Le cheval : le comprendre pour le respecter Web view Le cheval : le comprendre pour le respecter...

download Le cheval : le comprendre pour le respecter Web view Le cheval : le comprendre pour le respecter Compأ©tences

of 18

  • date post

    31-Mar-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Le cheval : le comprendre pour le respecter Web view Le cheval : le comprendre pour le respecter...

Le cheval : le comprendre pour le respecter

Le cheval : le comprendre pour le respecter

Compétences visées (sciences expérimentales et technologiques) :

· l’unité et la diversité du vivant : présentation de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes ;

- l’unité et la diversité du vivant : présentation de la biodiversité : recherche de points communs entre espèces vivantes ;

· le fonctionnement du vivant : les stades de développement d’un être vivant ;

· le fonctionnement du vivant : les conditions de développement d’un être vivant ;

· les modes de reproduction des êtres vivants.

Compétences transversales travaillées :

· Maîtrise de la langue française : lecture : lire un texte documentaire ;

· Maîtrise de la langue française : vocabulaire.

· Art visuel : acquérir des savoirs et des techniques spécifiques ;

· Education physique et sportive : adapter ses déplacements à différents type d’environnement (séance d’initiation à l’équitation) ;

· Instruction civique et morale.

Objectif : les élèves devront être capables de citer et décrire des habitudes de vie du cheval (comportement, alimentation, …) en utilisant le vocabulaire spécifique associé dans le but de le comprendre pour mieux le respecter lors de la journée passée au centre équestre de Juzet, Guemene Penfao.

Quelques documents à découvrir (pour les enseignants) :

· http://www.ac-versailles.fr/public/upload/docs/application/pdf/2011-11/document_pedagogique_equitation_scolaire_78.pdf

· http://www.chevaldecastillon.com/livret/index.html

SET – séance 1 : l’anatomie du cheval : les 5 sens :

Compétence visée : les cinq sens ;

Objectif : les élèves devront être capables de citer les cinq sens qui sont commun à l’Homme et au cheval , et de citer un point commun et une différence.

Un peu de lecture :

La vue : Les yeux du cheval sont placés de chaque côté de la tête. Ils sont très mobiles, ce qui lui donne un champ visuel de 340° sur les 360° qui l'entourent.

Attention, l’implantation des yeux du cheval présente un inconvénient : son champ de vision frontale comporte un important angle mort. Quand le cheval regarde droit devant lui en conservant la tête dans sa position normale de repos, ses yeux convergents sur un point se trouvant à environ deux mètres de lui, il ne voit donc pas ce qui se trouve juste devant lui.

Il faut savoir que les chevaux voient moins bien que nous. Ils ne distinguent pas aussi précisément que nous les formes et les couleurs. Au contraire, ils ont bien meilleure ouïe.

L’ouïe : Le cheval possède une ouïe très fine, capable d'identifier une souris dans la paille à 100 mètres.

L’odorat : Le cheval se sert de son odorat pour trouver de l'eau. Les chevaux des Bédouins peuvent sentir la présence de l'eau cachée sous terre et cette capacité est indispensable dans le désert ou la steppe pour un animal qui boit jusqu’à 40 litres d'eau par jour. L'odorat sert aussi à inspecter les objets inconnus, reconnaître les amis et ennemis, reconnaître les autres groupes en sentant les dépôts de crottin et d'urine et pour les étalons, reconnaître une femelle. Les chevaux se flairent le nez et le souffle pour se saluer.

Le goût : Le cheval se sert de ce sens pour reconnaître les aliments. Le goût permet d'identifier les aliments qui sont bons pour leur santé et ceux qui sont néfastes. Ne possédant pas la capacité de vomir, le cheval se doit d'établir correctement son alimentation. À l'état naturel, le cheval est peu attiré par le goût sucré. La fréquentation de l'homme l'a habitué à ce goût.

Le toucher : comme nous le cheval sent quand on le touche et souffre si on le frappe. Contrairement à nous par contre, il n’a pas mal quand on lui tire la crinière : on peut donc s’y accrocher. En plus de nous, le cheval a des muscles peauciers qui lui permettent de trembler pour chasser les insectes par exemples.

SET – séance 2 : l’anatomie du cheval : les parties du corps :

Compétence visée : les parties du corps ;

Objectif : les élèves devront être capables de citer quelques parties du corps communes au cheval et à l’Homme ; et de citer des parties du corps propre au cheval en employant le vocabulaire spécifique (garrot, encolure, croupe, passage de sangle).

SET : séance 3 : les déplacements

Compétence visée : les modes de déplacement de l’Homme et du cheval ;

Objectif : dire que l’Homme est bipède et le cheval quadrupède, citer les allures du cheval en employant le vocabulaire spécifique.

