Le responsive marketing

Click here to load reader

  • date post

    01-Dec-2014
  • Category

    Documents

  • view

    1.146
  • download

    2

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Le responsive marketing

  • 1. RESPONSIVE MARKETING 19 Fvrier 2013

2. LANNE DERNIRE, NOUSAVONS PARL DE LACOMPLEXIT DU LIKE 3. 37% "55% "nattendent RIEN de particulierattendent des offres de rductions et exclusivits The meaning of Like, ExactTarget 2011 4. ET DU NOUVEAU PARCOURSCONSOMMATEUR 5. StratgieEcouteContenuVeille BOUGHTEARNEDseedsOWNEDRseauxPro Site AppsGeolocdavis DisplayFacebook SMSEmail YoutubeTag TweetsONLINE PostsTwitterSEOSEMONLINEAffilationACHAT EXPERIENCESEARCHPRODUITOFFLINETVPressePOS Friends Comments RPPresseEmailOFFLINE POSen ligne Blogs LikeAffichage Comparateur MDRadio ForumsWOM Partage FlickRbons plans Avis Site Marchand CRM Ecoute seeds STIMULUS ZMOT Amplification Veille FMOTSMOT 6. NOUS AVONS ENFIN PARL DESOLUTIONS 7. ENGAGEMENT 8. ET UN CONSTAT PARTAG 9. "Cest arriv trs vite."Ca va continuer. "Le digital acclre tout. 9 19 Fvrier 2013 10. TEMPS DES MARCHS 10 19 Fvrier 2013 11. TEMPS DES MDIAS 11 19 Fvrier 2013 12. NOUVEAUX USAGES 13. 2008 2009 2010 2011 2012 2013 14. Le tout propuls par "une rvolution de poche 15. 40 % des quips mobile ont un smartphone. 16. 6 millions uElisent internet sur leur mobile quoEdiennement (+200%) http://reyt.net/smartphones-les-ventes-bondissent-de-76-en-france-en-2011/7003 17. WTFSRL ? 18. SON NOUVEAU COMPAGNON DE JEU... 19. 3,4millions dunits coules en 2012 +140%vs 2011 +46% par an jusqu 2016http://lci.tf1.fr/economie/consommation/hausse-de-140-des-ventes-de-tablettes-en-france-pour-2012-7475955.html http://www.zdnet.fr/actualites/760-millions-de-tablettes-en-2016-a-travers-le-monde-39771139.htm 20. DANS CE NOUVEL ENVIRONNEMENT, "RIEN NE RESTE TRS LONGTEMPS " LA MME PLACE. " 23 21. UNE ACCLRATION QUIBOULEVERSE AUSSI LE BUSINESS 22. Source CCB 2010 and 2012 Zoom France 23. SHOWROOMING 24. ROPO 25. ON EN RETIRE QUOI ? 26. ON DOIT CONTINUER "DE COURIR,"BONDIR SUR CHAQUEOPPORTUNIT, "ETRE RACTIF !19 Fvrier 2013 27. Mais "le danger du poulet sans tte. 28. COT CLIENT, " UN ARBITRAGESOUS PRESSION 29. PLUS DE CRATIVIT, PLUS DETECHNOLOGIE, PLUS DE COMPTENCES" " MAIS AUSSI DE NOUVEAUX MODES DORGANISATION 30. NOTRE INSPIRATION : LE DESIGN WEB " "LE MME ENJEU DEFFICACIT DANS UN ENVIRONNEMENT AUSSI BOULEVERS 31. LIRRUPTION DU MOBILE 32. COMMENT CONCEVOIR DES SITES ERGONOMIQUES POUR TOUTES LESPLATEFORMES, QUAND LES SUPPORTS"NE CESSENT DE CHANGER? " 33. Luke Wroblewski"Web Designer, auteur de Mobile First 34. REPENSER LESSENTIEL Identier les ingrdients fondamentaux en terme decontenus et dinterfaces, ce dont les gens auront besoinde manire constante au cours des prochaines annes. + Trouver une solution technique qui permet ce socle "de sadapter chaque nouveau support 35. Les fondamentaux dun ecosystme digital ? 36. 2 BRAND UTILITY1 CONTENUS3 DATA 37. RESPONSIVE MARKETINGDes modes dorganisation et de production pour Optimiser les trois fondamentaux dun ecosystme :contenus, brand utility et data. Engager davantage, crer plus de relation au quotidien, pertinentes et utiles. Travailler en meilleure intelligence avec nos clients. 