«La musique des émotions : un outil de soin relationnel ... · « Je plairai au Seigneur chez les...

of 66/66
Institutions et d Institutions et d é é mence mence Quel accompagnement des personnes âg Quel accompagnement des personnes âg é é es souffrant de d es souffrant de d é é mence? mence? Lausanne 2009 Lausanne 2009 Curaviva Curaviva « « La musique des La musique des é é motions motions : un outil de soin relationnel : un outil de soin relationnel » » la musique de la voix, la musique de la voix, le parfum de l le parfum de l oreille, oreille, le lien relationnel le lien relationnel Marianne Hartmann Marianne Hartmann musicoth musicoth é é rapeute rapeute
  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of «La musique des émotions : un outil de soin relationnel ... · « Je plairai au Seigneur chez les...

  • Institutions et dInstitutions et dmencemenceQuel accompagnement des personnes gQuel accompagnement des personnes ges souffrant de des souffrant de dmence?mence?

    Lausanne 2009Lausanne 2009CuravivaCuraviva

    La musique des La musique des motionsmotions : un outil de soin relationnel: un outil de soin relationnel

    la musique de la voix,la musique de la voix,

    le parfum de lle parfum de loreille,oreille,

    le lien relationnelle lien relationnel

    Marianne HartmannMarianne Hartmann

    musicothmusicothrapeuterapeute

  • Statue de J.P.E. HartmannStatue de J.P.E. Hartmannpar par SaabySaaby 19051905

    Place St Anne Place St Anne KKbenhavnbenhavn

    moyen dmoyen dcoute et de rcoute et de rponse musicaleponse musicale

    dans le soin relationneldans le soin relationnel

    La musique de la voix et lLa musique de la voix et lattitude du chanteurattitude du chanteur

  • Placebo Domino in Placebo Domino in regioneregionevivorumvivorum

    Je plairai au Seigneur chez les vivants Je plairai au Seigneur chez les vivants (Ps 114:7(Ps 114:7--9)9)

    XIIe siXIIe siclecle, en Angleterre, , en Angleterre, lloffice des mortsoffice des morts tait tait nommnomm placeboplacebo

    XIVe siXIVe siclecle, les chanteurs de psaumes furent , les chanteurs de psaumes furent nommnomms s chanteurs de placeboschanteurs de placebos. .

    17851785 : dans le dictionnaire m: dans le dictionnaire mdical de dical de MotherbyMotherby, , mmdecine banale decine banale ..

    18111811: : HooperHooper placebo est un qualificatif qui splacebo est un qualificatif qui sapplique applique toute mtoute mdication prescrite davantage pour dication prescrite davantage pour satisfaire le patient que pour lui tre utile satisfaire le patient que pour lui tre utile ..

    2008: Marianne Hartmann: 2008: Marianne Hartmann: Il est utile de plaire au patient par la musiqueIl est utile de plaire au patient par la musique

  • DavidDavid MichelMichel--AngeAnge

    LLart peut plaire...art peut plaire...

  • Poissons dans des mixeursPoissons dans des mixeurs Marco Marco EvaristtiEvaristti

    llart peut dart peut drangerranger

  • La question posLa question posee

    Pouvons nous considPouvons nous considrer ceci comme rer ceci comme tant de ltant de lart? art?

    Et lorsquEt lorsquil sil sagit de dagit de dmencemence

    Pouvons nous considPouvons nous considrer la personne rer la personne comme comme tant un tre humain tant un tre humain part part entientirereau travers de la progression de la au travers de la progression de la maladie jusqumaladie jusqu la fin de vie ? la fin de vie ?

