ire Retz -Lutin Bazar

download ire Retz -Lutin Bazar

of 24

  • date post

    15-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    151
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of ire Retz -Lutin Bazar

LES HOMMES DE CRO-MAGNONLhomme de Cro-Magnon se tient compltement droit et il est dassez grande taille (entre 1,60 m et 1,80 m). Il possde un crne qui a beaucoup volu par rapport aux hommes prhistoriques plus anciens. Son visage est devenu plus petit et lemplacement du cerveau a chang (observe le dessin). Il a donc une intelligence plus grande. En fait les hommes de Cro-Magnon nous ressemblent beaucoup, on peut dire quils sont nos premiers vrais anctres.

Est-ce quils savaient parler ? Pourquoi les appelle-t-on hommes de Cro-Magnon ?Il y a environ cent ans, on construisait des voies de chemin de fer un peu partout en France. Dans un village de Dordogne, en creusant prs dune falaise, les ouvriers ont dcouvert dans un trou sous le rocher des ossements dtre humains vieux de 30 000 ans. Comme dans la rgion grotte se dit cro et que le terrain appartenait Monsieur Magnon, on les a appels les hommes de Cro-Magnon.

Oui, ils savaient parler mais on ne connait pas la langue quils utilisaient. Dailleurs, selon les groupes, leur langage pouvait tre diffrent.

Daprs toi, quest-ce quil pouvait utiliser ?

lutinbazar.eklablog.com

Pendant la prhistoire, lhomme de Cro-Magnon devait se contenter de ce quil trouvait dans la nature pour faire sa maison, ses vtements, ses outils, ses armes et ce dont il avait besoin.

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

La nature est richeLes pierres Les rochers : lorsquils vivaient prs de falaises, les hommes de Cro-Magnon se servaient des trous dans les rochers pour sabriter. Les cailloux : pour construire des petits murets afin de se protger du vent, mais aussi des foyers pour y faire du feu. Les pierres : pour fabriquer des outils et des armes. Les hommes prhistoriques choisissaient de prfrence une pierre trs dure quon appelle le silex. Les pierres friables (quon peut rduire en poudre) de couleur taient utilises pour peindre. Malgr toutes ces richesses que lon trouve dans la nature, ne crois pas que la vie tait trs facile pour lhomme de Cro-Magnon. Dabord, il fallait tre trs habile et fournir beaucoup defforts. Ensuite, la nature contenait nombre de dangers comme les animaux froces (les hynes ou les loups par exemple), le mauvais temps (les orages et les temptes de neige) ou les accidents naturels (comme les chutes de pierres).lutinbazar.eklablog.comSource : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Les arbres Le bois : pour faire du feu et construire des huttes ou des cabanes rudimentaires. Les branchages et les feuilles : pour recouvrir les huttes dont larmature tait en bois. La rsine : pour faire des torches et de la colle. Lcorce : utilise comme rcipient.

Les animaux La viande : pour se nourrir. La peau : pour faire des vtements et recouvrir les huttes. Les ossements : pour fabriquer des outils comme les aiguilles ou les pointes de lance. Les ramures : certains animaux comme le renne ou le cerf portent des ramures (on dit aussi des bois ) qui servaient fabriquer des armes ou graver des dessins. Et aussi le crin, les tendons et les nerfs pour faire des fils ; la graisse pour alimenter des lampes ; les dents et les petits os pour faire des bijoux.

Vivre comme un Cro-MagnonQuest-ce quil faisait froid !Le climat tait bien diffrent du ntre. Il faisait beaucoup plus froid ! Il y avait des saisons comme maintenant et le climat tait variable selon les rgions et selon laltitude. Cependant, en gnral, il devait faire environ 5C de moins quaujourdhui. Ainsi, le paysage tait bien diffrent de celui de maintenant. La neige tait beaucoup plus abondante en hiver. De grands glaciers recouvraient le nord de lEurope et les rgions de montagne. Le niveau de la mer tait plus bas. Des rgions entires comme le nord de la France taient presque inhabitables.

Comment vivaient-ils ?Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985 lutinbazar.eklablog.com

Les hommes de Cro-Magnon vivaient en petits groupes. Il ny avait pas de villages comme maintenant car ils se dplaaient dun endroit un autre sur un territoire assez grand selon les saisons. On dit quils taient nomades. Dans chaque groupe, il y avait une famille, parfois plus (trois ou quatre au maximum). Les familles taient plus grandes que maintenant. Parfois les groupes se rencontraient pour quelques vnements importants (pour de grandes chasses par exemple, ou pour des crmonies).

