Interview Demi-Portion

download Interview Demi-Portion

of 3

  • date post

    28-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Interview Demi-Portion

Transcript of Interview Demi-Portion

  • Le Rap En

    France

    Rachid nous a accord une interview

    depuis sa ville de Ste, celle de

    Georges Brassens. Acteur du rap en

    France depuis maintenant quinze ans, il

    sort son premier album solo Artisan du

    Bic le 10 Octobre prochain. Attention,

    Demi-Portion mais maxi talent.

    Est-ce que tu pourrais te prsenter

    succinctement ? Rachid, 28 ans, n

    Ste dans le trou de la France, dorigine

    marocaine.

    Quel est le parcours de lhomme

    derrire le rappeur ? Je nai pas fait de

    grandes tudes malheureusement. Jai

    perdu mon papa en 1999, jtais encore

    en troisime. Le conseiller dorientation

    ma tout de suite gar en bep PMI mais

    je nai pas tenu ni suivi le rythme. Je nai

    donc hlas aucun diplme malgr ce

    que les gens pensent.

    Do vient le pseudo Demi-Portion ?

    Ctait un groupe de six jeunes de Ste

    mont par Adil El Kabir en 1995, il y

    avait quatre danseurs, un backeur et moi

    le rappeur. On faisait toutes les pre-

    mires parties du groupe de Adil, 2 Bal

    2 Neg, Rocca, Fabe etc. Avec les an-

    nes, les frres qui taient dans Demi-

    Portion ont arrt et jai conserv le

    pseudo sans vouloir changer.

    Tu as conscience davoir une voix

    atypique ? Franchement, je ne sais pas.

    Des fois, je peux avoir un accent un peu

    forc mais pas le mme style que

    Marseille ou Perpignan. Sinon oui, je

    pense que je dois avoir une voix de

    bb, a craint (rires) mais jassume en-

    tirement. Aprs atypique je ne sais pas,

    il doit y avoir plein dautres rappeurs du

    mme stylequi sont encore cachs.

    Interview avec

    Demi - PortionTu as une grosse carrire derrire toi dans le

    rap franais. Quest-ce que tu retiens de toutes

    ces annes ? Que du bien, jai beaucoup appris

    depuis. Cest--dire qu Ste, a a toujours t

    tendu de sortir de l et de se faire entendre. Cest

    bien sr grce Adil El Kabir et aux projets quil

    avait sorti avec Al de Dijon et DJ Saxe qui tait de

    Ste aussi. Grce tous ces gens-l, on a appris

    beaucoup de choses sur cette culture, ce milieu et

    surtout sur lart en lui-mme. Je me rappelle encore

    des festivals Hip-Hop Ste et des ateliers dcri-

    ture que les artistes nous donnaient. Less Du Neuf,

    Prodige Namor, La Rumeur, Fabe, Koma, Kadaz,

    Roce, Rocca ; tous ces gens sont carrment venus

    dans notre petite ville grace Adil et franchement

    a nous a aid mieux comprendre.

    a nous a permis de discuter avec des gens quon

    coutait et que lon kiffait notre ge. Jusqu main-

    tenant, je tiens encore avec eux des relations bien

    plus humaines que professionnelles. La preuve

    avec Mokless que je connais depuis que jai com-

    menc poser sur Bonjour La France, la mixtape

    de Fabe. Nous navions jamais pens faire un

    featuring car on avait lhabitude de parler dautre

    chose que du rap chaque fois que lon se voyait.

    Jusquau jour o il est venu Ste et en une soire

    tranquille, on sest fait le titre Sur Nos Gardes. En

    tant franc, je suis content davoir vu beaucoup de

    choses de Ste. a ma permis de prendre du recul

    sur le business. Sans prise de tte. Et avec le coeur

    surtout !

  • Tu as commenc le rap trs tt.

    Avec une telle prcocit, le

    terme de vocation est presque

    obsolte. Ctait inn ou tu as

    subi une influence ? Comme je

    te disais, Adil El Kabir ma

    beaucoup appris. Sachant que

    jaimais beaucoup le break dans

    les annes 1992/93, je squattais

    les MJC en essayant juste de faire

    un demi-tour de coupole, ctait

    magnifique. Je ny suis jamais

    arriv (rires). Je me suis donc mis

    direct au rap ds le jour ou jai vu

    Adil rpter un soir dans une

    MJC. Il nous a ouvert la porte, on

    sest pos et le lendemain on lui a

    ramen un texte la mme heure.

    Il tait mort de rire et il nous a

    accueilli bras ouverts comme

    ses petits frres.

    Tu penses que a a t un

    avantage la notorit si jeune ?

    a doit tre compliqu de ne

    pas se sentir arriv quand on

    pose sur la compile de Fabe

    ladolescence, comment tu as

    gr a ? Je vais te dire comment

    a cest pass. Fabe tait un trs

    bon ami de Adil El Kabir, il venait

    souvent nous voir Ste pour

    nous donner des cours dcriture

    pendant les vacances scolaires.

