La formation continue à l'entrepreneuriat : par-delà le déterminisme ...

download La formation continue à l'entrepreneuriat : par-delà le déterminisme ...

of 350

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    229
  • download

    5

Embed Size (px)

Transcript of La formation continue à l'entrepreneuriat : par-delà le déterminisme ...

  • La formation continue a lentrepreneuriat : par-dela le

    determinisme social de lacte entrepreneurial

    Gilles Sagodira

    To cite this version:

    Gilles Sagodira. La formation continue a lentrepreneuriat : par-dela le determinisme so-cial de lacte entrepreneurial. Education. Universite de la Reunion, 2011. French. .

    HAL Id: tel-00665537

    https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00665537

    Submitted on 2 Feb 2012

    HAL is a multi-disciplinary open accessarchive for the deposit and dissemination of sci-entific research documents, whether they are pub-lished or not. The documents may come fromteaching and research institutions in France orabroad, or from public or private research centers.

    Larchive ouverte pluridisciplinaire HAL, estdestinee au depot et a la diffusion de documentsscientifiques de niveau recherche, publies ou non,emanant des etablissements denseignement et derecherche francais ou etrangers, des laboratoirespublics ou prives.

    https://hal.archives-ouvertes.frhttps://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00665537

  • ECOLE DOCTORALE INTERDISCIPLINAIREUFR DE LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

    N attribu par la bibliothque

    /_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/

    THESE DE DOCTORATPrsente par

    Gilles SAGODIRAPour lobtention du grade de

    DOCTEUR DE LUNIVERSITE DE LA REUNION

    Discipline : Sciences de lEducation

    LA FORMATION PROFESSIONNELLE A LENTREPRENEURIAT Par del le dterminisme social de lacte entrepreneurial

    ______

    Sous la direction de Monsieur le Professeur Ren SQUARZONI______

    Thse soutenue lUniversit de la Runion le 20 avril 2011 devant le jury compos de :

    M. le Professeur Michel LATCHOUMANIN, prsident Universit de la Runion

    M. le Professeur Jol LEBEAUME, rapporteur Universit Paris Descartes

    M. le Professeur Gil Dany RANDRIAMASITIANA, rapporteur Universit dAntananarivo

    M. le Professeur Ren SQUARZONI, directeur de thse Universit de la Runion

    Centre Interdisciplinaire de Recherches sur la Construction IdentitaireCampus Universitaire du Moufia 15 Avenue Ren Cassin BP 7151

    97715 Saint-Denis Cedex 09

    UNIVERSITE DE LA REUNION

  • A toutes les personnes rencontres, personnes ressources comme personnes

    confrontant, qui ont rendu possible ce travail.

    A la mmoire de Christian FLAYAC, IA-IPR DAET,

    A la mmoire de Marcel SELLIER, IPR-IA STI

    en tmoignage de mon ternelle reconnaissance.

    A ma famille, mes amis, mes tudiants.

    A mon directeur de recherche, le Professeur Ren SQUARZONI.

    Remerciements

  • Sommaire

    INTRODUCTION .....................................................................................................................1

    1. CONTEXTE DE LA RECHERCHE......................................................................................5

    2. CADRE THEORIQUE.........................................................................................................44

    3. PROBLEMATIQUE...........................................................................................................102

    4. METHODOLOGIE.............................................................................................................106

    5. ANALYSE DES RESULTATS..........................................................................................115

    CONCLUSION.......................................................................................................................185

    BIBLIOGRAPHIE..................................................................................................................201

    ANNEXES..............................................................................................................................220

    TABLE DES MATIERES......................................................................................................341

  • Que le monde soit notre interprtation ou notre convention,

    on ne montre pas le rel, on le dmontre et on tend objectiver nos propos

    dans une mthode mobilisant des instruments qui ne sont que des thories matrialises.

    Bachelard G, Le nouvel esprit scientifique,

    Presses Universitaires de France, 1934, pp.15-16.

    INTRODUCTION

  • La formation est un champ en didactique part entire o la recherche en

    formation professionnelle sest dveloppe dans les trois dernires dcennies en

    mettant en uvre la formation tout au long de la vie. La formation

    professionnelle lentrepreneuriat, un champ plus rcent en didactique, moins

    de deux dcennies, est ltat de paradigme pour au moins deux raisons :

    -enseigner la cration dentreprises relve dune interaction avec les

    ralits psychologique, sociale et conomique;

    -construire des savoirs en didactique de lentrepreneuriat renvoie au

    mtier de lentrepreneur qui volue ;

    par consquent, lenvironnement entrepreneurial et les savoirs pratiques de

    lentrepreneur sont les deux principales variables au centre de la recherche en

    formation professionnelle lentrepreneuriat.

