LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE TECHNIQUES DEXPLOITATION LOGISTIQUE GPO-1005.

download LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE TECHNIQUES DEXPLOITATION LOGISTIQUE GPO-1005.

of 88

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    108
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of LA GESTION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE TECHNIQUES DEXPLOITATION LOGISTIQUE GPO-1005.

  • Page 1
  • LA GESTION DE LA CHANE LOGISTIQUE TECHNIQUES DEXPLOITATION LOGISTIQUE GPO-1005
  • Page 2
  • Le plan de match... 7 Le SCM? Le SCM? Le SCM? 7 Les processus logistiques Les processus logistiques Les processus logistiques 7 Les intervenants Les intervenants Les intervenants 7 Exemples de chanes logistiques Exemples de chanes logistiques Exemples de chanes logistiques 7 Typologie des chanes logistiques Typologie des chanes logistiques Typologie des chanes logistiques 7 Importance stratgique du SCM Importance stratgique du SCM Importance stratgique du SCM 7 Tendances actuelles en SCM Tendances actuelles en SCM Tendances actuelles en SCM
  • Page 3
  • Quest-ce que le SCM? Cest la gestion de tous les processus contribuant aux activits dune entreprise ou dun secteur dactivit et de tous les intervenants participant directement ou indirectement ces activits Grer, cest organiser et synchroniser un ensemble dactivits afin datteindre un ou plusieurs objectifs tout en respectant certaines contraintes
  • Page 4
  • Niveaux de gestion pour le SCM 7 Oprationnel 7 Organisationnel 7 Informationnel
  • Page 5
  • Chane logistique dune entreprise 7 Suivez le bon de commande
  • Page 6
  • Chane logistique dun secteur dactivit 7 De lorigine primaire lutilisateur final Plan
  • Page 7
  • Les processus en SCM 7 transport 7 entreposage 7 gestion des stocks 7 service la clientle 7 planification de la production 7 approvisionnements 7 distribution 7 sous-traitance 7
  • Page 8
  • Dans les entreprises... 7 plus de 90% des entreprises se disent proccupes par la logistique; 7 parmi les entreprises qui ont un dpartement de logistique: 92% y grent le transport outbound;92% y grent le transport outbound; 85% y grent lentreposage;85% y grent lentreposage; 79% y grent le transport inbound;79% y grent le transport inbound; 67% y grent les inventaires;67% y grent les inventaires; 48% y grent les approvisionnements;48% y grent les approvisionnements; 37% y grent la planification de la production;37% y grent la planification de la production; 38% y grent la disposition des rebuts;38% y grent la disposition des rebuts; 24% y grent les prvisions.24% y grent les prvisions. Plan
  • Page 9
  • Les intervenants dans la chane logistique 7 les fournisseurs 7 les fournisseurs des fournisseurs 7 les donneurs dordres 7 les clients 7 les distributeurs 7 les grossistes 7 les dtaillants 7 les courtiers 7 les transporteurs Plan
  • Page 10
  • Un premier exemple de chane logistique: le meuble de maison caoutchouc, plastique et cuir tissuboisaccessoires pices fer et autres mtaux autres manufacturiers canadiens manufacturiers trangers regroupements dachat grands magasins chanes de grandes surfaces chanes de surfaces rgulires indpendants consommateur final 101 172 220 163 215 111 1 078 pour le march local 941 pour l exportation 586 en importations 469 390 724 1 865 March global: 3 448 GM: Sears, La Baie,... CGS: Tanguay, Breault et Martineau,... CSR: Kit Atout, Bb-Rama,... I: Collection Paquin, Meubles Charbonneau,... Chanes: 4 succursales ou plus
  • Page 11
  • Un deuxime exemple: laprs- vente automobile caoutchouc et plastique mtaux et autres produits mtalliques pices dj manufactures produits chimiques produits lectriques et non mtalliques autres manufacturiers assembleursdistributeurs regroupement dachat concessionnairesentrepts garagistesferrailleurs commerces de dtail consommateurs finaux 20% 28% 41% 11% 12% 74% Flottes prives 14% March global 1998: 11 506 M$ can. (sauf valeur des pices dans autos neuves) Assembleurs: Ford, GM, Toyota, Distributeurs: UAP/NAPA, Carquest, Uni-Select Commerces de dtail: Canadian Tire, Sears,... Plan
  • Page 12
  • Typologie des chanes logistiques Environnement amont (fournisseurs) Environnement aval (clients) commandes approvisionnements commandes distribution chane longue ou courte et directe ou indirecte chane longue ou courte et directe ou indirecte fabricant
  • Page 13
  • Types de chanes logistiques fabricant client Chane longue indirecte rseau non contrl par le fabricant fabricant client Chane courte directe Ex.: producteurs de vin du Qubec fabricant client Chane courte directe intermdiaire contrl par le fabricant Ex.: Dubois & Nadeau fabricant client Chane courte indirecte intermdiaire non contrl par le fabricant Ex.: SAQ fabricant client Chane longue directe rseau contrl par le fabricant Ex.:COOP agricoles GamesWorkshop Plan
