L’alimentation des tout-petits - L’alimentation des tout-petits Guide pour une...

download L’alimentation des tout-petits - L’alimentation des tout-petits Guide pour une alimentation ...

of 143

  • date post

    17-Jul-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of L’alimentation des tout-petits - L’alimentation des tout-petits Guide pour une...

  • RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Département de l’instruction publique Offi ce de la Jeunesse

    Service de la santé de la Jeunesse

    D É PA R T E M E N T D E S A F FA I R E S S O C I A L E S , D E S ÉCO L E S E T D E L’ E N V I R O N N E M E N T

    D É L É G AT I O N À L A P E T I T E E N FA N C E

    L’alimentation des tout-petits

    Guide pour une alimentation

    de qualité à l’usage des institutions

    de la petite enfance

    L ’a

    li m

    e n

    ta ti

    o n

    d e s

    to u

    t- p

    e ti

    ts

  • PRÉFACE ET INTRODUCTION

    L’ALIMENTATION Avant-propos

    DES TOUT-PETITS Pour une alimentation favorable

    au maintien d’un bon état de santé

    L’équilibre des menus

    Evaluer les menus

    Pour en savoir plus

    Annexes

    L’AUTOCONTRÔLE Concept

    Directives

    Repas livrés

    Pour en savoir plus

    Annexes

    RECETTES Légumes crus

    Légumes cuits

    Féculents

    Aliments protéinés Viandes

    Volailles

    Poissons

    Œufs, tofu

    Fruits cuits et crus

    Desserts lactés

    Pâtisseries

    Recettes de base

  • RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Département de l’instruction publique Offi ce de la Jeunesse

    Service de la santé de la Jeunesse

    D É PA R T E M E N T D E S A F FA I R E S S O C I A L E S , D E S ÉCO L E S E T D E L’ E N V I R O N N E M E N T

    D É L É G AT I O N À L A P E T I T E E N FA N C E

    L’alimentation des tout-petits

    Guide pour une alimentation

    de qualité à l’usage des institutions

    de la petite enfance

    Ce document peut être obtenu auprès de

    la Délégation à la petite enfance de la Ville de Genève

    Case postale 394

    1211 Genève 12

    Téléphone +41(0)22 418 81 00

    le Service de la santé de la Jeunesse

    Case postale 3682

    1211 Genève 3

    Téléphone +41(0)22 327 61 50

    Prix de vente: CHF 20.–

  • © Département des affaires sociales, des écoles et de l’environnement de la Ville de Genève – édition 2006

    REMERCIEMENTS

    Réalisation Service de santé de la Jeunesse, Office de laJeunesse, Département de l’instruction publique, République et canton de Genève Dr Paul Bouvier, directeur Délégation à la petite enfance, Département des affaires sociales, écoles et environnement, Ville de Genève Marie-Françoise de Tassigny, déléguée

    Conception et rédaction

    Marie-Pierre Theubet, diététicienne, SSJ

    Collaborations Francine Koch, collaboratrice pédagogique, DPE Pascale Grivel, collaboratrice pédagogique, DPE

    Recettes élaborées par les cuisinières et les cuisiniers des institutions de la petite enfance subventionnées par la Ville de Genève Mesdames et Messieurs Christophe Absolonne , Monique Agathe , Solange Aeby, Christian Beuchat, Laurent Bocquet, Anabela Da Silva , Hervé Girard, Marc Juille, Eric Kretschmer, Marie Longo, Jean-Louis Martin, Nicholas Muhlethaler, Alexandre Olivier, Giuseppe Pitzalis, Régis Salansonnet, Bruno Sautreuil, Philippe Sinner, Sophie Skuy, Luce Villano, Anne-Marie Zocca

    Remerciements à : Céline Liver, diététicienne, Service des écoles de la Ville de Genève pour sa collaboration à la rédaction du chapitre "Autocontrôle". André Cominoli, Adjoint au chimiste cantonal, Service de protection de la consommation, pour sa collaboration à la relecture du chapitre "Autocontrôle"

