Je jardine mon village, qu'est ce que c'est ... Depuis 2014, آ« Je jardine mon village آ»...

download Je jardine mon village, qu'est ce que c'est ... Depuis 2014, آ« Je jardine mon village آ» embellit Valmondois

of 5

  • date post

    04-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Je jardine mon village, qu'est ce que c'est ... Depuis 2014, آ« Je jardine mon village آ»...

  • Beaucoup de communes du Val d’Oise participent à ce projet conçu par le CAUE1 dont la mise en place se fait au niveau d'une commune qui fournit le terreau, le compost, les plantes. Les participants s'engagent en échange à entretenir leurs massifs sur l'espace publique (ex: talus ou trottoirs).

    1. Centre d'architecture d'urbanisme de l'environnement

    Je jardine mon village, qu'est ce que c'est ?

    Quels sont les buts d'une telle initiative ?

    EMBELLIR notre espace commun à travers

    le fleurissement,

    Y CONTRIBUER collectivement

    CREER des liens entre les habitants et

    DÉVELOPPER de la convivialité

    FAVORISER les désirs de projets communs.

    Comment ça se passe à Valmondois ? Avez-vous déjà remarqué les massifs aux abords de l'église ou le très beau rosier qui escalade le fronton de la mairie? Peut-être que les petites étiquettes avec le logo indiquant nos plantations vous sont familières? Depuis 2014, « Je jardine mon village » embellit Valmondois qui a choisi le ROSIER comme emblème. Cette fleur se prête à notre commune où il n'est pas toujours facile de trouver l'emplacement où faire un massif et peut se contenter d'un trou creusé dans le trottoir.

  • Vous pouvez aller en mairie ou bien contacter directement

    Gwenaëlle Uguen - 06 31 16 43 85

    Les participants sont d'abord conviés à UNE RÉUNION où dans un premier temps, nous nous rendons, avec une paysagiste du CAUE devant chez eux pour voir en conditions réelles, L'EXPOSITION, LE SOL, LA CONFIGURATION DES LIEUX ainsi que les DÉSIRS DE CHACUN. Puis, nous retournons en mairie pour CONSTITUER les massifs, le choix des plantes. Peu avant les plantations, chaque participant viendra récupérer ses plantes afin que tout soit sur place le jour J. Enfin, le jour des plantations, chacun vient avec sa bêche et sa tenue de « combat » et les plantations se font TOUS ENSEMBLE.

    OUI. Soit les plantations se font chez l'habitant avec pour objectif que les fleurs retombent sur l'espace publique, soit il est possible éventuellement de faire un trou dans le trottoir et d'y installer une plante grimpante . Ou enfin, il est possible de participer aux différentes actions de l'opération et de jardiner chez les voisins.

    Comment ça se déroule concrètement ?

    Je n'ai pas de massif devant chez moi, puis-je participer à l'opération ?

    Je voudrais participer, comment dois-je m'y prendre ?

  • LE SAVIEZ-VOUS ?

    ZOOM SUR LA PLANTE DU MOIS

    Le parc du château de Valmondois a été dessiné et conçu par Jean-Charles Adolphe Alphand sous Napoléon dont le bicentenaire de la naissance a été fêté en 2017. JCA Alphand, est né le 26 octobre 1817 à Grenoble et après des études à l'école polytechnique en 1835 puis à l'école des ponts et chaussées, il travaillera quinze ans aux services des ports maritimes, des chemins de fer et des Landes à Bordeaux. Devenu conseiller municipal à Bordeaux puis conseiller régional de Gironde remarqué par Haussmann, il est alors appelé par Persigny à Paris en 1854 pour intégrer l'équipe qui doit conduire les travaux d'assainissement voulus par Napoléon III. De 1854 à 1869, à la tête des promenades et plantations, il engage des transformations des bois extra-muros de Paris. C'est à lui que nous devons le bois de Boulogne ainsi que celui de Vincennes, les parcs Montsouris et des buttes Chaumont. Ses travaux lui valurent une réputation internationale. Après la chute d'Haussmann puis du Second Empire, la République lui confie la direction des grands travaux afin de poursuivre les transformations haussmanniennes. En 1889, on lui confie également l'organisation de l'exposition universelle. A sa mort, en 1891, il entre à l‘Académie des Beaux- arts.

