IG Francais 2012M

download IG Francais 2012M

of 6

  • date post

    14-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of IG Francais 2012M

  • 7/23/2019 IG Francais 2012M

    1/6

    BREVET DE TECHNICIEN SUPRIEUR

    TOUTES SPCI LITS

    CULTURE GNR LE ET EXPRESSION

    SESSION 2012

    Dure: 4 heures

    Aucun matriel

    autoris.

    Ds

    que

    le

    sujet vous

    est

    remis,

    assurez vous

    qu

    il

    est

    complet.

    Le sujet comporte 6 pages, numrotes de 1 6

    BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR - TOUTES SPECIALITES

    Culture

    Gnrale et

    Expression

    CULTGEN

  • 7/23/2019 IG Francais 2012M

    2/6

    PREMIRE PARTIE: SYNTHSE 40 POINTS

    Rire:

    pour quoi

    faire?

    Vous rdigerez une synthse concise, objective et ordonne des documents suivants:

    Document 1

    : Henri Bergson, Le rire. Essai sur

    la

    signification du comique, 1899

    Document 2 : Jean de

    La

    Bruyre, Les Caractres ou les murs de ce sicle.

    De

    la

    ville, 1688

    Document 3 : Axel Kahn, L homme ce roseau pensant, 2007

    Document 4

    : Dominique Noguez, L humour contre

    le

    rire

    Pourquoi

    rire 2 11

    DEUXIME PARTIE: ECRITURE PERSONNELLE 20 POINTS)

    Selon vous, celui qui fait rire dtient-il un rel pouvoir sur les autres

    Vous rpondrez cette question de faon argumente en vous appuyant sur les documents du

    corpus, vos lectures de l anne et vos connaissances personnelles.

    BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR - TOUTES SPECIALITES

    Culture Gnrale et Expression

    CULTGEN

  • 7/23/2019 IG Francais 2012M

    3/6

    DOCUMENT

    Le rire est, avant tout, une correction. Fait pour humilier, il doit donner la personne qui en

    est l'objet une impression pnible.

    La

    socit se venge par lui des liberts qu'on a prises

    avec elle.

    Il

    n'atteindrait pas son but s'il portait la marque de

    la

    sympathie et de la bont.

    Dira-t-on que l'intention

    au

    moins peut tre bonne, que souvent on chtie parce qu'on

    5 aime, et que le rire, en rprimant les manifestations extrieures de certains dfauts, nous

    invite ainsi, pour notre plus grand bien, corriger ces dfauts eux-mmes et nous

    .amliorer intrieurement?

    Y aurait beaucoup dire sur ce point. En gnral et en gros, le rire exerce sans doute

    une fonction utile. Toutes nos analyses tendaient d'ailleurs le dmontrer. Mais il ne suit pas

    1

    de l que

    le

    rire frappe toujours juste,

    ni

    qu'il s'inspire d'une pense de bienveillance ou

    mme d'quit.

    Pour frapper toujours juste,

    il

    faudrait qu'il procdt d'un acte de rflexion. Or le rire est

    simplement l'effet d'un mcanisme mont

    en

    nous par la nature, ou, ce qui revient peu prs

    au mme, par une trs longue habitude de la vie sociale. Il part tout seul, vritable riposte du

    15 tac au tac. Il n'a pas

    le

    loisir de regarder chaque fois o il touche. Le rire chtie certains

    dfauts peu prs comme

    la

    maladie chtie certains excs, frappant des innocents,

    pargnant des coupables, visant

    un rsultat gnral et

    ne

    pouvant faire chaque cas

    individuel l'honneur de l'examiner sparment. en est ainsi de tout ce qui s'accomplit par

    des voies naturelles

    au

    lieu de se faire par rflexion consciente. Une moyenne de justice

    2

    pourra apparatre dans le rsultat d'ensemble, mais non pas dans le dtail des cas

    pa rticu ers.

    En

    ce sens, le rire ne peut pas tre absolument juste. Rptons qu'il ne doit pas non plus

    tre bon. a pour fonction d'intimider en humiliant. n'y russirait pas

    si la

    nature n'avait

    laiss

    cet effet, dans les meilleurs d'entre les hommes, un petit fonds de mchancet,

    ou

    25 tout au moins de malice. Peut-tre vaudra-t-il mieux que nous n'approfondissions pas trop ce

    point. Nous n'y trouverions rien de trs flatteur pour nous. Nous verrions que le mouvement

    de dtente

    ou

    d'expansion n'est qu'un prlude au rire, que le rieur rentre tout de suite en soi,

    s'affirme plus ou moins orgueilleusement lui-mme, et tendrait considrer

    la

    personne

    d'autrui comme une marionnette dont

    il

    tient les ficelles. Dans cette prsomption

    1

    nous

    3 dmlerions d'ailleurs bien vite

    un

    peu d'gosme, et, derrire l'gosme lui-mme, quelque

    chose de moins spontan et de plus amer, je ne sais quel pessimisme naissant qui s'affirme

    de plus en plus mesure que le rieur raisonne davantage son rire.

    Henri Bergson,

    Le rire. Essai sur la signification du comique 1899)

    Prtention, suffisance, opinion trop avantageuse de soi-mme.

    BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR - TOUTES SPECIALITES

    ulture

    Gnrale et Ex ression CULTGEN

  • 7/23/2019 IG Francais 2012M

    4/6

    DOCUMENT

    Dans son ouvrage La Bruyre dpeint l fin du rgne de Louis XIV dnonant avec

    distance et humour les excs et les injustices de l socit laquelle il appartient.

    La ville est partage en diverses socits, qui sont comme autant de petites rpubliques, qui

    ont leurs lois, leurs usages, leur jargon, et leurs mots pour rire. Tant que cet assemblage est

    dans sa force, et que l enttement subsiste, l on ne trouve rien de bien dit ou de bien fait que

    ce qui part des siens, et l on est incapable de goter ce qui vient d ailleurs: cela va jusques au

    5 mpris pour les gens qui ne sont pas initis dans leurs mystres. L homme du monde d un

    meilleur esprit, que le hasard a port au milieu d eux, leur est tranger: il se trouve l comme

    dans un pays lointain, dont

    il

    ne connat ni les routes, ni la langue ni les murs, ni la

    coutume;

    il

    voit un peuple qui cause, bourdonne, parle l oreille, clate de rire, et qui retombe

    ensuite dans

    un

    morne silence; il Y perd son maintien,

    ne

    trouve pas

    o

    placer un seul mot, et

    1 n a pas mme de quoi couter. Il

    ne

    manque jamais l

    un

    mauvais plaisant qui domine, et qui

    est comme le hros de

    la

    socit : celui-ci s est charg de

    la

    joie des autres, et fait toujours

    rire avant que d avoir parl. Si quelquefois une femme survient qui n est point de leurs plaisirs,

    la bande joyeuse ne peut comprendre qu elle ne sache point rire des choses qu elle n entend

    point, et paraisse insensible des fadaises qu ils n entendent eux-mmes que parce qu ils les

    15 ont faites ils ne lui pardonnent ni son ton de voix,

    ni

    son silence,

    ni

    sa taille,

    ni

    son visage,

    ni

    son habillement, ni son entre, ni la manire dont elle est sortie.

    Jean de La Bruyre,

    Les Caractres ou les murs de ce sicle

    De

    la ville}) (1688)

    BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR - TOUTES SPECIALITES

    Culture Gnrale

    et

    Ex ression

    CULTGEN

  • 7/23/2019 IG Francais 2012M

    5/6

    DOCUMENT

    De

    la

    rflexion ironique incitant quelqu un prendre conscience de certains de ses travers

    et rigidits au ridicule jet sur son action ou sur son personnage, il existe toute une gamme de

    mises en cause des personnes par le moyen du rire.

    Pour qui

    en

    est victime, il s agit sans doute du degr le plus douloureux du rejet par l autre

    5 puisqu il ne manifeste de

    sa

    part aucune considration

    et

    ne

    laisse pas mme place

    au

    doute

    qui accompagne l indiffrence. N tre pas pris au srieux, se trouver tourn en ridicule, revient

    tre ni dans sa capacit raisonner de faon logique et cohrente, c est--dire se

    comporter en authentique homme sage, Homo sapiens, un stade avant le racisme avr. Nul

    ne s tonne par consquent de la fureur qu un tel regard provoque chez ceux qui se sentent

    1

    par

    l

    d autant plus gravement bafous dans leur dignit que

    la

    drision s accompagne d une

    vacuit motionnelle

    1

    insultante pour qui se voit de la sorte notifier son insignifiance.

    Le potentiel sditieux

    2

    du rire vis--vis de toute autorit et de tout pouvoir dcoule des

    caractristiques que je viens d voquer, sa capacit dissiper les motions paralysantes,

    dessiller les yeux

    du

    public sur les ridicules et les absurdits des grands de ce monde,

    15 contester leur srieux et leur valeur.

    La dfrence, la peur, l attachement passionnel, voire l adoration, ne rsistent pas l clat

    de rire, faisant de la drision une arme contestatrice efficace et crainte.

    On

    dit d un humour

    qu il est dcapant, ravageur, qu il ne respecte rien. Toute l intrigue du Nom de la Rose

    d Umberto Eco est fonde sur les efforts dploys par un religieux mystique pour viter que

    2 les moines ne prennent connaissance d un ouvrage d Aristote sur le rire, et

    ne

    soient incits

    par l se dtourner de la magnificence divine qui implique le srieux et la dvotion. [ .. ]

    Mme d un niveau plus lger, le rire libre ou prserve de la sujtion

    4

    . tre capable de se

    moquer de la pdanterie

    5

    de l acadmicien, des tics du capitaine, des discours pontifiants et

    des clichs de l homme politique, de la posture martiale du patron,

    du

    style pompeux du sous

    prfet, du pathos

    6

    dgoulinant des propos de l expert en bien-pensance

    ou

    des dclarations

    enflammes du galant protge des interfrences nuisibles entre

    la

    lucidit et l motion

    ou

    l adhsion a priori, permet de se trouver fortifi dans l affirmation de soi. Il est, en effet,

    toujours valorisant de railler quelqu un, c est--dire de se positionner, au moins quant l