L9 7 + : 2' / 3$; 8 (1 · '@@7 [email protected]@fe 7f

of 8 /8

Embed Size (px)

Transcript of L9 7 + : 2' / 3$; 8 (1 · '@@7 [email protected]@fe 7f

  • E n 201 9, l'activité et le travail du réseau desPetits Débrouillards se sont structurés autourde la consolidation du pilotage général, administratifet politique au service du projet associatif etde ses forces vives  ; du renforcement de notreprésence territoriale et de notre politique d'allianceet de partenariat.L'université d'été des Petits Débrouillards, accueillieen ju in 201 9 par les Peti ts Débroui l lards duGrand Est, constitue l'événement marquant dela vie associative du réseau en 201 9. Pendant3 jours, nous nous sommes remué les méningessur la thématique du développement de lapensée et de l'esprit critique, de l'éducationà la culture scientifique et technique dans lasociété d'aujourd'hui, qui constituent pour nousune arme contre la bêtise et la barbarie, maisaussi une posture pour affronter l ' inconnu, ladifficulté de comprendre le Monde, et d'y vivrepleinement une vie d'humain.Plusieurs recommandations et pistes de travailont été portées pendant cette université d'été  :

    renforcer la culture commune du réseau sur lesvaleurs, enjeux, les positionnements politiques,développer l'usage et la culture du diagnostic,de l'évaluation et de l'expérimentation dansnos pratiques, pour mieux en mesurer l'utilitéet l'impact social,consol ider nos outi ls de gestion, de coor-dination, de valorisation et de communication,enrichir les compétences et savoir-faire de noséquipes de terrain, de nos administrateurspour favoriser l'ancrage local de nos actions,développer sur le long terme une stratégiede formation et d'accompagnement desbénévoles et une valorisation de leurengagement à nos côtés.

    impulser de nouvelles approches des publics(enfants et jeunes) autour de thématiquesen lien avec les préoccupations et réalitésdes territoires,approfondir notre réflexion pédagogique surles questions de lutte contre les inégalités etles précarités et une meilleure participation àla mise en oeuvre des politiques publiques.

    Si nos campagnes d'éducation aux transitionsécologiques, au numérique et au vivre ensemblese tradu i sen t tou j ou rs par un volume trèsimportant d'activités sur le terrain, au plus prèsde nos publics bénéficiaires, le réseau desPetits Débrouillards s'est particulièrement mobiliséen 201 9 dans la préparation du congrès mondialde l'UICN. Du fait de la situation sanitaire l iéeau Covid 1 9, l 'UICN a été reportée à une dateultérieure, mais le travail de mobil isation, depréparation de l'événement et de mise enœuvre d'actions de terrain engagé par lesPetits Débrouil lards sur la thématique de labiodiversité, constitue un socle pédagogiquede qualité qui nourrit notre projet associatif etviendra enrichir nos actions à venir.L'éducation à l'esprit critique via le numériquea connu également une belle édition 201 9,avec le programme Il paraît que.. . qui s'ancresur les territoires et dans les pratiques. Le programmeÊtre Humain - Vivre Ensemble quant à lui sepoursuit en France mais aussi à l' international,et bénéficie toujours d'une mobil isation trèsimportante des Petits Débrouillards, notammentdans le cadre de la journée mondiale delutte contre le racisme et les discriminations.2 projets structurants et porteurs d’évolutionsde nos pratiques et propositions dans ce quireste le coeur de notre engagement ont parail leurs démarré en 201 9.

    Le projet Respirations que nous menonsavec Culture du Coeur et la Fédération des

    Acteurs de la Solidarité, pour développerl’accès aux pratiques culturelles et aux sciencesau service de l’autonomisation des personnesaccompagnées, en développant des actionsen faveur des enfants, jeunes et famil lessans domici le et en grande précarité.Notre programme de développement desdroits culturels dans le champ de la science surles territoires auprès des enfants et des jeunes,lauréat de l'AMI Tremplin Asso de l'ANCT.

    Prendre plaisir à apprendre et à comprendre estle moteur de nos associations, de nos militants,de notre projet. La nécessité du collectif, faireavec, se rassembler, avancer ensemble sontune source de créativité, du nécessaire respectdes diversités, des réalités territoriales, et mêmedes désirs individuels.Nous sommes d’abord des êtres sociaux etdevons plus que jamais oeuvrer pour que vivele réseau des Petits Débrouil lards, pour quesa vie associative nationale mais aussi etsurtout territoriale prenne tout son sens et toutesa force.Même si ce rapport moral porte sur notreactivité en 201 9, il ne peut faire l'impasse sur lesconséquences de la pandémie que subit notrepays et le monde entier en cette année 2020.I l est trop tôt pour en tirer toutes les leçons.Mais soulignons quand même que les PetitsDébrouillards sont plutôt bien sortis du confinementavec une activité très soutenue cet été. Et malgréles difficultés réelles, cette période nous aurapermis avec D-Bloc de mieux investir la toile etles réseaux sociaux, dans une logique nouvellede partenariat associatif, qu'il lustre aussi notreengagement dans création de tiers-l ieux.

    De belles leçons donc, dans un contexte difficileet anxiogène, dont les Petits Débrouillards ont su,ma lgré tout, ti rer quelques opportun i tés.Fél icitons-nous de cette agil ité !

    Francis Rol-TanguyPrésident de l'Association

    les Petits Débrouillards

    Les Petits Débrouil lards sont présents en 201 9dans les régions suivantes  : Nouvelle Aquitaine,Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est, Ile-de-France, Occitanie,La Réunion, Normandie, Provence-Alpes-Côte d'Azur,Pays-de-la-Loire, Hauts-de-France.

    Plus de 4000 collectivitées, associations, structuressocio-éducatives, maisons de quartiers,établissements scolaires ; 90 ONG et associationsinternationales et 1 50 universités et organismesde recherche sont partenaires du réseau desPetits Débrouillards.

    Éducation au numérique

    Il paraît que.. . Éducation à l'espritcritique - saison 2019

    Le Science Tour / Once Upon a Tryhistoires d’inventions et de découvertes

    Transition écologique

    Le French Fab Tour

    Étude sur la réalisation d’un sentierpédagogique d’interprétation de laréserve ornithologique du Teich

    Biodiversité mon amour, en route pourl'UICN de .. . 2021

    Plan mercredi

    1

    Les Petits Débrouillards en un clin d'oeil

    Lancement du programme Respirations

    Le réseau dans les réseaux

    Réseau Petits Débrouillards SERVICES

    L'Université Populaire chezles Grands Voisins

    Université d'été

    Formation en action

    Soutiens

    École de la médiation

    Les Petits Débrouillards, lauréats del'AMI tremplin associations

    Et TIC !

