La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, la ...· NUMÉRO 32-Spécial Concours National de

download La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, la ...· NUMÉRO 32-Spécial Concours National de

of 28

  • date post

    05-Jun-2018
  • Category

    Documents

  • view

    221
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, la ...· NUMÉRO 32-Spécial Concours National de

  • NUMRO 32 - Spcial Concours National de la Rsistance et de la Dportation 2001-2002 - Dcembre 2001

    La Fondation pour la Mmoire de la Dportation,la Fondation de la Rsistance et la Fondation Charles de Gaulle

    prsentent leur dossier pdagogique prparatoire auConcours National de la Rsistance et de la Dportation

    DEPORTATION ETPRODUCTION

    LITTERAIREET ARTISTIQUE

    DEPORTATION ETPRODUCTION

    LITTERAIREET ARTISTIQUE Serge Cog

    an

  • Concours National de la Rsistance et de la Dportation 3

    THEMECONNAISSANCE DE LA DPORTATION ET PRODUCTIONLITTRAIRE ET ARTISTIQUE Recherchez et analysez destmoignages et des documents de diffrente nature vous permettantdapprofondir vos connaissances sur lhistoire de la dportation et de larsistance dans les camps de concentration Nazis .

    PARTICIPATIONLe concours et ouvert aux lves des tablissements publics ou privssous contrat, aux lves des tablissements denseignement agricole, ceux des tablissements relevant du ministre de la Dfense et destablissements franais ltranger. (Voir B.O Education NationaleN31 du 30 avril 2001).

    A lissue du concours National de la Rsistance et de la Dportation 2001-2002, les trois Fondations organisent un concours de la meilleure photographie dun lieu de mmoire sur la Rsistance ou la Dportation.

    Photos envoyer avant le 14 juillet 2002 : Concours de la meilleure photo dun lieu de Mmoire Fondation de la Rsistance 30, boulevard des Invalides 75 007 Paris

    Rglement consulter pralablement sur sites Internet suivants www.fondationresistance.com, www.fmd.assoc.fr ou www.charles-de-gaulle.org

    Concours National 2001/2002 de la Rsistance et de la Dportation

    Concours de la meilleure photographie dun lieu de mmoire

    ProblmatiqueSOMMAIRE Mmoire Vivante N 32 Dcembre 2001 Problmatique........................................................................................................................................... 3Rappel du contexte historique................................................................... 4

    Gnralits.................................................................................................................................................... 10Les dessins...................................................................................................................................................... 12Ecrits et pomes............................................................................................................................. 15Les objets ........................................................................................................................................................ 19Cas particuliers : Terezin dessins et pomes denfants...................................................................... 20Musique.................................................................................................................................................................. 22En marge des camps.......................................................................................................... 24

    UVRES DES DPORTS RESCAPS

    Introduction................................................................................................................................................ 25Immdiates (1945-1948)........................................................................................ 26Ultrieures

    tmoignages littraires.......................................................................... 28 posie....................................................................................................................................................... 30 peintures.......................................................................................................................................... 31

    UVRES DE NON DPORTS

    uvres littraires....................................................................................................................... 32Thtre...................................................................................................................................................................... 34Photographie ........................................................................................................................................ 35Cinma...................................................................................................................................................................... 36Musographie....................................................................................................................................... 39Art monumental .......................................................................................................................... 41Peinture................................................................................................................................................................... 43Sculpture............................................................................................................................................................. 44Musique, chorgraphie................................................................................................ 45

