Le secret en Relations Internationales · PDF file2012-02-04 · Numéro 1...

Click here to load reader

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Le secret en Relations Internationales · PDF file2012-02-04 · Numéro 1...

  • 1

    N u m r o 1

    J a n v i e r - m a r s 2 0 1 2

    Le secret en Relations Internationales

    La revue des tudiants-chercheurs en Relations

    Internationales de Sciences Po

  • 2

    Numro 1 Janvier-mars 2012

    Trimestriel

    La revue des tudiants-chercheurs en Relations Internationales de Sciences Po

    Le secret en Relations Internationales

  • 3

    PERSPECTIVES

    INTERNATIONALES La revue des tudiants-chercheurs en Relations

    Internationales de Sciences Po

    Rdaction : Perspectives Internationales, La revue des tudiants-chercheurs en Relations Internationales de Sciences Po Adresse postale : 23, rue Paul Fort, 75014, Paris, France. Tlphone : 01 73 74 74 38 Adresse mail : perspectives.internationales@gmail.com Site internet : www.perspectivesinternationales.com Directeurs de publication : Bertrand Badie et Guillaume Devin

    Rdacteur en chef : Ismal Rgragui Rdacteurs en chef adjoints : Elie Duprey, Pauline Poupart Secrtaire de rdaction : Dborah Guy Responsable communication : Michal Symonides Adjoints la communication : Laurie Buso et Ivo Krizic Conception graphique : Nathalie Coste Responsable financier : Guillaume Choux

    Comit de lecture : Samuel Faure, Asmara Klein, Wolfgang Krieger, Marieke Louis, Guillaume Sarrat de Tramezaigues

    Perspectives Internationales est une revue scientifique publie par les tudiants du programme doctoral en relations internationales de lInstitut dEtudes Politiques de Paris. Lobjectif principal de Perspectives Internationales consiste analyser les faits et les processus internationaux au prisme de la pluridisciplinarit. Cette dmarche, fidle aux valeurs de lIEP de Paris et de son dpartement de la recherche, amne ncessairement les tudiants, par ailleurs jeunes chercheurs, apprhender linternational sous de multiples perspectives. Cette revue se veut donc une plateforme propice lchange ainsi qu la transmission dides entre des lecteurs et des contributeurs dont le point commun sera lintrt pour linternational et lattachement la recherche scientifique. Simples tudiants de master recherche, jeunes doctorants,

  • 4

    chercheurs confirms, professeurs chevronns, praticiens et professionnels de linternational : cest cette communaut qui crira les pages de Perspectives Internationales.

    Prsentation du comit de lecture

    Samuel Faure - Samuel Faure est diplm en sciences politiques de lUniversit de Montral. Il est actuellement doctorant rattach au CERI de lIEP de Paris. Il y prpare une thse sur les recompositions des politiques nationales d'armement au sein de l'Union europenne et aux Etats-Unis (1998-2010) sous la direction du professeur Christian Lequesne. Asmara Klein - Diplme d'un master recherche en relations internationales (spcialit science politique) en 2009 de l'IEP de Paris. Doctorante rattache au CERI de lIEP de Paris, elle prpare une thse depuis octobre 2009, sous la direction du professeur Guillaume Devin, sur les questions de transparence dans lindustrie extractive. Wolfgang Krieger - Professeur dHistoire moderne lUniversit de Marbourg en Allemagne, professeur et chercheur invit la chaire Alfred Grosser de lIEP de Paris. Il fait galement partie du conseil scientifique de la recherche historique de la Dfense (Ministre franais de la Dfense) ainsi que de la Commission Historique Indpendante sur lHistoire du Bundesnachrichtendienst (services de renseignements militaires et trangers allemands) de 1945 1968. Marieke Louis - Marieke Louis est diplme de lIEP de Paris. Depuis octobre 2010, elle y est doctorante, rattache au CERI. Elle prpare une thse sur le tripartisme lOrganisation Internationale du Travail et le multilatralisme social sous la direction du professeur Guillaume Devin. Guillaume Sarrat de Tramezaigues - Matre de confrences en Politique Economique et en Economie des Relations Internationales lInstitut dEtudes Politiques de Paris. Professeur dEconomie Montaire lInstitut Catholique de Paris et chercheur associ au Groupe dEconomie Mondiale de Paris (Fondation Nationale des Sciences Politiques). Nous remercions les membres du comit de lecture scientifique pour leur soutien et leur disponibilit. Leurs suggestions et corrections ont t trs enrichissantes et profitables pour les contributrices et contributeurs de ce n1 de Perspectives Internationales, ainsi que son comit de rdaction.