    International - Séminaires de formation

    Étre Humain - Vivre Ensemble

    E n 201 9, l ' a ssocia tion des Peti tsDébrouillards a bénéficié du soutiendu Min istère de l ' Éducation nationaleet de la Jeunesse, du Min i stère del'Enseignement Supérieur, de la Rechercheet de l' Innovation, de celui de la Culture,de la Transition Ecologique et Solidaire,des Solidarités et de la Santé, des Outre-Mer,de l'ANCT, de la DILCRAH, de la CaisseNationa le des Al locations Fami l ia les,du Fonds pour le Développement del a Vi e Assoc i a t i ve, du prog rammeERASMUS + , du FONJEP, de l 'OFAJ ,de Google France, de l'UNICEF.

    http://www.lespetitsdebrouillards.orgmailto:[email protected]://www.facebook.com/lespetitsdebrouillardsofficielhttps://twitter.com/debrouillotwithttps://www.youtube.com/channel/UCoTEedbBI6zQ2PW39PB2I2Ahttps://plus.google.com/u/0/+lespetitsd%C3%A9brouillards

  • Auvergne-Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire, Île-de-France, Occitanie et la Réunion,constituent les cinq premières régions qui entrent dès 201 9 dans ladynamique Respirations.L' ingénierie du projet (famil iarisation aux outi ls de reporting financier,sensibi l isation aux méthodologies d'évaluation de projet, constitution etparticipation au CoPil régional, l iens avec la coordination nationale) , laprésentation du programme aux partenaires culturels, sociaux et financiersainsi que l' interconnaissance avec les acteurs régionaux ont été lesprincipaux champs d' investissement au cours de l’année 201 9 et ont déjàfait naître de belles promesses pour la suite.

    L es Petits Débrouil lards, la Fédération des Acteurs de la Solidarité et Cultures du Cœur partagent des valeurs de solidarité,d’engagement collectif et social auprès des personnes en situation d’exclusion. C’est dans ce contexte que ces troisréseaux associatifs décident en 201 8 de coopérer au niveau national sur un projet d’accès aux pratiques culturel les et auxsciences au service de l’autonomisation des personnes accompagnées, en développant des actions en faveur des enfants,jeunes et famil les sans domici le. Le projet Respirations était né.

    Soutenu par la Direction Générale de la Cohésion Sociale du Ministère des solidaritéset de la santé, et officiellement lancé en octobre 201 9, Respirations a pour objet  :

    La coopération associative basée sur des expertises complémentaires pourchanger d’échelle et innover dans des projets de territoires d’ investissementsocial par la culture artistique, scientifique et citoyenne.La modification sociale, la reconquête de sa dignité et l’émancipation desindividus par l’accès à la culture, aux loisirs, aux vacances et aux sciences,La transformation de structures d’hébergement en tiers-lieux culturels, scientifiqueset citoyens  ;La professionnalisation des intervenants sociaux  ;Une évaluation scientifique de l’ impact pour appuyer un plaidoyer commun.L’Agence de Recherches et d'Évaluation en Sciences Humaines (ARESH) a étéretenue fin 201 9 pour réaliser l ’évaluation du programme.

    Les partenaires de Respirations

    Le Samu Social de Paris, l ’Agence Nationale des Chèques Vacances, Aurore,Emmaüs Solidarités, Coall ia, les cités du Secours catholique, Adoma, la Fondationde l’Armée du Salut, la Fondation du Refuge, l'Unicef à travers son réseau « Vi l l eamie des enfants   » et sa participation financière à l ' éva luation du projet.

    Respirations est parrainé par deux hommes d’exception

    Bolewa Sabourin, danseur franco-congolais qui travaille sur la réparation par ladanse des femmes victimes de viol de guerre en République Démocratique duCongo et Jean Jouzel, cl imatologue membre du GIEC.

    Actions de sensibilisation à la démarche Respirations

    Nous avons démarré notre programme de sensibi l i sation au cours du dern iersemestre 201 9, avec comme thématique l' intégration des pratiques de la médiationculturelle (arts, sports et loisirs) et scientifique dans l’accompagnement social. Cetteformation a été développée conjointement entre Cultures du Cœur et Les PetitsDébrouil lards. 24 personnes ont été formées en 201 9 entre Pays-de-la-Loire etl’ Île-de-France.

    12 – 13 septembre1 ère conférence des acteurs de laStratégie nationale de prévention etde lutte contre la pauvreté au coursde laquelle le projet a été présenté.

    16 octobreJou rnée de lancemen t offi c i e l deRespirations aux Grands Voisins (Paris).

    Nous sommes partena i res et membres deplusieurs collectifs et associations pour chacunede nos campagnes : Les Petits Débrouillardsson t l a be l l i s és pa r l a Gra nde Eco l e duNumérique, sont membres de la Fédération desActeurs de la Solidarité, du Centre de Rechercheet d' Informations pour le Développement, duCollectif Français pour l'Education à l'Environnementvers un Développement Durable, de l'All ianceSciences-Sociétés, de l'association 4D, du Comité

    de suivi de la charte laïcité de la CNAF, de laFondation pour la Recherche sur la Biodiversité,de la plateforme gouvernementale RSE, de laCoa l i tion Cl imat 21 , du col lecti f Acteurs enTransition Energétique, du collectif d'organisationdu FOREJE, du collectif Transition au carré, ducollectif Une Seule Planète, de la coopérativeMedNum et du collectif Educ'Num piloté parla CNIL.

    2

    C réé en 201 7, notre groupement d'intérêt économique baptisé«  Réseau Petits Débrouillards Services  » est chargé de mettreen oeuvre des fonctions supports en matière de gestion financière,comptable, et de ressources humaines. Le GIE est un outil communau réseau des Petits Débrouil lards, au service de son objet socialet de son projet associatif.En 201 9, le GIE continue sa route et consolide sa gouvernanceet son fonctionnement malgré des difficultés à stabil iser l’équipeet une charge de trava i l qu i augmente avec l ’ a rri vée desassociations régionales Petits Débroui l lards d’ I le-de-France etde la Réunion.La remontée d’informations depuis les régions s’est notablementaméliorée et les échanges entre le GIE et les associations membresdu réseau des Petits Débrouil lards sont désormais satisfaisants.Le travail effectué sur la paie est de qualité et sécurise l’ensembledu réseau.   Le travail sur les clôtures comptables permet d’harmoniserles pratiques, année après année. En 201 9, nous avons par ailleurscommencé à intégrer des services mutualisés (CRM-Youday…).201 9 a par ail leurs été marquée par le décès de notre collègueet ami Jean-Pierre Courrier, comptable du GIE. Nous gardons enmémoire sa joie de vivre, son professionnalisme, son investissementsocial et son engagement associatif.

