Le rdv de l'économie odoxa fti consulting-les echos-radio classique- juillet 2016

of 15 /15
Le rendez-vous de l’économie Juillet 2016 Adoption définitive de la loi Travail Sondage réalisé par Publié le mardi 19 juillet 2016 Levée d’embargo le 18 juillet - 17H00 pour et ,

Embed Size (px)

Transcript of Le rdv de l'économie odoxa fti consulting-les echos-radio classique- juillet 2016

  • Le rendez-vous de lconomie Juillet 2016

    Adoption dfinitive de la loi Travail

    Sondage ralis par

    Publi le mardi 19 juillet 2016

    Leve dembargo le 18 juillet - 17H00

    pour

    et,

  • Mthodologie

    Recueil Enqute ralise auprs dun chantillon de Franais interrogs par Internet le 14 juillet 2016

    EchantillonEchantillon de 1 011 personnes reprsentatif de lapopulation franaise ge de 18 ans et plus.

    La reprsentativit de lchantillon est assure par lamthode des quotas appliqus aux variables suivantes :sexe, ge et profession de linterview aprs stratificationpar rgion et catgorie dagglomration.

  • Prcisions sur les marges derreur

    Chaque sondage prsente une incertitude statistique que lon appelle marge derreur.Cette marge derreur signifie que le rsultat dun sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de partet dautre de la valeur observe.La marge derreur dpend de la taille de lchantillon ainsi que du pourcentage observ.

    Si le pourcentage observ est de

    Taille de lEchantillon

    5% ou 95%

    10% ou 90%

    20% ou 80%

    30% ou 70%

    40% ou 60%

    50%

    800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5

    900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3

    1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1

    2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2

    Lecture du tableau : Dans un chantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observ est de 20%, la marge derreur est gale 2,5%.Le pourcentage rel est donc compris dans lintervalle [17,5 ; 22,5].

  • 1 - Lil du sondeur de Gal Sliman

    Ladoption dfinitive de la loi Travail nempche pas les Franais dtre toujours aussi nombreux la rejeter et cautionner la poursuite des mouvements sociaux son encontre.

    Surtout, pour les Franais, ce conflit ne laisse gure de vainqueurs . Parmi les perdants, P. Martinez est lanterne rouge devant les reprsentants de lexcutif et du gouvernement tandis

    quE. Macron serait celui des protagonistes qui sen sortirait finalement le moins mal

    Principaux enseignements de notre sondage de bilan sur la loi Travail :

    1) 71% des Franais se dclarent mcontents de ladoption dfinitive de la loi Travail prvue cettesemaine

    2) Six Franais sur dix (59%) pensent que cette loi aura un impact important sur la situationconomique et sociale de la France

    3) 55% des Franais souhaitent que les manifestations contre la loi travail se poursuivent

    4) Qui sont les gagnants du conflit sur la Loi Travail ? Pour les Franais, personne, mais cestfinalement Emmanuel Macron qui sen sort le moins mal, tandis que Valls, El Khomri, Hollande sontjugs perdants par un Franais sur trois. Mais ce nest pas mieux pour Martinez, jug perdant par les trois-quarts des Franais

  • 3 Analyse dtaille du sondage (1/3)

    1) 71% des Franais se dclarent mcontents de ladoption dfinitive de la loi Travail prvue cette semaine

    Remarquablement constants depuis six mois sur le sujet, les Franais sont toujours aussi nombreux manifester leur rejetde la Loi, mme aprs son adoption dfinitive prvue cette semaine. Ils ne sont que 28% se dclarer satisfaits contre71% qui se dclarent mcontents de ladoption dfinitive de la Loi prvue cette semaine.Les Franais taient ds le dpart exactement la mme proportion 7 sur 10 se dclarer opposs cette Loi ds quelleleur a t prsente il y a prs de six mois.Ils lont toujours constamment rejete dans les mmes proportions, mme aprs le retrait des mesures qui leur dplaisaientle plus (le plafonnement des indemnits aux Prudhommes notamment) ou mme lorsque les syndicats opposs la Loibloquaient les livraisons dessence et les transports. Une micro-satisfaction tout de mme pour le gouvernement mais combien relative les stricts sympathisants du PS sont une courte majorit de 52% contre 47% se dclarer satisfaits(soulags ?) par ladoption de la Loi, esprant sans doute que celle-ci permettra de passer autre chose.Mais ils sont bien les seuls en France penser cela. Leurs allis sympathisants des autres composantes de la gauche sont79% se dclarer mcontents , tout comme, les sympathisants de droite (FN inclus) qui sont 71% se dire eux-aussi mcontents . Beau consensus contre la Loi et le gouvernement (!), mme si, videmment, les raisons quont les uns et lesautres rejeter la Loi ne sont pas les mmes : gauche on estime que cette Loi va trop loin dans les concessions aupatronat, tandis qu droite on juge au contraire que le gouvernement nest pas all assez loin dans la rforme

