le christianisme esoterique

download le christianisme esoterique

If you can't read please download the document

  • date post

    07-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    120
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of le christianisme esoterique

Besant, Annie (1847-1933). Le Christianisme sotrique, ou les Mystres mineurs, par Annie Besant. Traduit de l'anglais. 1903. In-16, VIII-421 p..

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numriques d'oeuvres tombes dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur rutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n78-753 du 17 juillet 1978 : *La rutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la lgislation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La rutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par rutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits labors ou de fourniture de service. Cliquer ici pour accder aux tarifs et la licence

2/ Les contenus de Gallica sont la proprit de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code gnral de la proprit des personnes publiques. 3/ Quelques contenus sont soumis un rgime de rutilisation particulier. Il s'agit : *des reproductions de documents protgs par un droit d'auteur appartenant un tiers. Ces documents ne peuvent tre rutiliss, sauf dans le cadre de la copie prive, sans l'autorisation pralable du titulaire des droits. *des reproductions de documents conservs dans les bibliothques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signals par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothque municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invit s'informer auprs de ces bibliothques de leurs conditions de rutilisation.

4/ Gallica constitue une base de donnes, dont la BnF est le producteur, protge au sens des articles L341-1 et suivants du code de la proprit intellectuelle. 5/ Les prsentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont rgies par la loi franaise. En cas de rutilisation prvue dans un autre pays, il appartient chaque utilisateur de vrifier la conformit de son projet avec le droit de ce pays. 6/ L'utilisateur s'engage respecter les prsentes conditions d'utilisation ainsi que la lgislation en vigueur, notamment en matire de proprit intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prvue par la loi du 17 juillet 1978. 7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute dfinition, contacter reutilisation@bnf.fr.

Le

Christianisme

sotrique

MINEURS OU LES MYSTRES

se La BIBLIOTHQUEHOSOPHIQUE compose T D'OUVRAGES PUBLIS PARLESSOINS du Comit de Publications Thosophiques . . 59, Avenue de la Bourdonnais 5

BIBLIOTHQUE

THOSOPHIQUE

LE

CHRISTIANISME

SOTRIQUE ou LES MYSTRES PAR ANNIE BESANT :\ S. s MINEURS

TRADUiT^DClrANGLAIS

PARIS PUBLICATIONS THOSOPHIQUES 10 10, RUESAINT-LAZARE, 1903

En abordant la contemplation des Mystres de la Connaissance, nous nous conformerons la rgle traditionnelle, fameuse et vnrable : nous commencerons par l'origine de l'Univers, dterminant les points, propres la contemplation physique, qu'il est ncessaire d'tablir tout d'abord, et faisant disparatre tout ce qui,pourrait tre un obstacle sur notre route : de,toile faon que l'oreille soit prpare recevoir la tradition de la Gnose, le terrain nettoy des mauvaises herbes et prt recevoir la vigne; icar il y a une lutte avant la lutte, des mystres avant les Mystres. SAINTCLMENT 'ALEXANDRIE. D

Que cet exemple suffise ceux qui ont ds oreilles. Car il n'est pas ncessaire de dvoiler les Mystres, mais seulement d'indiquer ce qui est suffisant. Ibid>

Que celui qui a des oreilles pour our, entende. SAINTMATHIEU.

TABLE

DES

MATIRES

5 -.. .--.AVANT-PROPOS.. .... .

. ..... ... . {,.

Pages. 1 6

CHAPITRE I Le ct cach des Religions . .... CHAPITREII Le ct cach du Christianisme. ....

4 74 ia5 i5o

CHAPITREIII Le ct cach du Christianisme(fin). . . ... CHAPITREIV Le Christ historique. .. . . . . . . . . CHAPITREV Le Christ mythique.. . ... . ..... CHAPITREVI . . ' Le Christ mystique.. . .... .

i75

vm

DESMATIERES TABLE Pages.

CHAPITREVII La Rdemption. . . . . . . . . ... CHAPITREVIII La Rsurrectionet l'Ascension........

. .198 237 25g

CHAPITREIX . . . . . . La Trinit. . . . . . .','.; CHAPITREX La Prire. .. . . . . . CHAPITREXI Le Pardon des pchs. ......... CHAPITREXII Les Sacrements. . , . , . . . . . . . . CHAPITRE XIII Les Sacrements{suite)........... CHAPITREXIV La Rvlation ... . . . . CONCLUSION.. . . . . . . . , . . , INDEX. . . . . . . . . . ... . . . 1

.282 3o0 33o 351

37/J 392 395

LE

CHRISTIANISME

ESOTERIQUE OU LES MYSTRES MINEURS

AVANT-PROPOS

Ce livre a pour objet d'appeler l'attention sur les vrits profondes qui sont la base du Christianisme vrits gnralement mconnues et trop souvent nies. Le dsir gnreux de partager avec tous ce qui est prcieux, de rpandre pleines mains des vrits inestimables, de ne priver personne des lumires de la connaissance vraie, a eu pour rsultat un zle inconsidr qui a vulgaris le Chrissous tianisme et prsent ses enseignements une forme souvent rebutante pour le coeur et Le impossible accepter par l'intelligence. commandement : Prchez l'vangile loule crature (1) est d'une authenticit douteuse, c'est la un point admis, et pourtant on a voulu (i) S. Marc,XVI, 16. Le texte franaisdes citationsdu Nouveau Testament contenues dans le prsent volume a t emprunt a la * versionde H. OUramare.Paris, 1900 d. T.) (N. 1

