L’AMI PHILATELISTE 1 – B) Gaston Lagaffe 2 – B) Les vacances 3 – B) une...

download L’AMI PHILATELISTE 1 – B) Gaston Lagaffe 2 – B) Les vacances 3 – B) une excavation 4 – C)

of 12

  • date post

    24-Jan-2021
  • Category

    Documents

  • view

    1
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of L’AMI PHILATELISTE 1 – B) Gaston Lagaffe 2 – B) Les vacances 3 – B) une...

  • Bulletin N°74 – Novembre 2014 FFAP XV- 1017

    Réunion le dimanche de 9h30 à 11h Maison des Associations 61, Bis Rue Paul Doumer 17200 Royan

     congresroyan@aliceadsl.fr  www.cpcb-royan.com

    L’AMI PHILATELISTE ROYANNAIS

    Dates A RETENIR

    11 Janvier 2015 : Assemblée Générale du Club avec renouvellement des membres du Bureau, tous les membres actuels renouvellent leur candidature. Nous faire parvenir sur papier libre votre candidature. Pour les retardataires merci de verser votre cotisation 2014, pour valider votre vote à l’AG 7 et 08 Mars 2014 : Congrès du GPCO à Rochefort 11 et 12 Avril 2015 : 24ème Bourse des Collectionneurs au Palais des Congrès

    mailto:congresroyan@aliceadsl.fr http://www.bing.com/images/search?q=timbre+poste+PHOTO&cbir=ms&rxc=12&sbirxc=30&vw=dfe1a+70c4f+340dc+4cd08+a507b+49f71+db636+08346+db0f4+0dfe2+d43c0+10a1f+7a4fd+81906+df4d2+0c9ae+4403b+da899+d1d6a+c7b69+32b894b49b056dd9220090d27df25574640dac098b85886e90def9aa75e0df14031f287d63be0127c7eb6df144cc52b8f6e9&sbivw=&sbihc=&sbift=&mid=2FCE3C3F19DD550A9AAA9EB6A441765BE340DD50&simid=608013459302125052&sbifsz=&sbifnm=&thw=0&thh=0&FORM=IRSBIM&qft=+filterui:imagesize-medium http://www.bing.com/images/search?q=timbre+poste+PHOTO&cbir=ms&rxc=12&sbirxc=30&vw=6ae14+97c40+6099d+6da98+6daf1+88b2e+d19ed+afee5+15e19+f268a+9e6fa+304b0+f2931+9b770+f38a0+b6c34+b3a78+32f0d+9e728+75669+7698e1a4fdceb22ec9ad9aba550bdd5e169d01b4124cf65fb239f0dad458c8cd39c15e2567ee5ee1901b60d9b974c46b0157&sbivw=&sbihc=&sbift=&mid=42D1314957C901EB013F7AAB0C95C5E0C4D2C270&simid=608007631033928719&sbifsz=&sbifnm=&thw=0&thh=0&FORM=IRSBIM&qft=+filterui:imagesize-medium http://www.bing.com/images/search?q=timbre+poste+PHOTO&qpvt=timbre+poste+PHOTO&FORM=IQFRML

  • Une année se termine, Elle fut marqué par le décès de notre ami Michel JEANNAUD, il avait pris sa carte au club en 1968 et en était le plus ancien membre. Remarquable par ses silences mais aussi par ses connaissances philatéliques et sur l’histoire de Royan qu’il avait parcouru professionnellement. Au revoir Michel. Pour 2015, notre Bourse sera dédiée au 70ème anniversaire de la Libération de notre Ville. Au-delà d’une exposition de cartes et de photos d’époque, nous éditerons un « Timbre à Moi ». Toutes les aides matérielles et morales ( !) pour le montage et le démontage seront accueillies « à bras ouverts ». Rendez vous les 11 et 12 avril 2015. Depuis la rentrée scolaire Jocelyne, Jean-Pierre et Jean-Claude participent aux activités périscolaires vers les quatre écoles primaires de la ville en liaison étroite avec celle-ci. Sur le plan pratique, le bureau souhaiterait quelques bonnes volontés qui pourraient s’associer pour le travail quotidien. Il est anomal que les circulations ne soient pas suivies par un membre spécialement désigné. Nous en parlerons lors de l’Assemblée Générale. Merci à tous, et en particulier à notre secrétaire, Cécile qui malgré la distance est toujours disponible. Le président, Jean –Claude BLANC

    LE MOT DU PRESIDENT

  • Ou comment contourner le siège de Paris en 1871

    Septembre 1870; les armées prussiennes assiègent Paris. Seuls les « ballons montés » permettent d’expédier du courrier en province. Mais comment en faire entrer ?

    Certains colombophiles réussissent à faire passer quelques messages, mais le nombre de caractères possible sur chaque document était très limité et peu rentable au vu du nombre de lettres à recevoir.

    Au mois de novembre 1870 Mrs. Robert, Delort et

    Vonoven déposent un brevet d’invention pour un

    système d’acheminement du courrier.

    Cette invention se présentait comme une boîte

    sphérique de 12cm de diamètre, en zinc (métal

    inoxydable à l’eau) dans laquelle pouvaient être

    rangées jusqu’à 600 lettres.

