L’accompagnement de mon adolescent dans ses projets de vie Dominique Demers, C.O. École...

Click here to load reader

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    108
  • download

    6

Embed Size (px)

Transcript of L’accompagnement de mon adolescent dans ses projets de vie Dominique Demers, C.O. École...

  • Page 1
  • Page 2
  • Laccompagnement de mon adolescent dans ses projets de vie Dominique Demers, C.O. cole secondaire Grande-Rivire Anik Bland, C.O. coles secondaires Mont-Bleu et des Lacs Lyne Beaulne, C.O. cole secondaire De lle
  • Page 3
  • Page 4
  • Les rgimes de SANCTION DES TUDES de niveau secondaire Le ministre dcerne le DES llve qui a accumul au moins 54 units de la 4 e et de la 5 e secondaire. Parmi ces units, il doit y avoir au moins 20 units de la 5 e secondaire et les units suivantes : 6 units de la langue denseignement de la 5 e secondaire (franais) 4 units de la langue seconde de la 5 e secondaire (anglais) 4 units dhistoire et ducation la citoyennet de la 4 e secondaire 4 units de mathmatique de la 4 e secondaire 4 units de sciences et technologie de la 4 e secondaire OU 6 units dapplications technologiques et scientifiques de la 4 e secondaire 2 units darts de la 4 e secondaire 2 units dthique et culture religieuse de la 5 e secondaire OU 2 units dducation physique et la sant de la 5 e secondaire
  • Page 5
  • Au menu ce soir... O L accompagnement de votre enfant dans ses choix de vie O Les lments cls dun processus dorientation de carrire O Les orientations de la personnalit O Votre enfant et ses dcisions O Vous et les dcisions de votre enfant
  • Page 6
  • Le choix de carrire, un processus! n Lorientation peut durer toute une vie. Elle commence, enfant, lorsque nous prenons conscience de ce qui existe autour de nous. n Adolescent, nos choix se basent sur nos expriences antrieures, sur nos russites et nos checs mais plus important encore sur le peu que nous connaissons du monde du travail.
  • Page 7
  • Le choix de carrire, un processus (suite) n Adulte, les remises en question sont frquentes. Ai-je fait le bon choix? Aurais-je t plus heureux dans autre chose? Ai-je suivi mon cur ou ma raison? n Retrait, que vais-je faire des 20-25 prochaines annes?
  • Page 8
  • Lorientation en quatre tapes:
  • Page 9
  • Lexploration n Cette tape peut durer plus ou moins longtemps. Si on se rfre aux jeunes, elle durera du troisime cycle du primaire au deuxime secondaire. n Lenfant passe dun mtier un autre. Il observe son entourage, a des modles quil veut imiter. Il sintresse tout ou rien du march du travail. n Lenfant apprend se connatre, il dveloppe son identit.
  • Page 10
  • Cristallisation n partir du troisime secondaire. Ltudiant met ensemble linformation quil a recueillie lors de lexploration. n Intrts (loisirs, cole, amis, etc.), aptitudes, qualits, limites. n Il associe sa dcouverte de lui-mme divers domaines. Le but nest pas ici de slectionner un mtier mais bien de regrouper linformation.
  • Page 11
  • Spcification n Quatrime secondaire. n Linformation commence descendre dans lentonnoir. n Llve a slectionn un ou quelques mtiers susceptibles de lintresser. n Il sait maintenant quel ou quels domaine(s) lintresse(nt).
  • Page 12
  • Ralisation n Cinquime secondaire. n Voici le temps de prendre la dcision. Celle-ci ne sera pas obligatoirement dfinitive. n Llve fait son inscription soit en formation professionnelle, au cgep ou dcide daller sur le march du travail. n Il sinforme des prts et bourses.
  • Page 13
  • Quest-ce que sorienter? n Se choisir; n Choisir quel genre de personne on veut tre; n Choisir une profession qui convient nos gots et aux normes sociales; n Prendre des dcisions ponctuelles des moments cruciaux. n Ces lments sont inter relis et pas ncessairement en ordre chronologique. n La rflexion sur son futur nest jamais dfinitive, mais plutt en continuelle progression.
  • Page 14
  • Chanceux nos ados? n De nos jours le diplme est un passe-partout; n Ils changeront demploi ou denvironnement de travail au moins sept fois dans leur vie; n Plusieurs chemins mnent Rome si on tient compte de nos attitudes, aptitudes et comptences dveloppes au fil du temps.
  • Page 15
  • n Les discussions entre le jeune et ses parents, qui suivent la russite dune activit sont de premire importance. Il faut discuter de latteinte de ses buts professionnels mais aussi sur la satisfaction et la fiert que le jeune prouvera lorsquil atteindra lobjectif dsir. Lenfant doit faire un lien entre ses aptitudes et ses russites. n Demandez-lui ce quil aime. Refltez-lui ce quil est capable de faire. Parlez-lui en terme positif de ce quil est. n Servez de modle. Parlez-lui de comment vous avez fait vos choix. tes-vous heureux dans ce que vous faites? Dans ce que vous tes?