  • Les formations mises en place  :

    Éduquer à la pensée critiqueAnimer des temps de débat et deproduction collaboratifsAnimateur de formations Petits DébrouillardsAmbassadeurs biodiversitéVie affective et sexualitéKit4kids

    En 201 9, 6 formations ont été programméespour 1 02 salariés permanents. 357 personnesont par ail leurs bénéficié des sessions deformation initiale et continue destinées auxcoordinateurs, animateurs et médiateurs,pour les accompagner dans l'encadrementet la mi se en place des acti vi tés su r lesterritoires.

    L e plan de développement des compétences,mutualisé pour l’ensemble des salariés duréseau comporte les objectifs stratégiques suivants  :

    Améliorer et développer les actions des campagnestrans i tion écolog ique, vi vre ensemble etnumérique, portées par le réseau des PetitsDébrouillards.Consolider, améliorer les pratiques d’animation etdemédiation du réseau des Petits Débrouillards.Accompagner les acteurs du réseau PetitsDébrouillards (bénévoles, adhérents, salariés),dans la mise en œuvre de la réforme statutaireet organisationnel le du réseau des Peti tsDébrouil lards.Augmenter les capacités et la pertinence desactions de formation du réseau des Peti tsDébrouil lards.Favoriser les transferts de compétences entreles d i fférentes enti tés jurid iques du réseaudes Petits Débrouil lards.

    Se former, débattre et construire ensemble un avenir commun.

    Le mouvement des Petits Débrouillards a organisé son Universitéd 'été les 28, 29, 30 Ju in 201 9 à Nancy. Au programme  :la place et le développement de la pensée et de l’espritcritiques dans la société d'aujourd'hui   !

    C'était pour les membres du réseau des Petits Débrouil lards  :un moment privilégié de respiration, de cohésion, de partage,de réflexion, de formation, où l'on se détache des urgences etde la pression du quotidien pour se laisser imaginer et construireun sens politique, une nouvelle dynamique et des envies defaire ensemble.une opportunité pour réfléchir et problématiser les thématiquesde la pensée et de l’esprit critiques dans le but d’inspirer et destructurer les orientations politiques et la stratégie du réseaupour renforcer les actions sur les territoires.une occasion pour accueil l ir des partenaires, sympathisants,ainsi que des intervenants et des personnes de tous horizonspour débattre, confronter les idées et s'enrichir collectivement.

    E n 201 9, l 'université populaire des GrandsVoisins,   initiative portée collectivement parles Grands Voisins, sous impulsion des associationsPetits Débrouil lards et de Cultures du Coeur,afin de lutter contre l 'exclusion par la diffusiondes savoirs et des cultures, a été très active.38 rencontres/débats ont été organisés pourœuvrer à l' interculturel, répondre aux défisécologiques et influer un nouveau mondesocio-numérique. Mais 201 9 est surtout l'annéedu lancement de l'ouvrage L'AUTRE EST UNECHANCE dont le financement participatif de 8000€a été couronné de succès. Et toujours avec

    Frédéric Ghiglione, en mécénat de compétencespar la société Altran, les rencontres/débatsaux Grands Voisins se sont enchaînés : soiréedécouverte du livre avec lecture du manifestedes Grands Voisins, lancement parisien desactions du mouvement Extinction Rebell ion,soirée gilets jaunes avec l'EHESS, lancementdu projet RESPIRATION(S), réflexions collectivessur le projet social des Grands Voisins, maisaussi plusieurs soirées thématiques  : Palestine,Gestion des déchets, l ibertés individuelles. . .

    3

    Activités proposéesLe thème de l'université d'été a été traité sous différents angles etdifférentes formes. La pensée critique et les modalités de sondéveloppement chez les citoyens, et notamment les jeunes, parl 'éducation aux sciences, par les sciences, le faire, . . . ont structurél 'ensemble des activités organisé autour de 3 axes  : Éducation,pédagogie, sciences / Éducation aux transitions / Engagementet vie associative.2 plénières / 4 tables rondes / 1 2 ateliers / Un forum d'échangede pratiques et de présentation des projets du réseau et despartenaires / Animation dans l'espace public pour la semaine dela science (40 stands, 200 animateurs, 6 camions, expositions, outilspédagogiques, . . . ) .

    ParticipationPlus de 300 personnes ont participé à ce grand rendez-vous de la vieassociative des Petits Débrouil lards. Nos partenaires internationauxalgériens, al lemands, ital iens, belges et marocains nous ont fait leplaisir d'être présents et ont contribué activement aux débats et àl'animation de l'université d'été.

    Des remarques et recommandations communes à tous les ateliers ontégalement été exprimées, et notamment  :

    Renforcer la culture commune du réseau sur les valeurs, enjeux, lespositionnements politiques.Développer l'usage et la culture du diagnostic, de l'évaluation et del'expérimentation dans nos pratiques, en mesurer l 'uti l i té et l ' impactsocial pour les améliorer.

  • Refonte du site internetwww.lespetitsdebrouillards.orgAprès plusieurs années de bons et loyaux services, le site internet a faitl 'objet d'une refonte totale.Les changements et nouveautés  : un rubricage Qui   ? Quoi   ? Où  ?Comment  ? permettant d'al ler à l 'essentiel, un agenda des activités misesen place sur les territoires par le réseau et des l iens permettant de suivreles Petits Débrouil lards sur les réseaux sociaux (facebook, twitter, youtube).

    L a nouvelle Agence Nationale de laCohésion des Territoires (ANCT), a lancéen mars un appel à manifestation d’ interêtqui privilégie les projets qui ont demontré leurimpact et  ont un potentiel de changementd’échelle dans les quartiers de la politiquede la vi l le… sujet tout indiqué pour notreréseau d’autant que les priorités affichéesparlent d'éducation, de culture, de lien socialet de participation.  Notre proposition de porter les droits culturelsdans le champ de la science auprès desjeunes a été retenue et nous sommes donclauréats pour 3 années en décl inant ceprogramme dans 1 4 vil les où nous sommesdéjà présents et 23 nouveaux territoires !  C’est donc une chance très importante quinous est accordée de proposer et de renforcerl’accès à la culture scientifique et techniquedans tous ces quartiers populaires.  

    Pour cela une méthode simple mais qu inécessitera la plus grande attention de nosassociations et l’engagement dans la duréede nos forces mil itantes. Commencer parétablir un diagnostic « du point de vue desPetits Débrouillards  », notamment concernantles transformations urbaines en cours ousouhaitables, puis en concertation avec lesacteurs locaux, proposer des expérimentationsqui éclaireront une évolution des politiquesjeunesses locales pour y parvenir. Et ce enétroite coopération avec le monde de larecherche.Donc, un projet très structurant et porteurd’évolutions concrètes et réelles de nospratiques et propositions dans ce qui restele coeur de notre engagement.

