Introduction à la méthode des scores : les difficultés ...· Introduction à la méthode des...

download Introduction à la méthode des scores : les difficultés ...· Introduction à la méthode des scores

of 28

  • date post

    21-Jul-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Introduction à la méthode des scores : les difficultés ...· Introduction à la méthode des...

  • Revue MODULAD, 2004 72

    Introduction la mthode des scores : les difficults financires des exploitations agricoles

    Dominique DESBOIS

    INRA-ESR Nancy et SCEES

    251 rue de Vaugirard, 75732 Paris Cedex 15. Fax : +33 1 49 55 85 00 Ml :desbois@jouy.inra.fr

    RSUME : cette note propose une introduction aux techniques de credit scoring partir dune tude de cas sur les difficults financires des exploitations agricoles servant de support pdagogique des formations initiales et continues en analyse des donnes. On prsente tout dabord la problmatique de lvaluation du risque financier, les contraintes quimpose la collecte de donnes comptables dans un tel contexte, et la batterie des critres micro-conomiques retenus pour mesurer le degr dinsolvabilit des exploitations agricoles. Linformation fournie par cette batterie de ratios financiers est ensuite analyse aux moyens de techniques statistiques multidimensionnelles telle que lanalyse en composantes principales, les nues dynamiques et lanalyse discriminante. Les rsultats fournis par ces techniques danalyse factorielle, de classification et de classement permettent de montrer lintrt mthodologique de ces outils pour ce type dtude micro-conomique. Les rsultats obtenus sont interprts directement partir des sorties du logiciel. MOTS-CLS : mthode des scores, credit scoring, analyse financire, exploitation agricole, analyse en composantes principales, analyse discriminante, nues dynamiques, lambda de Wilks, test de Box.

    Etude de cas Agro2000

    Agriculteur du Cher, lheure des comptes ?

    Source : Photothque, Ministre de lAgriculture, de lAlimentation, de la Pche et des Affaires Rurales. Objectif de ltude1 : proposer une base mthodologique de dtection du risque financier applicable aux exploitations agricoles lintention des organismes publics (directions dpartementales et rgionales) ou professionnels (offices techniques) en charge de lagriculture, ainsi que pour les partenaires de la profession agricole spcialiss dans lencadrement technique et le conseil de gestion (chambres dagriculture, centres dconomie rurale).

    1 Cette tude de cas, tire de travaux raliss au ministre de l'agriculture, a t initialement propose en travaux dirigs aux tudiants du diplme dagronomie approfondie Gestion du vivant et stratgies patrimoniales de lInstitut national agronomique de Paris-Grignon dans le cadre du cours dAnalyse des donnes dispens par Jean-Pierre Fnelon. En hommage la mmoire de Jean-Pierre Fnelon que nous admirions tous pour ces talents de pdagogue.

  • Revue MODULAD, 2004 73

    I/ Prvenir les dfaillances financires en agriculture : lments de problmatique Dans un contexte de transition issu de la rforme de la PAC (Agenda 2000) et de

    llargissement de lUnion europenne aux pays dEurope centrale et orientale (PECO), il est vraisemblable que la problmatique de lvaluation des risques financiers en agriculture connaisse un regain dintrt compte tenu de la multiplication des crises agricoles (dioxine, ESB, fivre aphteuse). En effet, on a pu noter au cours des annes 80 que le resserrement des contraintes conomiques dans ce secteur avait provoqu une multiplication des dfaillances financires. Les procdures daide accompagnant ce mouvement de restructuration ont alors constitu une composante importante des politiques agricoles nationales et europennes. Lexprience de cette dcennie a montr que les mesures de redressement peuvent tre efficaces condition que les actions prventives soient engages rapidement. Do la ncessit de disposer dune mthode de dtection prcoce et rapide des risques financiers en agriculture.

    Lanalyse des risques financiers en agriculture sappuie sur la notion de viabilit des exploitations mise en avant par lEtat et les organisations professionnelles agricoles depuis la mise en place de politiques de modernisation puis de rgulation de la production agricole. Aprs versement des aides aux investissements, des complments de prix pour certains produits et des indemnits de handicap naturel dcides dans le cadre des politiques publiques de soutien lagriculture, une exploitation agricole viable doit assurer lagriculteur un revenu de parit avec celui des autres catgories socioprofessionnelles.

    La viabilit peut galement tre dfinie en creux par lidentification des groupes dexploitation non viables. De ce point de vue, les tudes menes en France durant les annes prcdentes dans le contexte dune agriculture familiale permettent de rpartir de manire schmatique les exploitations non viables en deux groupes dexploitation. Le premier groupe rassemble des exploitations agricoles de faible dimension conomique, peu modernises donc peu endettes mais dont les rsultats sont insuffisants pour assurer une rmunration correcte du travail familial. A loppos, dans le second groupe, on retrouve des exploitations agricoles de taille moyenne voire de grande taille, engages dans un processus de modernisation avec un endettement considrable sans que les rsultats soient suffisants pour faire face la fois aux engagements financiers et aux prlvements privs ncessaires lentretien de la famille de lexploitant.

    Ainsi le diagnostic du risque financier dune part ncessite de disposer de critres de viabilit mais dautre part passe galement par la dlimitation de sous-populations risque au sein de lunivers des exploitations agricoles, deux dimensions que lon retrouvera associes au cours de cette tude.

    A partir des comptabilits dexploitation, la mthode des scores ou credit scoring vise diagnostiquer de manire prventive les difficults financires des entreprises. Lide originelle est de slectionner des ratios comptables qui soient prdictifs court et moyen terme des difficults financires des entreprises. Cette slection de ratios et de valeurs de rfrence une fois effectue, on peut chercher combiner les diffrents jugements mis daprs la comparaison des rsultats de lentreprise aux seuils de rfrence tablis. En agrgeant ces jugements exprims sous forme de notes par lintermdiaire de diffrents procds de sommation au sein dune fonction, gnralement note Z et dsigne sous le terme gnrique de fonction score , on dispose alors dun indicateur synthtique, le score permettant dapprhender le risque financier.

  • Revue MODULAD, 2004 74

    II/ Introduction lvaluation du risque financier Plusieurs phnomnes peuvent concourir fragiliser les exploitations agricoles sur le

    plan financier : - la baisse des prix des produits agricoles ; - la hausse du cot des consommations intermdiaires ; - le renchrissement du crdit et la modification des rgles de financement.

    Cette fragilisation financire des exploitations agricoles se traduit notamment par : - une croissance des charges financires ; - une baisse des rsultats dexploitation ; - une recrudescence des incidents et des retards de paiement.

    La disponibilit de donnes micro-conomiques annuelles sur les exploitations agricoles europennes offerte par le Rseau dinformation comptable agricole (RICA) conjointement lutilisation des techniques multivaries danalyse statistique permet denvisager llaboration dun indicateur global de la situation financire de ces exploitations.

    Pour apprhender correctement cette situation, lindicateur doit permettre : - de dceler, parmi les exploitations agricoles soumises un tel diagnostic, les symptmes

    de vulnrabilit observs sur les exploitations agricoles en difficult ; - de dtecter les difficults au cours de lexercice courant mais galement antrieurement

    la dfaillance afin de pouvoir prconiser des mesures daide ou de redressement, ce diagnostic seffectuant sur la base dun tableau clinique normalis ;

    - de conserver un bon pouvoir prdictif dans le court-moyen terme (3 5 ans) ; - dorganiser un suivi des difficults financires des exploitations agricoles, partir des

    donnes comptables et financires du RICA afin de pouvoir tre estim annuellement. Lutilisation dune fonction score pour diagnostiquer les difficults financires remonte

    aux travaux pionniers de Beaver (mthode univarie, 1966) et dAltman (mthode multivarie, 1968) appliquant les techniques danalyse discriminante une batterie de ratios financiers pour juger de la viabilit des entreprises. Cette approche consiste discriminer les entreprises en faillite des autres entreprises en slectionnant les facteurs dterminant les difficults financires pour proposer un systme de dtection du risque de faillite (Bardos, 1985). La construction dune fonction discriminante par combinaison linaire ou non de ces dterminants permet de classer chaque exploitation agricole selon la probabilit dappartenance au groupe des exploitations dfaillantes et ainsi dvaluer la vulnrabilit ou la bonne sant financire dune exploitation agricole.

    En appliquant cette mthodologie aux donnes comptables et financires du RICA, on peut attribuer un score chaque exploitation agricole, en dduire un niveau de risque financier lui attribuer, puis estimer leffectif des diffrents groupes de risque sur la population franaise ou europenne des exploitations agricoles.

    Pour juger de la sant financire des exploitations agricoles ou de leur relative vulnrabilit, il faut pouvoir disposer de critres objectifs. Pour les entreprises commerciales ou industrielles, on utilise habituellement leur situation dfinie par des critres juridiques : liquidation de biens, rglement judiciaire voire cessation dactivits. Cependant, pour les exploitations agricoles, les liquidations judiciaires ne concernent quune faible part des cessations dactivits, la plus grande part tant ralise de gr gr entre lagriculteur et ses principaux cranciers. Le critre juridique noffre donc pas une mesure prcise des situations de crise financire. Dautre part, la cessation dactivits nest pas toujours lexpression dune crise financire.

    Il c