  • Page 16
  • 13 espces doiseauxces ados! Et comme parents.quel drle doiseau tes-vous???
  • Page 17
  • Les oiseaux indcis quel oiseau ressemble votre adolescent? (Rfrence: Sorienter malgr lindcision: lusage des tudiants indcis et de leurs parents dboussols, Falardeau, I. et Roy, R. (1999) n LAutruche: cache sa tte dans le sable et vite toute conversation sur son choix professionnel. n Le Colibri: change continuellement dide et sintresse plusieurs domaines la fois. n Le Pic: sacharne vouloir entrer dans un programme contingent o il est systmatiquement refus. n Le Plican: accumule plein de renseignement mais nose pas prendre de dcision de peur de se tromper. n Le Perroquet: rpte ce que les autres disent et agis en fonction de leurs paroles. n Le Pingouin: reste de glace devant toutes les possibilits. n La Colombe: achte la paix familiale en continuant ses tudes afin de ne pas soulever la colre de ses parents.
  • Page 18
  • Les oiseaux indcis quel oiseau ressemble votre adolescent? (suite) n Le Caneton: suit ses amis. n La Paon: a besoin dapprobation sociale et cherche le prestige. n Le Poussin: ne se connat pas et prfre rester dans le milieu familial car il craint lchec et lisolement. n LOie blanche: suit les traces dun des membres de la famille sans trop sinterroger sur ses propres intrts. n Le Pigeon voyageur: a besoin de vivre des dfis en dehors du monde scolaire pour mieux se connatre. n La Chouette: accepte de vivre dans lobscurit en tolrant son indcision mais garde les yeux ouverts comme tout bon prdateur lafft de moindre indice qui laiderait prendre sa dcision.
  • Page 19
  • Et vous qui ressemblez-vous? Ractions des parents face lindcision de leur adolescent: n Les adultes rcalcitrants Le Dcrocheur: est dpass par la situation, ne soutien pas son adolescent, se sent incomptent. Le Projecteur: projette ses rves sur son adolescent. Le Couveur: surprotge son adolescent car il croit que celui-ci est incapable de prendre des dcisions importantes. Le Gladiateur: utilise lindcision de son adolescent comme une arme. Le Marchandeur: tente de manipuler son adolescent. Lteignoir: remet systmatiquement en question les projets de son adolescent. Le Prdicateur: il SAIT ce qui est bon pour son adolescent. LObservateur: nose par intervenir par crainte de mal influencer ou par peur dtre repouss.
  • Page 20
  • Et vous qui ressemblez-vous? Ractions des parents face lindcision de leur adolescent: n Les adultes collaborateurs LEnquteur: pose plein de questions, est proccup par lindcision de son adolescent. LEntraneur: incite son adolescent persvrer, le motive atteindre ses buts. LOrganisateur: pose des gestes pour aider son adolescent dans ses dmarches. LInformateur: agit comme un miroir pour son adolescent en lui refltant ses comptences et intrts. Discute du monde du travail. La Figure de proue: est un modle suivre car il aime son travail et donne une image positive son adolescent de laccomplissement professionnel.
  • Page 21
  • Des types de personnalit vocateurs
  • Page 22
  • R aliste I nvestigateur A rtistique S ocial E ntreprenant C onventionnel Ax sur les faits, le concret Aime le travail physique, manuel Aime la nature, lextrieur, laventure Aime utiliser des outils, de la machinerie EST:. actif. dbrouillard. franc, alerte. innovateur. prt relev des dfis Ax sur la thorie, la recherche et lanalyse Aime les rsolutions de problme, la recherche de solution Aime les tudes, les laboratoires de recherche, les ordinateurs EST:. curieux. rigoureux. logique. solitaire. autonome. analytique. ambitieux Ax sur la nouveaut Aime la cration et linnovation Aime comprendre la socit humaine Aime la musique, le dessin, la danse EST:. original. indpendant. peu structur. passionn. expressif. rveur Ax sur les gens Aime aider, soigner, comprendre Aime cooprer Aime la relation daide Aime communiquer, expliquer EST:. ouvert. facile connatre. a un sens moral profond. un grand besoin dtre aim. a un dsir sincre daider les autres. a besoin de se sentir utile Ax sur la gestion Aime la vente, le service la clientle Aime conseiller, influencer Aime largent, le pouvoir, la politique Aime la comptition EST:. convainquant. dynamique. raliste. comptitif. leader EST:. calme. sensible. facile vivre. naturel. srieux. minutieux Ax sur la structure Aime lordre et les procdures Aime la paperasse, le classement Aime les dtails, la prcision Aime la routine, respecter les consignes et lautorit
