Janvier 2011 Les Semaines de lintimité Parole Donnée N° 49, Jeudi 20 janvier.

download Janvier 2011 Les Semaines de lintimité Parole Donnée N° 49, Jeudi 20 janvier.

of 38

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    106
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Janvier 2011 Les Semaines de lintimité Parole Donnée N° 49, Jeudi 20 janvier.

  • Page 1
  • Janvier 2011 Les Semaines de lintimit Parole Donne N 49, Jeudi 20 janvier
  • Page 2
  • Discussion par tables
  • Page 3
  • Des atomes plus crochus Un rapport dabord distant et hostile est devenu de plus en plus proche voire excellent. Racontez comment et pourquoi ?
  • Page 4
  • A commenc travailler avec quelquun de distant. Dur de sentendre. Plus ils se sont parls, plus il sest avr que cette personne avait des problmes personnels. Il ne fallait pas prendre lhostilit de faon personnelle Relations conflictuelles avec les frres. Diffrents programmes avec des jeunes, la relation sest amliore. Jai ralis mes erreurs, jai crit des lettres. Aprs 2 ans dabsence, je suis revenu, on sentend mieux. Russite due une prise de conscience et dinitiative. Au collge, foot, on snerve, punition. La personne punie a demand pardon, dvelopp une amiti pas excellente mais normale. Pardon. Au collge, ct dune fille quil naimait pas. En fait, personne gentille et agrable. Prendre le temps de parler, aller au-del des apparences. Il faut communiquer. Au dbut de toute relation il y a des prjugs. En prenant le temps avec des personnes dans une quipe (pas le choix de faire autrement), a sarrange. Groupe damis, se moquaient dune fille. Plus tard, ils sont alls travailler, bonne relation. Partager des choses.
  • Page 5
  • Liens durables Quels sont vos liens damiti les plus durables? A quoi est-ce d ?
  • Page 6
  • Amiti de 6 ans (=ternit). Centre dintrts, fous rires. Benot = pas mal damis superficiels ou plus ou moins profonds. Quelques amis vritables ; amiti profonde et partage. Relation durable dun an. Beaucoup voyag, plutt calme et timide. Amis profonds avec des personnes quil connat depuis tout petit. On samuse, on est confidents. Personnes diffrentes de nous. Nous recherchons nos contraires Groupe damis, relations spciales avec chacun deux. On recherche des gens comme soi ou trs diffrents.
  • Page 7
  • Quest-ce qui est proche et quest-ce qui reste distant dans la relation avec vos parents ?
  • Page 8
  • Les parents nous comprennent au-del des mots. tre sur la mme longueur donde ne passe pas toujours par le langage. Lien de sang avec les parents. Les parents donnent normment pour aider, on a envie de redonner. Complicit et intimit avec parents et amis : quelle diffrence ? Quand mon pre me dit : je ne suis pas ton copain, tu ne me parles pas comme a , cela peut crer une certaine distance. Mais lautorit et le respect, la hirarchie entre parents et enfants, nempchent pas la complicit. Il ny a pas ncessairement un sentiment dautorit, mme quand le respect est l. Limportant est pour chaque enfant davoir parfois un rapport intime, seul seul, avec les parents, ou lun deux. Vivre les expriences que nos parents ont vcues. Complicit intellectuelle (professeur/lve) Distance : diffrence de gnration, manque dexprience. Famille nombreuse (8 enfants, les parents soccupent plus des petits) Beaucoup dpend de lducation.
  • Page 9
  • cole : on apprend en famille par lexprience. Une cole, cest un entranement, qui nest pas toujours facile. Cest un entranement de toute la vie. La famille est une cole avec des valeurs et un code thique. Le couple doit avoir une thique solide. La famille est un endroit o lon doit pouvoir donner de lamour aux autres, inconditionnellement. On apprend aussi la patience. Chacun grandit avec le temps. On apprend lhumilit. Se vider de soi Forte communication => intimit Passer du temps avec les autres. Dieu doit tre au centre
  • Page 10
  • Prsentation de Laurent Ladouce, directeur de Culture et paix
  • Page 11
  • Quest-ce qui rapproche ? Forces de liaison et dattraction Pourquoi se rapprocher ? Comment ? Donner et recevoir Lamour vrai Qui sont nos proches ? Les quatre grandes sphres du cur Amour et intimit sexuelle Sujet et objet
  • Page 12
  • l l Forces de liaison et dattraction
  • Page 13
  • Soif irrpressible Ltre humain ne peut se passer de liens intimes avec dautres. Ce dsir est plus fort que nous Ltre humain ne peut se passer de liens intimes avec dautres. Ce dsir est plus fort que nous Malentendus Lintimit correspond en partie une demande physique, instinctive et gocentrique (crave, drive). Mais la vraie recherche intimit est une offre spirituelle, rflchie, dsintresse, dapporter de lamour autrui. Lintimit correspond en partie une demande physique, instinctive et gocentrique (crave, drive). Mais la vraie recherche intimit est une offre spirituelle, rflchie, dsintresse, dapporter de lamour autrui.
