Le moulin à marée des LOGES près de MARENNES

download Le moulin à marée des LOGES près de MARENNES

of 29

  • date post

    10-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    31
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Le moulin à marée des LOGES près de MARENNES. En arrière plan le clocher lanterne de l’église de MARENNES haut de 60 mètres. Construit vraisemblablement entre le XII è et le XIIIè siècles, le moulin des Loges appartient au Conservatoire du Littoral depuis 1998. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of Le moulin à marée des LOGES près de MARENNES

  • Construit vraisemblablement entre le XII et le XIII sicles, le moulin des Loges appartient au Conservatoire du Littoral depuis 1998.En raison de sa situation entre eaux douces et eaux sales, qui ne se mlangent pas le site offre une flore et une faune particulirement riches.En arrire plan le clocher lanterne de lglise de MARENNES haut de 60 mtres

  • Vers le XI sicle, les villageois commencrent coloniser les terres argileuses issues de l'ancien golfe, et y dvelopper des salines. Les diffrents villages deviennent bien vite des communauts prospres, ayant presque chacune son propre port, ses champs de crales et ses vignes. A cette mme poque, le nom de l'glise de Saint-Just apparat pour la premire fois dans une charte, laquelle nous apprend le legs par le comte Geoffroy Martel de l'glise paroissiale l'abbaye aux Dames de Saintes.

  • (Photo dune vue cavalire sur un panneau explicatif situ dans le moulin des LOGES) La SEUDRE

  • Le Moulin des Loges offre un trs rare exemple de reproduction fidle de mcanisme hydraulique du XVIII tout en bois: chne pour les grosses pices et cormier ou acacia pour les dents des roues (rouet de fosse, rouet de vole...), le tout tmoignant du savoir faire d'artisans respectueux d'un patrimoine remarquable. Un meunier effectue des dmonstrations de meunerie mare descendante _voir sur le site officiel pour les horaires_ Le fonctionnement d'un moulin mare est un vnement rare ne pas manquer lors de votre passage prs de Marennes ou Olron.

  • Le moulin mare des Loges fonctionne dans son principe comme un moulin de rivire la diffrence qu'il ne fonctionne qu' mare basse lorsque le meunier libre l'eau emmagasine dans le monard en lui donnant un dbit rgulier au moyen d'une vanne. Lorsque la mer monte, l'eau pntre dans les marais par le chenal du Lindron puis le ruisson des Loges et par la pression ouvre une vanne clapet _ dite "paresseuse". Le bassin de rserve _ le monard _(ci-contre) se rempli.

    Le dbit serait insuffisant pour actionner la roue mare montante.Le moulin ne fonctionne donc qu mare basse, le meunier ouvre la vanne de libration de l'eau qui alors se dverse du monard vers la mer, actionnant une roue aubes

  • Pour ouvrir, fermer et rguler le dbit de leau vidant le monard tout en actionnant la roue aube que lon aperoit ici , le meunier dispose dune vanne guillotine quil manuvre laide dune manivelle.Le flux de leau provoque la rotation de la roue qui entrane le mcanisme du moulin. A mare haute la roue est partiellement immerge et elle ne permet pas d'actionner le moulin qui ne fonctionne donc que quelques heures mare basse. S'il y a beaucoup moudre le meunier travaillera aux deux mares: celle du jour et celle de la nuit. L'utilisation quotidienne du moulin, mare basse, contribue dans le mme temps maintenir en tat le rseau hydraulique en aval du moulin, par "effet de chasse.La masse d'eau libre mare basse cr un courant suffisamment puissant pour refouler les alluvions dposes mare montante et viter ainsi que les chenaux ne s'envasent.

  • Sur l'axe de la roue aube se trouve cette grande roue dente qui entrane un axe vertical carr que l'on retrouve au deuxime plan sur la photo de droite

  • Sur l'axe vertical carr que lon retrouve droite ici une roue dente entrane laxe de la meule ainsi qu un pignon dent

  • Au premier plan laxe entranant la meule situe ltage et ici la fosse pour dans laquelle le meunier ajuste lcartement des deux meules en soulevant ou abaissant cet axe.

  • Pour rgler la finesse de la farine ou bien contrecarrer l'usure des meules le meunier peut carter plus ou moins celles-ci l'une de l'autre au moyen d'une cl faisant tourner le boulon sur la grosse vis qui soulve plus ou moins la meule tournante.

  • Voici la meule tournante que l'on entrevoit ci-dessous en soulevant le couvercle.

  • La meule tournante larrt avec au dessous la meule dormante. Les grains s'coulent par le trou et sont moulus entre les meules.

  • Les sacs de graines sont dverss dans cette trmie

  • les secousses donnes par la pice trilobe frottant sur la planche distributrice rgularisent le dbit des grains qui tombent sur la meule tournante et la traversent par le trou pour y tre broys . Le meunier rgle le dbit des grains en inclinant plus ou moins la goulote en bois.

  • La corde de droite est le dispositif dalarme de niveau bas dans la trmie et rveille le meunier pour quil recharge en grains

  • La corde relie en fait le paquet de chiffon dans la trmie avec cette sonnette.Lorsque le paquet de chiffon atteint presque le fond, la corde se tend et fait aussi tourner une pice de bois qui frottera contre un ergot mtallique sur laxe de la meule.La corde est alors secoue par la pice de bois chaque tour de meule et la sonnette se fait entendre.

  • Le grain une fois moulu se retrouve sous forme de son et farine mlangs qu'il faut trier , ce que fait le blutoir. Il est lui mme actionn par un renvoi de courroiesDans le blutoir qui n'est qu'un filtre rotatif deux mailles; sont spars deux qualits de farine, l'une fine l'autre plus grossire et part bien sur le son.Des sacs rcoltent les farines et le son.

  • Les deux filtres du blutoir et les deux rservoirs de farine au dessous tandis que le son restera pig et svacuera par la gauche loppos de lentre du mlange.

  • Pour hisser les sacs de crales qui passeront du rez de chauss l'tage par la trappe, le meunier utilise un treuil actionn par la tension de la courroie quil libre ou tend lorsquil veut utiliser le treuil. Pas de risques de chute la trappe souvre au passage du sac et se referme ensuite.

  • VISITES

    Le Moulin des Loges se visite et pour le voir en fonctionnement il faut se renseigner au pralable car il dpend du coefficient et de l'horaire de la mare basse. La visite est commente par le meunier _un vrai meunier_ du moulin des Loges lui-mme:http://www.bassin-de-marennes.com/ouRenseignements : 05 46 85 98 41

    Des balades ornithologiques animes par la LPO de Charente-Maritime sont aussi programmes, permettant d'observer faune et flore des parcelles du Conservatoire du Littoral. Enfin, un sentier d'interprtation install aux alentours du Moulin des Loges, permet aux visiteurs, d'apprhender la richesse de ce patrimoine environnemental remarquable.

    Photos: Alain Deliquet _ Site Belle Saintonge