    4

    2 01 9 est marquée par un travail de sécurisation et de consolidationdes infrastructures matérielles et logicielles du Debrouil lonet, plateformeweb interne au réseau. Nous avons par ail leurs «  migré  » vers une nouvellemachine plus puissante, permettant un stockage plus élevé et un meil leurfonctionnement des services comme les calendriers, les contacts partagés,le stockage de documents. De nouveaux services ont été développés  :carte mentale, forums et plateforme de sondages l imesurvey.

    D'autre part, 201 9 a été l'année de réelle exploitation de notre nouveauCRM et nous a permis d'en faire évoluer l ' interface selon les retoursd'expériences uti l isateurs, collectés lors d'un sondage réalisé auprès del'ensemble du réseau. Nous avons mis en place une série de formations àdestination des associations régionales, et une première base de connaissancesa été créée sous la forme d'une série de tutoriels décrivant les principalesuti l isations/possibi l ités du CRM. Un grand merci à nos collègues d'Altran,en mécénat des compétences auprès de nous depuis 201 8 sur ce chantier.

    L ’association nationale est toujours activeau sein de l’École de la médiation. I l s’agitd’un projet pluri -partenaria l coordonné parUniverscience. Cet organisme de formationdéveloppe une offre de formation continue àdestination des professionnels de la médiationculturel le et scientifique en France, réalise uneveille sur les pratiques métiers et valorise le métier.  https://www.estim-mediation.fr

    En 201 9, en plus des activités liées aux formationsprogrammées, nous avons participé à 3 groupesde travail : sur la certificationQUALIOPI de l’Organisme,sur la reconnaissance deformations certifiantes pourqu’el les soient él ig iblesau Compte Personnel deFormation et, sur lesstratégies d’évolution del’organisme.

    Le rôle du jeudans l’éducationinterculturelleBerlin du 14 au 18 avril

    À l’occasion de la journée du jeu du 1 7 avri lorgan isée par notre partena i re a l lemand -l'association d'éducation aux loisirs techniques(TJFBG) - et destinée aux élèves d’écoles primairesen Al lemagne, nous avons co-organisé unséminaire international de formation sur le thèmede l’apprentissage interculturel à travers le jeu.Outre l ' importance du jeu pour la socialisation desenfants, il s'est agi également d'échanger et devoir dans quelle mesure l’éducation interculturelleludique peut constituer un levier à la sensibilisationdes enfants à la diversité culturelle et à la tolérancedès leur plus jeune âge.Des animateurs et éducateurs français, marocains,a l lemands, ukra in iens, russes, portuga i s etbritanniques se sont initiés pendant 4 jours auxpratiques éducatives par le jeu, à l’éducationinterculturelle et à l’animation linguistique par lejeu de rôle. Il ont ainsi préparé la programmationde la journée du jeu auprès du jeune public, leurpermettant de mettre en pratique, d'observeret d'évaluer in-situ l ' impact de cette activitéauprès de 500 enfants.

    Jeux, expérienceset apprentissagesMarseille du 9 au 13 octobre

    Dans le cadre d'un programme de coopérationinternationale soutenu par l'OFAJ, entre l'associationTJFBG Allemagne, les Petits Débrouil lards Marocet Les Petits Débrouil lards France, nous avonsprogrammé une formation réunissant 26 personnespour réinterroger la place et le rôle du jeu dansles approches éducatives, par des approchesintercu l turel les et à parti r du vécu et desexpériences des participants, et notamment deleurs pratiques éducatives de culture scientifiqueet technique.Cette formation s'est déroulée en France durantla Fête de la Science. Des temps spécifiques decette formation ont été dédiés à l'animationdu vil lage des Sciences à Marseil le, ouvert augrand public, au sein duquel les participantsont proposé des activités de sensibi l isation etde découverte des sciences, par des approchesélaborées pendant la formation. Ce fut égalementl 'occasion pour eux d'échanger avec d'autresacteurs (chercheurs, animateurs, médiateurs,laboratoires de recherche, …) sur la pratiquedu jeu et les approches interculturel les dans lasensibi l isation des enfants et des jeunes auxsciences et techniques et dans les apprentissagesau sens large.

    https://www.estim-mediation.frhttp://www.lespetitsdebrouillards.org

  • Les grands chiffres58 682 bénéficiaires dont 27 247 enfants de 6 à 1 2 ans.642 animateurs mobilisés pour 1 3 000 heures d'activité.932 partenaires, dont 1 33 établissements scolaires,1 30 équipements culturels et 360 espaces et centresde loisirs.

    T ous types d’ information peuvent circuler sur le web etles réseaux sociaux, à la télévision, à la radio, dans lesjournaux.. . Mais comment faire le tri dans cette masse d’information ?Comment apprendre à identi fier le vrai du faux ? Commentprendre du recul ? Comment valider une information que l’onreçoit ? Comprendre d’où elle provient ? Qui la relaie ? Pourquoi ?Comment lui donner de la valeur ? Selon les Petits Débrouillards,c’est en développant l’esprit critique à l’aide de la démarchescientifique, que nous pouvons accompagner les jeunes surcette problématique. C’est pourquoi nous proposons des activitésqui vont promouvoir le questionnement, tous les questionnements,et tenter de déconstru ire les fausses informations, dont lesfake-news.

    Trad i t i onnel l emen t i n scri ts dans l a pol i t i que de la vi l l e ,les Peti ts Débroui l lards interviennent principalement au seindes quartiers priori ta i res. Tout est prétexte à parler usagessur internet, réseaux sociaux et bonnes pratiques sur la toi le.Que ce soit autour de questions scienti fiques « chaudes »comme les virus ou les questions de genre, de la différence,des infox et de la l iberté d’expression, de métiers ou deformation, nous profi tons de toutes ces questions pour yapporter des éclairages adaptés, une méthode pour sérieret poser les problématiques et des expériences pour tester,échanger et se faire sa propre opinion, l ibérée des contrainteset des préjugés.

    Nous développons aussi des programmes pour les peti tesagglomérations et les terri toi res plus isolés à l ’a ide de nosouti ls d’ itinérance que sont nos minibus, véritables laboratoiresambulants, car les questions des jeunes restent globalementles mêmes !

