aux vrais catholiques : rappelez-vous que les Dix Commandements parlent plutt de Notre Seigneur] est vraiment Fils dans toute son existence, celui qui reoit son tre intrieur dun autre

    Selon lenseignement de notre mre la Sainte glise Catholique Romaine (cf. notamment la

    Somme thologique de saint Thomas dAquin), Dieu est Son propre tre, Sa propre Essence, Sa propre Existence. Aussi nest-il pas possible de dire que Notre Seigneur Jsus-Christ reoit son tre intrieur dun autre ; cest l, en effet, une hrsie manifeste, un dni de la divinit du Christ

  • 12

    par le Cardinal Ratzinger (qui crit mme par ailleurs que Notre Seigneur tait un Juif radical !). Encore une fois, seul un concile lgal de la vritable glise catholique, et non pas nimporte quel individu, pourra prononcer un jugement lgal ce sujet, mais nous devons cependant nous mettre en garde les uns les autres contre de tels errements, car la vritable glise catholique est en danger ; nous en avons mme le devoir devant Dieu !

    Il existe bien dautres crits hrtiques dus au Cardinal Ratzinger et de sa ngation directe ou indirecte de la divinit du Christ, ou du moins de la reproduction par ses soins d enseignements hrtiques manant dathes et de non-catholiques quil a laisss se prsenter ouvertement comme tels pour l dification des fidles catholiques. Pire encore, il a reproduit de tels crits sous lappellation de perspectives ou de points de vue , comme si les hrtiques et athes en question avaient la moindre autorit pour enseigner la vrit, alors mme quils ne sont pas de Dieu et ne peuvent donc la possder ni lenseigner, puisque Dieu est la Vrit. Soyons cependant bien clairs : quoique lon frise le blasphme en laissant traiter Notre Seigneur de rvolutionnaire sous prtexte que tel ou tel libre-penseur athe se lest permis, nous ne pouvons prononcer de jugement en la matire, car cest notre mre la Sainte glise et elle seule de le faire par le biais dun concile lgal.

    La dernire erreur que lon doit au Cardinal Ratzinger est en rapport avec le concile Vatican II. Dans le rapport Ratzinger , lauteur a autoris la publication de ce mensonge direct de son cru, affirmant publiquement ainsi la vritable apostasie de celui qui tait alors cardinal et qui est aujourdhui connu comme tant le Pape Benot XVI :

    Vatican II est aujourdhui dans la pnombre [] Par l aile conservatrice , il est [] peru comme la cause de la dcadence actuelle de lglise catholique, et mme jug comme une apostasie eu gard Vatican I et au Concile de Trente [] il convient de dire que Vatican II est soutenu par la mme autorit que Vatican I et le Concile de Trente [] et pour ce qui est aussi de son contenu, Vatican II est dans la stricte continuit des deux prcdents conciles, dont il incorpore les textes mot pour mot sur des points dcisifs

    CONCLUSION

    l suffit de regarder cette photographie de celui qui est aujourdhui le Pape Benot XVI pour constater quil nest pas catholique, car aucun catholique vritable ne se laisserait souiller par I

  • 13

    une croix protestante et ne porterait le vrai crucifix la place. Elle est tire dune brochure du Vatican qui est tombe accidentellement entre les mains de lauteur du prsent article ; il est toutefois vident que Dieu a voulu la publication de cette preuve dplorable et incontestable pour que les vrais catholiques soient amplement convaincus que lauteur a bien interprt le troisime Secret de Fatima. La photographie en question le prouve encore plus amplement et vient sajouter aux citations ci-dessus, tires des livres crits par le Cardinal Ratzinger.

    Nous devrons tous passer un jour devant le tribunal de Notre Seigneur. Or, ce jour-l, je ne voudrais surtout pas entendre de Sa bouche que jai fait partie des silencieux qui ont laiss entraner notre mre la Sainte glise dans un marcage aussi diabolique, un vritable cloaque derreurs et de mensonges sataniques (athes, hrtiques, etc.) et que je nai rien fait, ou si peu, pour les combattre, ou bien encore que je les ai laisss se dvelopper sans leur opposer la vrit catholique de toujours, cest--dire notre vraie Foi catholique.

