Keynote ppt frau-meigs_long_f

download Keynote ppt frau-meigs_long_f

of 49

  • date post

    15-Feb-2017
  • Category

    Education

  • view

    724
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Keynote ppt frau-meigs_long_f

  • De lidentit la prsence en ligne:Enjeux de translittratie

    et de socialisation

    Divina Frau-MeigsProfesseure, Sorbonne NouvelleDirectrice ANR TRANSLIT Chaire UNESCO savoir devenir dansle dveloppement numrique durable

    3me Forum national professionnel pour la protection de la jeunesse face aux mdias Berne, 7.9.2015

  • SOMMAIRE

    I. les pratiques des jeunes et les mdiations numriques

    II. des usages aux comptences :vers la translittratie

    III. savoir-devenir : de lidentit la prsence

    IV. formation et politiques publiques

  • INTRODUCTION

    Le digital native: un mythe qui a vcu

    ducation aux comptences mdiatiques et informationnelles comme le meilleur filtre face aux risques

    De lidentit la prsence en ligne

    De limportance de politiques publiques bases surla recherche et laction

    Des pistes de formation

  • INTRODUCTION

    En finir avec le discours de rupturesEntre gnrationsEntre hors ligne/en ligneEntre cole et hors cole, travail/ priv

    regarder autrement Quel sens pour les acteurs ? Quelle articulation entre les diffrents outils, supports, espaces ? Quelles comptences ? Quels besoins de formation ?

  • INTRODUCTION

    ProjetTRANSLIT Latranslittratie commehorizondeconvergencedeslittraties mdiatiques,infodocumentairesetinformatiques 20132016FinancparAgenceNationaledelaRecherche(ANR)danslecadredelappel Mtamorphosesdessocits.Emergencesetvolutionsdesculturesetdesphnomnesculturels

    4tches:1 Epistmologieetcartographie(GRHISRouen)2 Dispositifsetusages(IMSBordeaux)3 Traitementdesdonnes(ENSCachan)4Modlisationetpolitiquespubliques(CREWSorbonneNouvelle)Portagegnralduprojet:Sorbonnenouvelle

  • INTRODUCTION

    Le programme de recherche TRANSLIT vise explorer lespratiques des jeunes (1517 ans) et reprer des comptences infomdiatiques et numriques dans les cultures de linformation

    ReprerdessituationsetdispositifshybridesDcriredespratiques/stratgies/comptencesIdentifierdesusagesimbriqusDfinirleprimtredelatranslittratie enmergenceAccompagnersonvolutionMthodologie:uneenqutemassive;desobservationsdeterrain:formel/informel;desportraits

  • INTRODUCTION

    Dfinition de travail (2007): translittratie = Lhabilet lire, crire et interagir par le biais dunevarit de plateformes, doutils et de moyens de communication, de liconographie loralit enpassant par lcriture manuscrite, ldition, la tl, la radio et le cinma, jusquaux rseaux

    sociaux THOMAS, Sue; JOSEPH, Chris; LACETTI, Jess; MASON, Bruce; MILLLS, Simon ; PERRIL, Simon etPULLINGER, Kate (2007). Transliteracy: Crossing divides. First Monday, 12( 3)

    Littratie : tre capable de chercher, valuer, tester,valider, modifier linformation avec tous les outils disposition(de lcrit limage, du livre au wiki) Trans : transfrabilit de diverses pratiques et habiletsdans des contextes informationnels diffrencis, scolaires et nonscolairesAu croisement de 3 ducations : mdias, information etinformatiqueVers des cultures de linformation

  • I. les pratiques des jeuneset les mdiations numriques

  • luniversinformationneletmdiatiquedesjeunes

    Elisabeth Schneider, ESPE-Caen

  • Leurs traces

    clectiques (volontaires, involontaires, hrites) sur toutes sortes de supports et plateformes interconnectes(commentaires, annotations, copies, curation, ) lies leurs gots (culture jeune)

  • Continuum de pratiques en ligne et hors ligne

    Compte dune jeune fille sur Babelio (rseau social semblable bilbiothque ): Elle partage ses commentaires sur livres avec 305 amis (E. Schneider)

  • Continuum des pratiques

    Forum sur blog de Skyblog avec deux jeunes garons changeant sur des romans achets sur Amazon et doccasion. Lun dentre eux crit de la fan-fiction.