2

LE CHRISTIANISME ESOTERIQUE

y voir la dfense d'enseigner la Gnose de& privilgis. Ce commandement semble donc avoir fait oublier cette autre parole, moinspopulaire, du mme Grand Matre : Ne donnez point les choses saintes aux chiens. Cette sentimentalit de mauvais aloi qui refuse d'admettre les ingalits videntes dans le domaine intellectuel et moral et, par l, fixe l'enseignement donn aux personnes hautement dveloppes au niveau que peuvent atteindre les moins volues, en sacrifiant ainsi le suprieur l'infrieur d'une manire prjudiciable tous deuxcette sentimentalit, le bon sensvirildes premiers chrtiens ne la connaissait point. Saint Clment d'Alexandrie crit, en propres termes, aprs avoir fait allusion aux encore je crains, Mystres : Aujourd'hui comme il est dit, de jeter des perles devant les pourceaux, d peur qu'ils ne les foulent aux pieds et y se tournant, ne nous dchirent. Car il est difficile de parler de la vraie lumire, en termes tout a fait clairs et limpides, des auditeurs mal prpars cl d'une nature porcine (2). (ij.S. Matthieu,VII, G. Sivoinala.liv. L, cliap. xih D'ALRXANbniE, (a) CLMENT Clarke'sAntc-NiccncChristian Libiary, vol. IV. '.'-'"U .'''

;..-.':->.; AVANT-PROPOS

S

la Gnose *~: doit Si la vraie connaissance former de nouveau partie des enseignements Chrtiens, ce ne peut tre qu'avec les restrictions anciennes et la condition d'abandonner dfinitivement l'ide de tout ramener au niveau des intelligences les moins dveloppes. hors de porte des moins voL'enseignement lus peut seul prparer le retour des connaissances occultes^ et l'tude des Mystres Mineurs doit prcder celle des Grands Mystres . Ceux-ci n seront jamais divulgus par : ils ne peuvent se transmettre l'imprssipn de la bouche que de Matre disciple, l'oreille . (uant aux Mystres Mineurs, qui de profondes vrit dvoilent partiellement encore tre rtablis ; iljs; peuvent aujourd'hui un ouvrage comme celui-ci est destin eh donner une esquisse et indiquer l nature des enseignements dont l'tude s'impose. Quncl l'auteur s'exprime mots couverts, les Vrits qu'il donne a entendre peuvent tre rendues Visibles, dans leurs grandes lignes* par une calme mditation : une mditation prolonge, par la lumire plus vive qui en rsulte, les mettra graduellement plue eh relief. La mditation tranquilliseT mental infrieur* sans cesse occup ds objets du dehors, et un

4

LE CHRISTIANISME ESOTERIQUE

mental tranquille peut seul tre illumin par l'Esprit. C'est ainsi que doit s'obtenir la connaissance des vrits spirituelles ; elle doit venir du dedans et non du dehors, de l'Esprit divin dont nous sommes le temple (1) et non d'un Matre extrieur. Ces vrits, l'Espril divin, qui est en nous la pense du Christ dont parle le grand Aptre, en juge spirituellement (2), et cette lumire intrieure se rpand sur le mental infrieur. Ainsi procde la Sagesse divine, la vritable THOSOPHIE. Elle n'est pas, comme on le dilue croit quelquefois, une adaptation d'Hindouisme, de Bouddhisme, de Taisme ou d'aucune autre religion particulire: elle est aussi bien le Christianisme Esotrique que le Bouddhisme Esotrique. Elle appartient galement toutes les religions, sans aucune exception. Telle est la source o ont t puises les vrits exposes dans ce petit volume, la vritable Lumire qui claire tous les hommes en venant au monde (3), bien que la plupart, li'ayant pas les yeux ouverts, ne puissent encore la voir, dlivre n'apporte pas la Lumire: (i) 1 Cor.,IH,'iG. 1 '(a)76WH, 1/56. (3)S. Jean, I, 9.

AVANT-PROPOS il dit simplement : Voici la Lumire! car elle ne vient pas de nous ; il ne fait appel qu' la minorit que ne peuvent plus rassasier les exotriques ; aux personnes enseignements pleinement satisfaites par les enseignements exotriques il n'est point destin. A quoi bon forcer ceux qui n'ont pas faim recevoir du pain? Pour les affams, puisse ce livre tre du pain et non une pierre.

CHAPITRE Le ct cach

1

des religions.

la plupart mme, peut-tre Beaucoup des personnes qui liront le titre de cet ouvrage l'accuseront immdiatement d'impliquer runc ide fausse et nieront qu'il existe rien de prcieux ayant droit au nom de Christianisme Esotrique < Suivant une opinion trs rpandue elj par suite, populaire, le Christianisme ne prsente rien qui puisse tre appel enseignement occult ; quan