    A partir de l, Fabe a bien aim

    mon dlire, ma petite taille et ma

    vitesse dans le phras.

    On sest chang les adresses

    postales. Un jour, il minvite chez

    lui Marcadet sur Paris pour un

    mois et demi en plein t. On est

    devenu de trs bons potes. Cest

    presque mon grand frre.

    Je voyais aussi beaucoup Ekou,

    Vasquez Lusi, Koma. Et voil,

    je dormais chez Fabe. Ctait le

    temps o China tait encore sa

    petite copine. Bref, je suis

    toujours en contact avec lui, il a

    chang de vie et se porte

    merveilleusement mieux quavant.

    Juste pour te dire que jai gr a

    de faon normale.

    On tavait un peu perdu de vue

    et on te retrouve chez Lapwass.

    Comment la connexion sest-

    elle effectue ? Je connais

    Kacem Wapalek depuis sa

    premiere vido quand il avait

    encore 100 vues. On parlait

    beaucoup sur internet et je savais

    dj que ce gars-la tait un

    phnomne. Un gros big up

    Kacem et tous les gens de Lyon,

    ce sont des tueurs et surtout une

    quipe surveiller de prs !

    On sent un gros engagement

    politique dans tes sons, tu

    penses que le rap en France

    doit avoir une fonction ce

    niveau ? Un engagement, je ne

    sais pas. Peut-tre un ras-le-bol.

    Jcris ce quime passe parla tte maisparler dunjeune quimange des kebabs, unjeune quideale ou dunjeune quibraque, cenest vraimentpas mon dlireou mon styledcrituremme si jesais trs bienquon a tousune vie particulire.

    Demi-Portion

  • DEMI-PORTION

    Discographie :

    2008: 8 Titres et Demi,

    Volume 1

    2009: 8 Titres et Demi,

    Volume 2

    2010: Sous Le Choc

    2011: Artisan Du Bic

    Quand on menparle, je rpondspar larmativesinon je ne suis pasle genre de mec dire que je fais durap. Des gens dansma famille ne le savent pas mais jeserais fier de leurfaire couter mestextes.Demi-Portion

    Sur certaines tracks, jai lairnerv par ce qui se passedans le monde. Jcris ce quime passe par la tte mais parler dun jeune qui mangedes kebabs, un jeune quideale ou dun jeune quibraque, ce nest vraiment pasmon dlire ou mon style dcriture mme si je sais trsbien quon a tous une vie particulire. Jessaie de varierdans mes titres sans trop parler chaque fois de la mmechose. Je ne suis pas dans lerap pour remplacer PPDA ouClaire Chazal.

    Comment tu envisages lasuite de ta carrire ? Est-ceque tu as un plan trac ?Mener ma vie de famillecomme tout le monde ici-bas,en prenant du plaisir dans mapassion quon appelle le rap.

    Quest-ce que tu penses desmoyens technologiques dela gnration actuelle ? Tune regrettes pas de navoirpas eu les mmes outils tes dbuts ? A mes dbuts, jene calculais pas trop a. Heureusement quon a eu Internet Ste sinon on naurait rien connu. a maaid pour les connexions, lesfeaturings donc si beaucoupde monde arrive se faireconnaitre via le web, a ne medrange vraiment pas. Je suisau contraire pour.

    Quel est le morceau que tucoutes le plus en ce moment ? Un titre que jaime beaucoup, cest Suicide Social de Orelsan.Pour moi, il a tout dit.

    Si on te demandait de choi-sir un de tes morceaux ?Il sera sur mon album ArtisanDu Bic qui sort le 10 octobre.

    Est-ce que tu gagnes ta vie

    avec le rap ? Un peu mais

    cest suffisant, je men

    contente. Je travaille aussi

    ct, je suis animateur, je

    donne des cours dcriture. La

    musique et sa thune ne sont

    pas ternelles donc la seule

    chose vraie de nos jours reste

    le travail.

    Est-ce que tu brandis fire-

    ment la profession de rap-

    peur quand on te demande

    ce que tu fais ? Quand on

    men parle, je rponds par

    laffirmative sinon je ne suis

    pas le genre de mec dire que

    je fais du rap. Des gens dans

    ma famille ne le savent mme

    pas mais je serais fier de leur

    faire couter mes textes

    sachant que jai toujours vit

    de mettre du verlan et des

    insultes.

    Un mot de la fin ? Merci

    tous ceux qui me supportent,

    moi et mon groupe, Les

    Grandes Gueules, depuis nos

    dbuts. Cest uniquement

    grce eux que jen suis l

    donc merci beaucoup ces

    gens !