Vidéos allures animées : fr.wikipedia.org/wiki/Allure_(équitation)

En équitation, on désigne par allures les différentes façons que le cheval a de se déplacer.

· Le pas est une allure marchée. La vitesse moyenne des chevaux à cette allure est de 7 km/h.

· Le trot est une allure sautée. La vitesse moyenne des chevaux à cette allure est de 14 km/h.

· Le galop est une allure courue et basculée. La vitesse moyenne des chevaux à cette allure est de 21 km/h. Leur vitesse maximum est de 55 km/h, mais certains chevaux de course peuvent atteindre les 60 km/h

· Le reculer est une allure marchée et rétrograde.

· Le saut.

SET : Séance 4 : l’alimentation

Compétence visée : les régimes alimentaires ;

Objectif : citer les régimes alimentaires suivant : herbivore, carnivore et omnivore ; et les définir. Dire de quels aliments se nourrit le cheval (différence entre nourriture et friandises).

« Le cheval est un herbivore, il ne se nourrit que d’herbe et ne mange donc pas de viande.

Il mange de l'herbe dans le pré.

A l'écurie, il mange de l'avoine, du foin ou de la paille. Pommes et carottes sont des friandises pour le cheval comme les bonbons pour nous.

Il mange également du grain, des granulés qui remplacent les céréales et le foin.

Le cheval a besoin de beaucoup d'eau : de 20 à 40 litres par jour. » Justine.

Les CMV : compléments minéraux et vitaminés sont indispensables à sa santé. Ils ne sont pas nécessaires si le cheval reçoit des aliments complets.

L’alimentation du l’Homme :

LES DIFFERENTS GROUPES D’ALIMENTS

lait - produits laitiers

bleu

Viande–œufs – poissons

rouge

Pain – pâtes - riz – céréales

marron

Matières grasses

jaune

Produits SucrÉs....

Rose

Fruits – légumes

vert

Boissons

.

bleu pale

SET : séance 5 : reproduction

Compétence visée : le cycle de vie des mammifères ;

Objectif : reproduire le cycle de vie du cheval et celui de l’Homme, citer les différences et les points commun.

Sommaire des séances décrochées :

· ICM : Les règles de sécurité : les connaître et surtout, les comprendre ;

· Art visuel : dessiner une tête de cheval ;

· Mon plan de travail sur le cheval ;

ICM : Les règles de sécurité : les connaître et surtout, les comprendre.

Ne jamais courir, ne jamais crier : le cheval est un animal craintif, bien que très gentil. Le surprendre c’est l’apeurer, au quel cas, le cheval prendra la fuite. S’il ne peut pas, pour se défendre, il est susceptible de mordre ou de frapper.

Abord du cheval :

- prévenir le cheval ;

- l’aborder toujours par le côté ;

- ne pas faire de grands gestes.

Pansage du cheval :

- rester sur les côtés du cheval ;

- pour changer de côté, passer assez loin derrière ;

- ne pas se mettre « à quatre pattes », plutôt s’accroupir ;

- ne jamais mettre son visage près des genoux ou des sabots du cheval.

Conduite en main :

- se déplacer au pas ;

- se placer à la hauteur de l’épaule gauche ou du poney ;

- ne pas enrouler la longe ou les rênes autour du poignet ;

- garder un espace entre les chevaux ;

- ne pas laisser les chevaux se sentir.

Au manège, pendant la reprise :

Etre constamment à l’écoute du moniteur qui est seul à connaître tous les animaux ; et respecter ses consignes.

ART VISUEL : dessiner une tête de cheval

Compétence visée : Art visuel : acquérir des savoirs et des techniques spécifiques ;

MON PLAN DE TRAVAIL SUR LE CHEVAL :

FICHE 1 : LECTURE

Le texte :

Tu m'as conquis, Sache me garder. Je te servirai, Si tu es juste et respectueux, Attentif à mon humeur, Si tu sais me parler, Mesurant ma peine Et me soigannt comme un frère, N'oubliant jamais que le cheval Est plus de la moitié du cavalier.

A toi mon maître, Depuis la nuit des temps, je suis l'ami de l'homme. Créé pour te servir, te faciliter ton labeur, Et aussi pour t'apporter du bonheur. D'allure noble, crinière au vent je te conduirai. De nature sensible, à tes ordres donnés avec douceur j'obéirai. Et ma bravoure à tout instant je t'offrirai. Accorde-moi ta confiance en chevauchant ma monture. Loyal je serai, Ton meilleur ami je resterai!

Questions :

1) Qui est le narrateur ?

2) A qui s’adresse-t-il ?

3) Ecris un synonyme de «labeur» :

4) Ecris un synonyme de «bravoure» :

5) Ecris un antonyme de « respectueux » :

6) Qu’est ce que la crinière ?

7) Cite un mot de la