  • On peut tre amenOn peut tre amene e ddshumaniser lshumaniser ltre humaintre humain

    ZRICH

  • Une vue artistique de la situation

    cur de ltre

    Mmoire motionnelle Mmoire sensorielle

    Ego

    Raison

    Savoir faire

    Besoin

    ce co

    mmuni

    quer

    Reste

    intacte

    Capacit

    com

    muniq

    uer

    est en

    trave

  • Mme D 16 mai 2006

    Atelier de peinture Hpital Georges Clmenceau ChampceuilMr Franois Arnold

  • Questionnement

    Prise de conscience

    Intgration

    Fruits

    Pour les soignants

    Pour lesprit dquipe

    Pour les rsidants

    Pour linstitution

    Formation continue

    Le fil rouge dintgration

  • Une souris verte

    Une souris verteQui courait dans l'herbe,Je l'attrape par la queue,Je la montre ces messieurs, Ces messieurs me disent :Trempez-la dans l'huile,Trempez-la dans l'eau, a fera un escargotTout chaud.

    Le temps

    dun refrain

  • IL EST JUSTE DE CHANTER FAUX !

  • Personnes concernPersonnes concernes par les par lcoute musicale:coute musicale:

    Le soignant Le soignant Le soignLe soign

  • tout pour stout pour sentendreentendre

    SoignantSoignant SoignSoign

    TerritoireTerritoire Lieu de Lieu de travailtravail

    Lieu de vieLieu de vie

    Finances Finances Est payEst pay PayePaye

    OccupationOccupation Gagne sa vieGagne sa vie Apprivoise ses Apprivoise ses pertespertes

    DurDure de la e de la relationrelation

    TemporaireTemporaire Jusque la mort nous Jusque la mort nous ssparepare

    Motivation Motivation EspEspre tre re tre utileutile

    A quoi je sersA quoi je sers??

  • ancr centr disponible

    LLattitude du chanteur:attitude du chanteur:

  • SSil te plail te plat t apprivoiseapprivoise--moi, dit le renardmoi, dit le renard

    Le renardLe renard dans dans Le Petit PrinceLe Petit Prince de Saintde Saint--ExupExupryry

  • peur

    colre

    tristesse

    joie

    Quelques bulles rencontres sur le terrain griatrique

    mur

    incontinence des motions

    sons et mouvements

    rptitifs

    fragilit

  • La bulle du soignant La bulle du soign

    se centrer et se rendre disponible lautre, pour le voir, lentendre, pressentir son tat motionnel,pour ajuster sa faon dtre en fonction de ce quil observe.

    la personne ge atteinte dune maladie dmentielle est une personne partentire, jusquau bout, dont lexpression, verbale ou non, doit tre prise en compte

    Bonne distance, bonne hauteur.

    Apprivoiser permet de crer la confiance

  • On devient responsable de ce quon a apprivois

    en quipe !

  • Sons aigus:Sons aigus: les oscillations sont plus courtes et plus serres.

    Lors du vieillissement normal , loreille humaine perd en premiers sa capacit dentendre les sons aigus.

    Attention: lutilisation de sons aigus avec une voix forte peut influencer le langage non-verbal de notre corps.

    nous pouvons tre peru comme tant agressif

    Sons graves:Sons graves: les oscillations sont plus larges et plus distantes les unes des autres.

    Il est important de placer sa voix de telle faon que les sons graves naturelles du corps puisse entrer en rsonance.

    Chanter, parler en utilisant le prine

    Langage non-verbal du corps: disponibilit et empathie

  • Projection de la voix

    Avec le prine !

    Voix stridente

    Voix rsonnante

  • attitude du corpsexpression du visage

    intonation mots

    CrdibilitAuthenticit

  • Practica musicaeFranchinus GaffuriusMilan 1496

    Portrait dun musicien (Franchinus Gaffurius) Leonardo da Vinci

    Si cette information a Si cette information a tt imprimimprime dans un des premiers livres au 15e dans un des premiers livres au 15ee sisicle, cle, cela indique vraisemblablement qucela indique vraisemblablement quil sil sagissait dagissait dun fait bien un fait bien tabli dans la musique. tabli dans la musique.

  • Le TempoLe Tempo

  • Comment communiquer Comment communiquer avec celui qui ne parle pas, avec celui qui ne parle pas, celui qui est celui qui est incomprincomprhensible hensible et qui est parfaitement et qui est parfaitement illogique illogique si ce nsi ce nest par les est par les motionsmotions ??

