La méditation chrétienne - meditation- .2 La méditation, que l’on appelle aussi prière...

download La méditation chrétienne - meditation- .2 La méditation, que l’on appelle aussi prière contemplative,

of 46

  • date post

    02-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of La méditation chrétienne - meditation- .2 La méditation, que l’on appelle aussi prière...

  • 1

    La mditation chrtienne telle qu'elle est pratique par la Communaut Mondiale de Mditants Chrtiens

    Mditer n'est pas apprendre faire, c'est apprendre tre...

    John Main, osb

    La mditation nest pas une nouveaut dans la vie chrtienne ; elle a de profondes racines dans la tradition. Or, de nombreux chrtiens ont perdu le lien avec cette tradition ancestrale de prire. Mditer, cest demeurer dans limmobilit de lesprit et du corps. Ce qui est vraiment extraordinaire, cest que ce silence, en dpit de toutes les distractions du monde moderne, est parfaitement possible pour chacun et chacune dentre nous. Cet tat de silence et dimmobilit demande pour latteindre que nous lui consacrions du temps, de lnergie et de lamour.

    Pour entreprendre ce plerinage, il existe un moyen qui consiste rciter une courte phrase ou un mot, que lon appelle couramment de nos jours un mantra. Le mantra nest quun moyen de porter notre attention au-del de nous-mmes, une mthode pour nous dtacher de nos penses et proccupations. Le vrai travail de la mditation est celui qui nous fait parvenir lharmonie du corps, du mental et de lesprit. Tel est le but que nous assigne le psalmiste : Arrte et sache que je suis Dieu.

    Saint Paul a crit (Rom 8, 26) : Nous ne savons pas prier comme il faut, mais lesprit intercde pour nous. Ce qui signifie, en langage de notre temps, que, pour tre en tat de prier, nous devons dabord apprendre tre immobile, tre attentif. Alors seulement, nous entrerons avec amour dans la connaissance de lEsprit de Jsus au plus profond de notre coeur.

  • 2

    La mditation, que lon appelle aussi prire contemplative, est la prire du silence, lieu o le contact direct avec le Christ peut se raliser, une fois que lactivit incessante du mental sest arrte. Dans la mditation, nous dpassons les mots, les penses et les images pour tre en prsence de Dieu lintrieur de nous.

    Daprs saint Jean de la Croix, Dieu est le centre de mon me . Et pour Julienne de Norwich, Dieu est le point immobile au centre de moi-mme . La mditation est ce plerinage quotidien vers notre centre. LA TRADITION DU MOT SACR (ou MANTRA) Le mental a t compar un arbre majestueux rempli de singes turbulents qui sautent dune branche lautre et ne cessent de piailler et de sagiter. Ds que nous commenons mditer, nous constatons quel point cette image dcrit bien lagitation permanente dont notre mental est le sige. La prire ne consiste pas augmenter cette confusion en essayant de la couvrir par un autre bavardage. La mditation a pour but damener notre mental distrait limmobilit, au silence et lattention. Afin de nous aider dans cette tche, nous avons recours un mot sacr ou mantra. Mantra du sanskrit man, qui signifie penser, et tra, linstrument ; autrement dit un moyen de discipliner lesprit.

    Jean Cassien

    Cest la fin du IVe sicle que Jean Cassien, qui eut plus tard une grande influence sur saint Benot,

    introduisit lusage dun verset de prire dans le monachisme occidental. Ayant lui-mme reu cette pratique des saints moines du dsert, Cassien la faisait remonter lpoque de Jsus et des aptres.

    Il recommandait toute personne dsireuse dapprendre prier de prendre un unique et court verset, et de le rpter sans discontinuer.

    Dans sa Dixime Confrence sur la prire, il conseille vivement dutiliser cette mthode de rptition simple et constante pour chasser les distractions et le bavardage strile du mental, afin de pouvoir demeurer immobile en Dieu.

    Lenseignement de Cassien sur la prire sappuie sur les paroles de Jsus dans les vangiles : Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites mais entrez dans votre chambre la plus retire et adressez votre

    http://www.meditation-chretienne.org/meditation_jean_cassien.htm

  • 3

    prire votre Pre qui est l dans le secret Ne rabchez pas comme les paens ; ils simaginent que cest force de paroles quils se feront exaucer. Ne leur ressemblez pas, car votre Pre sait ce dont vous avez besoin avant que vous le lui demandiez (Mt 6,5-8). LE MOT SACR ET LA PRATIQUE DE LA MDITATION

    Le mditant qui dbute a le choix entre plusieurs mots sacrs, mais il est prfrable davoir recours un mot bni au cours des sicles par notre tradition chrtienne. Certains dentre eux ont t adopts comme mantras ds les premiers temps de lglise.

    Lun de ceux-ci est MARANATHA. Ce mot aramen signifie Viens Seigneur, viens Seigneur Jsus. Cest le mot recommand par John Main (1926-1982), un moine bndictin qui a transcrit en langage moderne cet enseignement ancestral sur la prire. Cest avec ce mot que saint Paul conclut sa premire lettre aux Corinthiens (1 Co 16,22), et saint Jean son Apocalypse (Ap 22,20). Il figure aussi dans certaines liturgies primitives. Ce mot a t choisi parce quil na pas de connotation visuelle ou motionnelle. Sa rptition continue nous conduit, avec le temps, un silence de plus en plus profond.