  • Page 14
  • Pourquoi le SCM est important dans la gestion stratgique 7 parce que les conomies dchelle ncessitent une coordination parfaite des oprations globales 7 parce que les cots logistiques peuvent tre trs importants et quil faut faire en sorte davoir des activits logistiques efficientes 7 pour assurer un niveau de service et une performance logistique uniforme, peu importe o les oprations se droulent 7 pour maintenir limage de lentreprise via un systme de distribution performant 7 pour assurer un flux continu et sans accrocs travers toute la chane logistique
  • Page 15
  • Importance du SCM pour les entreprises canadiennes Globalement, 96% des rpondants estiment que la gestion de la chane logistique constitue un enjeu critique ou important pour le succs de leur entreprise.
  • Page 16
  • Les enjeux du SCM 7 Le contrle des cots 7 Lamlioration du niveau de service 7 La rduction des temps de cycle 7 La couverture gographique 7 La flexibilit TendancesSous-trait.Performance
  • Page 17
  • Points les plus importants amliorer par rapport au SCM Plan
  • Page 18
  • Tendances actuelles en SCM 7 La sous-traitance logistique 7 Lvaluation de la performance logistique 7 Des systmes dinformation logistiques intgrs Enjeux
  • Page 19
  • La sous-traitance logistique 7 entreposage 7 transport 7 diffrenciation retarde 7 contrle de la qualit 7 prestations financires 7 tiquetage 7 emballage et conditionnement 7 recyclage 7 conseil 7 distribution 7 prparation des commandes 7 planification logistique 7 formalits douanires 7 organisation logistique 7 rpartition 7 montage Enjeux
  • Page 20
  • Sous-traitance dissocie et sous- traitance associe 7 Une sous-traitance est dissocie lorsque le prestataire qui prend en charge certaines activits logistiques est une entit lgale indpendante du donneur dordres. 7 Une sous-traitance est associe lorsque le prestataire nest pas une entit juridiquement indpendante du donneur dordres: 7 filiale 7 co-entreprise
  • Page 21
  • Sous-traitance logistique en Allemagne Donnes 1997 1-transport 2-contrle de la qualit 3-stockage 4-prestations financires 5-courtage 6-tiquetage 7-emballage 8-diffrenciation retarde 9-recyclage 10-conseil 11-distribution 12-prparation des commandes 13-planification logistique 14-formalits douanires 15-organisation logistique 16-rpartition 17-montage 18-autres Le % dentreprises allemandes ayant recours une forme ou une autre de sous-traitance logistique est estim environ 92%. Rpartition, en %, des types de prestations logistiques
  • Page 22
  • Sous-traitance logistique au Canada Donnes 1997 Rpartition, en %, des types de prestations logistiques 1-production 2-gestion des inventaires 3-entreposage 4-gestion des commandes 5-transport 6-gestion du systme dinformation Au Canada, il est estim que plus de 90% des entreprises ont recours, dune manire ou dune autre, la sous-traitance logistique. Toutefois, il demeure quand mme que 80% des activits logistiques continuent de seffectuer linterne. Raisons du recours la sous-traitance: comptences limitescomptences limites recherche davantages concurrentielsrecherche davantages concurrentiels minimiser les cots dquipementsminimiser les cots dquipements minimiser les risquesminimiser les risques Raisons du non recours la sous-traitance: prservation de lindpendanceprservation de lindpendance considrations stratgiquesconsidrations stratgiques cots trop levscots trop levs demandes de services trop spcifiquesdemandes de services trop spcifiques protger un savoir-faireprotger un savoir-faire communications trop difficilescommunications trop difficiles coordination trop difficilecoordination trop difficile structure de lentreprise incompatiblestructure de lentreprise incompatible taille de lentreprise trop petitetaille de lentreprise trop petite
  • Page 23
  • La performance logistique Gnralits
  • Page 24
  • Productivit 7 Met en relation I avec O Ce que lon fait avec ce que lon a! P = O / I La base dun bon indicateur de performance 1$ = ? Oranges ou 1 orange = ? $
  • Page 25
  • lments de discussion 7 Les inputs et les outputs peuvent tre varis 7 Les inputs et les outputs peuvent tre mesurs selon des chelles diffrentes 7 La notion de rendement dchelle 7 La notion de substitution
  • Page 26
  • La relativit de la productivit 7 Linterprtation que lon peut donner une mesure de productivit dpend de ce quoi on la compare: 7 dautres entreprises (sectorielle) 7 des oprations similaires (oprationnelle) 7 la mme mesure des moments diffrents (longitudinale)
  • Page 27
  • Productivit globale ou partielle 7 Mesures partielles 7 O / m.o. 7 O / capital 7 O / ressources matrielles 7 O / nergie 7 Mesures plusieurs facteurs 7 O / (m.o. + capital + nergie) 7 O / (m.o. + capital + ressources matrielles) Mesures globales Mesures globales O / I Tous les biens et services pro