    Orientations bibliographiques, filmographiqueset musicographiques....................................................................................................................... 47Annexe gnrale...................................................................................................................................... 50

    a ralit concentrationnaire, encore mal connue,est aborde souvent, dans notre systme ducatif, enmarge de lhistoire du second conflit mondial et de cefait demeure mal connue. Son tude trouverait pourtantnaturellement place dans les programmes de philoso-phie, littrature, sciences humaines, instruction civique,art, en ce quelle touche luniverselle question du res-pect de la dignit de la personne humaine.Aborder ce thme sous langle de la production litt-raire et artistique constitue une approche indite et plu-ridisciplinaire du phnomne concentrationnaire.Indite parce que rares et slectives sont les tudes defond traitant de cette question pluridisciplinaire parceque touchant tous les domaines o sexerce lactivitartistique cratrice de lhomme : littrature, posie, des-sin, peinture, musique, sculpture, cinma, thtre, cho-rgraphie, etc.Il ne sagit pas dpuiser le sujet, mais de chercher leverune partie du voile, en rvlant ce que lexpression artis-tique explicite de lunivers concentrationnaire, dans cequil et de plus sombre ou de plus hroque. Nous dis-tinguerons dans ce qui suit, parmi les uvres dart quise proposent de rendre compte de la ralit concentra-tionnaire, celles exceptionnelles qui furent cres dansles camps ; celles qui suivirent la priode des camps ;celles enfin dartistes contemporains non dports.Le champ dinvestigation est vaste, ce qui facilite leschoix et lorientation finalement retenue. Le dossierqui suit na pas et ne peut avoir pour vocation dvoquerlintgralit du thme ; il fournit des pistes et donnequelques cls qui devraient faciliter le travail de rechercheet de rflexion des enseignants et des candidats.

    L

    Je vous en supplieFaites quelques choseApprenez un pas, une danseQuelque chose qui vous justifieQui vous donne le droitDtre habills de votre peau, de votre poilApprenez marcher et rireParce que ce serait trop bte la finQue tant soient mortsEt que vous viviezSans rien faire de votre vie

    (Charlotte Delbo)

    La rflexion sur le pass participe la formation de lhomme et de laconscience du citoyen. Elle prserve

    de la superficialit, source de toutes lesdrives, en donnant au jugement le reculet la profondeur ncessaires.Un systme violent, criminel et raciste,le nazisme, a pu se dvelopper parce quedes hommes ont rompu brutalement lachane de lhistoire. De lavenir, leurvision se rduisait ladoption de solu-tions immdiates et expditives pourremdier aux problmes du prsent telquils lapprhendaient, et sur lesquellesils comptaient btir pour lternit.Funeste et affligeante rupture, degr zrode la pense humaine dont des millions

    dtre humains, allaient tre victimes !Il fallait que le sort tragique et les souf-frances de ces victimes fussent ports la connaissance dautres hommes. Cefut et cela reste la mission sacre de lh-ritage littraire et artistique issu dudrame de la dportation et des gno-cides Juif et Tzigane.Preuve quune esprance existait au curde la plus extrme dsolation, il affirmela prminence de lesprit. uvre dart,dfiant le temps, il est ngation de lamort.En facilitant la connaissance de ce patri-moine nous avons souhait participer sa transmission tout autant qu la for-mation dune conscience adulte chez

    toutes celles et tous ceux qui refusentdtre superficiels. Nos vux et nos encouragements lesaccompagnent dans leur dmarche.

    MARIE-JOS CHOMBART DE LAUWEPrsidente de la Fondation pour la Mmoire de laDportation

    YVES GUENAPrsident de la FondationCharles de Gaulle

    JEAN MATTOLIPrsident de la Fondation de la Rsistance

    Catgories de participants Types dpreuves, dures et dates Observations

    1re Catgorie Vendredi 8 mars 2002 Sujet dfini par un jury dpartemental. Classes de tous les Lyces Devoir individuel de 3h30, Travaux transmis aux directeurs des services (voie gnrale, technologique, en classe, sous surveillance dpartementaux de lEducation Nationale professionnelle ) sans document pour le 22 mars 2002

    2e Catgorie Travail collectif portant sur Envoi aux directeurs des services dpartementaux de Classes de tous les Lyces le thme. (Aucun travail lEducation Nationale. (Date limite 22 mars 2002)(voie gnrale, technologique, individuel nest admise) Les Lyces franais de ltranger peuvent envoyerprofessionnelle ) Date de remise : 22 mars 2002. directement au Ministre de lEducation Nationale