Justesse et actualité de la théorie de Kurt Lewin sur le ...· Publisher(s) Revue des sciences de

download Justesse et actualité de la théorie de Kurt Lewin sur le ...· Publisher(s) Revue des sciences de

of 21

  • date post

    13-Oct-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Justesse et actualité de la théorie de Kurt Lewin sur le ...· Publisher(s) Revue des sciences de

  • Document generated on 10/12/2018 5:13 p.m.

    Revue des sciences de lducation

    Justesse et actualit de la thorie de Kurt Lewin sur ledveloppement de ladolescence

    Ren Bdard

    Volume 7, Number 1, hiver 1981

    URI: id.erudit.org/iderudit/900320arDOI: 10.7202/900320ar

    See table of contents

    Publisher(s)

    Revue des sciences de lducation

    Explore this journal

    Cite this article

    Bdard, R. (1981). Justesse et actualit de la thorie de KurtLewin sur le dveloppement de ladolescence. Revue dessciences de lducation, 7(1), 115134. doi:10.7202/900320ar

    Article abstract

    Forty years ago, Kurt Lewin, applying the accepted theory inthis field, proposed a new manner of looking at adolescentdevelopment in order to better understand the typicalproblems of this period. Lewin used the concept of marginalityto perceive more clearly the difficult situation of those in thistransition period and the psychological characteristics whicharise during this stage in life. However, Lewin did notdemonstrate empirically that adolescents respond positively totheir own perception of their situation. This study attempts toverify empirically the accuracy and topicality of Lewin's theoryof adolescence by taking into account the variables of theadolescents' sex and age.

    This document is protected by copyright law. Use of the services of rudit (includingreproduction) is subject to its terms and conditions, which can be viewed online.[https://apropos.erudit.org/en/users/policy-on-use/]

    This article is disseminated and preserved by rudit.

    rudit is a non-profit inter-university consortium of the Universit de Montral,Universit Laval, and the Universit du Qubec Montral. Its mission is to promoteand disseminate research. www.erudit.org

    Tous droits rservs Revue des sciences del'ducation, 1981

    https://id.erudit.org/iderudit/900320arhttp://dx.doi.org/10.7202/900320arhttps://www.erudit.org/en/journals/rse/1981-v7-n1-rse3479/https://www.erudit.org/en/journals/rse/https://apropos.erudit.org/en/users/policy-on-use/
  • Revue des sciences de l'ducation, vol. VII, no 1, hiver 1981

    Justesse et actualit de la thorie de Kurt Lewin sur le dveloppement de l'adolescence Ren Bdard*

    Rsum 11 y a dj quarante ans, Kurt Lewin, par le biais de la thorie du champ, proposait une faon nouvelle de concevoir le dveloppement de l'adolescence en vue de mieux comprendre les difficults typiques de cette priode. Lewin fait galement appel au concept de marginalit pour mieux saisir la situation malaise de ceux qui vivent cette priode de transition et les caractristiques psychologiques qui surgissent pendant cette tape de l'existence. Cependant, Lewin n'a pas montr de faon empirique que les jeunes rpondaient effectivement la vision qu'il entretenait leur endroit. La prsente tude tente de vrifier de faon exprimentale la justesse et l'actualit de la thorie de Lewin sur l'adolescence, en tenant compte des variables du sexe et de l'ge des adolescents et des adolescentes.

    Abstract Forty years ago, Kurt Lewin, applying the accepted theory in this field, proposed a new manner of looking at adolescent development in order to better understand the typical problems of this period. Lewin used the concept of marginality to perceive more clearly the difficult situation of those in this transition period and the psychological characteristics which arise during this stage in life. However, Lewin did not demonstrate empirically that adolescents respond positively to their own perception of their situation. This study attempts to verify empirically the accuracy and topicality of Lewin's theory of adolescence by taking into account the variables of the adolescents' sex and age.

    Resumen Hace cuarenta anos, Kurt Lewin, por la via de la teoria de campo, proponia una nueva manera de concebir el desarrollo de la adolescencia a fin de comprender mejor las dificultades tipicas de este periodo. Lewin utiliza igualmente el concepto de marginalidad para comprender mejor la situation de malestar de aquellos que viven este periodo de transicin y las caracteristicas psicolgicas que surgen durante esta etapa de la existencia. Sin embargo, Lewin no ha demostrado de manera empirica que los jvenes responden efectivamente a la vision que l tenia de ellos. El prsente estudio intenta verificar de manera experimental la exactitud y la actualidad de la teoria de Lewin sobre la adolescencia, tomando en cuenta las variables sexo y edad.

    Zusammenfassung Vor vierzig (40) Jahren bereits hat Kurt Lewin, sich der Feld-Theorie bedienend, eine neue Verstandnisweise der Jugendentwicklung vorgeschlagen, die erlaubte,dieftir diese Altersstufe typischen Schwierigkeiten besser zu begreifen. Lewin beruft sich auch auf das Marginalitatsprinzip, um die schwierige Lage derer, die diese Ubergangsphase durchleben, sowie die psychologischen Besonderheiten, die darin auftreten, besser zu erfassen. Lewin hat indessen nicht auf empirische Weise gezeigt, dass die Jugendlichen tatsachlich dem Bild entsprechen, das er sich von ihnen machte. Die vorliegende Studie versucht, mit Erfahrungsmethoden die Richtigkeit und Gultigkeit der Lewinschen Jugendtheorie zu uberprufen, und dabei den Variablen des Geschlechts und des Alters der Jugendlichen Rechnung zu tragen.