    2) Six Franais sur dix (59%) pensent que cette loi aura un impact important sur notre situation conomique et sociale

    Ce qui explique probablement ce haut niveau de rejet constant de la loi est que, malgr lesadaptations/modifications/concessions qui ont t faites par rapport la premire mouture, les Franais sont bienconvaincus que cette loi aura malheureusement pour une majorit dentre eux un impact important sur la situationconomique et sociale de la France dans les annes venir . Six Franais sur dix (59%) le pensent, et un Franais sur cinq(21%) estime mme que cet impact sera trs important . Mauvaise pioche , plus on rejette la loi, plus on est persuadquelle aura un impact important sur notre avenir conomique et social : ainsi les sympathisants de la gauche du PS qui sontles plus nombreux la rejeter, sont aussi les plus convaincus de limportance de son impact (67%), alors que lessympathisants du PS qui sont une courte majorit la soutenir, sont, eux, prs 10 points de moins (58%) anticiper quelleaura un impact important pour le pays.

  • 3 Analyse dtaille du sondage (2/3)

    3) 55% des Franais souhaitent que les manifestations contre la loi travail se poursuivent

    Suite ladoption de la Loi Travail par larticle 49.3, les principaux syndicats opposs la loi ont annonc quils comptaientpoursuivre les manifestations malgr son adoption.Les Franais sont une trs large majorit de 55% les approuver, estimant que ces syndicats (quils napprcient pastoujours par ailleurs) ont raison de poursuivre leur contestation dune loi dont ils ne veulent pas . Seule une minorit de44% de nos concitoyens les dsapprouvent, estimant quils ont tort de poursuivre la contestation dune loi dj adopte .Ce soutien apport par les Franais la poursuite du mouvement est trs spectaculaire alors quil semble quil soitdsormais trop tard pour inflchir les choses et alors que certains blocages peuvent tre gnants pour le quotidien denombreux Franais.Nanmoins, ce soutien sexplique logiquement au regard, la fois du rejet constant de la loi dans lopinion, de limportanceque les Franais prtent cette loi rprouve, et de la mthode du passage en force choisie par le gouvernement enrecourant au 49.3, ce qui dlgitime de fait, toutes les justifications a postriori du type vous pouviez tre contre la loimais maintenant quelle a t dbattue lassemble et dment vote, elle doit sappliquer .Attention toutefois, ce soutien aux syndicats poursuivant le mouvement et donc principalement la CGT ne vaut pas dutout blanc-seing ou adhsion leurs valeurs, loin sen faut (comme le montre le point suivant).

    4) Qui sont les gagnants du conflit sur la Loi Travail ? Pour les Franais, personne, mais cest finalement EmmanuelMacron qui sen sort le moins mal, tandis que Valls, El Khomri, Hollande sont jugs perdants par un Franais sur trois.Mais ce nest pas mieux pour Martinez, jug perdant par les trois-quarts des Franais

    On peut trs bien soutenir un mouvement social, partager avec un syndicat le rejet dune loi juge inique, mais en mmetemps ne pas apprcier ce syndicat. Cest exactement le cas pour les Franais sagissant de leurs perceptions sur la CGT,syndicat quils rejettent trs largement. Ainsi, dans notre sondage crible pour le Parisien du 28 mai dernier, les Franaisavaient beau dj rejeter 70% la Loi Travail, ils taient 63% dclarer avoir une mauvaise opinion de la CGT et, pour ceuxqui le connaissaient (soit, 68% des Franais), taient 67% avoir une mauvaise opinion de son leader, Philippe Martinez.Consquence de cette mauvaise image de la CGT et de son leader, et consquence aussi de ladoption finale de la loi Travailmalgr son opposition, les Franais font de Philippe Martinez LE grand perdant du conflit sur la Loi Travail.