    Les Les motionsmotions

    la musique religieuse explore la musique religieuse explore cette capacitcette capacit depuis des depuis des sisicles.cles.

  • Principe du Principe du chef dchef dorchestreorchestre

    La personne ge en perte dautonomiepsychique et physique est

    le chef dorchestre

    Le soignant est le musicien

    laccompagnateur

  • Le chef dLe chef dorchestre orchestre

  • Les musiciens Les musiciens

  • Accompagner quoi ?Accompagner quoi ?

    Les motions Le tempo

    Les gestes Les chansons Le temps Les mouvements Les sujets de conversation Le silence La faon de sexprimer, de parler, de chanter etc

  • La mmoire motionnelle

    En coutant un slow favori:

    Nous nous retrouvons instantanment

    dans un autre lieu

    avec une autre personne

    dans un autre temps

    Question : sommes-nous dments?

    un pont entre le pass et le prsent

  • Ligne du temps rationnelle

    pass prsent futur

    Machine voyager dans le temps

    Ligne du temps motionnelle

    pass prsent futur

  • Accompagner les Accompagner les motions:motions:

    Quelques exemplesQuelques exemples

    ColreGugusse

    La MadelonLa Marseillaise

    TristesseAux marches du palais

    Joie La vie en rose

    Le petit vin blanc Etoile des neiges

    Il est important de na pas induire la peurne pas chanter la peur

    Si le chef dorchestre choisit La vie en rose

    pour chanter sa rvolte

    CEST JUSTE !!!

    PeurAccompagner la

    pulsation cardiaque

    DgotBeurk

  • PERTES

    Maison FamilleTravailIndpendanceConjointEnfantsLa marcheLa vueLintimitLe choixLoueLa possibilitde vivre sa sexualitde faon intime

    La mmoireLes souvenirsLa santUn membre de sa familleUn membre de son corpsEtc. .

    COMPORTEMENT

    Agression verbale Insulter Dire: Je vais te tuer

    Agression physique Frapper

    Fugue (aller vers autre lieu) Je vais chercher mes

    enfants lcole Mon mari mattends Je veux rentrer la maison

    Repli sur soiDire vouloir mourirEtc.

    EMOTIONS

    ColreTristesseDgoutPeurDsespoirEtc.

    Une perte aux choix

    5 pertes

    10 pertes

    pertes

    VALEURS

    Valeurs universelsUne bonne mreBon travailleurFamilleEtc.

  • Vrai nom de la fe Carabosse

    LA VIE !

  • pertes

    Syndrome du St Bernard

    chec et culpabilit

    fentres

    de bien-tre

    ++

    ++

    =qualit de vie

    soignant

    soign

    lecture ngative

    lecture positive

    Les deux sont justes : limportance de transmettre les informations

    Souhait du soignant

  • Les images du pass

    Les images dici et maintenant

    Les images dailleurs

    Les images du futur

    Les images imaginaires

    Venus de Willendorf

    David Michel-Angelo

  • Avantage Avantage

    Ne pas se creuser la tte face lincomprhension des mots, des paroles, des gestes,

    Il suffit de suivre le chef car lui il sait!

    RESONNER versus RAISONNER

  • Comportement du Comportement du soignsoign::

    tapisser les tapisser les

    murs avec murs avec

    ses excrses excrmentsments

    VVcu des soignants:cu des soignants:

    ddgogott

    impuissanceimpuissance

    Histoire de Histoire de vie:vie:

    ((vvnements nements importants) importants)

    membre de membre de la la rrsistance sistance durantdurant

    la deuxila deuxime me guerre guerre mondialemondiale

    Pertes et Pertes et blessures:blessures:

    (psychiques et (psychiques et physiques)physiques)

    utilitutilit

    reconnaissancereconnaissance

    BesoinsBesoins

    (souvent li(souvent li la valeur)la valeur)

    Besoin de Besoin de ssexprimer exprimer en toute en toute sscuritcurit dans dans sa valeur afin sa valeur afin ddtre tre entendu entendu lors lors ddun momentun momentrelationnel relationnel permettant permettant uneunerrminiscence miniscence du vdu vcu de cu de sa sa valeur,afinvaleur,afinde se revivre de se revivre comme comme tant tant utileutile et et aimaim

