L'appareil respiratoire Définition : L'appareil respiratoire est l'ensemble d'appareil qui permet...

download L'appareil respiratoire Définition : L'appareil respiratoire est l'ensemble d'appareil qui permet la respiration. c'est-à-dire échanges gazeux entre l'organisme.

of 21

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    103
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of L'appareil respiratoire Définition : L'appareil respiratoire est l'ensemble d'appareil qui permet...

  • Page 1
  • L'appareil respiratoire Dfinition : L'appareil respiratoire est l'ensemble d'appareil qui permet la respiration. c'est--dire changes gazeux entre l'organisme et l'environnement. (absorption de O 2 et rejet de CO 2 )
  • Page 2
  • L'appareil respiratoire Composition de l'air : L'air sec au voisinage du sol est un mlange gazeux incolore et homogne. Il est approximativement compos en fraction molaire ou en volume de : 79 % d'azote 21 % dioxygne moins de 1 % d'autres gaz
  • Page 3
  • L'appareil respiratoire
  • Page 4
  • L'importance de l air dans notre activit
  • Page 5
  • L'appareil respiratoire Schma gnral :
  • Page 6
  • L'appareil respiratoire Mcanisme gnral :
  • Page 7
  • Video pulmonaire
  • Page 8
  • Page 9
  • Appareil circulatoire Dfinition : L'appareil circulatoire comprend une pompe, le cur, et un ensemble de conduits, les vaisseaux (artres, artrioles, capillaires, veines, veinules et lymphatiques), qui vhiculent le sang travers tout l'organisme.
  • Page 10
  • Le cur : Organe creux constitu par un muscle qui dlimite quatre cavits : deux oreillettes droite et gauche , et deux ventricules droit et gauche. Son poids normal vide est de 250 300 grammes environ. Le cur est spar en curs droit et gauche par l'intermdiaire de cloisons internes tanches, Appareil circulatoire
  • Page 11
  • Composition de sang
  • Page 12
  • Appareil circulatoire Schma gnral :
  • Page 13
  • Appareil circulatoire
  • Page 14
  • Le pouls On peut constater ce mcanisme de pompage en ttant la carotide. Le pouls normal au repos est denviron 70 battements par minute, il sacclre lorsque nous nous mettons en mouvement parce que le cur doit battre plus vite pour pomper plus rapidement le sang de lorganisme afin dalimenter les muscles. Ladrnaline, une hormone, peut aussi provoquer une acclration du rythme cardiaque, lorsque nous avons peur ou lorsque nous sommes nervs
  • Page 15
  • Appareil circulatoire
  • Page 16
  • Approche statistique classique En 1954 Astrand et Ryming ont tabli la formule classique FCM=220-age partir d'une tude statistique sur l'ensemble de la population. A partir de cette frquence maximale thorique on peut dterminer diffrentes zones. Zone arobie entre 70% et 80%, zone du seuil anarobie entre 80% et 90% de la FCM. On peut aussi utiliser la formule de Karvonen o FCE est la frquence d'entranement : FCE = FCR + ( FCM - FCR ) x ( % de l'intensit )
  • Page 17
  • Appareil circulatoire
  • Page 18
  • Donnes exemples fc
  • Page 19
  • La mesure utile Dfinition : VOmax= Consommation maximale d'oxygne Le V est en principe surmont d'un point afin de signifier qu'il s'agit d'un dbit maximal d' oxygne qu'un organisme, en gnral, ou le sujet humain en particulier peut consommer par unit de temps lors d'un exercice dynamique arobie maximal.
  • Page 20
  • La mesure utile VMA=La vitesse maximum arobie la vitesse de course atteinte par un athlte lorsque sa consommation maximale doxygne est atteinte (). La VMA peut tre comprise entre 8 et 24km/h et dpend dune part des facteurs gntiques et dautre du niveau dentranement de lathlte. Connaitre sa VMA est indispensable afin de planifier son entranement. Cette valeur donne galement dexcellentes indications sur le potentiel prsent et futur du coureur. Elle sert lentraneur de vitesse de rfrence pour la planification dun entranement individualis. Toutes les vitesses dentranement se travaillent un certain pourcentage de la VMA. On peut courir 100% de la VMA pendant un temps de 3 6 minutes.
  • Page 21
  • Stage en altitude Un stage en altitude permet une raction naturelle de lorganisme qui nest donc pas considr comme du dopage. Leffet produit est : -->une augmentation du nombre de globules rouges et en particulier permettre au sportif de disposer dun stock de carburant plus important sous forme dun stockage doxygne. --> une fabrication accrue de lrythropotine Les effets dun sjour en altitude montrent une teneur accrue en oxygne du sang artriel, avec une augmentation de la concentration en hmoglobine. Cet effet a consquence damliorer la puissance maximale arobie et donc de permettre une amlioration certaine et significative des rsultats pour lensemble des sports dendurance.