Interaction 18

download Interaction 18

of 12

  • date post

    22-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    2

Embed Size (px)

description

numéro 18 du magazine Interactions

Transcript of Interaction 18

  • ENtrEtiEN

    InnovENT-E :laurat des IDEFIPage 2

    UtC / safraN

    Un partenariat orient innovationPage 3

    AOT/sepTembre 2012 ### n 18

    DitOriaL

    Un enjeu majeur : faire voluer notre modle de dveloppementUn enjeu stratgique majeur : faire voluer notre modle de dveloppement sans renier nos valeurs, notre culture et nos spcificits. Notre environnement universitaire, conomique, social, culturel a subi durant les dix dernires annes de profondes mutations et volutions, qui ncessitent que lUTC se pose aujourdhui de manire plus urgente la question de lvolution de son modle de dveloppement en intgrant de nouvelles contraintes mais aussi de nouvelles opportunits : celles de la construction de lespace europen de lenseignement suprieur et de la recherche, des ples de comptitivit, des deux lois de 2006 et 2007 qui rforment profondment le paysage du dispositif franais de recherche et dinnovation (accentuation des synergies entre lensemble des acteurs concerns et renforcement des politiques de site, mise en place des PRES) et renforcent lautonomie et le rle socital des universits, celles des Investissements dAvenir, notamment des IDEX, pour lesquels lUTC peut se prvaloir dun certain nombre de succs incontestables, et qui sollicitent les universits dans des contributions la croissance conomique et la cration de valeurs, de richesses et dactivits La profondeur de ces mouvements associs aux crises cologiques, conomiques et de socit qui agitent notre monde est telle quapparaissent pour nos tablissements des risques de dstabilisation, dincohrence stratgique, de perte ou de dilution didentit, dessoufflement dans des montages administratifs et de surpression sur les personnels. Les fortes contraintes financires que nous connaissons dj et qui risquent de peser encore plus fortement dans les prochaines annes compltent ce panorama turbulent. Cest dans ce contexte que lUTC lors dun sminaire interne organis le 30 aout dernier Senlis a dcid, sur la base de son projet dtablissement et de rflexions antrieures, dacclrer et daccentuer sa rflexion sur la question oh combien fondamentale : Quelle volution du modle de lUTC face aux contraintes et opportunits de son environnement ? .Des propositions intressantes ont merg de cette rflexion dont il est apparu cependant quelle devait tre poursuivie et mobiliser lensemble de la communaut utcenne (lassemble gnrale d'octobre y sera partiellement consacre). Les synthses des ateliers de travail de cette journe font dores et dj apparatre le rle essentiel que devra jouer linnovation responsable dans lvolution de notre modle ainsi que la question centrale des ressources humaines en termes dattractivit, daccompagnement, de valorisation et de reconnaissance On y voit bien le rle majeur que devra jouer le Centre dInnovation dont la premire pierre a t pose le 6 septembre dernier par le ministre dlgu aux affaires europennes, Bernard Cazeneuve, en prsence du snateur maire de Compigne et du prsident de la rgion Picardie ! Crer, Inventer et Imaginer le futur, tel est prcisment lun des thmes de ce numro dInteractions. Bonne rentre universitaire toutes et tous. n

    Alain StorckPrsident de lUTC

    POLyv'iLEs

    L'co-mtropole du futurPage 10

    les dossiers Ils crent, inventent et imaginent

    le futur Page 5

    Regard sur l'innovation Trois questions Arnaud Montebourg Page 8

  • Pose de la 1re pierre du centre dinnovation en prsence du ministre des affaires trangresLa pose de la 1re pierre du centre dinnovation de lUTC avait lieu le 6 septembre dernier, en prsence de M. Bernard Cazeneuve, ministre dlgu auprs du ministre des affaires trangres, charg des affaires europennes. Support lcosystme local dinnovation UTC, le centre dinnovation sapparentera une plateforme de recherche, de formation, de valorisation, industrielle et de transfert de technologie, intgrant et accompagnant le processus dinnovation dans la conduite de projets collaboratifs. n

    Retrouvez prochainement l'interview de Bernard Cazeneuve sur interactions.utc.fr

    1re rentre pour les apprentis en gnie informatiqueAprs louverture en 2008 de sa premire section dapprentissage dans la spcialit mcanique de son diplme dingnieur, la formation par apprentissage de lUTC est dsormais galement accessible aux tudiants en gnie informatique. Deux parcours pdagogiques leur sont proposs : "ingnierie logicielle", ddi aux activits de conception et ditions de logiciels, "infrastructures et systmes dinformation", consacr larchitecture des systmes dinformation et aux rseaux. n

    www.utc.fr

    Devenir ingnieur "autrement"La 1re promotion dtudiants-ingnieurs ayant opt pour la formation "Humanits & technologies" faisait sa rentre l'UTC. Ce nouveau cursus, imagin pour anticiper un monde en constante mutation et rpondre aux attentes des entreprises, fait de l'UTC la 1re cole d'ingnieurs proposer un parcours vers l'ingnierie runissant des bacheliers issus des filires scientifique (S), littraire (L - option maths) et conomique & sociale (ES), leur permettant de dvelopper la fois des comptences d'analyse et de conceptualisation et l'aptitude comprendre les interactions technique-homme-socit. n

    www.utc.fr

    L actuaLit de lutc

    2 Aot - septembre 2012 //// Interactions

    Une formation innovante au service des PME/PMI et du territoire

    La repousse de nerfs est-elle possible ?

