La Russie d'Aujourd'hui- Février 2011

download La Russie d'Aujourd'hui- Février 2011

of 8

  • date post

    30-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    222
  • download

    5

Embed Size (px)

description

La Russie d'Aujourd'hui est un supplément mensuel que Rossiyskaya Gazeta publie au sein du journal français Le Figaro

Transcript of La Russie d'Aujourd'hui- Février 2011

  • Ce supplment de huit pages est dit et publi par Rossiyskaya Gazeta (Russie), qui assume lentire responsabilit de son contenu

    Publi en coordination avec The Daily Telegraph, The Washington Post et dautres grands quotidiens internationaux

    Distribu avec

    PAGE 8

    Mercredi 16 fvrier 2011

    Lan dernier, le premier ministre Vladimir Poutine a annonc un plan sur vingt ans de moderni-sation de lindustrie pharmaceu-tique nationale, assorti dun -nancement public de 2,2 milliards deuros, qui devrait permettre aux socits russes dtre plus prsentes sur les marchs inter-nationaux.Le chef du gouvernement a d-clar quil voulait que 90% des mdicaments essentiels et 50% de lquipement soient fabriqus en Russie dici 2020, et que lex-portation des produits pharma-ceutiques soit multiplie par huit. Les entreprises pharmaceutiques et les fabricants de matriel m-dical trangers qui nimporte-ront pas leurs technologies et leurs usines en Russie feront face des restrictions svres sur les ventes de leurs produits dans le pays, a-t-il prvenu. Nous cre-rons des restrictions sur notre march sils nimportent pas leurs usines et leurs technolo-gies , a prvenu Poutine, ajou-tant que des barrires douani-res seraient mises en place. progressivement.

    La pilule douanireAlors que les producteurs de mdicaments trangers dopent leurs positions en Russie, Moscou annonce des mesures protectionnistes pour relancer son industrie pharmaceutique.

    Lioudmila Oulitskaa ou le chanon manquant

    Les blinis sans tats dme

    Entretien exclusif avec la romancire qui a reu le Prix Simone de Beauvoir.

    Les Russes donnent libre cours aux tentations du Mardi gras avant les priva-tions du Carme.

    P. 7

    P. 8

    VERONIKA DORMANSPCIALEMENT POURLA RUSSIE DAUJOURDHUI

    RACHEL MORARJEEBUSINESS NEW EUROPE

    SUITE EN PAGE 2

    SUITE EN PAGE 4

    La Russie sans Poutine ! , scan-de la foule. Lundi 31 janvier, cest lheure de pointe Moscou, et lop-position se runit comme tous les 31 des mois qui ont 31 jours pour dfendre larticle 31 de la Consti-

    tution, celui qui garantit le droit de rassemblement. Les meutes gyptiennes sont dans tous les es-prits, et les orateurs, la tribune, comparent Poutine Mouba-rak. Sauf que les manifestants mos-covites sont moins dun millier, parqus sur une place exigu as-sige par deux mille policiers et militaires. En novembre, les auto-rits de la capitale ont ni par consentir cette manifestation sur la place Trioumfalanaa, sans renoncer mobiliser massivement uniformes et matraques et em-

    La matraque retombe sur les mcontents

    Opposition Le dur retour la ralit de la raction muscle

    Les touristes russes en gypte ont majoritairement refus dcourter leurs vacan-ces au plus fort des manifestations qui ont secou le pays.

    Pas de panique sous le soleil

    PAGE 2 PAGE 5

    Offensive bancaireLa banque d tat russe VTB part la conqute de lpar-gne des Franais en se lanant sur le march des comptes terme laide dune stratgie trs agressive.

    Dcide mettre toutes les chances de son ct, la Russie se dcide pour la premire fois naturaliser des sportifs trangers de haut niveau, susceptibles de dcrocher des mdailles olympiques.

    Passeport pour la gloire

    PAGE 3

    Eltsine : quand la foi survit aux checs

    OPINIONS

    Le diplomate Wayne Merry tait en poste lambassade amricaine Moscou lors du premier mandat de Boris Elt-sine, dont il garde un souvenir admiratif. Il voque aussi les deux graves erreurs que furent selon lui la guerre en Tcht-chnie et le second mandat.

    RIA NOVOSTI

    PHOTOXPRESS

    VTB24

    Lorsque le Prsident Dmitri Medvedev a effectu une visite surprise dans lune des princi-pales gares ferroviaires de Mos-cou le 10 fvrier, il na non seu-lement pas vu un seul dtecteur de mtaux pour ltrer les voya-geurs, mais il na pas non plus crois un seul policier. Dix-sept jours aprs le drame qui a cot la vie 36 personnes et en a bles-s 200 autres, il a d constater que les promesses faites la po-pulation pour assurer sa scu-rit ne sont gure suivies deffet dans les services responsables. Exaspr, le prsident russe a menac de faire tomber des ttes et donn trois jours au patron des chemins de fer russes pour mettre de lordre dans les gares de Moscou puis venir sexpliquer dans mon bureau . Ce nest pas la premire fois que le chef de ltat exprime sa frustration.

