La déportation. Définition avant lhorreur Nazie La déportation est l'action de chasser quelqu'un,...

download La déportation. Définition avant lhorreur Nazie La déportation est l'action de chasser quelqu'un, plus souvent un groupe de personnes, de son territoire.

of 33

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    103
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of La déportation. Définition avant lhorreur Nazie La déportation est l'action de chasser quelqu'un,...

  • Page 1
  • La dportation
  • Page 2
  • Dfinition avant lhorreur Nazie La dportation est l'action de chasser quelqu'un, plus souvent un groupe de personnes, de son territoire ou de son pays en le maintenant en captivit ou non. Dans certains cas prcis, tels le gnocide des Armniens, la dportation a pour objectif la destruction physique du peuple qui en est victime.gnocideArmniens
  • Page 3
  • Exemples historiques de dportation Dportation des Isralites du Royaume d'Isral par les Assyriens ;IsralitesRoyaume d'IsralAssyriens Dportation des Juifs du Royaume de Juda par les Babyloniens (Exil Babylone) ;JuifsRoyaume de JudaBabyloniensExil Babylone Dportation des Juifs de Jude par les Romains ;JuifsJudeRomains Dportation des Juifs d'Espagne en 1492 (dcret d'Alhambra);JuifsEspagne1492dcret d'Alhambra Au XVIIe et XIXe sicles, dportation de Noirs africains vers des colonies europennes (Traite des noirs) ;Traite des noirs Dportations des "indiens" amricains vers l'Ouest puis dans des rserves indiennes ou au Canada ;"indiens" amricainsrserves indiennesCanada Dportation des Garifunas (afros-amrindiens) de l'le St-Vincent vers l'Amrique centrale.GarifunasSt-VincentAmrique centrale Dportation des Acadiens par les Britanniques entre 1755 et 1763;Dportation des AcadiensBritanniques17551763 Dportation des communards, dirigeants de l'insurrection de Paris aprs la guerre franco-allemande de 1870, en Nouvelle-Caldonie et en Guyane;communards guerre franco-allemande de 1870Nouvelle-CaldonieGuyane La dportation des Hereros par les Allemands, en 1904, dans le cadre du premier gnocide du XXe sicle ;HererosAllemandsgnocide Dportation puis extermination de 1.2 million d'Armniens par l'empire ottoman, en 1915-1916 (voir gnocide armnien) ;Armniensgnocide armnien
  • Page 4
  • Dportation pendant lhorreur Nazie Dportation en Europe au XXe sicle des Juifs, des Tziganes, des rsistants, des opposants politiques et des homosexuels par les nazis, notamment en Europe centrale et en Europe orientale. Pour l'extermination des Juifs dans les camps d'extermination, on parle de Shoah .Dportation en Europe au XXe sicleJuifs Tziganesrsistantshomosexuelsnazis Europe centraleorientalecamps d'exterminationShoah Dportation par les nazis de plus de 8 millions de travailleurs civils europens, de 1942 1945, pour le travail forc dans l'industrie de guerre allemande, accomplie notamment sous l'autorit du gauleiter Fritz Sauckel, le "ngrier de l'Europe".gauleiter Fritz Sauckel Dportation des militaires jugs irrcuprables
  • Page 5
  • Les chiffres horribles des victimes des nazis par origine de la dportation (1) Racisme et Antismitisme : 5,5 millions de Juifs considrs par Hitler comme responsables de la guerre 220.000 Tsiganes (race infrieure) soit 1/5 6 millions de Polonais (sous hommes) soit 1/5 de la population
  • Page 6
  • Les chiffres horribles des victimes des nazis par origine de la dportation (2) Homosexuels (estimation basse 10000) Tmoins de Jhovah Politiques allemands (+ de 1million) Rsistants franais (60 000 dont 30 000 disparus et aussi 30 000 fusills) Militaires franais irrcuprables
  • Page 7
  • Des camps de prisonniers lunivers concentrationnaire (1) Ils avaient t mobiliss en 1939 (certains taient mme sous les drapeaux depuis 1936) et avaient particip la trs dure et trs meurtrire bataille de France de 1940 (environ 100 000 tus en seulement 2 mois) jusqu' ce que nos troupes submerges par un ennemi infiniment plus puissant en matriel mcanique et arien, soient contraintes cesser le combat en juin 1940. Deux millions de ces combattants furent faits prisonniers, dont la plupart d'ailleurs, aprs l'armistice, en violation des conventions internationales (et mme des conditions d'armistice dictes par les nazis), extnus, dmoraliss, accabls par la dfaite. Les jours et les semaines qui suivirent la capture furent terribles : - longues marches puisantes (40 50 kms par jour) sans ravitaillement pendant plusieurs jours, couchant la nuit, parfois compltement tremps par suite d'orages, dans des ptures vaches boueuses, tout cela accompagn de mauvais traitements, coups de crosses et coups de baonnettes ; il y eut mme des excutions au cours de tentatives d'vasion ou dans les cas d'impossibilit physique de suivre la colonne.
  • Page 8
  • Des camps de prisonniers lunivers concentrationnaire (2) Ces longues marches furent suivies du transport vers l'Allemagne (bien souvent la frontire belge ou alsacienne) en chemin de fer o les prisonniers taient entasss (60 80 par wagon) dans des wagons bestiaux, dans des conditions pouvantables, inhumaines, avec une nourriture toujours insuffisante. Ces transferts, bien que trs durs, furent cependant au-dessous de ce que connurent plus tard les dports civils partis de France et les militaires franais et belges dports Rawa-Ruska. Aprs un bref sjour au camp de rassemblement et de triage (stalag) o l'humiliation fut la rgle (immatriculation avec photo d'identit faisant apparatre sur une ardoise le numro matricule, le crne ras, tels des bagnards), les prisonniers furent envoys dans des camps de travail, gards militairement, dnomms "kommandos" : kommandos d'usines, de forts, de construction en bton, de routes, de mines de charbon et de sel, de fermes d'tat, de carrires, de voie ferre, etc.
  • Page 9