    iNvEstissEMENt D'avENir

    MatriaUx biO-iNtELLigENts

    Le projet InnovENT-E, auquel lUTC participe*, a rcemment t laurat des investissements davenir ddis aux initiatives dexcellence en formations innovantes (IDEFI). Trois questions Jean-Louis Billot, directeur de lINSA de Rouen et coordinateur gnral du projet IDEFI InnovENT-E.

    Le laboratoire BMBI de lUTC vient dimaginer un matriau bio-intelligent compos de fibres de soie, dont la capacit biologique est de rgnrer les nerfs lss. Explications

    Dans le domaine biomdical, aucun biomatriau ne permet lheure actuelle la rparation efficace de nerf aprs une lsion ou un crasement. Plus prcisment, si des biomatriaux ont t dvelopps pour faciliter la rparation des nerfs priphriques, la rgnration des nerfs centraux tels que le nerf optique ou les cellules nerveuses de la moelle pinire demeure quant elle un dfi majeur souligne Christophe Egles, directeur de recherche au sein de BMBI. Un projet de recherche, se propose de mettre au point un nouveau type de matriau dit "bio-intelligent" compos de fibres de soie, capable la fois de diriger le nerf pendant sa

    recroissance et de relarguer des facteurs de croissance, favorisant ainsi la repousse du nerf. Les fibres de soie, qui constituent un bio-polymre biodgradable et biocompatible, sont dabord tisses dans un champ lectrique selon la technique delectrospining afin de les aligner selon un axe prdfini, explique Guillaume Vidal, en post-doctorat au sein du laboratoire de bio-mcanique et bio-ingnierie de lUTC. Puis elles sont rendues dans un second temps bio-fonctionnelles par lajout dun ou de plusieurs facteurs de croissance . Pour le moment, le laboratoire de lUTC, en collaboration avec lInstitut des Neurosciences cellulaires et intgratives de Strasbourg, luniversit de Leipzig (Allemagne) et luniversit de Tufts (tats-Unis), est parvenu montrer que la repousse axonale des cellules nerveuses de la rtine pouvait tre stimule et guide en utilisant cette nanotechnologie*. Des tests in vivo sur le rat pourraient ainsi bientt dboucher sur une nouvelle application biomdicale, qui viendrait alors complter les approches thrapeutiques des maladies neuro-dgnratives et des traumatismes de lil. n* Les rsultats ont t publis dans la revue Advanced Functional Materials.

    quel(s) besoin(s) rpond la mise en place dinnovENt-E ?Le projet InnovENT-E doit permettre daccrotre la formation de talents de haut niveau (cadres, ingnieurs et docteurs) et dvelopper les comptences des personnels techniques et cadres intermdiaires rpondant aux spcificits des PME/PMI innovantes tournes vers lexport et linternational. Par ailleurs le projet a pour ambition damliorer la connaissance et lattractivit des PME/PMI auprs des tudiants de lenseignement suprieur et rciproquement faciliter la cration de liens structurants entre les PME-PMI innovantes et les tablissements denseignement suprieur dans des stratgies de dveloppements territoriaux.

    territoires et PME/PMi semblent donc tre les matres mots dinnovENt-E ?Lide est dabord de mettre disposition des PME-PMI des comptences adaptables, cratives, audacieuses et ouvertes sur le monde extrieur. InnovENT-E rquilibra donc les formations qui sont actuellement plus adaptes aux grandes entreprises ou aux administrations quaux PME, et donnera accs aux PME/PMI des dispositifs pdagogiques innovants adosss des recherches multidisciplinaires portant

    sur linnovation et linternationalisation de lactivit des entreprises, ce jour insuffisamment organiss et mutualiss pour pouvoir bnficier efficacement aux PME des territoires.

    Comment nanmoins assurer un maillage territorial efficace ?

    Afin dassurer la prennit des actions inities, un Institut de formations ouvertes destines au dveloppement

    de PME-PMI innovantes lexport sera cr, avec pour objectifs principaux lamlioration

    continue des dispositifs dvelopps, leur diffusion et leur maintenance. Des formations qualifiantes et diplmantes y seront accessibles pour toutes les PME/PMI, par un maillage fin des territoires correspondant limplantation

    des membres fondateurs et pouvant tre tendus de nouveaux partenaires tels

    que les ples de comptitivit, chambres de commerce et dindustrie (CCI), Agences

    Rgionales de linnovation (ARI) et autres partenaires de formations dans les domaines du management, lintelligence conomique, linterculturalit, le design, lexport* Projet port conjointement par le rseau des UT, le groupe INSA, lUniversit de Lorrain