Mais pour dormir, il devait faire froid ?Ils ne se couchaient pas mme le sol. Ils utilisaient des peaux de btes, des feuillages, des herbes sches ou de la mousse. Comme couvertures, ils prenaient des peaux de btes. Les peaux ont disparu depuis des milliers dannes mais on a retrouv des griffes qui prouvent que les Cro-Magnon ont bien utilis des peaux de btes.

Et les enfants, quest-ce quils faisaient ?Il y avait dans chaque famille beaucoup de naissances mais comme la vie tait trs rude, certains enfants mouraient trs jeunes. Ensuite les enfants Cro-Magnon apprenaient vivre comme leurs parents : ils apprenaient chasser, fabriquer des outils, prparer le feu, construire des huttes, etc. Ils pouvaient aussi dessiner, sculpter des objets, danser. Ils navaient pas besoin dapprendre lire ou crire car lcriture nexistait pas encore.

On lappelait lhomme des cavernesContrairement ce que pourrait laisser croire ce nom bien connu dhomme des cavernes, lhomme de Cro-Magnon nhabitait pas au fond des cavernes. On la appel ainsi parce quau dbut, on a retrouv des ossements lentre des grottes. On sait maintenant quil habitait souvent dans des huttes en plein air, parfois dans des abris sous roche (au pied dune falaise, quand il y avait un creux dans le rocher), ou encore lentre dune grotte. Mais en tout cas, jamais lhomme de Cro-Magnon na vcu au fond des grottes. Dailleurs, il fait trs humide lintrieur des grottes et ce ne sont pas des endroits trs confortables pour installer sa maison. Par contre, lhomme de Cro-Magnon aimait se rendre trs loin au fond des cavernes, dans des endroits difficiles atteindre, pour y peindre et y faire des crmonies.

A labri des falaisesLorsque les hommes de Cro-Magnon choisissaient de vivre dans un abri sous roche, ils cherchaient rendre lendroit plus confortable. Pour cela ils pouvaient utiliser plusieurs techniques : Quand labri tait trs grand : ils construisaient une hutte complte sous le rocher. Le surplomb de la falaise leur servait alors de double toit. Quand labri tait plus petit : ils fermaient en partie louverture afin dtre mieux protgs. Ils utilisaient soit des petits murets de pierre, soit des morceaux de bois quils recouvraient de peaux ou de branchages.

Aujourdhui encoreDans certaines rgions comme la Touraine ou le Prigord, tu verras quaujourdhui encore certaines maisons sont adosses contre des falaises, et que le rocher forme un des murs. On les appelle des maisons troglodytes.

lutinbazar.eklablog.com

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Cro-Magnon, le maitre du feuObserve. Les hommes de Cro-Magnon ne construisaient pas les foyers nimporte comment. Parfois ils creusaient un peu le sol au milieu. Puis ils ajustaient avec soin les pierres tout autour, afin de protger le feu pour quil ne steigne pas au moindre coup de vent.

Du feu pour tout faireLe feu tait trs important pour les hommes de CroMagnon. Aujourdhui nous avons dautres sources dnergie comme llectricit mais eux navaient que le feu. Il leur servait pour de nombreux usages. Le feu les chauffait. Cest seulement lorsque les hommes prhistoriques ont maitris le feu quils ont pu peupler les rgions froides de la Terre. Le feu les clairait quand ils taient assis le soir autour du foyer et permettait dallumer torches et lampes. Le feu cuisait leur nourriture. Il leur servait aussi chauffer le silex avant de le tailler ou durcir les pointes des pieux en bois. Le feu les protgeait des btes sauvages qui rdaient autour du campement. Il leur permettait aussi denfumer les essaims dabeilles afin de rcuprer le miel, et de dloger certains animaux de leur tanire. Enfin, pendant les longues nuits dhiver, le feu leur permettait dtre runis autour du foyer, dchanger.

lpoque de Cro-Magnon, les hommes savaient trs bien faire le feu et ils avaient plusieurs techniques pour lallumer. Ils lentretenaient avec du bois, mais aussi avec des ossements danimaux lorsque le bois manquait.lutinbazar.eklablog.comSource : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Faire du feu avec des morceaux de boisLe principe consiste frotter un morceau de bois sur un morceau de bois plus tendre. Le frottement dgage de la chaleur qui permet denflammer des matires qui prennent feu rapidement comme des feuilles ou de la mousse bien sche. Ces matires permettent leur tour dallumer un feu de bois.

Mthode 2La mthode 1 peut tre amliore en utilisant une petite corde qui permet de tourner plus vite le morceau de bois. Dans ce cas, il est plus simple dtre deux : une personne maintient le morceau de bois vertical, tandis que lautre fait un mouvement de va-et-vient avec la corde.