    Appelé aussi « buisson papier » cet arbuste fait partie de la famille des thymelaeceae. Il fût nommé ainsi en l'honneur de Mickaël Pakenham Edgeworth, botaniste né en Irlande et fonctionnaire de la fonction publique du Bengale alors en poste en Inde, ainsi que de sa demie sœur, l'écrivaine Maria Edgeworth. C'est un joli arbuste buissonnant à la silhouette harmonieuse, originaire de Chine, qui émet d'etranges boules de fleurs dorées ou oranges, au parfum capiteux évoquant à la fois le jasmin et le chevrefeuille. Il a en outre le bon goût de fleurir en plein cœur de l'hiver. Sol : humifère, frais et drainé, légèrement acide à neutre. Exposition : idéalement mi-ombre (ensoleillé le matin et abrité des vents). Rusticité : -13° Entretien : il ne nécessite aucune taille. Un apport de compost à l'automne. Déteste la transplantation. Aucun souci de maladie.

    LE PARC DU CHÂTEAU DE VALMONDOIS

    L'EDGEWORTHIA CHRYSANTHÉA

  • LE CONSEIL DU MOIS JJMV

    POUR VOTRE JARDIN: RAMASSER les feuilles mortes… et faire une dernière tonte de gazon BRASSER le compost avant l’installation de l’hiver, juste pour l’aérer ARRACHER et rentrer les bulbes et tubercules (dahlias, cannas, etc.) sensibles au gel. Ce qui d’ailleurs flétrit leurs feuilles devenant un peu noires FAIRE EN SORTE que le sol des massifs et bordures ne soient pas à nu, en les paillant avec les feuilles mortes TAILLER, COUPER, DÉSHERBER… RENTRER dans un abri sec, les potées qui craignent le gel FINIR DE PLANTER les bulbes de printemps ( tulipes, muscaris, jonquilles, narcisses, etc ; FAIRE LES PLANTATIONS de rosiers et celles d’arbre et d’arbustes, petits fruitiers comme les groseilliers, cassissiers et framboisiers ET POUR LES OISEAUX DES JARDINS: il est temps de nettoyer les nichoirs et de les installer !

    « Je Jardine Mon Village » vous offre quelques astuces pour préparer votre jardin pour le printemps prochain « A LA SAINTE CATHERINE, TOUT BOIS PREND RACINE » Il s’agit de la meilleure période pour faciliter l’enracinement de vos arbres, arbustes et rosiers avant les gelées hivernales. Vous obtiendrez ainsi une floraison plus belle et une meilleure reprise au printemps. Pour vos arbustes déjà en terre, une petite taille légère leur permettra de retrouver une jolie silhouette, mais à faire en dehors de toute gelée. Vos arbres fruitiers apprécieront que vous enleviez tous les fruits restés sur leurs branches mais également ceux qui jonchent à leurs pieds. Vous éviterez ainsi tout risque de maladie. POUR VOS PLANTES ET VOS FLEURS : Coupez court les tiges de vos fleurs fanées, divisez vos plantes vivaces et replantez-les aussitôt. Plantez vos bulbes de printemps (crocus, tulipes, jacinthes…) avant que la terre ne soit trop dure. POUR VOTRE POTAGER : Le sol va profiter de l’hiver pour respirer, ainsi vous pouvez arracher vos derniers plants de tomates, récolter vos derniers légumes d’automne et laisser en place les légumes racines. POUR VOTRE PELOUSE : Lorsque les arbres auront terminé de laisser tomber toute leurs feuilles, ramassez-les afin d’éviter toute maladie. Un dernier petit tour de tondeuse pour une coupe haute et puis rangez-la au garage jusqu’au printemps prochain !

    EN NOVEMBRE ET DECEMBRE

    POUR LE PRINTEMPS PROCHAIN

  • L’ AGENDA