    * Bdard, Ren : professeur, Universit d'Ottawa

  • 116 REVUE DES SCIENCES DE L'DUCATION

    Introduction

    Depuis plusieurs annes, le phnomne de l'adolescence a donn lieu beaucoup d'crits, de nombreuses thories, d'innombrables approches et points de vue. Les psychologues, sociologues, thoriciens du dveloppement se sont en effet lancs la recherche d'explications des vnements de cette priode de l'existence qui, universellement, est marque par de grands changements physiques, psychologiques, motifs, intellectuels. On devinait que quelque chose de spcial se passait avec la venue de la pubert et on a voulu articuler et dtailler les expriences qui accompagnaient le dclanchement pubertaire et ses consquences. Toutes sortes de thories ont alors vu le jour dont les plus reprsentatives s'apparentent surtout au domaine de la psychanalyse, avec Freud S. (1950, 1962), Freud A. (1973), Erikson (1965, 1972, 1974, 1980) ; de la biologie, avecGesell (1973) ; de l'anthropologie, avec Mead M. (1950, 1953), Benedict R. (1938, 1950) ; de la sociologie, avec Davis A. (1944) ; de la psychologie sociale, avec Havighurst (1951) et de la psychologie, avec Spranger E. (1955).

    Bien que chacune de ces thories croyait avoir cern la ralit de l'adolescence, il n'en demeure pas moins que les explications qui mergeaient ne tenaient souvent compte que d'un ou de quelques aspects de cette personne en pleine mutation.

    Cet ventail de prsentations a mme conduit Ren Zazzo ( 1963) dire qu'il ne savait plus du tout ce qu'tait l'adolescence ; que l'unit de l'adolescence est pulvrise en une multitude de faits plus ou moins contradictoires (p. 69).

    Et pourtant, mme si la diversit des analyses de l'adolescence est complexe, il ne faudrait pas, selon Georges Lapassade ( 1963), renoncer un effort pour leur donner un sens, pour les organiser dans un ensemble (p. 17 ). Car, et il est ici important de souligner que c'est prcisment l l'objet de la remarque de Zazzo, la structure d'ensemble est absente ; le manque d'unit dans le dluge d'informations provoque la perplexit ; les perspectives intgratives de la personnalit adolescente sont sacrifies aux dpens de

    % l'exclusivit de .certaines donnes, tantt trop thoriques, tantt trop statistiques.

    Il est cependant un thoricien dont la prsentation d'un ensemble d'lments explicatifs de cette priode, devrait faciliter une approche plus exhaustive de cette priode parfois conflictuelle de l'existence. Il s'agit de Kurt Lewin et de sa thorie sur le dveloppement de l'adolescence (1939). Malheureusement, cette thorie est demeure fort peu connue et trs peu explore (Conger, 1973 ; Muuss, 1975) et cela en dpit du fait qu'elle soit relativement bien intgre et qu'elle ait contribu, par le biais de la thorie du champ, une meilleure saisie et une plus grande comprhension du phnomne de l'adolescence.

    Lorsque Lewin aborde l'tude de l'adolescence (1939), il le fait en ces termes :

    The period of adolescence can be said to be a period of transition (p. 873).

    Lewin n'est pas le seul parler de la sorte propos de l'adolescence ; d'autres thoriciens ont aussi soulign cette ralit. De plus, Lewin prsente un profil de la personnalit adolescente partir des caractristiques qu'il voit merger au moment de l'adolescence.

  • REVUE DES SCIENCES DE L'DUCATION 117

    Ces caractristiques sont la rsultante des divers changements qui ne manquent pas de faire leur apparition suite aux ncessaires bouleversements de la pubert. La prsentation de ces caractristiques qu'elles soient physiques, psychologiques, intellectuelles, motionnelles, etc., n'est pas non plus exclusive Lewin. Il s'agit d'explorer quelque peu la littrature sur l'adolescence pour constater que l'on a abondamment trait de ces dimensions du corps, de l'articulation de la pense formelle, de l'instabilit, de l'ambivalence des sentiments.

    Quoi qu'il en soit, il n'en demeure pas moins que Lewin projette un regard nouveau sur la question de l'adolescence. Deux lments contribuent cette nouveaut. D'abord, par le biais de la thorie du champ, Lewin conoit le dveloppement de l'adolescence dans la perspective d'une intgration de toutes les dimensions de sa personnalit. Cela tient l'orientation nettement gestaltiste de sa thorie. Muuss (1975) le montre d'ailleurs trs clairement lorsqu'il dit :

    Since person and environment are seen as a constellation of interrelated factors, this theory achieves harmony among the many aspects of development by combining biological, sociological, environmental and psychological f