  • Page 23
  • n Pige viter: imposer votre choix. Lenfant pour vous plaire ou obtenir votre approbation risque de partir vers laventure avec, dans son sac dos, vos rves. Il risque aussi de prendre le chemin qui correspond vos intrts personnels. n Consquence: Le voyage risque dtre pnible, coteux en temps, en argent et estime de soi.
  • Page 24
  • Mon enfant ne se dcidera jamais n Avoir tendance prendre les choses en mains sa place peut tre facile. n Cela sous-entend quil ne se connat pas et comprend mal le monde du travail. n Sorienter demande du temps et exige quon sy prpare de longue date, bien avant la priode dadmission (y sensibiliser son jeune). n Aucune recette magique, la dmarche doit respecter le rythme de chacun. Chaque petite dcision permet de se rapprocher de son but. Cest un voyage vers linconnu. Cela peut tre effrayant.
  • Page 25
  • Choisi un domaine davenir! n Suggrer son enfant de faire son choix en fonction des statistiques revient dire que ses intrts et ses aptitudes passent en deuxime. n Vos jeunes sont de la gnration o ils ne seront pas assez nombreux pour remplacer la gnration des baby-boomers. n Mme son ge, votre enfant doit couter sa petite voix intrieure.
  • Page 26
  • Vouloir que son enfant ralise ce que nous navons pu faire. n Dire son enfant que personne dans la famille na pu faire exactement ce quil voulait, que lui pourrait sauver lhonneur ou quil pourrait raliser notre rve tient de lillusion! n Il est normal de viser ce quil y a de mieux pour son enfant. On leur souhaite le meilleur. Il faut cependant viter de suggrer notre jeune de raliser nos propres rves. n Vrifiez ses aspirations, ses rves. Sils correspondent aux vtres, tant mieux! Laissez-lui la chance de parler des ses propres dsirs. n Rien ne vous empche de parler de vos propres rves mais ne lui demandez pas de calquer ses dsirs sur les vtres.
  • Page 27
  • Interdiction de se tromper!!! n Votre jeune ne doit pas penser quil nexiste quune seule profession qui lui convient. n En matire dorientation, il ny a jamais de certitude. n Il existe, pour chaque personne, un ensemble de professions possibles. n Il faut amener les jeunes comprendre limportance davoir lil ouvert afin de pouvoir saisir toutes les occasions qui se prsenteront et donneront un nouvel essor leur vie professionnelle. n Perfectionnement et rorientation pour les gnrations futures (formation continue).
  • Page 28
  • Son choix na aucun sens! n Votre enfant a peur du sang mais veut devenir vtrinaire? Il fait tout moiti mais veut devenir enquteur comme dans CSI? n Nessayez pas de len dissuader avec force. n Ces choix fantaisistes font partie dun processus dorientation normal. Comme on rve du prince charmant. n Il faut essayer de comprendre le besoin sous-jacent. n tre chanteuse veut peut-tre dire: je veux tre aim par beaucoup de gens. n Aidez-les en leur faisant nommer les besoins qui se cachent sous ces choix. comment devient-on ambulancier?, vtrinaire?
  • Page 29
  • Cinq faons daider. n Parlez-lui de son enfance. n Ne riez pas de ses ides. n Aidez-le reprer les embches. n Soyez un bon entraneur (motivez-le, encouragez-le). n Servez de modle.
  • Page 30
  • 6 principes retenir par ladolescent 1) Les plans nexistent pas; trop de facteurs peuvent venir influencer lavenir; 2) Pense tes forces, pas tes faiblesses; 3) Limportant, ce nest pas toi (cest sentir que tu contribue quelque chose ou quelquun); 4) La persvrance lemporte sur le talent; 5) Fais des erreurs, mais fais-les bien; 6) Laisse ton empreinte; Tir de: Les aventures de Johnny Bunko; 6 secrets (trop) bien gards sur la gestion de carrire, Les ditions Transcontinental
  • Page 31
  • Bibliographie n Bergeron, Christine, Brien, Lyne, Cyr Marius, Delisle-Laberge, Louise. La part des parents dans lorientation au secondaire, Sainte-Foy, Septembre diteur, 1997. n Falardeau, Isabelle, Gunette, Mathieu. Comment aider vos jeunes explorateurs sorienter dans leur vie. Sainte-Foy, Septembre diteur, 2003. n Falardeau, Isabelle, Roy, Roland. Sorienter malgr lindcision. Septembre diteur. n Pelletier, Denis. Lapproche orientante: La Cl de la russite scolaire et professionnelle. Septembre diteurs, 2004. n monemploi.com. Cinq faons daider comme parents. Trois conditions gagnantes pour bien choisir. Quelques valeurs sres. Internet 2005. n Les ditions Transcontinental; les aventures de Jonny Bunko, 6 secrets trop bien gards sur la gestion de carrire, 2009.
  • Page 32
  • www.reperes.qc.ca www.inforoutefpt.org