    La rptition du mot sacr est une pratique christocentrique, ce qui signifie quelle est centre sur la prire du Christ qui jaillit en permanence des profondeurs de chaque tre humain. Ainsi, sur cette voie de prire pure , nous abandonnons toute pense, tout mot et toute image. Sur cette voie, nous renonons notre moi gotiste pour mourir et renatre notre vrai moi en Christ.

    Saint Franois d'Assise rptait "Jsus". L'utilisation de la prire dite Prire de Jsus "Seigneur Jsus-Christ, Fils de Dieu, aie piti de moi pcheur" nous a t transmise par le monachisme orthodoxe.

    Un voyage intrieur de silence

    La mditation est ainsi un voyage intrieur de silence, dimmobilit et de simplicit. Elle apporte la dimension contemplative qui manque si souvent la vie chrtienne daujourdhui. La mditation est un plerinage vers notre centre, notre coeur. Entrer dans la simplicit de cette pratique exige de la discipline et mme du courage. Nous avons besoin de foi et de simplicit ; il nous faut devenir comme des enfants.

    condition dtre fidles et patients, la mditation nous entranera vers des espaces de silence de plus en plus profonds. Cest au sein ce silence que nous sommes conduits dans le mystre du silence ternel de Dieu. La prire chrtienne nous invite nous perdre pour tre absorb en Dieu. Chacun dentre nous est appel aux sommets de la prire chrtienne et la plnitude de vie. Mais nous avons besoin dhumilit pour avancer fidlement sur la voie au fil des annes, afin que la prire du Christ puisse vraiment devenir lexprience fondamentale de nos vies.

  • 4

    La simplicit de la mditation chrtienne - Comment mditer ?

    Asseyez-vous. Restez immobile, le dos droit. Fermez lgrement les yeux. Soyez dtendu mais en veil. Respirez avec calme et rgularit. En silence, intrieurement, commencez rpter un mot unique. Nous recommandons la prire MA-RA-NA-THA. Prononcez chacune des quatre syllabes de manire gale et rgulire. Ecoutez le mot tout en le rptant doucement mais continuellement. Nayez aucune pense ou imagination, spirituelle ou autre. Toute pense ou image qui surgit pendant la mditation est une distraction ; on sen dtourne en revenant simplement la rptition du mot. Mditez tous les jours, matin et soir, pendant vingt trente minutes.

    Un texte de la Communaut Mondiale de Mditants Chrtiens (CMMC)

    http://meditationchretienne.org/

    http://meditationchretienne.org/http://meditationchretienne.org/

  • 5

    La mditation chrtienne

    dans la tradition orthodoxe :

    la Prire du cur. par Anne Ducrocq

    Seigneur, Jsus-Christ, Fils de Dieu, aie piti de moi pcheur

    La Prire de Jsus, aussi appele Prire du cur, fait partie intgrante de la tradition spirituelle hsychaste (du grec hesychia : silence, paix de lunion avec Dieu). Son origine remonte aux Pres du dsert (asctes chrtiens des premiers sicles de lEglise) des IV et V sicles. Certains y voient la perle prcieuse , la colonne vertbrale de la spiritualit orthodoxe.

    Prire-respiration, on a souvent dit delle quelle tait la contrepartie chrtienne du yoga, replace dans un contexte biblique. Elle sest rpandue hors des monastres grce un ouvrage, La Philocalie (littralement amour de la beaut ), publi en 1782 par un moine grec, Nicodme lHagiorite, et a t dcouverte par un large public grce aux Rcits dun plerin russe, un petit livre anonyme paru Kazan, en Russie, au XIXe sicle.

    La forme extrieure de la prire du cur est simple lextrme et accessible tous, sous rserve dtre baptis et dy tre initi par un guide spirituel. Elle peut se pratiquer toutes sortes de degrs de conscience et dintensit : la prire de Jsus est parfaitement adapte lhomme contemporain qui na plus le temps de prier car, ds que lon y est initi, on peut la vivre nimporte o et face nimporte quelle situation. Elle consiste rpter inlassablement le Saint Nom de Jsus sur le rythme respiratoire naturel. Le nom, ici comme dans toutes les religions, est lexpression de la Prsence. Connatre quelquun par son nom, cest le connatre intimement.

    La prire du cur ignore les discours et sarticule autour dune phrase unique, cisele par les Pres de lEglise :

    http://seraphim.over-blog.com/article-un-livre-la-meditation-101391975.html

  • 6

    Seigneur, Jsus-Christ, Fils de Dieu, aie piti de moi pcheur .

    Un cri damour, un cri de dtresse. Il ne sagit pas de rpter mcaniquement le nom de Jsus mais de sen nourrir comme dun aliment. Les chrtiens orientaux considrent que la manducation du Nom porte un germe de vie.

    Parce que le Nom de Jsus est un parfum qui se rpand , la Prire de Jsus pouse le rythme respiratoire. En collant ainsi sa respiration sur le nom de Jsus, lesprit sapaise et trouve le repos, il prie avec le corps et sincarne. Esprit et corps retrouvent alors leur unit originelle. Peu peu, avec une pratique assidue, la Prire de Jsus devient la Prire du Cur : le cur prie et respire la Prire de J