  • Les mdiations professionnelles et commerciales

    Mdiations professionnelles : diteurs classiquesMAIS AUSSIPure players (Amazon, Apple)Agrgateurs de contenus (Pinterest)Leurs rseaux de pairs/amateurs (Babelio)

    appel direct avec services lis tracabilit (jeux, quizz)

    dplacement de la confiance et des mdiateurs : bilbiothcaires, libraires, animateurs

  • Les espaces de mdiation et de socialisation

    Les usages des espaces: centre de documentationbibliothquemdiathque Ressources et magasins en ligne

    les jeunes redfinissent leurs relations aux espaces et aux traces dans les espaces publics, il peuvent crer des espaces privs ou dapprentissage selon les dispositifs ils jouent avec les espaces institutionnels pour construire leur environnement familier, en gnral plusieurs (E. Schneider)

  • Conclusions

    Hybridationdesusagesenligne/horsligne

    Constructiond'unequasitranslittratie traverslesmdiationsnumriques

    Processusdesocialisationetd'individuationens'appuyant surl'ensembledesdispositifsetdesespaces

    Identit:risquesdunearchitecturedesigne etcontraignante(plateformesetservicescommerciaux)greravecprincipedetraabilit(logiquedindexationetpropagation)etdevieprive

  • II. des usages aux comptences: vers la translittratie

  • il se confirme lexistence dune translittratie en mergence dans la mesure o les jeunes rigent le numrique comme cadre de rfrence tandis que les enseignants lutilisent dans le discours daccompagnement.

    lorganisation des activits est en hybridation (enligne/hors ligne, papier/numrique) et dpend des situations.

    le sentiment dexpertise est trs prsent et se produit de manire rpartie , selon les tches, entre apprenants.

    les outils numriques utiliss varient normment, et diffrent selon lusage formel et non formel (en liaison partielle aux contraintes de linstitution).

    En milieu scolaire

  • En milieu scolaire

    les observations en contexte de projet montrent que les comptences se transforment largement dans le cadre du groupe.

    la distribution des comptences et de la connaissance dans le cadre du groupe sobserve autour de trois axes : la collecte de linformation, lcriture et la synthse, la communication.

    Les modalits de travail observes montrent que la fracture la plus large est celle qui spare la culture scolaire des pratiques culturelles individuelles, particulirement dans les modes de reprsentation et de lgitimation de linformation.

  • TITRE

    PIL,

    Pl

    e In

    nova

    nt L

    yce

    nA

    telie

    r Pro

    jet P

    erso

    nnel

    Espaces poreux- Zones de lecture- Agora- Atelier- Zone de jeu- Caf Kiosque

    Mobilit entre cole et extrieur

    Articulation in situ entre savoirs et savoir faire (A. Turet; I.Velez, P. Boutin)

  • En milieu hors scolaire ou informel

    les tensions existent en matire de crativit, entre le faire en crant et le faire en imitant qui refltent, mme dans les terrains informels, un difficile lcher prise des modles mimtiques et transmissifs plus traditionnels

    les distinctions se manifestent entre les comptences opratoires et les comptences d'ditorialisation, celles envisageables en ligne tant sous-utilises mais trs prgnantes (injonction).

    Pas dvidence de transfrabilit des pratiques de loisir (informel) aux pratiques scolaires (formel)

  • Dune logique dquipement une logique des usages et des expriences

    Dune logique de systmes une logique de lusager

    Dune logique de transmission une logique de sociabilit

    les professionnels doivent se centrer sur les pratiques hybrides et les comptences distribues

    Atelier LOREM

  • Jeu (rsolution de problmes) Simulation (modlisation dynamique) Agrgation de contenus (alternatives, dcouverte de soi) Echantillonnage (remix) Multi-taches (interactions avec outils) Pooling (intelligence distribue) Navigation transmedia (contrle du savoir) Rseautage (collaboration) Coordination pair--pair (ngociation entre communauts)

    (adapt de Jenkins 2009)

    Le rpertoire de e-stratgies (et les comptences affrentes)

  • Culture

    CrativitCritique

    Pouvoir dagir

    Valeurs/droits

    Da

    ns

    lc

    ole

    Ho

    rs

    l

    co

    le

    comptences pr numriques : les 3 C

    Usages Pdagogiques

    comptences

    connaissance

    Education aux Mdias

    Usages sociaux

  • InfoMdias

    InfoDataInfoDocument

    Identit+pouvoir dagir

    Valeurs/droits

    Da

    ns

    lc

    ole

    ho

    rs

    l

    co

    le

    translittraties:les 3 cultures de linformation

    Usages pdagogiques

    comptences

    connaissance

    translittratie

    Usages Sociaux

  • Translittratie :redfinition2015 Convergenceentrecommentaireetcontenu Convergenceentreducationauxmdiaset

    linformationetlittratie numrique Convergenceentrecomptencesdistribues:

    Opratoires(code,computation,design)Editoriales(criture,lecture,publication)Organisationnelles(recherche,navigation)

    +prsenceetsavoirdevenir+rpertoiredeestratgies

    Conclusions

  • III. savoir-devenir : de lidentit la prsence

  • De lidentit la prsence

    Pour matriser les risques poss par lidentit en ligne et le principe de traabilit:

    -enjeux de confiance : profilage et marchandisation contrebnfices de socialisation

    -enjeux de scurit et diversit -enjeux de mmoire et de mmorialisation

    littratie et gouvernance des traces et des big datamatrise de la prsence en ligne

  • De lidentit la prsence

    Traces volontaires Traces

    involontaires

    Traces hrites

    Identit numrique

  • De lidentit la prsence

    prsence numrique

    Prsencecognitive

    Prsence sociale

    Prsence designe

    Prsence sociale: capacit relations interpersonnelles via interactionPrsence cognitive: