IFop Observatoire RéSeaux Sociaux Janvier 2010

Click here to load reader

  • date post

    22-Oct-2014
  • Category

    Technology

  • view

    40.966
  • download

    1

Embed Size (px)

description

 

Transcript of IFop Observatoire RéSeaux Sociaux Janvier 2010

Diapositive 1

Observatoiredes rseaux sociaux

Janvier 2010

Connection creates value

2

Note mthodologique

Echantillon Echantillon de 1 002 personnes, reprsentatif de lapopulation internaute franaise ge de 18 ans et plus.

La reprsentativit de OpFKDQWLOORQ a t assure par lamthode des quotas (sexe, ge, profession de la personneinterroge) aprs stratification par rgion et catgorieGDJJORPpUDWLRQ.

Mode de recueil Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administr en ligne (CAWI - Computer Assisted WebInterviewing).

Dates de terrain Du 10 au 16 novembre 2009

3

La notorit des rseaux sociaux en ligne

Le podium (*)

83%97%

93%

+4 points (**) +5 points (**)+4 points (**)

Le trio de tte des rseaux sociaux demeure inchang par rapport juin 2009, chacun des sites enregistrant dans le mme temps une progression

de son score de notorit.

(*) Etabli sur la base du classement obtenu pour les 17 rseaux sociaux en ligne tests lors de cette tude : (Bebo, BeBoomer, %RRPSD&RSDLQVGDYDQW)DFHERRN)OLFNU)ULHQG)HHG+L/LQNHG,QMySpace, Ning, Orkut, Skyrock, Trombi, Twitter, Viadeo, Windows Live).(**) Evolution observe depuis juin 2009 .

4

La notorit des rseaux sociaux en ligne

Question : Parmi les sites suivants, quels sont ceux que vous connaissez, ne serait-ce que de nom ?

TOP 10

5

La notorit des rseaux sociaux en ligne

/pYROXWLRQGHSXLVODXWRPQH

3RXUOHVUpVHDX[VRFLDX[HQOLJQHWHVWpVGHSXLVODXWRPQHODXWRPQHRXOHSULQWHPSVXQLTXHPHQW

/DQQpHDpWpFHOOH

de OH[SORVLRQGHTwitter

6

La notorit des rseaux sociaux en ligne

7

La notorit des rseaux sociaux en ligne

8

La notorit des rseaux sociaux en ligne

Les rsultats de la nouvelle livraison de OObservatoire des rseaux sociauxODWWHVWHQW : ODQQpH 2009 a t marque en France par une amplification de OHVVRUdes rseaux sociaux en ligne.

Cet enseignement se vrifie pleinement pour les sites dont nous avions dj mesurle score de notorit ODXWRPQH 2008 : Facebook (+29 points), MySpace (+17points) et Viadeo (+13 points). Le phnomne de ces derniers mois QHQ reste pasmoins Twitter, dsormais connu de 63% des internautes soit une progression de 58points en un an.

Dans le dtail, Facebook atteint dsormais un niveau quasiment maximal (97% enont en entendu parler), talonn par Copains GDYDQW (93%). Viennent ensuiteMySpace (83%), Twitter (63%) et Trombi (62%).

/DQDO\VH des scores de notorit par sous-catgories GLQWHUQDXWHV laisse apparatreGLPSRUWDQWHV disparits selon OkJH des personnes interroges, avec en rglegnrale des scores leurs plus hauts niveaux auprs des plus jeunes, et quibaissent ensuite sensiblement au fur et mesure que ORQ VpOqYH sur la pyramidedes ges.

9

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

Le podium

37%49%

46%

+7 points (*)

+4 points (*)

En termes de membres, le franais &RSDLQVGDYDQWdevance sensiblement les amricains Facebook et de peu Windows Live.

(YROXWLRQREVHUYpHGHSXLVMXLQ:LQGRZV/LYHQDSDVpWpWHVWpHQMXLQ

10

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

Question : Vous personnellement, possdez-vous votre propre compte avec votre profil sur les sites suivants ?

TOP 10

11

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

GHVLQWHUQDXWHVGpFODUHQWrWUHPHPEUHGDXPRLQVXQGHVUpVHDX[sociaux en ligne tests.&HVFRUHYDULHWUqVIRUWHPHQWGXQHFODVVHGkJHjXQHDXWUHGHVMHXQHVkJpVGHjDQVGpFODUHQWrWUHDXPHPEUHGDXPRLQVXQGHFHVUpVHDX[FRQWUHGHVLQWHUQDXWHVkJpVGHjans et 52% de ceux gs de plus de 65 ans.

GHVLQWHUQDXWHVVRQWPHPEUHVGXQVHXOUpVHDXVRFLDOGHGHX[jtrois rseaux sociaux et 18% de quatre et plus.,FLHQFRUHOHFOLYDJHJpQpUDWLRQQHOVDYqUHGpWHUPLQDQWGHVLQWHUQDXWHVkJpVGHjDQVseraient membres de quatre rseaux sociaux ou plus, contre une proportion marginale au sommet de la pyramide des ges (65 ans et plus : 4% ; 50 64 ans : 8%).

En moyenne, un internaute est membre de 1,9 rseau social.Ce score oscille entre 0,9 chez les internautes de plus de 65 ans et 2,9 chez ceux gs de 18 24 DQV/DSRVLWLRQVXUOpFKHOOHVRFLDOHVDYqUHHQUHYDQFKHWUqVSHXGLVFULPLQDQWHFHWWHPR\HQQHVpOHYDQWjFKH]OHVHPSOR\pVHWOHVRXYULHUVFRQWUHSDUPLOHVFDGUHVHWOHVSURIHVVLRQVlibrales internautes.

12

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

/pYROXWLRQGHSXLVODXWRPQH

23%

30%

37%

12%10%

8%

2%5%

45%49%

18% 19%

4%

7% 8%

Automne 2008 Printemps 2009 Automne 2009

3RXUOHVUpVHDX[HQOLJQHWHVWpVGHSXLVODXWRPQHRXOHSULQWHPSVXQLTXHPHQW

13

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

14

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

15

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

Les membres des trois principaux rseaux sociaux en France sont aussi PHPEUHVGDXWUHVUpVHDX[HQOLJQH

Parmi les membres de &RSDLQVGDYDQW:

52% ont un compte Windows Live

48% ont un compte Facebook

32% ont un compte Trombi

10% ont un compte MySpace

11% ont un compte Viadeo

10% ont un compte Skyrock

8% ont un compte Hi5

Parmi les membres de Facebook :

RQWXQFRPSWH&RSDLQVGDYDQW

69% ont un compte Windows Live

29% ont un compte Trombi

16% ont un compte MySpace

14% ont un compte Viadeo

12% ont un compte Skyrock

9% ont un compte Hi5

Parmi les membres de Windows Live :

RQWXQFRPSWH&RSDLQVGDYDQW

56% ont un compte Facebook

25% ont un compte Trombi

13% ont un compte MySpace

10% ont un compte Viadeo

12% ont un compte Skyrock

7% ont un compte Hi5

16

/DSSDUWHQDQFHDX[UpVHDX[VRFLDX[HQOLJQH

/DSSDUWHQDQFH aux rseaux sociaux en ligne progresse sensiblement,principalement en faveur de Facebook (+7 points en six mois, +14 points sur uneanne) et, dans une moindre de mesure, de Copains GDYDQW (+4 points en six mois).

'DXWUHV volutions mritent GrWUH souligne. Twitter, malgr des gains de notorittrs importants, peine dcoller en termes de membres, du moins OpFKHOOH de laFrance. Peut-tre la mise en ligne rcente GXQH version franaise permettra-t-elle ce rseau social de renforcer sa prsence en 2010 en touchant un plus large public ?Autre point marquant : la perte de vitesse de MySpace : seuls 8% des internautesaffirment tre dsormais membre de ce rseau contre 10% au printemps 2009 et 12% ODXWRPQH 2008 (-4 points en un an).

Enfin, soulignons la nouvelle performance de Copains GDYDQW : 49% des personnesinterroges dclarent en tre membre. /DYDQFH de ce rseau social pourrait toutefoismenace moyen terme, sa premire place VH[SOLTXDQW avant tout par sa capacit capter les internautes gs de plus de 25 ans. Parmi les 18-24 ans, Copains GDYDQWQDUULYH TXHQ troisime position du classement (40% de membres parmi cette classeGkJH devanc par Windows Live (82%) et Facebook (72%). La nature du site elle-mme pourrait aussi expliquer ce phnomne, Copains GDYDQW VDGUHVVDQW enprincipe des personnes ayant termin leurs tudes.

17

Stratgies numriques :OHVGHUQLqUHVpWXGHVSXEOLpHVGHO,IRS

Les Internautes et Twitterhttp://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=1020

Les internautes et la protection des informations personnelles sur les rseaux sociauxhttp://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=1031

Les internautes et le e-commerce http://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=978

Baromtre Allopass du micropaiementhttp://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=972

Les Franais et les renseignements tlphoniques http://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=959

Les dirigeants de TPE et les mdiashttp://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=936

Internet et les femmes : quels usages, quelles attentes ?http://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=896

Les Franais et les jeux vidohttp://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=publication&id=96

Influence des mdias sur les dcisions d'achathttp://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=publication&id=77

18

Ifop6-8 rue Eugne Oudin

75013 Paris 01 45 84 14 44

Yves-Marie CANN'LUHFWHXUGpWXGHV'pSDUWHPHQW2SLQLRQHW6WUDWpJLHVGHQWUHSULVHyves-marie.cann@ifop.com 01.72.34.94.19

A propos du Groupe Ifop :/,IRS est depuis 1938 un des pionniers et OXQ des leaders sur le march des sondages GRSLQLRQ et des tudes marketing. Au del de ses 3ples mtiers (omnibus, panels, phone city), l'Ifop est structur autour de 6 secteurs porteurs et en rsonnance avec les mutations de lasocit et des marchs: Opinion et Stratgies d'entreprise; Consumer centr sur les marchs de la grande consommation, de la maison etdu bien tre; les Services articuls autour de 3 secteurs fort potentiel, l'nergie, la banque et l'assurance et la mobilit; les Mdias et leNumrique; et la Sant qui compte une organisation Global Healthcare.

A propos du Dpartement Opinion et Stratgies GHQWUHSULVH de O,IRS :Le Dpartement Opinion et Stratgies G(QWUHSULVH de O,IRS compte une vingtaine de professionnels de ORSLQLRQ publique indpendants.La mission de notre Dpartement est GDFFRPSDJQHU dans leurs dcisions stratgiques et leurs choix de communication l'ensemble desacteurs publics, privs ou associatifs, TXLOV relvent de la sphre politique, conomique, sociale, mdiatique ou du dveloppementdurable. Il VDJLW au travers des dispositifs GHQTXrWH quantitatifs et qualitatifs raliss par le Dpartement Opinion et StratgiesG(QWUHSULVHV GpFODLUHU nos clients sur les opinions, les attitudes et les comportements des groupes et des individus, dans toute