    Il y a une remarque faire avant de conclure : Lhrsie fellayenne (que son auteur, Mgr Bernard Fellay, Suprieur gnral de la FSSPX, a cre et entretient) selon laquelle Dieu entend les prires des pcheurs non repentants, cest--dire, en lespce, selon laquelle Dieu acceptera la conscration venir de la Russie (propose derechef) au Cur Immacule de Notre Dame par le Pape (Benot XVI) et les vques (y compris les hrtiques modernistes de lglise conciliaire), cette conscration devant produire le miracle de la conversion de la Russie toujours communiste, qui deviendra un tat catholique.

  • 14

    Quiconque a gard la vraie Foi catholique doit bien se rendre compte, au vu des citations

    hrtiques, athistes et pro-marxistes de celui qui tait alors le Cardinal Ratzinger, que tant que ces dernires resteront lisibles de tous, tant quelles ne seront pas publiquement dnonces par celui qui est aujourdhui le Pape Benot XVI et tant que celui-ci naura pas affirm pleinement et inconditionnellement la vritable Foi catholique, il demeurera impossible que Dieu accomplisse un tel miracle, car ainsi que nous le lisons au chapitre neuf de lvangile selon saint Jean, Dieu nentend pas les pcheurs ; autrement dit, Il ne rpond pas leurs prires. vangile selon saint Jean, IX, 30-33 :

    Cet homme leur rpondit : Il est tonnant que vous ne sachiez pas do il est, et cependant il ma ouvert les yeux. Nous savons que Dieu nexauce point les pcheurs ; mais si quelquun lhonore et fait sa volont, cest celui-l quil exauce. Jamais on a ou dire que quelquun ait ouvert les yeux dun aveugle-n. Si cet homme ntait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire.

    Cest une hrsie de prtendre que Dieu pourrait accomplir un tel miracle alors que dans le mme temps, connaissant parfaitement la vrit au sujet de ces apostats, Mgr Fellay sait quil ne se sont pas repentis pleinement et comme cela simpose publiquement, quils ne se sont pas amends, quils nont pas rpar entirement les torts queux-mmes ont causs la vraie Foi catholique et notre sainte mre la vritable glise catholique romaine durant toutes les annes qui se sont coules depuis Vatican II.

    Dieu jugera ceux qui mentent et trompent, ceux qui, quoique connaissant la vrit comme Mgr Fellay la connat, nen maintiennent pas moins des mensonges hrtiques. Quiconque suit le mensonge, naime pas la vrit et, de plus, nest pas dispos la dfendre contre les mensonges hrtiques de toutes sortes aura rpondre de son attitude devant Dieu.

    Veuillez vous demander o vous vous situez par rapport Dieu, cest--dire si vous aimez Notre Seigneur et notre mre la sainte glise ou si vous tes soit trop paresseux pour apprendre la vrit, soit satisfait de tout ce quon vous dit, que ce soit la vrit ou non ; car votre conscience vous est tmoin que votre choix dterminera ce que vous recevrez finalement en retour

    Sur Lucie a rvl le troisime Secret de Fatima au Rvrend Pre Fuentes lors dune entrevue qui a eu lieu en 1957 :

    Cest au sein de lglise elle-mme que le dmon a ses disciples et ses partisans, qui vont de lavant avec une grande audace. En face deux, il y a beaucoup de peureux qui nont pas le courage de prendre parti !

    Or, cest le Cardinal Ratzinger qui a maintenu sur Lucie dans le silence durant toutes les

    annes quelle a vcues aprs cette entrevue.

    Tel est donc le troisime Secret de Fatima : le dmon a install aux plus hauts postes de lglise ses collaborateurs volontaires, ceux qui connaissent la vrit, mais la nient dans leurs mauvaises actions. Ce sont les ennemis de lglise, puisquils servent le dmon au lieu de servir Dieu.

    Sils ne se repentent pas de leurs mauvaises actions, ils devront en supporter ternellement les consquences, car ils brleront jamais en enfer !