    ValeurValeur

    couragecourage

    Proposition de soin Proposition de soin relationnelrelationnel

    Chant prChant prffrr::

    chant de la chant de la rrsistancesistance

    Le Le vvcu du soignantcu du soignant est passest pass du ddu dgout vers le gout vers le plaisir de valoriser le courageplaisir de valoriser le courage, et le , et le comportement de la personne gcomportement de la personne ge a change a chang il nil na plus tapissa plus tapiss ses murs pendant ses murs pendant quelques moisquelques mois

  • Reformuler avec motion

    Proposer valeur

    Rminiscence

    Demander un conseil

    Remercier pour le bon moment pass ensemble

    Poser un jalon vers le futur

    Ide de schma daccompagnement:

    Dune insulte

    Dun accusation de vol (lorsquil sagit dun symbole et non pas dun vrai vol)

  • Espce de salope!

    Vous me dites que je suis une salope?

    Oui!

    Vous me sembler tre quelquun de bien

    Racontez-moi

    Avez-vous un conseil me donner?

    Merci pour ce bon moment pass avec vous.Puis-je revenir vous voir .?

    Exemple insulte

  • Exemple accusation de vol

    Vous mavez vol mon mari !

    Vous me dite que jai vol votre mari?

    Oui

    Es-ce que la fidlit est importante pour vous?

    Oui

    Jai t fidle me cinq maris!

  • But : Bien-tre du soignant et du soign

    uvre : Chanter en travaillant

    Sur le mode de : Ne pas duquer mais accompagner

    Tonalit : Les motions

    Chef dorchestre : Le rsident

    Musiciens : Les soignants

    La musique des mots et des gestes : un soin relationnel

  • ancr-centr

    bonne distance

    bonne hauteurmotions

    symboles

    valeurs

    histoire de vie

    rles

    blessures

    imagesprojeter sa voix en courbe

    chant prfr

    toucher avec la voix

    toucher physiquement

    accompagner le chef dorchestre

    les bulles

    rsonnances graves ressources

    pertes

  • Il tait une fois, un poisson rouge , un service de long sjour.Tout en haut de la tour A (nom du service), vivait une vieille sorcire ,qui nous lanait des malfices : Salet , mchante Elle nous dissuadait de lapprocher, par des cris, des hurlements, elle affichait un visage aigrie et ferme. Il nous tait difficile au moment des soins, dentrer dans lantre de la sorcire, car nous avions peur dtre transforme en ogre. Lapprhension que nous vivions tait dstabilisante.Cest alors, quapparue dans notre vie une fe nomme Musique .Musique, qui nous donna des instruments pour conjurer les sorts.Ses instruments navaient de pouvoir que si nous tions ancrs, centrs, avant toute intrusion dans lantre de notre sorcire Madame B. En chantant des formules magiques, en plus des bons soins relationnels, nous avons pu apprivoiser la bulle de notre sorcire bien-aime. Tout au long des jours, nos yeux elle se rendait plus accueillante, elle nous laissait entrer dans son antre et dans son cur.

    Cinq soignantes souris vertes de la tour AMelun, le 4 juin 2008

  • En rsum

    Lapprivoisement

    Lcoute

    La vie !

    Quand il me prend

    dans ses bras, quil me

    parle tout bas,

    je vois la vie en rose

  • En comprenant mieux les En comprenant mieux les mmchanismeschanismesde communicationde communication.le regard des .le regard des

    soignatssoignats changent changent un peuun peu

  • En rsum

    BLA BLA BLA

  • Merci Professeur Franois Blanchard Dr Marie- Franoise Rochard BouthierDr Marie -Yvonne GeorgesDr Bernard Duportet

    pour les encouragements

    Chantevent Fresens Suisse St Joseph Dole JuraDr Marie France Maugourd

    pour lexprience

    Jo Eerenspour le soutient du cur