    Les Petits Débrouillards sur le terrain

    5

    Type d'activitésLes ateliers restent le type d’intervention le plus usuel représentant61 ,2 % des activités.I ls s’ incorporent facilement aussi bien dans le planning scolaireque dans une demi-journée d’intervention dans un équipementde loisirs ou culturel.Les mini-stages sont des séquences plus longues qui demandentdonc une inscription dans la durée des jeunes et des enfantsbénéficiaires. Il s’agit la plupart du temps d'activités mises en placependant les vacances (notamment l’été avec nos opérationsCités Débrouil lardes) ou parfois les week-end. I ls permettent untravail plus profond.Les animations correspondent à des séquences pédagogiqueslors d’événements (comme la Fête de la Science, les fêtes dequartiers), des sensibilisations lors d’une journée spécifique, ou destands dans des rassemblements. Elles permettent de sensibil isersur le sujet, de susciter l ’ intérêt et d’amorcer des programmesplus longs et des coopérations plus construites.

    Thématiques abordéesC'est quoi le numérique  ? L'uti l isation des écrans. Comprendrela relation entre le numérique et le réel. Découvrir les applications,les jeux numériques. Comprendre les mécanismes de l'information.Comprendre les usages sur les réseaux sociaux. Expérimenter,comparer, vérifier. Développer son esprit critique. Evaluer l'information.Maîtri ser la publ ication sur les d i fférents réseaux sociaux.Sensibilisation aux enjeux liés aux usages du numérique. Stratégiesadaptées pour acquérir les bons comportements. Le rapportdes jeunes au numérique.

    Livret pédagogiquePour accompagner le développement de nos activités d'éducation et de sensibil isation au numérique,nous avons conçu un livret pédagogique à destination des éducateurs, médiateurs et animateurs,soucieux de mettre en place une acti vi té d ’éducation à la pensée cri tique sur leur terri toi re.Diffusé à 3 000 exemplaires dans sa première édition, il fera l'objet d'améliorations et de mises à jour continues.Ce l ivret s'adapte à tous les cadres d ' intervention : scola i re de l 'élémentai re au secondaire, lois i r,événementiel, atel iers ponctuels ou réguliers, mini-stages, centres de vacances, formations.I l propose  :

    UNE MÉTHODOLOGIE permettant de concevoir un déroulé pédagogique sur la déconstruction detous types de fausses informations, dont les fake news ;UNE SÉRIE DE FICHES proposant un déroulé pédagogique sur la déconstruction de fausses informations,ciblées sur les thèmes de l ’ énerg ie, du cl imat, de l ’ astronomie, de la biod ivers i té, du sport,de l’al imentation, du fonctionnement du corps humain et du vivre ensemble.

    Once Upon a Try est une campagnepermettant la mise en avant de

    ressources numériques de Culture Scientifique,Technique et Industrielle provenant de plus de20 partenaires à travers le monde  : Châteaude Versa i l l es, musée des Arts et Métiers,Cinémathèque Française, Phi lharmonie deParis, Institut Pasteur, Musée Curie, MOMA,NASA, CERN, INPI, Académie des Sciences. . .

    «  Le processus d’invention peut être vu commenon accessible à tout le monde, comme réservéaux gén ies. En décortiquant le processusd’ invention et en allant à la rencontre deshistoires humaines à la base des inventions,cette idée préconçue peut être déconstruite :nous pouvons tous être des inventeurs, quelque soit notre univers. Les sciences, la technologiesont accessibles à tous.   »

    En lien avec la philosophie de cette campagne,Google Arts & Culture a souhaité s’associeraux Petits Débrouil lards pour faire découvrirles contenus, les décortiquer, les rendreaccess ibles sur les terri toi res grâce audispositif itinérant “Science Tour”. La campagnea été lancée le 6 mars à l ’Académie desSciences à Paris.

    La flotte de bus des Petits Débrouil lards apermis l’ instal lation d’espaces éphémèresde découvertes et d' investigations dans 20vi l les. Les ateliers où le public, guidé par lesanimateurs, pouvait expérimenter la réalitévirtuelle et augmentée, réaliser des expériences,jouer, rechercher, ont été fréquentés par3 61 4 personnes.

    https://artsandculture.google.com/project/once-upon-a-try?hl=fr

    1 37 81 6 enfants et jeunes bénéficiaires des projets et atel iers mis en place dans le cadre denos campagnes d'éducation aux transitions écologiques, au numérique, au vivre ensemble.1 58 étapes du Science Tour, pour 25 540 enfants et jeunes bénéficiaires.78 clubs qui fonctionnent en partenariat avec les universités et laboratoires de recherche.250 semaines de Cités Débrouillardes organisées sur la période estivale pour 1 8 251 bénéficiaires.

    Une centaine de cafés des sciences organisés avec en moyenne 1 5 à 20 participants.Plus de 1 50 événements grand public organisés à l'occasion de la Fête de la Science.1 22 événements programmés lors de la semaine de lutte contre le racisme pour 6 1 00 enfantset jeunes bénéficiaires.498 vi l les ont accueil l i nos activités au cœur de 604 quartiers.

    https://artsandculture.google.com/project/once-upon-a-try?hl=fr

  • Le mois de juin 201 9 a vu la sortie du Hors-sérieAux sciences Citoyens  n°5 «  Les Petit·e·s Débrouillard·e·s :comment déconstruire les préjugés  ?  », présentantle positionnement du Mouvement des PetitsDébrouil lards, le partenariat avec la FondationLi l ian Thuram, un zoom sur différentes actionsde terrain dans les régions, les différents outi lsde la campagne EHVE, ainsi que le point de vued’El isabeth Cail let, agrégée de philosophie etdocteure en sciences de l’éducation, sur l’apportdes sciences humaines et sociales à la thématiquedu vivre ensemble, et la contribution de l'éducationpopulaire à l'éducation contre les discriminations.

    Le French Fab Tour est une tournée à traverstoute la France, qui a pour objectif de mettreen avant l ’excel lence des fi l ières industriel lesfrançaises, promouvoir l ’ industrie de demain,susciter des vocations chez les jeunes générationset fédérer l’écosystème industriel local et national.C’est une tournée nationale dédiée à la jeunesse,l’emploi et la croissance de l’ industrie française.

    L’ADEME partenaire de cette tournée a faitappel à notre expertise pour animer des standssur le thème des métiers de l’environnement etdes fi l ières vertes. Lors des 1 1 étapes auxquellesnous étions associés, 450 jeunes se sontpenchés sur les thèmes suivants  : empreinteécologique, al imentation  : transport et saisons,robotique, chimie, biodiversité, préjugés sur lesgenres et métiers, énergies et isolation, cyclede vie d’un smartphone.

