Journée technique MOPA Autofinancement - Pack service retour d'expériences (23 mai 2013)

download Journée technique MOPA Autofinancement - Pack service retour d'expériences (23 mai 2013)

of 21

  • date post

    21-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.812
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Journée technique MOPA Autofinancement - Pack service retour d'expériences (23 mai 2013)

  • 1. Pack service retourdexpriencesmopaAGEN, le 23 mai 2013

2. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc Boulin5 retours dexprienceMdoc Ocan(33)Sauternes et Graves (33)Cur du Bassin (33)Notre Dame de Monts (85)Coeur Mdoc (33) 3. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinConsquence commune :augmentation du chiffredaffaires PrestatairesSeul, Notre Dame de Monts reste stable, mais parce que larpartition des cotisations chang. 4. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinMdoc OcanDtails sur lvolution du chiffre daffaires"Travail prcis chaque anne pour optimisation chiffres daffaires par cibles(19).Baisse entre 2011 et 2012 car perte de volume notamment sur les meublsEn 2013, priorit redonne au volume (meubls, commerces, restaurants)." 5. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinMdoc OcanLes trois choses que jamliorerais dans le dispositif"- Calcul plus fin du cot de revient/prix de vente- Inclure des prestations hors mdoc Ocan (cf. travail sur lamontisation de laccueil)- Mise en place de prestations de mise en march (ventes en ligne,commercialisation...)" 6. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinMdoc OcanLes trois conseils que je donnerais des collgues quiveulent se lancer"- Prparer les arguments justifiant la mise en place dune stratgiecommerciale partenariale- Sorganiser en interne pour honorer les prestations vendues:adquation parfaite entre promesse client et service dlivr- Faire preuve dadaptation dune anne sur lautre pour faire voluerles packs notamment sur des nouveauts" " 7. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinSauternes et GravesDtails sur lvolution du chiffre daffaires"+20% entre 2011 et 2012.Le chiffre daffaire a augment par deux leviers :1/ le choix de certains de nos partenaires ""historiques"" de setourner vers une gamme de services plus importante et pluscouteuse2/ le recrutement de nouveaux partenaires grace lattractivitnouvelle lie limage ""prestation de services"", qui tranche aveclimage ancienne de ladhsion ""parce quil le faut""." 8. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois choses que jamliorerais dans le dispositif"En cours de ralisation :- la ralisation dun guide de service plus ""vendeur"", mettantencore plus en valeur la longue liste de nos contributions- des solutions packs plus affines pour mieux sadapter nos ciblespartenaires (selon secteur dactivit, poids conomique,dynamisme... en lien avec lanalyse ""metteurs en scne"")- une solution ""fidlisante"" (tarifs promo, espace visibilitaccentue...) pour verrouiller mon rseau et faciliter lefonctionnement moyen terme."Sauternes et Graves 9. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois conseils que je donnerais des collgues quiveulent se lancer"1/ connaissance de son rseau : travail de terrain2/ accompagnement des / du collaborateurs qui sera en charge de ladmarche ""rseau partenaires"", puisque le message volue : onvient vendre des services, on se pose en rel prestataire de service(besoin que le message soit bien partag)3/ partir de solutions simple (2,3 produits) avant denvisager dessolutions plus dtailles : le prestataires a aussi besoin decomprendre lvolution de notre dmarche"Sauternes et Graves 10. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinCur de BassinDtails sur lvolution du chiffre daffairesla mise en place des packs en 2012 a gnr 8% daugmentation surle CA 2012 et + 20% sur le CA 2013 11. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois choses que jamliorerais dans le dispositif"- avoir un guide du partenaire commun aux diffrentes catgoriesde socio-pro plutt orient sur ce que fait lOT + des offres departenariats adaptes chque catgorie.- proposer laccompagnement e-tourisme en service la carte"Cur de Bassin 12. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois conseils que je donnerais des collgues quiveulent se lancer"- bien dfinir les services actuels valoriser- imaginer les services + co-construire avec les acteurs pourrpondre leurs besoins"Cur de Bassin 13. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinNotre Dame de MontsDtails sur lvolution du chiffre daffairesChiffre rest stable car nouvelle rpartition des partenaires. Parcontre, nous avons augment de 20% le nb de partenaires (ouvertureaux commerants, artisans et associations). Geste trs apprci. 14. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois choses que jamliorerais dans le dispositif"Le lancement du guide. Nous avons organis une soire deprsentation (avec pot convivial) mais seuls 30% des prestatairestaient prsents. Il aurait fallu prendre le temps de les contacter unpar un et daller leur prsenter la fiche correspondant a leurtypologie.Enqute a raliser dans les prochaines semaines afinde connaitre leurs retours et nouvelles attentes dans le but demettre a jour le guide pour sept "Notre Dame de Monts 15. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois conseils que je donnerais des collgues quiveulent se lancerNombreuses runions de concertation et gros travail en CA.Implication des membres de lquipe car aprs, ce sont eux les VRP,gros travail de suivi ensuite selon les 3 niveaux et les 7 typologies deprestataires, attention a ne pas se mlanger les pinceaux!Notre Dame de Monts 16. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinNotre Dame de Monts 17. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinCur MdocDtails sur lvolution du chiffre daffairesEn 2012 le chiffre daffaires a augment par rapport aux adhsions des annesprcdentes du fait dun tarif plus lev, cependant cette nouvelle formule a eu dumal rencontrer son public : dune part parce que le changement de fonctionnementcest fait trop rapidement, donc les adhrents ne sont pas habitus et ne voient pasencore ce que cela leur apporte.Il y a certains services quils narrivent pas encore utiliser comme le site profesionnelpar exemple. Dautre part, les adhrents de mon territoire ne sont pas vritablementdes professionnels du tourisme pour la plupart, ils nont pas la "culture du tourisme",ils sont rests encore au niveau du Syndicat dInitiative o lon payait 20 lannejuste pour dposer sa brochure. Tout cela fait que finalement on a perdu desadhrents et on a d revoir nos packs de services ainsi que les tarifs la baisse, doncpour lanne 2013 se dessine dj une baisse dans le chiffre daffaires. 18. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois choses que jamliorerais dans le dispositif"- Mieux communiquer sur certains services et leur utilisation.Autrement dit, mieux ""former"" en quelque sorte les adhrents utiliser les services proposs.- Faire des formules adaptes aux besoins de chaque grandecatgorie de partenaires privs.-tre plus vigilante sur lorganisation en interne de la gestion de cesdiffrents services."Cur Mdoc 19. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois conseils que je donnerais des collgues quiveulent se lancer"- Prendre le temps de communiquer auprs des adhrents surlvolution venir quitte les rencontrer individuellement pour bienleur prsenter les changements au sein de lOffice de Tourisme etpourquoi.- Prendre le temps de bien tester tous les services proposs etmettre en place seulement ceux dont on est sr de bien les grer, etsurtout davoir le temps de bien les grer (bien sr, certaines foiscest lexprience qui fait quon se rend compte de certaines choses).Quitte ne pas forcment tout mettre ds le premier guide.Cur Mdoc 20. Loffice de tourisme et son autofinancement. Jeudi 23 mai - Jean-Luc BoulinLes trois conseils que je donnerais des collgues quiveulent se lancer- Adapter le tarif en fonction du type de partenaires privs (et peut-tre du coup le nombre de services proposs pour tre cohrentavec les tarifs): un territoire o la ""culture du tourisme"" existe, ilsera moins difficile de prsenter des services payants, mme si lestarifs sont levs. Par contre un territoire o les partenaires privs nesont pas vraiment des professionnels du tourisme, il faudra trevigilant concernant les tarifs que lon veut proposer."Cur Mdoc 21. Merci de votre attentionJean-Luc BoulinAgen, le 23 mai 2013