38. CONTENUBRANDDATAUTILITY 39. 1 CONTENU47 19 Fvrier 2013 40. CE QUE NOUS CRONS ARADICALEMENT CHANG EN 10 ANS." " 41. According to Buddy Medias Strategies for Effective Wall Posts: A Timelinephoto posts receive interactionAnalysis,rates 39% higher than average. As Tumblr andPinterest continue to gain in popularity with consumers, and as Twitterit isincreases richness of content displayed in each Tweet,important for brands to be creating asteady ow of lightweight visual contentthat people will want to share.hKp://www.deep-focus.net/press/deep-focus-forms-the-moment-studio-to-create-branded-social-content-in-real-Eme 42. DES GUIDELINES "+ UN MODE DE PRODUCTION 43. HIER, LRE DE MTV, UN PRODUCTEUR DE BEAUX FILMS 44. PUIS QUELQUUN A REMPLAC MTV AUPRS DES 12-20 ANS 45. COMMENTCONSERVER SONLEADERSHIPCULTUREL DANS UNENVIRONNEMENT WHERE THE MOB RULES ? 46. UNE VISION 5 ANS 47. RSULTAT : UN FLUX CONTINU DE CONTENUS QUI ENTRETIENT LE LEADERSHIP CULTUREL DE LA BOUTEILLE NOIRE ET ROUGE 48. hKp://www.youtube.com/watch?v=A45sjUX7mp0 hKp://www.youtube.com/watch?v=ceTBF1Hik5I 49. UNE MARQUE QUI PARVIENT RINVENTER SES CLASSIQUES PUBLICITAIRES 50. DES GUIDELINES "+ UN MODE DE PRODUCTION 51. 17 PERSONNES SUR LE PONT."Y COMPRIS LES RESPONSABLES CLIENT. 52. Une nouvelle quipe Hier" CR + DAAujourdhui"veilleur web + stratge + cratif + CM 53. UNE STRUCTURE COURTE ET RACTIVEPOUR TIRER PARTI DES OPPORTUNITS. 54. hKp://shanelife.com/ 55. RINVENTER LE CM, RINJECTER DE LA CRATIVIT"ET DE LA PERTINENCE. LA SEULE SORTIE PAR LE HAUT FACE DES TAUX DENGAGEMENTS "DE PLUS EN PLUS FAIBLES ET DES MODELES " QUI NOUS POUSSENT LACHAT 56. 2 DATA73 19 Fvrier 2013 57. Un nouveau pilotage de labusiness intelligence74 19 Fvrier 2013 58. DATA RICH" -"INSIGHT POOR" "75 19 Fvrier 2013 59. Toutes les 60 secondesNous gnrons des donnes via internet :204 millions demail;2 millions de recherches sur Google;48h de video upload sur YouTube;684,000 shares sur Facebook;100,00 tweets ; 47,000 application downloades sur iTunes;34,000 likes de marques sur Facebook. 60. Toutes les 60 secondesNous gnrons des donnes via internet : Et demain les objets connects aussi !204 millions demail;2 millions de recherches sur Google;48h de video upload sur YouTube;684,000 shares sur Facebook;100,00 tweets ; 47,000 application downloades sur iTunes;34,000 likes de marques sur Facebook.Human Generated Content Machine Generated Content(1.8 Zettabytes)(bien plus de donnes quon puisse imaginer ) 61. (presque) toutes les traces des internautes sont enregistres78 19 Fvrier 2013 62. Serions-nous drogus aux data ? 63. Tout le monde en veutSource : DMA survey 2012 80 19 Fvrier 2013 64. Real time est le nouveau buzz word81 19 Fvrier 2013 65. Mais comment exploiter ces donnes Kentkb 82 19 Fvrier 2013 66. alors que les outils traditionnels nesont plus adapts ? 