  • 3 Analyse dtaille du sondage (3/3)

    Les trois-quarts de nos concitoyens estiment en effet quil sort plutt perdant (76%) que vainqueur (22%) de ceconflit, en tant que principal opposant la loi . Il nest pas du tout sr que les Franais aient raison de le percevoir ainsi,puisque le leader de la CGT, malgr ladoption finale de la loi, a tout de mme russi en interne fdrer et unifier sonsyndicat, et est parvenu en externe marquer des points sur son cur de cible de salaris de gauche et dextrme-gauche. Mais peu importe, la perception des Franais est bien quil a perdu cette bataille.

    Cela ne signifie pas pour autant que les Franais pensent que ses adversaires, et tout particulirement, le Prsident et lePremier ministre, auraient t des vainqueurs dans ce bras de fer. Bien au contraire.En fait aucun des 6 principaux protagonistes/acteurs du conflit que nous avons test dans notre sondage nest peru par lesFranais comme ressortant gagnant en fait TOUS, SONT JUGES PERDANTS PAR UNE LARGE MAJORITE DE FRANAIS.

    Outre Philippe Martinez, cest particulirement le cas pour les reprsentants de lexcutif et du gouvernement les plusconcerns : malgr ladoption finale de la loi, le Premier ministre Manuel Valls (65% pensent quil sort perdant du conflit)qui a port la loi bout de bras, la Ministre du Travail qui la initie et lui a donn son nom, Myriam El Khomri (65%), toutcomme le Prsident Franois Hollande (70%) sont perus comme sortant perdants de ce conflit.Ce nest qu peine mieux pour Laurent Berger, le patron de la CFDT qui, lui, a soutenu la loi et que 60% des Franais voientaussi comme un perdant de ce conflit. Pour les Franais, il sen sort tout de mme moins mal que son rival de la CGT,Philippe Martinez, puisquils sont 16 points de plus (38% contre 22%) le percevoir comme un vainqueur .Mais finalement, celui qui se sortirait le moins mal de ce conflit social selon les Franais est, paradoxalement, celui que lona exclu de ce qui tait normalement SA grande rforme : Emmanuel Macron.Si une majorit de 58% de Franais pense que Macron est lui aussi un perdant dans ce conflit, avec 40% de Franaisestimant, linverse, quil en ressort plutt vainqueur il est le protagoniste qui se sort le moins mal de cette affaire.Paradoxal, pour un Ministre de lEconomie qui aurait normalement d porter ce qui devait sappeler Loi Macron II .

    Que ce serait-il pass si on ne lui avait pas vol SA loi ? Aurait-il dviss dans les sondages comme la Ministre duTravail et le Premier ministre ou bien aurait-il russi, lui, faire passer sans douleur dans lopinion la loi Macron II comme il avait su le faire pour la loi Macron I (plus de 60% de soutien dans tous nos sondages lpoque) ?

    Visiblement, une proportion non ngligeable de Franais semble pencher pour la seconde hypothse.

  • 9

    Attitude vis--vis de ladoption de la loi Travail

    La Loi Travail sera finalement dfinitivement adopte la semaine prochaine. Vouspersonnellement, tes-vous satisfait ou mcontent de ladoption de cette loi ?

    Tout fait satisfait4%

    Plutt satisfait24%

    Plutt mcontent35%

    Trs mcontent36%

    (NSP)1%

    S/T Satisfait : 28%S/T Mcontent : 71%

  • 10

    4%

    5%

    7%

    4%

    24%

    15%

    45%

    25%

    35%

    29%

    31%

    35%

    36%

    50%

    16%

    36%

    1%

    1%

    1%

    Ensemble

    Sympathisants de gauche hors PS

    Sympathisants PS

    Sympathisants de droite

    Tout fait satisfait Plutt satisfait Plutt mcontent Tout fait mcontent (NSP)

    S/T Satisfait

    S/T Mcontent

    28% 71%

    20%

    29%

    79%

    71%

    Attitude vis--vis de ladoption de la loi Travail selon la proximit partisane

    La Loi Travail sera finalement dfinitivement adopte la semaine prochaine. Vouspersonnellement, tes-vous satisfait ou mcontent de ladoption de cette loi ?

    52% 47%

  • 11

    Impact de la loi Travail sur la situation conomique et sociale de la France

    Que vous soyez favorable ou oppos cette loi, pensez-vous quelle aura un impact importantou pas important sur la situation conomique et sociale de la France dans les annes venir ?