Mthode 1Ceci est la mthode la plus simple et la plus connue. Il faut faire tourner trs rapidement le bout de bois dur en frottant ses mains. La pointe du bout de bois doit tre lgrement aiguise et il faut faire un petit trou dans le bois tendre pour que le frottement se fasse toujours au mme endroit. Cest l que lon met la matire quil faut allumer.lutinbazar.eklablog.comSource : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Mthode 3Voici un autre principe qui permet le frottement rapide de deux morceaux de bois. Cette fois lchauffement est produit en faisant comme si on voulait scier le bois tendre avec un morceau de bois dur. Cest aussi une mthode trs efficace.

Faire du feu avec des pierresLe principe consiste frapper deux pierres lune contre lautre. Il faut choisir des pierres spciales dont le choc provoque des tincelles. Elles permettent dallumer une matire qui senflamme facilement. Cest en fait le mme principe qui est utilis aujourdhui dans nos briquets : ltincelle provoque par le frottement de la pierre briquet enflamme le gaz.

Il faut se procurer : un morceau de pyrite ou de marcassite, un morceau de silex, un coquillage garni de combustible fin (comme des aiguilles de pin sches), de lamadou (un champignon qui pousse sur les arbres, qui senflamme facilement et brule lentement) plac sur un support non inflammable. Faire un tas damadou ar en raclant le champignon avec un morceau de silex. Frapper le morceau de pyrite ou de marcassite avec le morceau de silex, juste au-dessus du tas damadou. Quand une tincelle correcte atteint lamadou, il commence bruler. On peut alors passer lallumage du feu. Prendre entre ses doigts la braise et un peu damadou. Placer le tout dans le coquillage garni de combustible. Souffler doucement. force de souffler et dattiser la braise, la flamme apparait.

Mais comment bien choisir les pierres ?On peut utiliser deux silex, qui sont des pierres trs dures et qui servaient aussi faire des outils. Mais les hommes de Cro-Magnon utilisaient sans doute aussi de la pyrite ou de la marcassite, qui sont dautres types de pierres plus tendres qui contiennent du fer. Dans ce cas, il faut taper une pierre dure contre la pyrite ou la marcassite. Ce procd est plus efficace que celui avec les deux silex.

lutinbazar.eklablog.com

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Cro-Magnon, un grand chasseurChasser oui, maisLe problme de lhomme qui chasse est que son corps nest pas fait comme celui des animaux prdateurs, cest-dire des animaux qui attaquent les autres (le lion, le tigre, le loup). Lhomme na pas de grandes dents ni de griffes, il ne court pas trs vite et il na pas de muscles trs puissants. Pour chasser, lhomme doit donc dvelopper son intelligence, fabriquer des armes efficaces, trouver des ruses pour approcher du gibier et surtout chasser en groupe car un homme seul ne peut rien contre les animaux de grande taille. Les hommes de Cro-Magnon devaient donc attirer les animaux dans des endroits o ils taient plus vulnrables. Le passage dune rivire pour les troupeaux de rennes (car une fois dans leau ils ne pouvaient plus senfuir), les marcages o les animaux sembourbaient, les ravins o ils tombaient, ou encore les dfils rocheux qui permettaient de les tuer en lanant de grosses pierres.

Quels animaux chassaient les Cro-Magnon ?Les hommes de Cro-Magnon chassaient beaucoup de rennes. Ils vivent en troupeaux, ce qui tait un grand avantage pour les hommes qui pouvaient en tuer beaucoup chaque expdition. Les rennes sont des animaux nomades qui se dplacent dune rgion lautre en passant toujours par les mmes endroits. Les Cro-Magnon savaient donc o les attendre. La viande de renne tait pour beaucoup de CroMagnon la nourriture de base mais les hommes prhistoriques utilisaient le corps des rennes du bout de la queue la pointe des ramures, comme tu le sais dj.Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985 lutinbazar.eklablog.com

Les hommes de Cro-Magnon ne chassaient pas que les rennes. Parmi les autres animaux quils pouvaient chasser, un certain nombre despces a maintenant disparu de la Terre. De toutes ces espces, le mammouth est le plus clbre. Contrairement ce que lon croit, le mammouth ntait pas un gant et tait plus petit que llphant actuel.

La panoplie du chasseurOn ne connaitra jamais toutes les armes que les Cro-Magnon ont pu utiliser. Comme le bois ne se conserve pas pendant des milliers dannes, certaines armes ont disparu. Cependant, on a retrouv des vestiges darmes en pierre et en bois de renne qui nous permettent aujourdhui de dcrire quelques armes dhommes prhistoriques

La sagaieCest une arme mi-chemin entre la lance et la flche. La pointe de la sagaie tait en os ou en bois de renne. Le manche, quon appelle la hampe, tait en bois. Lextrmit de la pointe tait taille en biseau ; la hampe galement. On ajustait les deux et on les attachait avec une fine lanire de cuir. Des btons percs, en bois de renne, servaient redresser les hampes. On chauffait lgrement le bois et on le tordait dans le sens voulu.

Le propulseurLes hommes prhistoriques pouvaient lancer les sagaies la main. Mais pour les lancer plus loin et plus fortement, ils utilisaient un propulseur. Une sagaie lance la main franchit 20 30 mtres. Lance avec un propulseur, elle peut atteindre 50 70 mtres.Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Le pieuCest larme la plus simple : un morceau de bois taill en pointe. Pour durcir la pointe, il suffit de la faire chauffer au feu. Bien avant Cro-Magnon, les premiers hommes utilisaient dj cette arme.

La frondeCest une bande souple souvent en cuir, formant une poche dans laquelle on place le projectile lancer.

Le couteau de silexUn morceau de silex taill est fix un manche en bois.lutinbazar.eklablog.com

Les bolasDes pierres sont attaches des lanires de cuir. On les lance en les faisant tourner et elles senroulent autour des pattes des animaux et les font tomber.

Au bord du torrentVoici quelques mthodes de pche des Cro-Magnon

La pche au harponLe harpon est une arme redoutable pour pcher les gros poissons comme le saumon. Le pcheur attend que le poisson passe prs de lui, il le frappe avec le harpon qui se plante dans son corps et se dtache du manche avec lequel il est rattach. Taill dans de los ou du bois de renne, pour tre efficace, le harpon doit : tre pointu pour pntrer facilement dans le corps du poisson, comporter des sortes de petits crochets (les barbelures), afin que le harpon reste dans le poisson, tre reli au manche avec une lanire.

Les avantages de leau couranteLes hommes de Cro-Magnon sinstallaient gnralement prs des cours deau pour pouvoir boire, faire cuire leur nourriture, pcher et chasser facilement les animaux lorsquils venaient sabreuver. Mais leau froide des torrents servait aussi conserver la viande. Les hommes vidaient lanimal de ses entrailles et le remplissaient de grosses pierres afin quil soit plus lourd. Attach un tronc darbre ou un gros rocher, ils le plongeaient dans leau glace dun torrent. La viande pouvait ainsi se conserver pendant un long moment.

La pche la mainCe systme ne demande aucun outil mais il faut tre habile et entrain. La technique consiste entrer dans leau et mettre la main derrire un rocher. Quand un poisson passe, il faut lever la main brusquement et jeter le poisson sur le rivage. Ce type de pche ne peut se faire que dans des rivires peu profondes.

La pche lhameonLe hameon des Cro-Magnon ntait pas aussi perfectionn que le ntre. Il sagissait dune petite esquille dos avec une lgre rainure au centre qui permettait daccrocher le fil.

lutinbazar.eklablog.com Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

A table !Au menuLa nourriture dont disposaient les hommes de Cro-Magnon tait beaucoup plus varie et plus abondante quon ne le pense gnralement De la viande. Pour les rgions froides dEurope, ctait laliment de base. Il y avait beaucoup despces animales qui pouvaient tre manges. Du poisson. Selon les rgions et les saisons, ctait un aliment dappoint ou laliment principal. Des plantes. Nous ne savons que peu de choses au sujet des plantes consommes par les CroMagnon car elles ne laissent pas de traces. On peut cependant imaginer que la cueillette devait tre une activit importante plus particulirement rserve aux femmes. Parmi les plantes comestibles, les hommes pouvaient ramasser des baies sauvages, des champignons, des racines ou certaines herbes. Mais aussi des ufs doiseaux, le miel des abeilles, des escargots ou encore des serpents ou de gros insectesUn plat succulent : la molle des os. Les CroMagnon brisaient les os avec un caillou et vidaient la molle dans la soupe ou suaient directement los.

Est-ce quils cultivaient les champs et levaient des animaux ?Non. cette poque les hommes de Cro-Magnon navaient invent ni lagriculture ni llevage. Cela ne viendra que beaucoup plus tard. Ce sera alors une nouvelle civilisation que lon appelle Lge de la pierre polie ou Nolithique. Pour les Cro-Magnon, on parle de Lge de la pierre taille ou Palolithique.lutinbazar.eklablog.com Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

La cuissonAvec leur simple feu de bois, les hommes de Cro-Magnon pouvaient cuire la nourriture de multiples faons. Voici quelques mthodes de cuisson quils utilisaient

La cuisson la brocheLe morceau de viande ou le poisson est embroch et maintenu une certaine distance du feu pour ne pas bruler. Les broches aujourdhui en mtal, taient alors des baguettes de bois vert poses sur des supports en os ou en pierre.

La cuisson ltouffeOn fait dabord chauffer plusieurs pierres dans le feu, puis on les dispose autour et au-dessus de laliment cuire. La chaleur des pierres permet ainsi de faire mijoter doucement son plat et dobtenir des rsultats succulents.

La cuisson sur les braisesCest le systme de plus simple. Il consiste dgager un peu de braises du reste du feu et mettre directement dessus le morceau de viande cuire.

Le chauffage prhistorique

La cuisson au fourOn creuse un trou dans la terre et on pose au fond des pierres qui ont t chauffes. On place la nourriture dessus puis on remet une couche de pierres chaudes. On rebouche le trou avec de la terre pendant tout le temps de la cuisson.

La grilladeLe nourriture est pose sur une pierre plate qui a t chauffe ou qui repose elle-mme sur de la braise. Il sagit en fait du principe de la pole de nos cuisines modernes.

Outre leur emploi pour la cuisine, les galets ou les pierres quon faisait chauffer longtemps dans les foyers pouvaient servir comme sorte de radiateurs . Par exemple, des galets bien chauds mis dans un sac apportaient un peu de chaleur pendant les randonnes dans le froid, ou servaient de bouillottes le soir pour rchauffer son lit.

lutinbazar.eklablog.com

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

La soupe est prte !Les hommes de Cro-Magnon avaient trouv une technique efficace pour faire chauffer leau dans des rcipients en peau.

Avaient-ils des vases pour transporter leau ?Non. Linvention de la cramique puis du verre ne viendra que beaucoup plus tard. On na retrouv aucun rcipient utilis par les Cro-Magnon car ils se servaient de peaux de btes qui nont laiss aucune trace.

Les premires conservesLes Cro-Magnon pouvaient laisser un animal entier dans leau glace dun torrent. Ils pouvaient aussi laisser scher de la viande ou du poisson au soleil puis les enfermer dans des caches. Une autre mthode consistait fumer la viande ou le poisson en le laissant assez longtemps prs dun feu.

lutinbazar.eklablog.com

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Observe. On remplit une outre avec de leau quon va chercher la rivire. Une outre est une sorte de sac en peau qui est impermable. On accroche cette outre un trpied en bois. Puis on prend des pierres qui ont chauff dans le foyer avec une baguette en bois plie en deux pour ne pas se bruler les doigts. Il faut ensuite plonger dlicatement ces pierres brulantes dans leau afin de la faire bouillir. Cette technique permet de faire bouillir plusieurs litres deau en quelques minutes. On rajoute ensuite des plantes sauvages, des morceaux de viande. On continue de mettre des pierres rgulirement pour maintenir la bonne temprature.

Avec quoi mangeaient-ils ?Ils mangeaient avec leurs doigts. Ils navaient pas de couverts comme nous. Pour couper leur viande ou prendre les morceaux de nourriture sur le feu, ils utilisaient des lames de silex. Ils se servaient aussi de lcorce des arbres ou de morceaux de bois creuss pour fabriquer de petits bols qui leur permettaient de boire facilement.

Lage de la pierre tailleeObserve. Ce silex a t taill par les hommes de Cro-Magnon. On appelle les silex de cette forme des feuilles de laurier .

Les premiers outils : des caillouxCe sont les premiers hommes prhistoriques, bien avant les Cro-Magnon, qui ont invent les premiers outils. Pour cela, ils se sont servi de ce quils trouvaient dans la nature : des cailloux.Ils les ramassaient puis les cassaient en deux. Ils sen servaient comme arme pour tuer des animaux ou comme outil : avec le tranchant, ils pouvaient couper de la viande ou tailler un morceau de bois. Peu peu ces hommes ont amlior leurs outils. Ils ont appris casser les cailloux en plusieurs morceaux et fabriquer des outils plus compliqus. Ils taillaient vritablement ces pierres. Ils choisissaient les pierres les plus solides ou les plus faciles tailler. La meilleure sappelle le silex. Les Cro-Magnon, eux, savaient trs bien tailler la pierre et taient mme de vritables artistes dans ce domaine.

lutinbazar.eklablog.com Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

La taille du silexTous les hommes de Cro-Magnon savaient tailler le silex. Mais il y avait aussi des spcialistes qui taient capables de faire des armes et des outils plus beaux que les autres. La taille du silex est un mtier difficile. Quand on a un gros bloc dans les mains, il faut prvoir tous les coups que lon va donner avant dobtenir la fine lame que lon veut. Un coup donn de travers et il faut tout recommencer ! Comme le silex est une matire assez rare, il faut faire trs attention. Les Cro-Magnon utilisaient aussi dautres matriaux pour fabriquer des outils : les os, les ramures de renne ou les dfenses de mammouth. Il y avait aussi beaucoup dinstruments en bois qui ont disparu.

