IECBW 100 ans

download IECBW 100 ans

of 120

  • date post

    20-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    260
  • download

    11

Embed Size (px)

description

Livre IECBW 100 ans

Transcript of IECBW 100 ans

  • [1]

    INTERCOMMUNALEDES EAUX DU CENTREDU BRABANT WALLON

    S.C.R.L

    2O12

    1912

  • [2]

  • [1]

    AVANT-PROPOS

    En ma qualit de Prsidente du Conseil dadministration, il me revient lhonneur de vous inviter la lecture de cet ouvrage qui retrace la fabuleuse histoire de lIECBW.

    Fabuleuse histoire, en effet, que celle de cette toute petite Intercommunale ne de la volont aussi innovante que solidaire de cinq entits locales. Un sicle plus tard, cette modeste structure est devenue le troisime oprateur du secteur de la distribution d'eau en Wallonie.

    En cent ans, lIECBW a travers quelques cueils, franchi quelques barrages et vcu de profondes mutations. Au cours de ces quinze dernires annes, son volume dactivits et le nombre de ses collaborateurs ont tripl. Cette croissance rapide na pu voir le jour que grce une gestion par la qualit.

    Depuis 2008, lIECBW est la seule entreprise publique avoir obtenu une triple certification dans les domaines de la qualit, de la scurit et de lenvironnement. Elle sest galement engage respecter des exigences en terme dthique.

    Une gestion rigoureuse et transparente, des investissements ambitieux et constants, une matrise totale des cots, un modle managrial avanc, une dmarche co-responsable lui permettent de garantir plus de 200.000 habitants, la fourniture permanente dune eau de qualit au prix le plus bas.

    Nous ne pourrions, bien sr, atteindre ces objectifs sans les comptences de nos collaborateurs qui, jour aprs jour depuis cent ans, se mettent au service de nos usagers. Que leur travail enthousiaste soit ici remerci !

    Nous ne pouvons que saluer la clairvoyance de nos fondateurs qui, en 1912, ont compris quil tait de leur responsabilit dassurer tous, laccs leau potable, alors que ce droit fondamental est peine reconnu lchelle de la plante.

    Conu comme un voyage au fil du temps, comme un voyage au fil de leau, ce livre vous fera dcouvrir lun des plus nobles mtiers. Celui de la gestion de lor bleu, source de toute vie. Il vous permettra aussi de mieux comprendre, au travers danecdotes ou dillustrations, lvolution de notre entreprise et, plus largement, de notre socit.

    Anne Masson

    Prsidente du Conseil dadministration

  • PREFACE

    Pendant quatre ans, jai eu en charge, en Rgion wallonne, la politique de leau.

    Un domaine dactivit que je connaissais peu, mais qui rapidement a mobilis toute mon nergie.

    Protection des eaux souterraines et de surface, captage et production deau potable, stockage et distribution deau courante, contrle permanent de sa qualit, sans oublier, lpuration des eaux uses, autant de secteurs ncessitant une vigilante attention et surtout de constantes et indispensables amliorations.

    En Brabant wallon, la situation lpoque - il y a plus de 25 ans - tait trs fragmente.

    Pour nous en tenir aux seuls domaines de la production et de la distribution deau, de trop nombreux oprateurs (intercommunales, rgies communales, SWDE) assuraient, dans des conditions parfois prcaires, ce service la population.

    Il fallait regrouper un maximum de ces entits autour de socits de taille suffisante, capables de fournir, en permanence, aux habitants de notre rgion, une eau en quantit et en qualit irrprochable.

    Pour la partie centrale du Brabant wallon, lIntercommunale des eaux du centre du Brabant wallon (IECBW) simposait.

    Grce ses diffrents captages, ses quipements performants, son exprience mais aussi et surtout son dynamisme, lIECBW va progressivement couvrir toute la partie centrale de la province, englobant des entits aussi peuples que Waterloo, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Wavre et, pour partie, Braine lAlleud.

    Cette progression en taille ne fut pas un long fleuve tranquille. Il fallut surmonter nombre dobstacles: les susceptibilits locales, certaines rivalits, mais surtout de considrables problmes techniques. Mais ils lont fait.