    Les plis qui étaient destinés à entrer dans Paris par

    l'intermédiaire des boules étaient envoyés de toute

    la France à Moulins et devaient être affranchis à 1

    franc au lieu des 20 centimes du tarif normal.

    Les 80 centimes supplémentaires étaient destinés à

    la rétribution des trois concepteurs et opérateurs

    du système des boules, cependant aucune garantie

    n'était promise aux utilisateurs.

    On estime entre 30 et 35 000 le

    nombre des lettres concernées.

    Afin de ne pas renseigner

    l'ennemi, elles ne se distinguaient

    par aucun cachet spécial, seule la

    surprenante mention Paris, par

    Moulins (Allier) étant nécessaire.

    LES BOULES DE MOULINS Par Jean - Claude lEglise

  • Les boules furent immergées dans la Seine entre Bray sur Seine et Montereau.

    Elles dérivèrent vers la capitale, mais c'était ne pas tenir compte des méandres du Fleuve et des obstacles

    naturels (vase, végétation aquatique ...), si bien que les filets mis en place en travers du fleuve à Paris ne

    ramenèrent jamais rien !

    Cependant, remarquablement étanches, quelques-unes furent retrouvées près de Saint Wandrille le 6 août

    1968, M. Le Grevellec, ouvrier dragueur, remonte avec son engin la Boule de Moulins qui deviendra la plus

    célèbre des annales judiciaires. A qui appartient la Boule ?

    La Poste publiera la liste des lettres contenues dans

    cette Boule avec noms et adresses plus de 100 ans

    plus tard et elle distribuera "le courrier" aux

    descendants et "ayants droit" de quelques familles.

    En 1982 à Vatteville-La-Rue (Seine Maritime)

    nouvelle boule … les lettres qu'elle contenait étaient

    encore intactes ! L'Administration Postale les

    réachemina vers les héritiers des destinataires quand

    ils furent identifiés par les services généalogiques.

    Destinataires heureux puisque chaque lettre valait

    une petite fortune !

    Au grand regret, financier, des inventeurs des

    boules, 55 cylindres immergés (donc entre 27.500 et

    33.000 plis au total) durant le siège de Paris ne

    furent repêchés !

    Les efforts n'ont pas été vains et l'invention, loin d'être un échec, est une fabuleuse histoire que nous

    pourrons longtemps encore raconter à nos enfants et nos petits-enfants.

  • Avant d’aborder les types des timbres LAMOUCHE, il faut s’intéresser aux modes de fabrication et d’impression.

    Quelles machines ont été utilisées ?

    Les rotatives TD5, TD6 et TD7 uniquement que la taille douce électromécanique.

    La RGR 2 : taille douce traditionnelle pour le carnet mixte de DULAC (J de Jumelet plus creux)

    Taille douce électromécanique pour les autres carnets

    L’EPIKOS gravure sur plaque (numérique).

    Type I :

    Lorsque les catalogues parlent du Type 1, ils évoquent les timbres imprimés sur la RGR2 en taille douce traditionnelle c’est-à-dire gravure d’un poinçon et transfert par molette sur cylindre d’impression.

    Pour ce qui est du timbre LAMOUCHE seuls les carnets mixtes ont été fabriqués ainsi. La gravure est parfaite, les traits sont fins et délicats, les signatures fines.

    Type II :

    L’impression sur les TD5, 6,7 ont été faites sur la nouvelle méthode dite ELECTROMECANIQUE La virole est gravée mécaniquement par un type de machine à commande numérique et ce à partir du poinçon. La gravure se fait à l’aide d’une pointe de diamant. La gravure est moins fine, les signatures sont épaisses, les contours flous mangés par l’encre.

    Type II a :

    Le catalogue Yvert ne le mentionne pas mais parle de GAO (gravure assistée par ordinateur) ou de gravure numérique.

    Cette taille douce numérique se fait sur plaque et non sur virole. Ces plaques sont destinées à être utilisées sur la Presse EPIKOS. La plaque polymère est une plaque en matière plastique, sur laquelle sont gravés les timbres et inscriptions diverses. On a pensé à une gravure chimique ou à une gravure au laser. Le mode de fabrication de cette plaque est tenu SECRET.

    Cette plaque est ensuite recouverte d’une fine couverture d’argent qui rend la surface conductrice d’électricité. Elle est ensuite plongée dans un bain électrolytique pour que du métal se dépose la plaque polymère.

    Une planche métallique, en creux est obtenue : mince et solide. La plaque est chromée puis cintrée. L’impression est effectuée en discontinu au moyen d’une plaque courbe, avec arrêt du défilement de la bande de papier entre deux phases d’impression, mais sans arrêter le dévidage du papier grâce au mouvement alternatif d’une barre qui tend la bande.

    Là, nous obtenons un timbre à la gravure fine (notamment lettre I et L de Philaposte), lettres EVIDEES (la Poste et France), épaisses avec contours nets.

    Comment reconnaître les Types LAMOUCHE

  • Le papier est azurant, dit « papier couché ».

  • 7 et 08 mars 2015 : Congrès régional du GPCO à Rochefort 11 et 12avril 2015 :24ème Bourse des Collectionneurs. Palais des Congrès Royan

    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

    A R O W L A N D H I L L

    B E T A I N I A D I