    Un impact trs important

    21%

    Un impact assez important

    38%

    Un impact peu important

    28%

    Pas d'impact du tout13%

    S/T Impact important : 59%

    S/T Pas ou peu dimpact : 41%

  • 12

    21%

    31%

    5%

    21%

    38%

    36%

    53%

    30%

    28%

    20%

    35%

    31%

    13%

    12%

    7%

    18%

    1%

    Ensemble

    Sympathisants de gauche hors PS

    Sympathisants PS

    Sympathisants de droite

    un impact trs important un impact assez important un impact peu important

    pas d'impact du tout (NSP)

    S/T Impact important

    S/T Pas ou peu dimpact

    59% 41%

    67%

    51%

    32%

    49%

    Impact de la loi Travail sur la situation conomique et sociale de la France selon la proximit partisane

    Que vous soyez favorable ou oppos cette loi, pensez-vous quelle aura un impact importantou pas important sur la situation conomique et sociale de la France dans les annes venir ?

    58% 42%

  • 13

    Les vainqueurs & perdants du dbat sur la loi Travail

    Pour chacun des principaux acteurs suivants du dbat sur la loi Travail, dites-moi sil sortfinalement plutt vainqueur ou plutt perdant de ce dbat ?

    40%

    38%

    33%

    33%

    29%

    22%

    58%

    60%

    65%

    65%

    70%

    76%

    2%

    2%

    2%

    2%

    1%

    2%

    Emmanuel Macron, qui aurait d initialementporter cette loi

    Laurent Berger, le secrtaire gnral de la CFDTqui a t le principal syndicat soutenant la loi

    Manuel Valls, le Premier ministre qui a impos lutilisation du 49.3

    Myriam El Khomri, la Ministre du Travail, dont laloi porte le nom

    Franois Hollande, dont cest probablement la dernire grande rforme du quinquennat

    Philippe Martinez, le secrtaire gnral de la CGTqui a t le principal opposant la loi

    Vainqueur Perdant (NSP)

  • 14

    Les vainqueurs & perdants du dbat sur la loi Travail

    Pour chacun des principaux acteurs suivants du dbat sur la loi Travail, dites-moi sil sortfinalement plutt vainqueur ou plutt perdant de ce dbat ?

    38%

    34%

    33%

    32%

    30%

    29%

    Philippe Martinez,

    Laurent Berger,

    Emmanuel Macron,

    Manuel Valls,

    Myriam El Khomri,

    Franois Hollande,

    Vainqueur

    Sympathisants de gauche hors PS Sympathisants de droiteSympathisants PS

    55%

    55%

    48%

    47%

    46%

    16%

    Franois Hollande,

    Laurent Berger,

    Manuel Valls,

    Myriam El Khomri,

    Emmanuel Macron,

    Philippe Martinez,

    Vainqueur

    42%

    37%

    30%

    29%

    21%

    19%

    Emmanuel Macron,

    Laurent Berger,

    Manuel Valls,

    Myriam El Khomri,

    Franois Hollande,

    Philippe Martinez,

    Vainqueur

  • 15

    Regard port sur la poursuite des manifestations contre la loi Travail

    Suite ladoption de la Loi Travail par larticle 49.3, les principaux syndicats opposs la loi ontannonc quils comptaient poursuivre les manifestations malgr son adoption.Vous-mme, estimez-vous quils ont

    Raison de poursuivre leur contestation dune loi

    dont ils ne veulent pas : 55%

    Tort de poursuivre la contestation d'une loi dj

    adopte44%

    (NSP)1%

  • 16

    55%

    76%

    34%

    49%

    44%

    24%

    66%

    51%

    1%Ensemble

    Sympathisants de gauche hors PS

    Sympathisants PS

    Sympathisants de droite

    Raison de poursuivre leur contestation d'une loi dont ils ne veulent pas

    Tort de poursuivre la contestation dune loi dj adopte

    Regard port sur la poursuite des manifestations contre la loi Travail selon la proximit partisane

    Suite ladoption de la Loi Travail par larticle 49.3, les principaux syndicats opposs la loi ontannonc quils comptaient poursuivre les manifestations malgr son adoption.Vous-mme, estimez-vous quils ont

    *Sondage Odoxa pour CQFD itl publi le 8 juillet 2016

    Rappel 8 juillet 2016*

    55%

    81%

    35%

    50%