83 19 Fvrier 2013 67. Ces nouvelles donnes nous apportent une autre image du consommateurDonnes structuresLes donnesToutes les=Nouvellesque nous autres donnes utilisonsdonnescollectes surrgulirement quon peutles clientsintgrer Donnes non-structures 84 19 Fvrier 2013 68. Cest la n du marketing en silos ORGANISATION DE NOS OUTILS BroadcastDisplay SearchMobile SocialEmailWebEngagement du Comportementconsommateur du client Data Intelligence 69. Cest la n du marketing en silosORGANISATION DE NOS OUTILSBroadcast DisplaySearch MobileSocial Email WebCEST AUSSI LA FIN DU CRM" TEL QUON LA CONNUEngagement duComportementconsommateurdu clientData Intelligence 70. Vers une business intelligenceresponsive87 71. Un pr-requis : casser les silosAcquisition ConversionFidlisationPAID MEDIACRMTRAITEMENT SUSPECT POURTRAITEMENT PROSPECT POUR TRAITEMENT CLIENT TOUS TOUS(SATISFAIT) POUR TOUS impressions, clics, activitsleads, ventes, ventesrachat, recommandation, CPM, CPC incrmentales, CPL, CPS, CPISLTV, NPS 72. STATIQUE1. RENDRE CONNECTESTOUTES LESCOMMUNICATIONS RACTIFDIRECTES DIRECTMEDIA PAYANT PROACTIFCibleProl clientmdia Ractivit au"ComportementCRMNumrique etComportement Prol client et et mdiacomportementmdia rponse CRMnumriqueProl client et ractivit au CRMComportement numriqueet mdia 2.INTGRER TOUSLES POINTS DE Digital personaCONTACTS DANS LE DIGITAL CRM 73. Dnir le data planning 74. Tirer parti des technologies dj enplace pour optimiser touts les points de contacts 75. Mesurer, piloter Reporting Ad Serving Publier les messages sur les medias payantsCampaign Router les messages sur les canaux directs managementDynamic content Crer les contenus adapts 3rd partyEnrichir avec des donnes externes Web AnalyticsTracker lactivit digitale CRMQualier, segmenter, scorer 07/03/13 92 76. Limpact de ces outils sur notre manire de travailler 9319 Fvrier 2013 77. AVANTAPRESTOUTES LES RGLES LES RGLES SONT DFINIES ENMARKETING SONT CONNUESFONCTION DES RSULTATSET DCIDES PAR AVANCE.QUELLES PERMETTENT DOBTENIR.LE CUSTOMER JOURNEY TYPE EST LA RFRENCE DES IL NY A PLUS DE CUSTOMERQUIPES MARKETINGJOURNEY TYPE9407/03/13 78. AVANTAPRES TOUS LES MESSAGES ONT LES OUTILS GNRENT UNEFAITS LOBJET DUN BRIEF ET TELLE VARITS DE MESSAGESDUN BAT ; TOUTES LES QUIL NEST PLUS POSSIBLE DEDCLINAISONS ET LES TESTER TOUS. PERSONNALISATIONS ONTT TESTES.9507/03/13 79. AVANT APRESTOUS LES OUTILSLE SYSTME DINFORMATIONINFORMATIQUES ONT TEST COMPOS DE BRIQUESDVELOPPS SUR LA BASE STANDARDS CONNECTESDUN CAHIER DES CHARGES.ENTRE ELLES. IL NY A PAS DEDVELOPPEMENT AD HOC.PAS DE PROJETINFORMATIQUE SANS DFINIRCHAQUE NOUVELLE BRIQUETOUS LES BESOINS ENPERMET DE PROPOSER DEAMONT.NOUVELLES FONCTIONNALITS QUI INSPIRENT DE NOUVEAUX USAGES.96 07/03/13 80. 3 BRAND UTILITY 19 Fvrier 2013 81. LE NOUVEL ELDORADOExploiter une nouvelle technologie / un nouvel usage pourfournir un service utile au quotidien et ainsi tendre notrechamps dintervention et dengagement en tant quemarque 82. Technologie + Crativit + ? 83. Humain. 84. LA DIFFRENCE ENTRE UN COUP DE COMET UNE DMARCHE PRENNE 85. 102 1 86. DE LA DIGITALISATION DES EMPLOYS" LEUR IMPLICATION DANS DESPROJETS DIGITAUX. 87. CEST LHEURE ! 19 Fvrier 2013 88. Responsive Marketing Des ides, des outils et des modes dorganisation pourpenser les fondamentaux dun ecosystme digital.Organiser les contenusOrganiser les data Organiser linnovation et la brand utility 89. UN CUEIL " VITER 90. MIEUX ORGANISER NOS FONDAMENTAUX"POUR MISER DAVANTAGE SUR LA CRATIVIT "ET CE QUI NOUS REND DIFFREND. 91. hKp://www.youtube.com/watch?v=BV_jDWuE2tk 92. Merci ! J19 Fvrier 2013