    Moscou face au dfi terroristeScurit Colre et rsolution aprs lattentat dans la capitale

    SUITE EN PAGE 3 Le Prsident Medvedev a procd plusieurs visites surprises pour inspecter les grands centres nvralgiques de la capitale.

    barquer les militants par dizai-nes, souvent avec violence. Le 31 dcembre dernier, quelques chefs de le de lopposition ont t arrts et condamns des peines de 5 15 jours dincarc-ration. Sortis de prison, Boris Nemtsov, lex-vice premier minis-tre devenu opposant, Edouard Li-monov, chef du parti national bol-chvique, et Ilya Iachine, membre du parti de la libert du peuple, ont expliqu quil sagit dune loukachenkisation (en rf-rence au dictateur bilorusse r-cemment rlu dans un climat de violence) du rgime de Poutine. Selon eux, le premier ministre sapplique concentrer despoti-quement tout le pouvoir entre ses mains.

    CHARLYNE DODIERSPCIALEMENT POURLA RUSSIE DAUJOURDHUI

    Aprs lattentat de laroport international Domodedovo, le Kremlin affiche sa volont de renforcer la scurit mais se heurte linefficacit des mesures prises jusqualors.

    La contestation politique et sociale a enfl tout au long de 2010. Tantt intraitable, tantt vaguement conciliant, le pou-voir semble avoir opt pour la rpression au lieu du dialogue.

    Projet de Rudy Ricciotti, lune des dix propositions architecturales pr-slectionnes pour le futur centre orthodoxe russe de Paris.

    PHOTO DU MOIS

    Les futures coupoles de Paris

    WW

    W.U

    DPR

    F.R

    U

    ITA

    R-T

    ASS

    URY MARTIANOV_KOMMERSANT

    Le 50 meanniversaire

    du 1er vol humain dans lespace

  • 02 LA RUSSIE DAUJOURDHUI www.larussiedaujourdhui.frcommuniqu de rossiYsKaYa GaZeTadisTribu aVec le fiGaro Politique en bref

    migration12 000 russes onT reGaGn leur PaTrie

    mdias un corresPondanT TranGer exPuls... Puis radmis

    Le programme gouvernemental daide au retour volontaire a per-mis datteindre un chiffre record avec larrive de 12 000 anciens citoyens sovitiques lanne der-nire, soit une hausse de 30% par rapport 2009, a dclar le Service fdral de Migration de la Russie. Environ 31 000 personnes avaient dj regagn la Russie avant le lancement du program-me en 2007. Les prvisions ini-

    Le correspondant Moscou du quotidien londonien The Guar-dian, Luke Harding, a t expul-s du territoire russe le 6 fvrier, du jamais vu depuis la fin de la Guerre froide. Selon le journalis-te, il sagissait dune mesure de rtorsion aprs une srie darti-cles sous sa plume, prsentant le Kremlin sous un jour peu favora-ble dans le cadre des rvlations de WikiLeaks, largement reprises

    conomies dnergiela russie lheure dT TouTe lanne

    polmiqueladieu de lnine la Place rouGe lordre du jour

    La Russie, comme de nombreux pays, changeait dheure deux fois lan. Eh bien, cette pratique est dsormais rvolue par ouka-ze du Prsident Dmitri Medvedev officialis le 8 fvrier. Les pendu-les seront avances dune heure pour la dernire fois au prin-temps prochain, fixant ainsi lheure dfinitive du pays. Pour-quoi une telle rforme ? Outre une volont affiche du chef de ltat ds 2009 de rduire le nombre de fuseaux horaires en

    Le parti du pouvoir Russie Unie relance la polmique autour du Mausole de Lnine, sur la Place Rouge. Le dput de Russie Unie Vladimir Medinski veut voir le leader rvolutionnaire enterr. Selon lui, la personnalit de L-nine porte controverse et il es-time sa prsence au cur de Moscou absurde . Mme si une majorit de Russes semblent favorables lenterrement du corps de Lnine, la rsistance reste forte, en particulier du ct

    Russie, des raisons dordre prati-que ont t invoques. La nuit tombera ainsi moins tt et les ci-toyens seront dbarrasss du stress inutile de ce changement dheure qui perturberait lhorloge biologique humaine. Quoi quil en soit, il faudra ds lautomne pro-chain prendre en compte cette nouvelle heure russe pour calculer le dcalage horaire avec la France, qui passera donc trois heures pour une moiti de lanne, contre deux actuellement.

    des communistes. En outre, beau-coup, sans tre opposs linhu-mation, jugent la dmarche pr-mature.Pour attnuer la polmique, des solutions sont envisages, comme laccueil de la tombe dans un ci-metire militaire commmoratif dans les environs de Moscou. La fermeture du Mausole, quant elle, nest pas envisage ; le Mau-sole serait conserv pour sa va-leur historique et architecturale et transform en muse.

    tiales chiffraient quelque 30 000 le nombre annuel de re-tours au pays. Dsormais, les efforts seront concentrs sur la qualit, et non la quantit de ces retours, a indiqu le directeur du Service de Migra-tion, Mikhail Tiurkin, ajoutant que de nombreuses personnes quali-fies - spcialistes, scientifiques ou hommes daffaires - taient ve-nues sinstaller en Russie grce au programme daide.

    par son quotidien. Le ministre russe des Affaires trangres a invoqu un problme daccrditation. Problme rgl six jours plus tard, lambassade de Russie Londres ayant dlivr un nouveau visa au correspondant britannique. Harding avait ragi dans les colonnes du Guardian, ju-geant impensable que les jour-nalistes puissent accepter lauto-censure .

    la matraque retombe sur la tte des mcontents

    avec le peuple (quatre heures de questions-rponses en direct), le premier ministre Vladimir Pou-tine a expliqu ouvertement quil ne laisserait pas lopposition, les Nemtsov, Ryjkov et autres Milov, membres fondateurs du parti PARNAS, accder la man-geoire . Ce jour-l,