    Étude sur laréalisation d’unsentierpédagogiqued’interprétation dela réserveornithologique duTeichLa commune du Teich et La Maison de laNature du Bassin d’Arcachon, centred’éducation à l’environnement du Parc NaturelRégional des Landes de Gascogne souhaitenttravail ler à la revalorisation du petit parcours dela réserve ornithologique en proposant unedémarche de découverte du site pluspédagogique, sensoriel le et interactive.La mission d’étude concernant la définitiond’un scénario de plan d’ interprétationpédagogique sur ce circuit d’environ 1 ,5kmnous a été proposée. Avec notre antenne deNouvelle Aquitaine Sud, nous avons fait uneproposition pédagogique en terme d'outi ls etde formations à leur uti l isation. Notrecandidature, en association avec le StudioAdHoc -avec qui nous avions réalisé l’expositionUne Seule Planète- a été retenue. La réalisationdevrait être lancée en 2020.

    6

    Exposition Mission H1 98 jours d'animation de l'expositionen 201 9 soit environ 1 1 880 jeunes etadultes ayant visité l 'exposition.40 semaines d’animation, soit 8 semainesd’animation par exposition en moyenne28 lieux d'animation de l'expositionen 201 9, dans 26 vi l les françaises5 formations (sessions de 5 jours)organisées pour 75 animateurs

    Un très large public bénéficiaire : scolaires(primai res, col lèges, lycées. . . ) , loi s i rs(médiathèques, bibl iothèques, centressociaux, MJC, maisons des habitants/citoyens,ci tés débrou i l la rdes. . . ) , g rand publ ic(festivals, fête de la science, journées dupatrimoine, espaces culturels, mairies. . .)

    Les grandschiffres 2 01 9

    Animation de la malletteet les formations

    743 jours d'activités «  Être humain -Vivre ensemble  » (hors exposition)sur l’ensemble du territoire, bénéficiantà plus de 1 2 800 enfants, jeunes etfamilles, à travers des ateliers d’animationscolaires et loisirs, des animations derue (Science-tour, Science en basde chez toi…) et des cafés-débatstout au long de l’année.80 jours de formations «  Être humain -Vivre ensemble  » sur tout le territoire,soit plus de 722 personnes forméesà la thématique. Certaines de cesformations sont inscrites dans le cadredes formations civiques et citoyennes,soulignant ainsi l 'accompagnementà l’engagement des jeunes au cœurdu projet du mouvement des PetitsDébrouil lards.Au pays Basque, certains contenusde la malle et de l’exposition EHVEont été traduits en Basque.

    Fin juin 201 9, lors de l’Université d’été des PetitsDébrouillards a eu lieu l’atelier «  Quelle éducationpopulaire pour lutter contre les préjugés et lesdiscriminations  », en présence d’Él isabeth Cail letet d’ Irène Peirera, phi losophe et sociologue, quitravaillent sur les pédagogies radicales et critiques,dans la continuité de Paulo Freire.

    Par ai l leurs, les Petits Débroui l lards ont travai l lé àl'élaboration des contenus d'une formation sur« Sexualité et vie affective  », qui sera programméedébut 2020.

    En avri l 201 9, le dern ier sémina i re du programmeErasmus + Être Humain - Vivre Ensemble a eu lieu àBruxel les, a fin de fina l i ser le rapport fina l , réd iger lesrecommandations pol itiques et clôturer le programme.Ce fut l’occasion de présenter et de valoriser toutes lesactions menées par les partenaires européens auprèsdes jeunes des différents pays et de découvrir la mallette«  Erasmus + EHVE  » traduite en 4 langues (français,al lemand, ital ien et néerlandais) .Lien vers le blog du projet  :

    https://behumanlivetogether.wordpress.com/

    D epuis le lancement de la campagne en mars 201 6,nous comptabilisons plus de 1 3 220 jours d’animationsde l’exposition «  Être humain - Vivre ensemble  », soit plusde 79 380 jeunes sensibil isés aux questions de diversité,d'égalité, de stéréotypes, de préjugés, de genre, de racisme...Durant tout le mois de mars 201 9, les Petits Débrouil lardsse sont fortement mobilisés autour de la journée internationaledu droit des femmes et de la semaine d’éducation contrele racisme, avec plus de 222 évènements regroupés ausein de 67 actions phares partout en France  : animationsjeunesse, visites d’expositions interactives, formations, cafésdes sciences, rencontres-débats dédiés à la lutte contrele racisme et les discriminations.

    https://behumanlivetogether.wordpress.com/

  • La biodiversité est devenue un sujet de préoccupation mondiale croissante,mais la perception de sa globalité échappe encore à bon nombre d’acteursqui restent confinés à un périmètre de proximité. Pour le Club 5 de la FRB(Fondation pour la recherche sur la biodiversité) , co-animé par les PetitsDébrouil lards, voici les deux questions centrales auxquelles les réflexions duclub souhaitent répondre  :

    Comment faire comprendre les enjeux biodiversité et faire adhérer pour agir ?Comment initier un passage à l’acte des acteurs concernés par la biodiversité -qu’ils soient professionnels (décideurs, gestionnaires, chercheurs) ou citoyens ?

    Le travail engagé sur 201 9 a permis de construire un premier projet qui seradéveloppé en 2020 et qui consiste en la conception d'une photo-enquêtesur la perception de la nature par les individus que chaque membre duclub pourra s’approprier et soumettre à ses publics, accompagnée d’unatelier de carte mentale sur le même thème. L’élaboration de ce questionnairesera faite en s’appuyant sur un chercheur en sciences sociales qui nousaidera à l’élaboration et à l’analyse de ce questionnaire.Notre participation au club de la FRB a été l’occasion de rencontrer différentsmembres, dont Angélique Daubercies de Noé Conservation, avec qui noustravaillons désormais sur les sciences participatives, et Eric Pautard, sociologue,en charge de l’enquête nationale sur la perception de la biodiversité parles Français. Ce dernier nous a donné l’occasion de participer à laconception de cette grande enquête nationale en nous faisant participerà sa relecture.Notre présence au Comité d’orientation stratégique de la FRB nous permetégalement de valoriser les actions pédagogiques des Petits Débrouil lardssur la biodiversité en lien notamment avec les axes de la plateforme inter-gouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les servicesécosystémiques (IPBES), dont la première mission est d'assister les gouvernements,de renforcer les moyens des pays émergents sur les questions de biodiversité,sous l 'égide de l'ONU.

    Co-animation du Clubde la Fondation pour larecherche sur labiodiversité «  Perceptions etreprésentations de labiodiversité  : leviers d’action  »

    L e plan mercredi permet d’offrir aux enfants des activités dans leprolongement du temps scolaire. Les activités culturelles, sportiveset l iées à l’environnement sont privi légiées.À l’ initiative du ministère de l’Éducation nationale, les fédérations etmouvements d’éducation populaire partenaires du plan mercredi ,le comité national olympique et sportif, les ministères des sports et dela culture se sont mobilisés pour élaborer des ressources pédagogiquesl ibres de droit destinées aux organisateurs d'accueils de loisirs. El lesaident à construire des projets et des activités répondant au niveaude qualité attendu par la charte qualité "plan mercredi" .Les activités organisées dans le cadre du «  plan mercredi   » s’ inscriventdans trois thèmes principaux  : culture, nature, sport.   El les s’étendent leplus souvent sur plusieurs séances.Les Peti ts Débroui l lards ont conçu des fiches pédagogiques sur lathématique de l'eau. Les 4 parcours proposés permettent de découvrirles propriétés et les usages de l'eau, d'aborder les notions de mesurede l'eau (température, pression. . . . ) , de sensibil iser à la gestion de cetteressource naturel le précieuse.