  • PREFACE

    Donner l’exemple… et du plaisir ! Durant leurs premières années, les tout-petits développent leur personnalité et acquièrent progressivement une certaine autonomie. En matière alimentaire, ils sont très vite en mesure de contrôler leur décision de manger - ou de ne pas manger - tel ou tel aliment. Mais ils peuvent aussi très bien réclamer leur plat favori un jour, pour le rejeter avec une moue dégoûtée le lendemain. Dotés d’un appétit qui varie sensiblement, les petits enfants ont besoin d’un cadre sécurisant pour faire l’apprentissage d’une nourriture équilibrée. Evidemment, c’est dans le cadre familial que cet apprentissage doit se faire en priorité. Les enfants se nourriront correctement s’ils voient les autres membres du cercle familial en faire de même. Pour cela, la plupart des parents veillent à manger régulièrement en famille, à préparer des plats variés et sains et à donner l’exemple. La Ville est partenaire des familles qui confient leurs petits à des institutions de la petite enfance. Ces institutions s’efforcent donc de proposer des repas et des collations qui s’inscrivent dans cet objectif que le docteur Bouvier n’hésite pas, dans ce guide, à qualifier « d’objectif de santé publique prioritaire ». En tant que partenaire d’une politique de la petite enfance qui veut prendre en compte le bien- être global des enfants, la Ville de Genève apporte sa contribution pour participer à ce cadre sécurisant, offrir des conditions matérielles optimales et développer chez les petits le sentiment de partager, en même temps qu’un repas, un moment précieux de détente et de contact entre enfants, et avec les adultes. A Genève, pour une majorité d’enfants d’origine étrangère, manger c’est découvrir petit à petit ce qu’on mange ici. C’est donc un facteur d’intégration tout à fait primordial. Pour que la nourriture puisse jouer ce rôle d’intégration, il importe aussi de laisser aux familles étrangères l’opportunité de proposer leurs propres spécialités culinaires, par exemple à l’occasion de fêtes ou de moments privilégiés dans les institutions. Dans cet apprentissage, les cuisiniers sont des acteurs principaux. Mais l’ensemble des collaboratrices et des collaborateurs des institutions participe à ces moments de plaisir. Donner l’exemple, laisser le temps, laisser goûter aujourd’hui pour mieux faire apprécier demain, initier les enfants à la nourriture sur le mode ludique, leur permettre même de participer à la préparation des repas, tels sont, entre autres, des moyens dont disposent les collaboratrices et les collaborateurs des institutions pour guider les petits sur la voie d’une nourriture saine et variée. Merci aux cuisiniers qui ont mis leur imagination et leur savoir au service de ce guide. Merci à la diététicienne cantonale qui a complété leurs recettes avec des éléments de référence intéressants. Par le biais de ce guide, la Ville de Genève tient à afficher le fait qu’avec des cuisiniers formés et sensibilisés, grâce à l’appui des services cantonaux compétents, les institutions de la petite enfance sont en mesure de proposer aux tout-petits des moments de plaisir et une alimentation de qualité.

    Manuel TORNARE Conseiller administratif

  • ������� ����

    � � ���

    ������ ���� � ���� ���������� ��� �� �� ��� �

    � ������� �� � ����������� � ������� �������� ��������� ���������

    ���������������� ���������������� ���� ����� � �� ������������������������� �� � �������������� ������������ ������������� ������ �������

    � �� ������� ���������������� � ������ ������� �� ��� � �������

    ��� �����!��������������� ����� ����� ����� �� � ���� ������� ���� ��� �� � ���� ����

    �� � ���� ��������� ���� ������ ��� ������� � ����

    ���� ���� ��� �� ������ � � ������ ���� ������ ���� "��� ����� ��� �� ������ �� ������ #�� ��� �� ���� ��� � � ����� ���������� ��� ��� �� � �� �������� ����� � ��� �$��� � �� ���� � ����� ����� �� � ���� � � ��� ���

    ���������� �������� �� �� �����$��������� �������%����������� �� � ������������������������� � � ������� ������������� ���������������� �������� •� �������� ���� ����� ��� ���� ���� ����� �� ������������ � � ������ �������� ����� ������ �� ���

    ��

    ��� ��������� •� ����� ������