Informations journe d'tudes Humanit Word - Informations journe d'tudes Humanit Created Date...

Informations journe d'tudes Humanit   Word - Informations journe d'tudes Humanit   Created Date 5/12/2016 2:19:56 PM
Informations journe d'tudes Humanit   Word - Informations journe d'tudes Humanit   Created Date 5/12/2016 2:19:56 PM
Informations journe d'tudes Humanit   Word - Informations journe d'tudes Humanit   Created Date 5/12/2016 2:19:56 PM
Informations journe d'tudes Humanit   Word - Informations journe d'tudes Humanit   Created Date 5/12/2016 2:19:56 PM
download Informations journe d'tudes Humanit   Word - Informations journe d'tudes Humanit   Created Date 5/12/2016 2:19:56 PM

of 4

  • date post

    07-Apr-2018
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Informations journe d'tudes Humanit Word - Informations journe d'tudes Humanit Created Date...

  • Journe dtudes Humanit numrique ? Repenser le sujet laune des nouvelles technologies

    Cette journe dtudes, organise dans le cadre des activits du laboratoire Sophiapol et du groupe de recherche Lhumain impens , est consacre ltude des transformations impliques par les nouvelles technologies sur le monde humain.

    Date: 1er juin 2016

    Horaires: 10h 18h

    Lieu: Universit Paris Ouest Nanterre La Dfense 200 Avenue de la Rpublique Btiment L, Salle LR15 (rez-de-chausse) 92000 Nanterre

    Organisation et contact: Maxime Mcrant (SOPHIAPOL) mecreant.maxime@gmail.com Groupe de recherche : Lhumain impens

    Argumentaire dtaill

    Depuis la cration du premier ordinateur jusqu la naissance du Web, en passant par les progrs de lintelligence artificielle, des neurosciences et des biotechnologies, lvolution technologique a impliqu des mutations profondes dans le monde humain : mutations des relations interindividuelles, sociales et politiques (rseaux sociaux 1, pratiques productives2, nouvelles modalits de conflits3); mutations pistmiques (apparition de

    1Voir par exemple Casilli Antonio, Les liaisons numriques: vers une nouvelle sociabilit, d. Seuil, 2010; etCardonDominique,Ledesigndelavisibilit.Unessaidecartographieduweb2.0,inRseaux6/2008,p.93-137.2Moulier-BoutangYann,Lecapitalismecognitif:lanouvellegrandetransformation,d.Amsterdam,2005.

  • nouvelles disciplines4, utilisation de l'informatique gnralise, encyclopdies et bibliothques numriques5, MOOC6) ; mutations des corps comme des facults cognitives (neurosciences, biotechnologies, Intelligence artificielle, post-humanisme, mmoires, accs linformation) ; mutations du rapport lespace et au temps (golocalisation, dplacements, tltravail, instantanit des communications distance). Si ce champ dobjets simpose la recherche, cest dabord en raison de son extension et de son impact apparent sur tous les domaines de lexistence ; en effet, c'est l'ensemble du monde humain qui semble touch : la majorit des individus sont connects Internet, les nouvelles technologies peuvent possiblement intgrer le champ entier du social (milieu du travail, de la recherche, des loisirs, de la politique, de l'conomie, de la culture, des changes marchands, de la mdecine). Ce nouveau systme technique (Simondon) nous invite repenser le sujet, tout comme lhumain en gnral, tant dans leur rapport la technique que dans leur dfinition mme. Pour chapper la conception d'un sujet humain insulaire, hors du monde, faisant face aux moyens neutres de la technique, l'effort doit porter sur la comprhension du tissage de l'un dans/avec l'autre, sur le devenir technique de l'tre-au-monde , affectant ses modes de perception, sa corporit, sa sensibilit ou encore ses modes de catgorisation. Cette journe dtude se propose donc de repenser l'humain et le sujet, dans leur rapport un non-humain spcifique, le non-humain technologique, et dans la mdiation gnralise institue par le numrique. Cela nous engage articuler tout un ensemble de thmes et de problmes, que cette journe se propose de structurer selon les deux axes suivants :