  • 5

    PERSPECTIVES

    INTERNATIONALES La revue des tudiants-chercheurs en Relations

    Internationales de Sciences Po

    Numro 1 Janvier-mars 2012

    Le secret en Relations Internationales

    7 Editorial Isma l Rgragui

    11 On ne nous dit pas tout . Les thories du complot lpreuve de la

    modernit

    Dborah Guy et Emma Vi l lard

    34 Les rouages de l'affaire Greenpeace : du secret d'Etat la publicit

    internationale

    Laurie Buso et Gui l laume Choux

    70 La crise grecque et ltude de la responsabilit dans lUnion montaire

    europenne : une analyse principal-agent

    Ivo Krizic et Michal Symonides

    97 Le crime organis : une ressource pour les Etats ?

    Paul ine Poupart

    108 La transparence au Sud : lopportunit de sautonomiser pour la socit

    civile locale ? Lexemple de la campagne transnationale Publiez ce que vous payez Asmara Klein

  • 6

    132 Le secret, source daltration des reprsentations de lAutre: note de

    lecture de Maroc Espagne, la guerre des ombres (2000 - 2010) dOmar Dahbi

    Isma l Rgragui

    141 Diplomatie secrte et nouveaux acteurs des RI : le cas de l'opration

    Pennsylvania au Vietnam

    Elie Duprey

    147 Le Secret du Roi, tentative de bureaucratisation des services secrets

    Jul i en Louis Viei l l ard

  • Persp ec t iv e s In tern a t i on al es N um r o 1/J an v i er -ma rs 20 12

    7

    E D I T O R I A L

    onsacrer le premier numro dune revue de recherche scientifique un thme comme celui du secret en relations internationales a tout dun pari. Considrez le sujet quelques instants et vous aurez la certitude quil y a

    matire discussion. Confrontez-vous la blancheur dune feuille de papier (ou au curseur invariablement clignotant dun cran dordinateur, pour les plus modernes dentre nous) et vous raliserez que lexercice est beaucoup moins vident quil ny parait demble ; du moins pour qui aspire un minimum doriginalit.

    Dans ce contexte, le chercheur a un avantage : il prend le temps. Pas seulement

    celui dune rflexion sur le sujet quil souhaite traiter mais surtout celui dune remise en question de ses biais cognitifs, des reprsentations qui lui sont propres en tant quindividu et en tant que chercheur. Essayons donc. A quoi pense-t-on naturellement lorsque lon voque le thme du secret dans les relations internationales ? Une grande majorit fera rfrence la figure de lespion, laction des services secrets, aux manipulations de la vrit et autres complots qui interdisent toute publicit de lacte ou de la parole. La cadre temporel privilgi sera en rgle gnrale celui dune guerre, en particulier la Guerre froide, o deux Etats se faisaient face et tentaient de se dstabiliser mutuellement, de faire reculer les lignes de front. On le comprend, lhypertrophie acadmique et mdiatique dune priode de lHistoire a fortement conditionn nos schmas de reprsentation. Le sujet en devient populaire, familier mme, sans que lon puisse vritablement dpasser les tiquettes propres au discours commun.

    Toutefois, si lon examine cette priode et les reprsentations quelle suscite la

    lumire de notre objet dtude, on parvient tout de mme trouver quelques pistes de rflexion. La prgnance du secret dans cette configuration particulire de lHistoire vient nous rappeler la centralit de llment tatique dans les relations internationales. Il est ainsi vital que lEtat den face ne prenne pas connaissance dune information me concernant moi, Etat souverain. Ceci est moins vrai depuis les trente dernires annes et lamenuisement progressif, bien que relatif, du rle de lEtat, dfi et dbord par les socits. De ce fait, le secret de linformation devient pour les Etats un enjeu fondamental, celui du maintien de leur chasse garde sur la politique trangre. Ajoutons que la deuxime moiti du XXme sicle, outre le fait quelle soit marque par la naissance des relations internationales en tant que discipline et le contexte de Guerre froide qui lui est inhrent, atteste galement du renforcement des organisations internationales. Bien que paralyse par la configuration bipolaire, lOrganisation des

    C

  • Persp ec t iv e s In tern a t i on al es Nu mr o 1/J anv ie r-m ars 20 12

    8

    Nations Unies joue un rle dans la diffusion dune culture de la transparence, cet hritage wilsonien quelle doit son anctre, la dfunte SDN1.

    Autant dlments qui permettent dj une meilleure mise en perspective de notre

    thme en fonction des enjeux quil soulve pour les relations internationales. Sortons prsent des lectures matrialistes (raliste et institutionnelle-librale) des relations internationales pour adopter un angle plus symbolique (propre au constructivisme) faisant appel aux outils de la sociologie. Selon le sociologue allemand Georg Simmel, le secret est une limitation de la connaissance rciproque2 . Au sujet du mensonge, il prcisait que nous fondons nos dcisions les plus importantes sur un systme complexe de reprsentations dont la plupart suppose la certitude de ne pas tre tromps. Cest pourquoi, dans la vie moderne, le mensonge fait beaucoup plus de ravages, il met en question les fondements de lexistence beaucoup plus que ce ntait le cas autrefois3. Voil comment nous arrivons saisir lenjeu du secret en envisa