Jo marchand

download Jo marchand

of 35

  • date post

    30-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    130
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Jo marchand

  • 1. J.-Omer Marchand un gant de larchitecture au Qubec

2. Introduction La Bibliothque damnagement de lUniversit de Montral prsente une collection dimages sur luvre de larchitecte montralais J.-Omer Marchand (1872-1936), premier Canadien diplm de la prestigieuse cole des Beaux-Arts de Paris. Lexposition prsente pour commencer six uvres de style Beaux-Arts choisies parmi des btiments de type religieux, civil, scolaire et domestique. Le but vis est dillustrer travers les uvres de J.-Omer Marchand quelques qualits propres au style Beaux- Arts. Lexposition se poursuit avec trois uvres plus tardives, reprsentatives dun style unique, qualifi dclectique, et qui tend vers lArt dco. Les uvres slectionnes sont utilises ici pour cerner quelques caractristiques du style Art dco. Lexposition se termine par la liste complte des trente-deux uvres disponibles dans notre collection dimages. Des liens vers Calypso vous permettent de les dcouvrir une une. 2 3. Origine et contenu de la collection La collection dimages sur luvre architecturale de J.-Omer Marchand est tire principalement du fonds de la Succession Pierre-Richard Bisson. Elle compte plus de 700 clichs pris de 1977 1987 alors que le professeur Bisson prparait une thse de doctorat lUniversit de Paris I (Panthon- Sorbonne) sur Larchitecture institutionnelle au Qubec entre 1900 et 1935 . Le tout constitue un matriel dtude exceptionnel auquel sajoutent 67 dossiers darchitecture enrichis des notes manuscrites du professeur Bisson. 3 4. Larchitecture de J.-Omer Marchand Tous saccordent pour dire que J.-Omer Marchand a contribu de faon unique et prodigieuse larchitecture montralaise. Pour rsumer son cheminement de carrire, voici quelques points essentiels retenir : Il tudie larchitecture lcole des Beaux-Arts de Paris de 1893 1902. Il revient Montral en 1902 et connat une florissante carrire darchitecte jusquen 1934 . Il transforme le paysage architectural montralais en construisant les premiers difices de style Beaux-Arts. Il introduit des mthodes modernes de construction en concevant des btiments structure de bton ou dacier. Il introduit de nouveaux matriaux de construction comme la brique Kittaning de couleur jaune pour crer des parements clairs. partir de 1925, il dveloppe un style qualifi dclectique qui se rapproche de lArt dco. 4 5. Une parfaite matrise du style Beaux-Arts J.-Omer Marchand est connu comme linitiateur du style Beaux-Arts au Canada. Voici quelques grands principes auxquels ce style obit : Conception monumentale et grandiose Composition symtrique du plan et de la faade principale Utilisation des techniques modernes de construction structure de bton ou dacier Utilisation de nouveaux matriaux de construction pour crer des parements clairs Intgration dlments dcoratifs en pierre emprunts larchitecture classique tels que : - Grandes arches - Frontons monumentaux - Colonnes ou pilastres parfois jumels - Chapiteaux cornes orns de glands ou de guirlandes - Cartouches, consoles, cls de vote, bandeaux, bas-reliefs, etc. Mise en place de balconnets en fer forg supports par des consoles dification dun toit plat ceintur dune corniche surmonte dun parapet ou dune balustrade 5 6. Des difices religieux de style Beaux-Arts Au dbut de sa carrire, J.-Omer Marchand reoit deux commandes majeures quil excute en collaboration avec son associ Samuel Stevens Haskell. Lune provient dune communaut religieuse, les Surs de la Congrgation de Notre-Dame, qui lui confient la construction de leur sixime maison mre. Lautre mane des autorits ecclsiastiques du diocse de Montral qui lui demandent de reconstruire lglise Sainte-Cungonde. Prs de vingt ans plus tard, les Surs de la Congrgation de Notre-Dame continuent davoir recours ses services. leur demande, il construit lInstitut pdagogique de Montral en collaboration avec Louis-Auguste Amos. Examinons brivement chacun de ces trois difices religieux pour dcouvrir ce qui les rend conformes au style Beaux-Arts. 6 7. Maison mre des Surs de la Congrgation de Notre-Dame (6e), 3040, rue Sherbrooke Ouest, Montral, Architectes : J.-Omer Marchand et Samuel Stevens Haskell Dates de construction : 1904-1908 Qualits propres au style Beaux-Arts Monumentalit - Ldifice est gigantesque : 578,5 pi dans sa partie la plus longue 344,6 pi dans sa partie la plus profonde Il occupe tout le quadrilatre situ entre la rue Sherbrooke au nord, la rue Atwater lest, le boulevard De Maisonneuve au sud et lavenue Wood louest Lintrieur compte de 600 800 pices Symtrie - Le plan adopte la forme dun H - La faade compose de quatre avant-corps se dveloppe de faon symtrique de part et dautre dun portail monumental central Modernit - Ldifice structure de bton arm est connu comme lun des premiers du genre construits au Canada - Le parement clair est constitu de brique Kittaning de couleur jaune importe des tats-Unis Magnificence - Le vaste vestibule dentre est desservi par un escalier monumental aux rampes massives en bois tourn Photographies attribues Luc Saint-Martin, commandes par Pierre-Richard Bisson, 1977 Vue du vestibule de lentre principale partir du bas de lescalier monumental Vue de la faade ouest de laile longeant la rue Sherbrooke 7 8. glise Sainte-Cungonde (2e), 2461, rue Saint-Jacques Ouest, Montral, Architectes : J.