  • 15

    Bien chers frres et surs dans la vraie Foi catholique, ne vous laissez pas entraner dans ce marcage infernal, car vous vous trouveriez alors lendroit exact o le dmon veut vous voir : dans le pch mortel dhrsie consistant accepter des mensonges sataniques au lieu de dfendre et de sauvegarder la vrit ft-ce au prix dpreuves et de souffrances en conservant jusquau bout un amour indfectible pour Notre Seigneur.

    In Christo et Maria, en toute sincrit

    J. Malina, catholique

    Post Scriptum : lheure actuelle, les communistes ces ennemis de toute vrit et de toute justice sintressent de trs prs aux organisations et aux groupes (prsents et futurs) dont la plupart appartiennent (ou appartiendront) la vritable glise catholique, dans le but de runir des informations individuelles sur tous ces futurs opposants au communisme. Il est donc prudent pour votre scurit de ne pas inscrire de donnes caractre personnel sur des formulaires politiques ou religieux ; toutefois, il est ncessaire aussi de dfendre la vritable glise catholique avec toute la vigueur et toute la force possibles, de rester lcart des sacrements douteux et des hrtiques, et il faut en outre protger vos mes de toutes les attaques du dmon en priant le Rosaire. Amen.

    Traduction : CatholicaPedia.net Que notre traducteur soit ici remerci. Original en anglais, disponible ici : http://catholicapedia.net/Documents/Fatima/The-Third-Secret-of-Fatima.pdf

    NDLR DU CATHOLICAPEDIA :

    Un fidle de la Tradition frquentant de manire force la FSSPX (pour les sacrements) a rencontr un dimanche un ermite-plerin promouvant ce papier (digne dintrt selon lui) et dont le combat pour la vrit et lglise est sa raison de vivre. Il nous demande la diffusion de ce texte qui est sans doute importante (au moins pour lermite-plerin).

    Voici son tmoignage :

    Voici le document remis par lermite amricain se rclamant du 3me secret [de Fatima] que nous avons longuement reu Dimanche dernier dont je vous ai parl.

    Son message est que Benoit XVI ne manifestant pas la Foi catholique, il est inapte faire la conscration de la Russie demande par N-D. On ne saurait donc prier cette intention, en particulier via les croisades du Rosaire de la FSSPX ; plus largement, on ne peut sunir lui daucune manire que ce soit en ltat des choses.

    Sa demande est de le traduire ce message simple et vrai dans la langue du pays travers et conformment son sens, et de le diffuser au titre de la dfense de la Foi et de lglise ; il voue dsormais sa vie cela, sans aucune ressource que sa Foi et sa volont.

    Je vous laisse voir ce que vous pouvez faire dans ce sens et vous remercie davance de sa part.

    En union de prires et de combat, sign

    * * *

    Une remarque simpose demble : Cet ermite amricain se rclamant du 3me secret de Fatima pense visiblement que lglise Conciliaire "est" lglise Catholique... Il mconnait de toute vidence le fait de lclipse ! (et donc le message de la Salette).

    http://catholicapedia.net/Documents/Fatima/The-Third-Secret-of-Fatima.pdf

  • 16

    Notre Dame de la Salette (1846) prdit lclipse de l'glise et lapparition de la secte conciliaire issue de Vatican II : Rome perdra la foi et deviendra le sige de lantchrist... Lglise sera clipse, le monde sera dans la consternation.

    En effet, l glise et le Pape dont parle lauteur sont ses yeux la vritable glise et le vrai Pape erreur hlas fort rpandue, et dabord au sein de la FSSPX !...

    Il na pas assez tudi le Magistre ; il sait voir les hrsies mais ne semble pas savoir quun vrai Pape ne peut tre hrtique !!!

    Dans un sens, il est dans la consternation ! nayant aucune connaissance du fond de la crise depuis Vatican dEux (et de la Sede vacante !)

    ... ce me semble tre un conciliaire qui a gard la Foi (et qui ne sait pas quil est dans lglise Conciliaire).