  • Page 14
  • Plusieurs ingrdients importants pour construire la capacit dintimit : llaboration dune identit personnelle, la reconnaissance de la valeur personnelle dun individu, de la part de personnes significatives dans son entourage et lacquisition dune estime de soi solide. les agresseurs sexuels prouvent souvent des difficults au niveau des relations interpersonnelles. Ce sont des individus, majoritairement des hommes, qui discernent peine leur frontire individuelle. Ce quon pourrait communment nommer la frontire entre leur bulle personnelle , et celle des autres. Ces individus se retrouvent appauvris dans leurs relations avec les autres sans doute cause de leurs premires relations lenfance et ladolescence. Le trouble de lintimit n'est pas le seul facteur prdisposant lagir du dlinquant sexuel, il nen occupe pas moins une place de choix. http://blaf.ntic.qc.ca/fr/articles/asq_dallaire.shtml comment se construit la capacit dintimit, de lenfance lge adulte?
  • Page 15
  • Qui trop embrasse, mal treint Extraverti, introverti Mal laise en public/en priv. Personne touche tout , gnraliste, abstraite, thorique Trop spcialise, lie un milieu trop troit, entre nous Cherche sans cesse lattention, fuit sans cesse lattention. Claustrophobie, agoraphobie Personne possessive, touffante, crasante Personne soumise, touffe, crase, passive Jamais sa place Personne sans cesse en reprsentation, en relations publiques
  • Page 16
  • interior = comparatif. Intimus = superlatif Lintime : le plus profond dans un tre. interior = comparatif. Intimus = superlatif Lintime : le plus profond dans un tre. intime intrieur extrieur Lintime nous touche de prs et en profondeur, laissant une trace durable en nous. En revanche, une personne peut avoir des activits trs intenses et prenantes mais qui savrent une perte de temps si elles ne touchent pas lintime, le dedans.
  • Page 17
  • Personne humaine = le moi charnel extrieur et objectif et le moi intrieur, subjectif. Le Sung Sang se reflte directement ou indirectement dans le Hyung Sang Sung Sang Hyung Sang Sung Sang Intrieur Invisible causal Hyung Sang Extrieur Visible Effet Hyung Sang Extrieur Visible Effet
  • Page 18
  • L'intimit dsigne l'association personnelle proche avec autrui. Elle se rapporte une connexion familire et affectivement troite avec d'autres en raison dun certain nombre d'expriences communes. Alter EgoEgo Si on me presse de dire pourquoi je laimais, je sens que cela ne se peut exprimer quen rpondant: Parce que ctait lui, parce que ctait moi. (Montaigne) (tre en soi et pour soi) (tre pour autrui)
  • Page 19
  • Aimantation Atomes crochus a colle entre nous. Adhsion Le courant passe Cristallisation (Stendhal) Liaison (liaisons physico-chimiques) Symbiose, osmose.
  • Page 20
  • Corps individuel de vrit. Tout tre existe en soi et pour soi, il a une existence propre et une identit diffrentie. Corps en relation, existant par rapport un tout dont il est une partie. Chaque tout fait partie dun ensemble plus vaste. Tous les tres sont tenus par des forces et des liaisons. Principe de diffrentiation Principe dunification
  • Page 21
  • Page 22
  • Attraction physico- chimique Attirance spirituelle- motionne lle Aimant & amant Chimie & alchimie Force & pouvoir Destin & destine Aimant & amant Chimie & alchimie Force & pouvoir Destin & destine
  • Page 23
  • Ltre humain sattache personnellement aux autres, pour des raisons matrielles, biologiques, psychologiques, sociales, culturelles. Quand il ny a que lamour , le toi et le moi atteignent une intimit vraiment heureuse, o toutes les autres raisons deviennent secondaires. Lamour a le pouvoir de transcender les raisons plus mdiocres de tenir les uns aux autres. Une union tient mal quand elle nest pas fonde sur un vritable amour dsintress. Ltre humain sattache personnellement aux autres, pour des raisons matrielles, biologiques, psychologiques, sociales, culturelles. Quand il ny a que lamour , le toi et le moi atteignent une intimit vraiment heureuse, o toutes les autres raisons deviennent secondaires. Lamour a le pouvoir de transcender les raisons plus mdiocres de tenir les uns aux autres. Une union tient mal quand elle nest pas fonde sur un vritable amour dsintress.
  • Page 24
  • Pour Dorais, le sentiment didentit personnelle, est plus large que le sentiment didentit sexuelle. Crpault, dans sa thorie de lindividuation, parle de la construction primaire de lidentit personnelle comme tape ncessaire lindividuation sexuelle. Bureau prsente aussi lacquisition de lidentit personnelle comme tape prcdant lacquisition de lidentit sexuelle.
  • Page 25
  • tres humains Esprit et corps Animaux Instinct et corps Plantes Vie et corps Minraux Loi et matire Idalement, lexplos