LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN .LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE...

download LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN .LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE Jean-Pierre

of 20

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN .LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE...

  • LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES

    EN CIMENTERIE

    Jean-Pierre de LARY (Dlgu Gnral du GPIC)

    Bellignat, le 10 Octobre 2013

  • Organisation Professionnelle des transformateurs franais de matriaux composites matrice organique (rsines TD et TP renforces de fibres)

    GPIC

    2

  • 200 entreprises adhrentes :

    Des PME

    Utilisant principalement rsine polyester + fibre de verre

    Pour tous les marchs : automobile, ferroviaire, nautisme, aronautique, btiment, sanitaire, lectrique/lectronique, sports et loisirs

    3

  • Le GPIC est membre De la Fdration de la Plasturgie

    De lAssociation Europenne de lIndustrie des

    composites (EuCIA)

    Du Centre de Promotion des Composites (Organisateur du salon JEC Composites Show )

    Du CRECOF (Comit Recyclage Composites France)

    4

  • Informer les adhrents (conomique, social, juridique, formation, environnement, technique, normalisation)

    Promouvoir lutilisation des composites

    Reprsenter la profession auprs des autorits nationales et europennes

    Coordonner et animer des actions dintrt commun

    MISSIONS DU GPIC

    5

  • Lun des enjeux de lindustrie des Composites

    6

    = LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES

    (dchets de production et dchets fin de vie)

  • La demande pressante des industriels (volont de CONCRET!)

    La demande des clients

    Les rglementations europennes et nationales (Directives VHU et DEEE, fermeture des dcharges)

    La mise en place de la filire en Allemagne depuis septembre 2010 (Zajons / Holcim)

    LES RAISONS QUI ONT POUSS LE GPIC A SINTERESSER A LA FILIRE CIMENTERIE

    7

  • Une analyse des flux et typologie des dchets de production.

    30.000 tonnes dont 90% polyester/fibre de verre

    Linventaire des filires de recyclage et de valorisation

    Lincinration, la pyrolyse,/thermolyse, la solvolyse, le broyage mcanique

    CE QUE NOUS AVONS FAIT

    8

  • La slection de la filire cimenterie La filire la plus intressante dun point de vue

    technico-conomique

    Des cimentiers demandeurs

    La mise en place de la filire en Allemagne depuis septembre 2010

    Un test de valorisation en cimenterie de 100 tonnes de dchets de production

    CE QUE NOUS AVONS FAIT

    9

  • CAMPAGNE DESSAI REALISEE A CALCIA Beffes

    le 3 Fvrier 2010

    10

    Stockage des composites en plein air produits inerte sans problme de lixiviation

    3 broyeurs couteaux (160, 60, 30 mm) en ligne avec brumisateurs pour neutraliser laspect pulvrulent (tage 60 mm priori inutile sur les composites cassants)

    Stockage produit fini ~ 100 tonnes soit 250 m3

    Granulomtrie 3 cm * 3 cm

    Prparation du dchet la granulomtrie voulue

  • 11

    Stockage des composites en plein air produits inerte sans problme de lixiviation

    3 broyeurs couteaux (160, 60, 30 mm) en ligne avec brumisateurs pour neutraliser laspect pulvrulent (tage 60 mm priori inutile sur les composites cassants)

    Stockage produit fini ~ 100 tonnes soit 250 m 3

    Rglage du grappin de reprise dans le hall adapter la densit des composites comprise entre 0,35 et 0,4

    - Livraison en benne Fond Mouvant de 90m3 - 45 min de dpotage - Aspect irritant des poussires de fibres de verre prvenir avec port des EPI adapts (combinaison jetable, gants et masque poussire)

    Rceptions des composites sur CALCIA Beffes

  • 12

    Stockage des composites en plein air produits inerte sans problme de lixiviation

    3 broyeurs couteaux (160, 60, 30 mm) en ligne avec brumisateurs pour neutraliser laspect pulvrulent (tage 60 mm priori inutile sur les composites cassants)

    Stockage produit fini ~ 100 tonnes soit 250 m 3

    Bonne qualit de combustion des composites sans impact sur les missions de CO, COV et des SO2 la chemine

    - Livraison en benne Fond Mouvant de 90m3 - 45 min de dpotage - Aspect irritant des poussires de fibres de verre prvenir avec port des EPI adapts (combinaison jetable, gants et masque poussire)

    Transport du hall au prcalcinateur par un redler puis 3 sas avant introduction four Injection pousse jusqu 1 T/h

    Injection des composites dans le four de CALCIA Beffes

  • Le traitement de dchets composites en cimenterie cest :

    67 % de valorisation matire avec :

    Conversion de la fraction minrale en oxydes stables Si02, CaCO3, AL2O3, Fe2O3)

    Pas de rsidus ultimes

    33 % de valorisation nergtique :

    Un pouvoir calorifique des composites de lordre de 5000 kal/kj

    2 tonnes de composites sont quivalentes 1 tonne de Charbon en apport nergtique

    13

  • CONCRETEMENT

    Mise en place de la filire cimenterie dans la rgion Nord Pas-de-Calais

    Partenariat GPIC / VANHEEDE ENVIRONNEMENT (Collecteur prparateur - broyeur)

    Volont de dvelopper la filire Cimenterie dans dautres rgions

    14

  • 15

  • Une solution de valorisation court terme.

    100% des dchets valoriss (0% dcharge, 0% incinration).

    Pas de dchets ultimes, pas de cendres.

    conomie de fioul et contribution la protection de lenvironnement.

    Souplesse de fonctionnement (pas de volume minimum).

    LES ATOUTS DE LA FILIERE CIMENTERIE

    16

  • ARGUMENTAIRE ENVIRONNEMENTAL

    SUR LES COMPOSITES (document EuCIA fvrier 2013)

    Les pices en composites ont une meilleure empreinte

    carbone que lacier ou laluminium

    La lgret des pices lors du transport, la facilit dinstallation et la maintenance rduite expliquent cette performance

    Les dchets de production et les pices composites en fin de vie peuvent tre broys et valoriss en cimenterie ; ils contribuent ainsi rduire de prs de 16 % lempreinte carbone dans la fabrication du ciment.

    17

  • Linterprtation de la Directive Dchet 2008/98/EC permet de dire que le traitement en cimenterie est la fois du recyclage et de la valorisation nergtique.

    LACV dune pice composite en SMC compar lacier et laluminium a montr un meilleur rsultat de la pice en composite (en raison notamment de la rduction de lempreinte carbone lors du traitement en cimenterie)

    18

  • CONCLUSION

    La valorisation en cimenterie des dchets composites est valide

    Elle rpond aux attentes des industriels du secteur des composites pour leurs dchets de production

    Elle est aussi valable pour les produits composites en fin de vie et notamment pour la partie composites issue de la dconstruction des bateaux

    19

  • PERSPECTIVES Sur le modle allemand :

    Fermeture des dcharges en 2005 (loi TASI qui interdit la mise en dcharge des dchets haut pouvoir calorifique)

    Dveloppement de la filire CSR (Combustibles Solides de Rcupration)

    7 millions de tonnes de CSR produits en 2010 (500.000 tonnes en France)

    5 millions de tonnes de CSR pour la production de chaleur en centrales thermiques ddies

    2 millions de tonnes de CSR pour la co-incinration en cimenterie.

    Pression de Plastics Europe auprs des Pouvoirs Publics pour

    Interdiction de mise en dcharge

    Dveloppement de la filire CSR avec aides financires

    20