-Omer Marchand et Samuel Stevens Haskell Dates de construction : 1905-1906 Qualits propres au style Beaux-Arts Monumentalit - Ldifice est gigantesque : 92 pi de faade principale sur la rue Saint-Jacques 172 pi de faade latrale sur la rue Vinet La nef peut accueillir 1 700 personnes Symtrie - La faade se dveloppe de faon symtrique autour dun portail central trois portes - La faade est couronne de deux clochers identiques coiffs de toits en pavillon recouverts de cuivre Modernit - Le plan basilical abside cintre rompt avec le plan traditionnel en croix latine des glises qubcoises - Le toit mansard structure dacier couvre la nef dune seule porte Dcor emprunt larchitecture classique - Le portail monumental est surmont dun immense fronton ( base interrompue ) support par des pilastres jumels orns de chapiteaux cornes - Les faades latrales de la nef et le chevet arrondi sont percs de hautes fentres formant de grandes arches en plein-cintre Vue de la faade principale Vue du chevet arrondi et de la faade latrale est 8 9. Institut pdagogique de Montral, 4873, avenue Westmount, Westmount, Architectes : J.-Omer Marchand et Louis-Auguste Amos Dates de construction : 1923-1926 Qualits propres au style Beaux-Arts Monumentalit - Ldifice est gigantesque : 575 pi de faade principale sur lavenue Westmount Symtrie - Le plan symtrique adopte lorigine la forme dun U - La faade se dveloppe de faon symtrique de part et dautre dun portique monumental central Modernit - Le parement clair est constitu de brique Kittaning de couleur jaune importe des tats-Unis Dcor emprunt larchitecture classique - Le portique monumental central est surmont dun fronton ( jour ) support par quatre immenses colonnes toscanes canneles - Les portiques situs aux extrmits du corps de btiment central sont surmonts de frontons cintrs Magnificence - Le vaste hall dentre prend la forme dune rotonde ouverte ltage Photographies attribues Luc Saint-Martin, commandes par Pierre-Richard Bisson, 1977 Grand hall dentre en forme de rotonde surmonte dun balcon Vue de la faade principale du corps central 9 10. Une prison de style Beaux-Arts La renomme de J.-Omer Marchand grandit rapidement et rejoint toutes les lites de la socit dalors. Il obtient dimportantes commandes ddifices publics dont la plus prestigieuse est celle de la prison de Bordeaux. Le plan est dress en 1905-1906 et ldifice est construit de 1907 1912 en collaboration avec Raoul Adolphe Brassard. Il introduit dans larchitecture pnitentiaire montralaise une prison de style Beaux-Arts qui se conforme au modle pennsylvanien . Les prisonniers sont logs dans des cellules individuelles construites face face le long dun corridor central. Cette disposition permet de les faire travailler tout en les tenant isols les uns des autres. Regardons attentivement le btiment principal, le plus imposant de tout lensemble architectural. 10 11. Prison de Bordeaux, 800, boulevard Gouin Ouest, Montral, Architectes : J.-Omer Marchand et Raoul Adolphe Brassard Dates de construction : 1907-1912 Qualits propres au style Beaux-Arts Monumentalit - Ldifice est imposant : Rotonde centrale : 122 pi de diamtre Dme coiff dun lanternon culminant 154 pi de hauteur Aile F logeant les services administratifs : 120 pi de longueur, 42 pieds de largeur, 63 pi de hauteur Ailes A E logeant les cellules : 232 pieds de longueur, 48 pieds de largeur, 63 pieds de hauteur Symtrie - Le plan symtrique adopte la forme dune toile six branches Modernit - La structure du btiment est en acier - Le parement clair est constitu de brique de couleur jaune Dcor emprunt larchitecture classique - Le dme central est perc de douze fentres arc en plein-cintre - Lextrmit des ailes A F est perce de hautes fentres formant de grandes arches en plein-cintre Photographies attribues J.-P. Garipy, commandes par Pierre-Richard Bisson, 1978 11 Vue de la rotonde centrale do rayonnent les ailes des cellules Vue de lentre centrale 12. Des coles de style Beaux-Arts Tout au long de sa carrire, J.-Omer Marchand obtient plusieurs commandes de la Commission des coles catholiques de Montral (CECM). Il introduit le style Beaux-Arts dans larchitecture scolaire montralaise en remplacement du style no-Tudor anglais. Les coles conues par J.-Omer Marchand sont pour la plupart rectangulaires, hautes de trois tages et pares de brique jaune vernisse. En 1909-1910, il construit lAcadmie Marchand en collaboration avec son associ Samuel Stevens Haskell. En 1922-1923, il construit lcole des Beaux-Arts de Montral en collaboration avec Ernest Cormier. Dtaillons sommairement chacune de ces coles pour voir ce qui les rattache au