    Plus d'info sur : http://planmercredi.education.gouv.fr

    7

    Retour sur les projets et actionsmis en place en 2019

    Un projet Erasmus  +, regroupant des jeunes de5 pays (France, Maroc, Belgique, Allemagne,Ital ie) sur les questions et enjeux de biodiversitésur leurs territoires. 31 jeunes ont participé enjuin 201 9 à l’Université d’été des  Petits Débrouillards,et se sont particul ièrement investis sur les tempsdédiés à la biodiversité pour enrichir leurs connais-sances et échanger sur les pratiques pédagogiques.L’accueil dans chaque région de volontaires enservice civique et de stagiaires «  Ambassadeursbiodiversité  » pour animer des actions biodiversitésur les territoires, réaliser des interviews et reportagessur ce thème.La mise en place du Science Tour biodiversité surtout le territoire. Différentes thématiques ont étéproposées comme biodiversité et océan, biodiversitéet cl imat, biodiversité et forêt.Des projets de sciences participatives partout enFrance sur la biodiversité du sol (Jardibiodiv)Mise en place sur plusieurs séances d’un jeude rôle sur les négociations internationales surla biodiversitéConstitution d’un comité scientifique pour accom-pagner le réseau dans tous ses projets autourde la biodiversitéMise en place d’un partenariat avec le MAB Franceafin d’ interagir, d’échanger sur les animationsbiodiversité

    Le kit de base BiodiversitéQuatre activités pédagogiques pour aborder la biodiversité de manièreglobale et prendre conscience de son extraordinaire complexité.

    Le classeur de sciences participatives«  Jardin biodiv'   » sur la biodiversité du solCo-concu par les Peti ts Débroui l lards et Apol l ine Auclerc, chercheusedu laboratoire «  Sol et Environnement  » de l’Université de Lorraine, ceclasseur propose des activités pédagogiques tournées vers les sciencesparticipatives pour découvrir de façon ludique et scientifique la diversitéet les rôles des organismes du sol, fondamentaux pour la vie de tous lesécosystèmes.

    Les nouveaux outils Biodiversité  pour le réseau

    En 201 9, ce sont 2 464 projets et activités pédagogiquesqui ont été mis en place, pour 54 454 enfants et jeunesbénéficiaires. Deux formations sur la thématique de labiodiversité ont été spécifiquement organisées, enjanvier 201 9 à Paris et en novembre 201 9 à Marseil lepour lancer la mobil isation du réseau, pour former lescoordinateurs et ambassadeurs biodiversité sur les enjeuxde la biodiversité et sur les outi ls pédagogiques mis àdisposition, enrichir et préparer les actions sur les territoires.

    La capital isation de tous les outi ls biodiversité duréseau des Petits Débrouil lards a par ail leurs étéréalisée et mise à la disposition de chacune et chacunsur l 'espace numérique de stockage du Débrouil lonet.

    L a campagne Trans i tion Ecolog ique des Peti tsDébrouil lards a été placée en 201 9 sous le signede la biodiversité, dans la perspective du congrès mondialde l'UICN, initialement prévu en juin 2020 à Marseil le,mais repoussé à une date ultérieure du fait de la situationsanitaire l iée au COVID.

    Ce congrès devait marquer une étape importante avantla COP1 5 Biodiversité, au cours de laquelle un nouveaucadre et de nouvelles mesures pour la biodiversitémondiale doivent être adoptés et qui, el le aussi , a étéreportée à 2021 .

    Cette s i tuation inéd i te n 'a pas empêché les Peti tsDébrouil lards de poursuivre le développement de leurcampagne d'éducation aux transitions écologiques etde travail ler le sujet de la biodiversité, que ce soit enterme de mobil isation, de réflexion, de formation, deconception d'outi ls pédagogiques, de mise en placede partenariats et d'actions sur le terrain (clubs, mini-stages, atel iers, sciences en bas de chez toi, fête de lascience, actions grand public. . . ) .

    http://planmercredi.education.gouv.fr

  • Grand-Est

    Île-de-France

    PACA

    Île de La Réunion

    En 201 9, les Peti ts Débroui l lards de la Réunion ont organisé2 éditions de Sciencelakour sur le thème de la transition écologique.Sciencelakour est une manifestation dont la finalité est devaloriser le travail réalisé par les enfants bénéficiaires de nosactivités. Une manifestation au plus près des acteurs, qui leurpermet de présenter leur production, de mesurer la pertinencede leur travail et de leur explication, à la fois au regard des autresgroupes présents mais aussi avec le grand public. Ouverte àtous, elle favorise la rencontre des participants avec des membresdu monde de la recherche, de l’environnement et de l’entreprise.650 enfants ont participé à cette initiative.

    Sciencelakour, édition 2019

    Science Tour dans les Pyrénées

    Avec le soutien du Commissariat du massif des Pyrénées etde l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, les Petits Débrouil lardsd’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine Sud ont proposé uneambitieuse itinérance du dispositif Science Tour autour de lavalorisation des caractéristiques du territoire pyrénéen et lesenjeux environnementaux.Le Science Tour s’est arrêté dans 1 7 sites pour proposer 23 journéesréparties sur l’ensemble du versant nord du massif, de l’OcéanAtlantique à la mer Méditerranée, à la rencontre des personnesqui vivent, visitent, profitent ou développent les Pyrénées. En fi lrouge, mieux connaître et comprendre ces montagnes qui noussont chères, pour contribuer à un meilleur usage de leurs ressources.Au total ce furent près de 1 900 personnes sensibil isées tout aulong de l’itinérance, dont 59% d’enfants et de jeunes. La dernièrejournée du Science Tour s’est tenue avec les retrouvail les desdeux camions-laboratoires de notre association à Cauterets, oùmaquettes de bassin versant, ateliers géologiques, découvertesensoriel le et jeux en tout genre ont pu ravir les nombreusesfamil les venues voir le Science Tour.