Observe. Pour taper sur du silex, on se sert dun morceau de bois trs dur ou dun morceau de ramure de renne.

De nombreux outilsSource : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985 lutinbazar.eklablog.com

Les Cro-Magnon donnaient des formes diffrentes leur silex. Chaque outil pouvait servir pour un ou plusieurs usages. Quand la lame ou la pointe tait abime, ils le retaillaient ou le transformaient en un autre outil.

Avaient-ils du mtal ?Non. cette poque les hommes ne connaissaient par le mtal. La dcouverte du mtal, comme celle de lagriculture et de llevage sera une autre civilisation.

Le manuel du petit tailleur lpoque de Cro-Magnon, il faisait trs froid. Les hommes devaient donc se vtir avec des vtements chauds. Ils ne mettaient pas simplement de grosses peaux de btes sur leur dos. Ils connaissaient la manire de prparer les peaux et de les coudre ensemble. On le sait car on a retrouv les instruments dont ils se servaient : des grattoirs et des peroirs en silex pour prparer les peaux et des aiguilles en os pour les coudre.

1. Je tanneLa premire opration pour confectionner des vtements consiste prparer les peaux de btes. Il faut tendre la peau par terre en la maintenant bien tendue avec des piquets. On enlve alors les morceaux de chair qui y restent attachs avec un grattoir en silex. Puis on fait scher la peau en la tendant verticalement sur un cadre en bois. Pour empcher la moisissure, les Cro-Magnon enduisaient la peau, ce moment-l, dun mlange docre et deau. Locre est une terre colore jaune-rouge. Aprs quelques jours de schage, il suffit dassouplir un peu la peau et de la dcouper aux dimensions voulues.

lutinbazar.eklablog.com

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

2. Je prpare mon aiguilleCe sont les hommes de Cro-Magnon qui ont invent laiguille chas, cest--dire laiguille qui possde un petit trou pour passer le fil. Ils confectionnent ces aiguilles dans un os assez gros, selon la technique suivante :

3. Je coudsAvant de passer le fil avec une aiguille, il fallait prparer des trous dans la peau. Les aiguilles en os ntaient pas assez solides pour percer la peau des animaux.

On creuse dans los deux longues Rainures parallles qui se rejoignent aux extrmits. On fait deux petites rainures perpendiculaires ces extrmits. On creuse bien los avec une lame de silex.

Pour que la couture tienne bien, il faut percer des petits trous rapprochs. Les Cro-Magnon utilisaient des peroirs pointus en silex.

Avec un peroir en silex, on perce un petit trou une extrmit de laiguille.

Avec quoi faisaient-ils les fils ?Ils pouvaient tresser les crins des chevaux ou les longs poils des animaux. Mais pour avoir des fils suffisamment solides et fins, on pense quils utilisaient plutt les nerfs et les tendons des animaux. Ils tressaient aussi des cordes en fibres vgtales et dcoupaient des lanires de cuir dans les peaux.

On polit laiguille sur une pierre tendre.Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

lutinbazar.eklablog.com

On dtache laiguille de los. Cest le moment le plus dlicat car laiguille risque de se casser.

Cro-Magnon, coquet !Lhomme de Cro-Magnon ne sintressait pas qu manger et dormir. Il avait dautres centres dintrt. Il aimait mettre des bijoux afin de rendre plus beaux les habits quil portait. cette poque, les hommes et les enfants portaient autant de bijoux que les femmes.

La dame de BrassempouyObserve. Cette petite statuette en ivoire de mammouth reprsente le visage dune femme de Cro-Magnon, avec sa coupe de cheveux soigne. Le quadrillage reprsenterait une sorte de capuche ou des tresses.

Les Cro-Magnon portaient des colliers, des bracelets, des pendentifs et des ornements accrochs leurs vtements ou sur leurs cheveux.Pour confectionner ces bijoux, ils utilisaient des croches (ce sont les canines) de cerfs, des coquillages et des petits objets en os.Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Tous ces ornements taient percs dun trou o lon enfilait une lanire pour faire des colliers, des bracelets ou pour les coudre au vtement.