    Notre proccupation dans ce travail de thse est daborder la didactique de

    lentrepreneuriat sous un angle polysmique et interdisciplinaire, en mobilisant

    les champs de la formation professionnelle et de la gestion. Et denvisager plus

    particulirement la situation-problme de lenseignement du mtier

    dentrepreneur avec les contraintes de lenvironnement entrepreneurial. Nous

    avons souhait dans un premier temps faire une mise plat du contexte de

    ltude pour mieux comprendre les enjeux lis la mise en place dune

    dmarche de formation dans ce champ.

    Nous avons pu nous approprier une situation problme en rapport avec

    une problmatique de formation dans un centre francophone, implant dans

    locan Indien, accueillant une population htrogne dauditeurs, mondiale et

    en provenance de pays en voie de dveloppement : lAfrique, lAsie et les

    entits insulaires de lOcan Indien. Quelles sont les singularits de la formation

    dans un tel contexte ? La formulation dhypothses nous a permis de fixer la 2

  • problmatique en questionnant le contexte de ltude, la thorie et les analyses

    existantes. La situation problme ne peut tre dfinie que par les enjeux et les

    contraintes du systme et des attentes par rapport au systme : les facteurs cls

    de russite du projet de formation professionnelle lentrepreneuriat.

    La rsolution de problmes dans notre dmarche de recherche passe par le

    questionnement attentif du terrain sur la base denqutes par questionnaires et

    dentretiens sur place lle Maurice, Madagascar et par Internet avec les pays

    dAfrique et dAsie. Lanalyse argumente sur la base des donnes quantitatives

    et qualitatives apportes en appui largumentaire a permis partir des rsultats

    empiriques obtenus danalyser le fonctionnement de la formation et de

    comprendre les actes des auditeurs en situation de cration dentreprises.

    Nous ne nous sommes pas arrts la mise en vidence de la nature des

    relations quentretiennent les hypothses avec les rsultats obtenus, savoir

    lorientation des variables tudies en rapport avec la population en formation

    lentrepreneuriat. Nous avons tent daller plus loin par la structuration de nos

    rsultats, labor en connaissance, notamment en proposant une

    conceptualisation travers une typologie de la guidance en entrepreneuriat .

    Loprationnalit de ces nouveaux savoirs peut permettre douvrir le champ de

    la didactique de lentrepreneuriat sur les nouvelles ralits du terrain.

    En Europe, depuis le dbut des annes 70, les grandes entreprises ont cr

    la prcarit de lemploi en dlocalisant progressivement leurs activits vers des

    pays bas salaires, dans tous les mtiers et tous les niveaux demplois

    confondus. La pnurie nergtique de lpoque na fait quacclrer le processus

    de dlocalisation pour des questions dconomie dchelle. A la fin des annes

    80, cette dlocalisation technologique voit poindre une concurrence 3

  • internationale, et, de nombreuses entreprises europennes vont devoir fermer

    dans plusieurs branches dactivits. Pour absorber leffet du chmage, lEtat

    providence tente, depuis le dbut des annes 90, de maintenir artificiellement

    les secteurs les plus touchs par la crise de lemploi et de relancer lembauche

    par la dynamique de la cration dentreprises. Pour pallier lhmorragie

    industrielle, depuis le dbut des annes 2000, lUnion Europenne investit dans

    les entreprises de haute technologie, forte valeur ajoute, mais faible capacit

    dembauche, et, bien encore insuffisamment dans le secteur des services malgr

    une politique intergouvernementale.

    Nous vivons en France et dans de nombreux pays dans le monde, une

    situation socio-conomique paradoxale : qui gnre la fois de la croissance

    (mme moins de 2% annuel) et du chmage, et, ceci dans un contexte de crise

    financire mondiale. Nos nombreux progrs techniques et technologiques

    nexpliquent pas eux seuls, ce paradoxe. Nous devons prendre en compte deux

    autres paramtres :

    -le niveau de dveloppement htrogne des pays en concurrence ;

    -le consumrisme mondial rig en dogme.

    Ce que nous pouvons qualifier de dveloppement anomique au sens de

    KRIZNER (KRIZNER I.,1973), savoir un systme conomique en dcalage

    avec le systme social. Ne sommes-nous pas en droit, dans un tel

    environnem