    Questions de Sciences, Enjeux citoyens

    QSEC2 est un projet porté par 8 opérateurs associatifs franciliens.L’ambition  ? Rapprocher le monde des sciences et les citoyenssur des questions de sciences et société à travers une expositioninteractive, des rencontres avec des spécialistes et un programmeculturel riche et varié.Les Petits Débrouil lards francil iens ont porté ce projet sur ledépartement du Val d’Oise.Objectifs et contenus  :

    Faire de ce projet un évènement scientifique construit par etpour les habitants en plein cœur d’un quartier populaire.Pour la saison Mobil ité, l ’exposition «  Trajectoires, l ’expo quiinterroge les mobil ités  » a été instal lée pendant 2 mois,dans le quartier Jol iot Curie à Argenteuil . L’exposition inviteà explorer les interactions entre mouvement et société àdifférentes échelles  : l’ individu, le groupe / la ville, la planète.Pour l’accueil de groupes (scolaires, périscolaires), nous avonsconstruit un programme autour de 3 ateliers, en plus de lavisite de l’exposition  :

    Occitanie

    Grand-Ouest

    Issues de la dynamique Open Bidouil le Camp, les Fabriquesdu Ponant sont pilotées par un consortium de deux organisations  :les Petits Débrouillards Grand Ouest et l' IMT Atlantique. L'équipepropose des cycles de formation, met en place des projetsd' insertion autour du numérique et donne accès à un atelieréquipé de machines. Les dern ières acquisi tions sont desbrodeuses numériques.En 201 9, et pour la 2eme édition, s'est déroulée la formationles «   Passeports Numériques des Fabriques du Ponant » .Labellisée Grande Ecole du numérique, cette formation a pourobjectif de favoriser l ' insertion sociale de publics éloignés del'emploi en transmettant aux stagiaires une culture techniqueet des compétences attendues par les entreprises autour dunumérique.

    Auvergne-Rhône-Alpes

    8

    Le conseil départemental du Vaucluse a fait appel aux PetitsDébrouil lards pour mener une campagne de sensibi l isationcontre le gaspi l lage a l imenta i re dans 27 des 34 col lègespublics du Vaucluse en 201 9. Chaque semaine, le programmese déroulait lors de la pause méridienne avec un dispositifpédagogique complet : Léon le camion, l’exposition « Cuisineta santé », la malle et un parcours clé en main pour lesenseignants. Trois animateurs proposaient des ateliers variéset ludiques sur les causes et enjeux au niveau mondial et local(au quotidien dans le collège), les impacts environnementaux,les aspects socioculturels l iés à l’al imentation, la santé.L’ambition était de sensibiliser surtout les élèves demi-pensionnaireset leur donner l’envie d’agir concrètement à la réduction dugaspillage, à l’échelle individuelle et collective. Ils se sont montréstrès curieux et actifs durant les ateliers. Les retours ont été trèspositifs et ont permis de constituer des plans d'actions concretsà réaliser au sein des établissements.

    Gaspillage Alimentaire  : Ça suffit  !

    Rapidement à l’ouverture de l’exposition, des familles ont investiles l ieux et c’est avec elles que nous avons co-construit leprogramme «  grand public  » au fur et à mesure des semaines  :

    Les bars à voyages  : micro ouvert à tous pour raconter leursexpériences de voyages initiatiques.Des ateliers thématiques  : robotique, conception d’objetsroulants, foot à l’aveugle, voyage des aliments, mobil itésdes femmes en vil le, les mobil ités douces, etc . . .Des rencontres avec des experts  : l’histoire ferroviaire d’Argenteuil,Des spectacles de contes et de théâtreDes créations venant en complément de l ’exposi tion   :fabrication de mobiles, de robots, expo photo sur l’évolutionde la vi l le d’Argenteuil , un espace «  l ivres voyageurs  »

    Notre défi a été relevé  ! 3300 visiteurs en 2 mois et une implicationforte des habitants tant sur la construction du programmed’activités que sur la création de supports autour de l’exposition.

    «  Bipède toi même  » - comment fait-on pour marcher surdeux jambes  ?«  Bouge dans ta ville  » - les moyens de transports, les mobilitésdouces.«   Mon vois in vient d ’a i l leurs   » - nos ressemblances,nos différences, déconstruction des préjugés.

    Vendredi 1 3 septembre 201 9, le Premier Ministre EdouardPhilippe a annoncé les 24 projets lauréats de l’action «  Territoiresd’ innovation  », qui seront soutenus par l’Etat dans le cadredu Grand Plan d’ Investissement à hauteur de 450 mil l ionsd’euros, pour développer à grande échelle des innovationsrépondant à des besoins de transformation exprimés par lesacteurs des territoires lauréats. Le projet "Des hommes et desarbres" , dans lequel l ’Université de Lorraine est investie àtravers plusieurs laboratoires, fait partie de cette l iste.Pour les Petits Débrouil lards associés au projet, i l s’agit d’unereconnaissance nationale et de l’aboutissement de plusieursmois de travail partagé pour élaborer ce grand projet deterritoire. La candidature a été coordonnée par la Métropoledu Grand Nancy, en lien avec la Communauté d’Agglomérationd’Épinal, pour le compte de quelques 1 00 acteurs publics etprivés du Sud de la Lorraine et des Vosges du Nord. Cette alliancedes territoires inédite couvre, sur quatre départements du Grand Est,1 1 32 communes fortes de plus d’un mil l ion d’habitants.Avec le soutien du Programme d’Investissements d’Avenir, ce projetporte l’ambition partagée de transformer le territoire sur unedurée de 1 0 ans, par le biais d’actions innovantes qui développentet mettent en valeur la place des arbres dans le bien-être despopulations, la préservation de l’environnement, la rési l ienceet la prospérité du territoire en résonance avec les attentessociétales, les changements climatiques à venir et une valorisationraisonnée des ressources locales.

    Des hommes et des arbres

    Robots dansants

    Les Petits Débrouil lards ont organisé à l'automne 201 9 uneformation d'une semaine pour apprendre à fabriquer des"robots dansants" . Des machines autonomes qui perçoiventdes signaux de leur environnement et y réagissent par lemouvement en produisant du son. Cela fait une grande sommede questions : qu'est-ce qu'une machine autonome ? Commententend-elle ? Qu'est-ce que la matière sonore, et quand peut-onappeler cela de la musique ? Qu'est-ce que le mouvement,et l 'espace dans lequel on se déplace ? Comment un signalexterne est-i l capté, transmis, transformé en mouvement ? Et cemouvement, sera-t-i l de la danse?Douze personnes ont bénéficié de cette formation, accompagnésd'un musicien, d'une danseuse et bien sûr de quelquesdébrouillards dans le domaine de la mécanique, de l'informatiqueet du design. . .Trois robots ont été fabriqués et présentés lors d'un "battle" .Objectif pour la suite  : augmenter la cadence pour les annéesà venir et faire danser tout le monde  !

    Les Fabriques du Ponant