Avaient-ils dautres parures ?Il est presque certains que les Cro-Magnon avaient dautres parures que les bijoux, mais elles ont disparu. Peut-tre dcoraient-ils leurs vtements avec de la peinture ? Peut-tre peignaient-ils directement sur leurs corps, un peu comme des tatouages ? Peut-tre utilisaient-ils des plumes doiseaux ou des poils danimaux ?

lutinbazar.eklablog.com

Au fond des grottesLa dcouverte de LascauxEn septembre 1940, quatre coliers du village de Montignac, en Dordogne, ont dcouvert la plus belle et la plus clbre des grottes prhistoriques : Lascaux. On y a retrouv de merveilleuses peintures.

On a retrouv les peintures seulement sur les parois des grottes, on les appelle peintures paritales. Par contre, on trouve des gravures sur les parois des grottes mais aussi sur des objets comme les bijoux ou les armes.

Lascaux est-elle la premire grotte que lon a dcouverte ?Non. Cest il y a plus de 100 ans que les premires grottes dcores ont t dcouvertes. lpoque les savants ne voulaient pas croire quelles taient luvre des hommes de Cro-Magnon car ils les pensaient peu volus et incapables de faire daussi belles choses. Aujourdhui on sait que toutes ces peintures et ces gravures ont t faites par des hommes de CroMagnon, il y a 15 000 20 000 ans. On a trouv plus de 150 de ces grottes. Pour la plupart, elles sont situes en France ou en Espagne. Leurs noms sont clbres : Lascaux, Altamira, Pech-Merle, Niaux, Chauvetlutinbazar.eklablog.com Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

On se demande encore aujourdhui pourquoi les CroMagnon allaient peindre dans les grottes. Ce devait avoir une signification pour eux de pntrer dans ces grottes. Certaines grottes dcores ne sont pas trs profondes, mais dautres senfoncent trs loin sur terre. Parfois ils devaient ramper dans un couloir trs troit pendant plusieurs dizaines de mtres, risquant ainsi leur vie pour graver ou peindre un animal.

Pour sclairer au fond des grottes, les Cro-Magnon utilisaient deux procds

Une grotte, ce nest pas un tableauSi tu visites des grottes prhistoriques, tu tapercevras que les animaux ne sont pas peints sur des surfaces planes. Les hommes de Cro-Magnon se sont servis des reliefs pour reprsenter certaines parties des animaux. Par exemple, un creux dessine un il ou une longue arrte de rocher dessine le dos dun animal. On peut dire que les parois des grottes elles-mmes font partie des dessins. Tu remarqueras aussi que certaines peintures sont faites en haut des parois. Les Cro-Magnon devaient donc fabriquer des chafaudages.

Les torchesPour faire fonctionner une torche, il suffit de prendre la partie centrale dun morceau de bois rsineux comme le pin. Une fois allum, ce bois se consume lentement avec une flamme qui permet dclairer. Quand la torche risque de steindre, il faut la frotter contre un rocher et la flamme repart.

Les lampesLes Cro-Magnon avaient invent un autre systme dclairage, plus perfectionn que les torches. Ce sont des lampes qui fonctionnent avec de la graisse animale quon appelle le suif. Le support est une pierre tendre (du grs) sculpte en forme de cuillre. On pose dessus un morceau de suif et des brindilles darbre. Quand on allume la brindille, la chaleur fait fondre le suif qui coule sur une brindille. La lampe fonctionne alors comme une bougie, en donnant un peu plus de lumire. Elle ne dgage pas de noir de fume.

lutinbazar.eklablog.com

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

La palette de lartisteLa gravureLes outils de silex taient linstrument idal pour graver la surface de petits objets en os ou la paroi des rochers. Dans ce dernier cas, lopration tait videmment plus difficile. Des prhistoriens ont essay les techniques des Cro-Magnon et se sont rendu compte quil fallait passer prs de cinquante fois un burin de silex contre la paroi pour creuser une rainure dun ou deux millimtres de profondeur. Graver de cette faon plusieurs animaux de grande taille devait tre un travail considrable !

La peinturePeindre tait une opration complexe. Il fallait trouver la matire colorante, la prparer, puis lappliquer contre les parois de la grotte. Pour la couleur, ils utilisaient de largile pour le blanc, du charbon de bois pour le noir, et des terres colores (locre) pour les autres couleurs. Locre possde plusieurs teintes qui vont du rouge au jaune et que lhomme de Cro-Magnon savait modifier en la chauffant. Ils prparaient locre en broyant la terre avec un pilon dans un petit mortier en pierre. Une fois rduite en poudre, on pouvait utiliser locre telle quelle ou en la diluant dans de leau. Cela dpendait de la faon dappliquer la couleur sur les parois : La mthode la plus simple consistait mettre la peinture sur la paroi avec le doigt. Ils pouvaient aussi utiliser des pinceaux en poils danimaux. Dans ces deux cas, locre devait tre dilue dans de leau. Les Cro-Magnon projetaient aussi directement la poudre sur la paroi. Comme les grottes sont toujours humides, la poudre collait la paroi. Ctait la meilleure mthode pour faire les grandes plaques de couleur qui couvrent le corps des animaux. Ils avaient sans doute plusieurs systmes pour projeter la poudre. Lun deux nous est connu : il faut prendre un tube creux, par exemple un os, et le remplir de poudre. On met lune des extrmits du tube dans la bouche, on se place une dizaine de centimtres de la paroi, et on souffle.Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

