Islam et modernite chez muhammad

download Islam et modernite chez muhammad

If you can't read please download the document

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    222
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Islam et modernite chez muhammad

  • THESE DE DOCTORAT EN

    ETUDES MEDITERRANEENNES ET ORIENTALES

    Prsente LUNIVERSITE DE STRASBOURG

    UFR DES LANGUES VIVANTES DEPARTEMENT DARABE

    Pour obtenir le grade de

    Docteur de lUniversit de Strasbourg

    Par ISMAILA DIOP

    ISLAM ET MODERNITE CHEZ MUHAMMAD ABDUH : DEFIS DE SON EPOQUE

    ET ENJEUX CONTEMPORAINS

    Sous la direction de ERIC GEOFFROY

    Matre de conference HDR lUniversit de Strasbourg

    Soutenue publiquement le 29 Octobre 2009 devant le jury compos de : M. Eric GEOFFROY Matre de Confrences HDR Universit de Strasbourg M. Mahmoud AZAB Matre de Confrences HDR INALCO Paris Mme. Catherine JAOUEN-MAYER Professeur INALCO Paris M. Edgard WEBER Professeur Universit de Strasbourg

  • ii

  • iii

    Remerciements

    Je tiens remercier tout particulirement Monsieur Eric Geoffroy, pour son

    soutien constant. Je voudrais, Monsieur, rendre hommage au sens des responsabilits,

    la patience, la disponibilit et lhumanisme dont vous avez fait preuve tout au

    long de mon cursus universitaire, car depuis ma premire anne, vous me tenez

    compagnie et mencouragez jusqu assurer la direction de la prsente thse.

    Jadresse aussi mes remerciements Monsieur Muhammad Lamine Diagne,

    pour laide prcieuse quil ma apporte, au Docteur Etienne Modou Yatt, pour ses

    conseils et ses corrections, et Monsieur Ndiouga Kb pour lapport documentaire.

    Enfin, je voudrais remercier ma chre maman encore et toujours, pour ses

    sacrifices, et ma femme, Aicha, pour sa patience.

  • iv

    Avertissement

    Nous avons utilis dans notre travail, les abrviations suivantes :

    -Rislat pour Rislat al-tawhd

    -Al-islam wa al-narniyya pour Al-islam wa al- narniyya maa al-ilm wa al-

    madaniyya

    - al-Aml pour al-Aml al-kmila li al-imm Muhammad Abduh

    -Trh pour Trh al-ustd al-imm

    -Tafsr pour Tafsr al-Manr

    Nous navons pas transcrit le (t marba), sauf quand le mot est en tat

    dannexion : cette lettre se rend alors par t. Nous avons laiss au mot les plus courants

    leur forme francise: Coran, calife, sourate...

  • 1

  • 2

    Sommaire

    INTRODUCTION GENERALE .......................... ERREUR ! SIGNET NON DEFINI.

    PARTIE 1 APPROCHE NOTIONNELLE ET CONTEXTE HISTORIQUE . 14

    CHAPITRE I. ISLAM ET MODERNITE CONVERGENCE OU DIVERGENCE ................ 15

    CHAPITRE II. LE CONTEXTE HISTORIQUE ET SON INFLUENCE SUR L'ENGAGEMENT DE MUHAMMAD ABDUH ............................................................. 51

    PARTIE 2 LA QUESTION DE LA MODERNITE CHEZ MUHAMMAD ABDUH ............................................................................................ 87

    CHAPITRE I. MUHAMMAD ABDUH FACE AUX DEFIS DE SON EPOQUE .............. 88

    CHAPITRE II. AU-DELA DE LA THEORIE UNE PRATIQUE DU TERRAIN ................ 139

    PARTIE 3 ENJEUX CONTEMPORAINS DE LA PENSEE REFORMISTE DE MUHAMMAD ABDUH DANS LE RAPPORT DE LISLAM A LA MODERNITE ................................................................................. 180

    CHAPITRE I. LINTERET DE LA REFORME DE MUHAMMAD ABDUH DANS LA GESTION DES RAPPORTS ENTRE LE SPIRITUEL ET LE TEMPOREL ... 181

    CHAPITRE II. LA PENSEE DE MUHAMMAD ABDUH DANS UNE PERSPECTIVE DU TROISIEME MILLENAIRE .............................................................. 267

    CONCLUSION .......................................................................................................... 291

    BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................... 301

  • 3

    INTRODUCTION GENERALE

    Islam et modernit, tel est aujourdhui le couple problmatique que tant de

    chercheurs essayent de penser. Pour Slim Laghmani, La modernit a t conue

    comme un modernisme qui nous condamne perdre notre essence alors que la

    tradition est pense comme un traditionalisme qui nous condamne perdre notre

    existence. 1 Partir de tels concepts ne peut que mener une opposition antinomique

    des deux termes, une contradiction de type antagonique. Pour sortir de cette impasse,

    il faut passer par la critique des concepts de tradition et de modernit. Du premier, il

    faut mettre en exergue lide de continuit et du second, lide de changement. Du

    premier, il faut supprimer lide de conservatisme, du second lide de rupture. 2 Les

    deux concepts ainsi envisags non seulement ne sont plus dsormais contradictoires

    mais ils deviennent complmentaires.

    Le rformisme, ce mouvement du XXe sicle en Egypte, est le lieu de

    confrontation entre deux options du changement social : suivre le modle import,

    allogne de socit ou trouver la solution endogne de la rforme ? Le thme du

    rapport islam-modernit constitue laxe du dbat rformiste conduit par des penseurs

    musulmans, qui cherchent les voies de leur synthse, savoir rformer la socit en

    1 -In Slim Laghmani, Islam, le pensable et le possible, Editions Le Fennec, Casablanca, 2005, p.21 2 -Op. cit, p.22

  • 4

    sinspirant du modle de lAutre tout en conservant lauthenticit du Soi. Il convient

    cependant de se prmunir contre deux prjugs. Dune part celui qui consiste

    considrer lislam comme foncirement incompatible avec la modernit. Ce qui

    revient confondre lhistoire des hommes et des socits avec la doctrine religieuse.

    Dautre part, une attitude inverse, ethnocentriste et apologtique, consiste rpter que

    lislam, dans sa puret originelle, aurait tout invent, et quil suffit, par consquent, de

    retrouver cet ge dor en ralit mythique- pour sortir les socits arabo-musulmanes

    de la crise profonde dans laquelle elles sombrent.

    Pour ce qui est du monde musulman, la modernit a t et reste largement

    perue comme un dfi qui sest impos de lextrieur ; sa soudaine irruption dans

    lunivers musulman a suscit deux attitudes diamtralement opposes :

    - une attitude domine par la peur dune modernit perue, pas toujours, comme

    une agression extrieure et une menace ;

    - une autre, domine par la fascination exerce par tous les signes de la

    supriorit de lEurope moderne sur le monde musulman. La premire attitude a

    gnr un mouvement de rejet de la modernit, et la seconde fut lorigine dun

    important mouvement de rformes et de modernisation qui na pargn aucun

    domaine, pas mme celui de la religion, avec lambition de permettre au monde

    musulman dacqurir les savoirs, les techniques et les moyens qui font la supriorit de

    lOccident et sans lesquels aucune renaissance , et aucun progrs ne seraient

    envisageables.

    Cest dans ce contexte que la figure intellectuelle de Muhammad Abduh a

    retenu notre attention.

    Le nom de Muhammad Abduh est associ la problmatique de la ralation

    entre lislam et la modernit. Mais lpoque de Abduh, adta est un terme qui

    navait pas encore fait son apparution, son prdcesseur fut madaniyya (civilisation)

    qui, lui-mme nest apparu quau 19e sicle. Civilisation se traduit aujoudhui par

    hara. Or ce terme est connu dans larabe classique.3 Tahwi distinguait entre

    3 -Mohamed Haddad signale que dans Les sances de Hamadani, dites et annotes par Muhammad Abduh, ce

    terme est employ dans le sens dun raffinement et dun bien tre spcifiques la vie citadine. Cest peut-tre

  • 5

    civilisation morale (taqaddum manawi) qui repose sur la morale et la religion, et

    civilisation materielle (taqaddum mdi) qui signifie le progrs de lindustrie, de

    lagriculture et du commerce.4 Hayr al-Dn al-Tnusi (1810-1890) entend

    essentiellement par tamaddun, le progrs matriel. Dans sa Rfutation des

    matrialistes, al-Afghani parle de dogme partag par toutes les religions et constituant

    une base solide de civilisation (madaniyya) 5

    Dans ses premiers crits, Muhammad Abduh voque la longue volution de

    Lhumanit de la barbarie vers la civilisation.6 Cette volution se caractrise

    principalement par le passage du rgne de la force au rgne de la loi.7 Cependant les

    deux termes dsignent, selon lui, deux tapes dans lvolution de lhumanit.8

    Madaniyya peut prendre aussi une connotation ngative si elle dsignait limitation

    superficielle du style de la vie europenne9, ou ladoption des principes moraux de la

    civilisation occidentale, sans tenir compte de ltat desprit des gens. Ainsi donc, sa

    conception de la modernit ne se cherche pas dans son vocabulaire mais sidentifie

    dans son attitude et sa posture.

    La pense de Muhammad Abduh est ne du choc de la pntration europenne

    en terre d'Orient, choc qui lui a fait prendre conscience de la profonde arriration du

    monde musulman, de ses faiblesse et vulnrabilit face un Occident dominateur et

    sr de lui.10 Cette prise de conscience a fait natre chez lui un projet politique et

    culturel : rformer le monde musulman afin de le dgager de la domination

    europenne et le moderniser. Cette rforme n'est possible pour lui, que par l'islam. Ds

    lors, son oeuvre de rformateur tend se confondre avec une uvre d'apologie. Il est,

    parcequil voque ce sens que Muhammad Abduh ne voulait pas lemployer. 4 -Cf. Manhij al-albb al-miriyya f mabhij al-db al-ariyya, le Caire, 2002. 5 -In al-Afn Jaml al-dn, Rfutation des matrialistes, traduit par A-M. Goichon, Librairie Orien