    Le premier enjeu de cette journe est de questionner le statut ontologique de ces objets et de mesurer leur impact sur le monde humain. Ces hybrides, la fois sociaux et naturels, non-humains technologiques, doivent tre analyss dans leur commerce avec l'humain, au croisement entre philosophie de la technique et ontologie ; cela implique de se dfaire dune dfinition unilatrale du sujet libre et actif face un monde d'objets inertes et passifs. Il s'agit alors, dans ce contexte, tant d'tudier les pratiques, les activits, les sensibilits que les discours impliqus par ces non-humains spcifiques, ainsi que leurs consquences sociales et politiques. Tout dabord, quentend-t-on sous ce terme commun de nouvelles technologies ? Quels sont donc ces objets , ces non-humains , ces artefacts , que l'on regroupe sous ce terme trop gnral ? Quel appareillage conceptuel mobiliser pour constituer ce champ d'objets ? Est-ce le numrique ? Le virtuel ? Le cyberespace ? Le travail critique doit avoir pour pralable de trancher dans la profusion de termes, discours et thses contradictoires7, dont bon nombre semblent s'appuyer sur un imaginaire collectif largement implicite labor notamment par la science-fiction du sicle 3Aproposdesconflitssociaux,voirparexempleDeLagasnerieGeoffroy,Lartdelarvolte:Snowden,Assange,Manning, Fayard, 2015. Concernant les conflits arms, voir Chamayou Grgoire, Thorie du drone, d. LaFabrique,2013.4Citonsparexemplelarobotique,lintelligenceartificielleetplusrcemmentlesdatasciencesetleshumanitsnumriques.5Wikipediaestlemodleleplusconnudunetelletransformation.6MassiveOpenOnlineCourses.7Par exemple : le Web amne la perte du lien social et du corps. Voir Turkle Sherry, Alone Together, Basic Books, 2011 ; la technique est essentiellement alinante. Voir Ellul Jacques, Le Systme technicien, Calmann-Lvy, 3e dition, 2012 ; ou l'inverse, la clbration des nouvelles technologies comme libert augmente, dmocratie radicale, village global, accs un savoir illimit et non soumis aux lois du march capitaliste. Voir Lvy Pierre, Cyberdmocratie, essai de philosophie politique, d. Odile Jacob, 2002.

  • dernier, dont les spculations ont accompagn les prodromes des bouleversements actuels. Ensuite, de quelle manire les individus sapproprient-ils ces nouvelles technologies ? Quelles formes de subjectivit sont impliques/engages ? Ces transformations sont-elles unifies ou htrognes ? Cela demandera denvisager les pratiques concrtes, tant dans le champ social que politique, quamnent ces nouvelles technologies.

    Le second enjeu concerne la mise en question de la dfinition de lhumain. La raison est-elle encore le propre de lhumain lheure o l'intelligence est dite artificielle , ou rduite un rseau de neurones ? Le langage est-il encore le propre de lhumain lorsque des algorithmes semblent capables de le comprendre et le reproduire ? Le corps quantifi et prothtique est-il encore humain ? Ces incertitudes, qui brouillent les frontires de lhumain et du non-humain, impliquent de dcider si ces mutations sont dordre simplement pistmique ou ontologique. Est-ce lhumain qui est transform ou la manire dont les individus se le reprsentent ? Cest--dire quil sagit de choisir entre le post-humanisme dune part, une redfinition de lhumain qui intgre la technique comme consubstantielle son tre dautre part, ou encore une position dflationniste qui relativise lampleur des volutions. Au croisement de questions d'ontologie, de philosophie de la technique, de sociologie, danthropologie ou encore de philosophie sociale et politique, ce sous-axe du projet Humanits et subjectivit envisage ces nouvelles technologies sous l'angle d'une rflexion renouvele sur l'humain et ce que l'on entend par sujet et les modes de subjectivation, partir des non-humains technologiques. Lhorizon de cette recherche consiste ainsi mettre en lumire les caractristiques dun possible nouveau sujet, et dune nouvelle humanit qui merge lre dite numrique .

  • Programme

    Matine

    10h 10h30 : Accueil des participants

    10h30 11h30 : Clo Collomb

    Par-del les discours de fin du monde, faire compter les machines computationnelles

    11h30 12h30 : Anne Alombert

    Les fins de lhomme : du transhumanisme la nguanthropologie

    12h30 14h : Pause djeuner

    Aprs-midi

    14h00-15h00 : Bernard Stiegler

    Les dfonctionnalisations et refonctionnalisations organologiques dans lexosomatisation et leurs consquences pharmacologiques lpoque de la disruption

    15h00-16h00 : Yann Moulier-Boutang

    Pollinisation, exploitation des nouvelles formes de travail, quand la subjectivit sen mle

    16h00- 16h15 : Pause

    16h15-17h15 : Pierre Livet

    Interconnexions, interactions distales, proximales, et processus de subjectivation