lutinbazar.eklablog.com

Les oeuvres des Cro-MagnonDans toutes les grottes, on retrouve le mme type de dessins. Les Cro-Magnon peignaient surtout des animaux, en choisissant de prfrence certaines espces. Ils peignaient principalement des chevaux, des bisons et des taureaux sauvages. Dans une moindre mesure, ils reprsentaient aussi des cerfs, des mammouths, des bouquetins, des rennes. Enfin, trs rarement, ils ont peint des ours et des rhinocros. Observe ces dessins. Ils reprsentent quelques-uns des animaux peints par lhomme de Cro-Magnon dans la grotte de Lascaux.

Que voulaient dire tous ces dessins ?Les grottes dcores ntaient pas lquivalent de nos muses actuels o des artistes exposent leurs uvres. Ctait plutt lquivalent de nos glises. Il y avait des crmonies religieuses dans ces grottes mais nous ne savons pas lesquelles. Pas plus que nous ne connaissons la religion des Cro-Magnon. Certains savants pensaient quils faisaient des rites magiques pour la chasse. Cest--dire quils peignaient des animaux sur les parois des grottes pour pouvoir les chasser plus facilement. On sait aujourdhui que leur religion tait plus complique que cela. Ils chassaient par exemple beaucoup de rennes or il y a trs peu de rennes peints dans les grottes. En fait, derrire tous ces dessins, il y a beaucoup dhistoires, de lgendes, de dieux auxquels croyaient les hommes de Cro-Magnon. Tout cela a disparu mais on peut imaginer que les croyances des Cro-Magnon ntaient pas si diffrentes de celles des hommes modernes.

lutinbazar.eklablog.com

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Est-ce quils dessinaient aussi des humains ?Sur les parois des grottes, les Cro-Magnon nont peint et grav que trs peu dhommes et de femmes. Quand ils lont fait, les dessins sont gnralement petits et peu visibles par rapport la prsence grandiose des animaux.

Les Cro-Magnon ont par contre reprsent plus souvent des tres humains en dehors des grottes. Il y a plusieurs gravures dhommes et de femmes sur de petits objets en os. Surtout, on a retrouv beaucoup de petites statuettes qui reprsentent des femmes, et quon appelle les vnus. Tu connais dj la Dame de Brassempouy qui reprsente le visage dune femme. Mais les Cro-Magnon ont galement sculpt des femmes entires, gnralement de faon peu raliste, avec de grosses fesses ou de gros seins. Mais cela ne veut pas dire que les femmes Cro-Magnon leur ressemblaient !

Observe cette statuette. Elle est trs connue, cest la Vnus de Willendorf.

Observe. Lascaux, il ny a quune seule peinture dtre humain parmi des centaines de dessins danimaux. Cette peinture est situe tout au fond de la grotte.

lutinbazar.eklablog.com Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985

Un dernier mystre : les mains de GargasParmi les nombreux dessins que les hommes de CroMagnon ont peint dans les grottes, certains sont encore plus mystrieuses que les autres ce sont des mains ! Ces mains ont t peintes en ngatif : on appliquait la main contre la paroi et on projetait la peinture tout autour. Elles se retrouvent dans plusieurs grottes, comme Pech-Merle, mais sont surtout nombreuses dans la grotte de Gargas, dans les Pyrnes.

On a donn beaucoup dexplications. Certains ont pens qu certaines occasions on se coupait un doigt pour des raisons religieuses. Dautres ont pens une maladie qui provoque la chute du bout des doigts. Dautres enfin on pens, et cest la solution la plus simple, des signes quon faisait avec les mains en repliant un ou plusieurs doigts. Cependant, aucune de ces explications nest vraiment satisfaisante. Le mystre de ces mains qui nous font signe par-del 30 000 ans reste entier.

Cest le secret des hommes de Cro-Magnon

Quest-ce que cela signifie ?

Observe. Cette main peinte en ngatif est visible dans la grotte de Chauvet, en Ardche.

lutinbazar.eklablog.com

Appliquer sa main contre la paroi pour en dessiner le contour est dj curieux

Plus tonnant encore, il manque des doigts certaines de ces mains

Source : Mon premier cahier de prhistoire, Retz, 1985