    "Ils", ce sont les administrateurs, les dirigeants, les employs, les quipes de travailleurs sur le terrain qui, grce leur savoir-faire, leur tnacit, tout au long de ce sicle dexistence, ont fait de lIECBW une des institutions phares en matire de distribution deau dans notre province.

    Quils en soient tous chaleureusement remercis et surtout bon vent pour lavenir dans la gestion de notre "or bleu".

    Une dernire rflexion.

    Comme nous ne disposons que dun usufruit bien temporaire sur cette ressource, noublions jamais que leau, source de vie, fait partie du patrimoine de lhumanit que nous lguerons nos enfants.

    Valmy Faux

    Gouverneur honoraire de la Province du Brabant wallon

    [3]

  • [4]

  • [5]

    )

    INTRODUCTION [5]

  • "Cest la rgion de lancienne fort, cest cette petite Ardenne brabanonne qui est

    comprise dans un triangle dont les trois sommets seraient la Fort de Soignes, Genappe

    et Wavre. Le sol se tourmente en vallonnements capricieux, dj les collines y sont plus

    escarpes, les ruisselets plus fougueux, la vgtation y est plus rude et sauvage, des bois

    de sapins couvrent les pentes des mamelons, les chemins y ont des allures capricantes et

    aiment vous dcouvrir des aspects imprvus."

    Alfred Mabille "Le pays aux chemins dor" Edition Lebgue 1888 (cit par Dessart dans Le Folklore Brabanon. Mars-juin 1991. p 5.

    La Lasne

    Le

    s 1

    OO

    an

    s d

    e l

    IE

    CB

    W

    [6]

    La Lasne - Contrat de rivire Dyle-Gette

  • [7]

    Cest le plissement caldonien qui forma le massif du Brabant, il y a 350 millions dannes et ce nest qu la fin de lre secondaire que ce massif fut rod puis submerg par la mer. Des dpts calcaires du crtac y abritrent alors des poches deau trs pure, exploites encore de nos jours.

    Au dbut de lre tertiaire, il y a 65 millions dannes, les fonds marins se formrent en couches sablo-argileuses (landnien), argileuses (ypresien), sableuses (bruxelliens et ldien) et en sables caillouteux (asschien). Puis, il y a 20 millions dannes, la mer se retira et des rivires scoulrent sur les terres merges. Les rivires du Brabant formrent alors des valles profondes dans les couches tendres des sables jusquaux argiles. Le fond des valles est en effet riche en argile impermable. Cest la jonction de ces couches de sable et dargile que naquirent les sources de la rgion explique Roger Delooz dans sa monographie sur Lasne. Des sources qui alimentent les nappes phratiques de Loupoigne et de Vieux-Genappe qui sont elles-mmes, aujourdhui, trs largement exploites par Vivaqua (ex CIBE depuis 2006) qui y compte une dizaine de points de captage. Jusquau captage la source de la Dyle elle-mme par lIECBW (jadis par lIntercommunale des Eaux de la valle de la Thyle) pour alimenter Nivelles en eau potable.

    Des sources qui donnrent vie aux Ri et ruisseaux que nous connaissons aujourdhui. La Senne qui coupe en deux le Brabant unitaire comme une pomme. La Dyle qui prend sa source Houtain-le-Val (Genappe) dans la partie orientale dune rgion sablo-limoneuse et pouse les courbes de son flanc oriental. Dyle qui, aprs tre passe par Loupoigne, Genappe, Ways et Thy, coule vers Bousval, Noirhat o elle reoit La Cala venant de Glabais. Puis qui passe par Court-Saint-Etienne o elle accueille la Thyle, elle-mme affluent de lOrne. Et qui de l, laissant Mousty, met le cap sur Ottignies, Limelette, Limal, Bierges et Wavre.

    Genappe, Ways, Baisy-Thy, Bousval, Court-Saint Etienne, Croux-Mousty, Ottignies, Limelette, Limal, Bierges, Wavre... Nous sommes bien entendu, avec la Dyle, sur le territoire que dessert lIECBW.

    Quant la Lasne, berceau de l'IECBW avec son moulin dAywiers, elle stire sur un bassin versant dune superficie de 13.900 ha. Sa longueur totale est de 30 km depuis sa source, quelques centaines

    de mtres de la Place du village de Plancenoit, non loin du dernier Q.G de Napolon (ex ferme du Caillou), jusqu Sint-Agatha-Rode o elle se jette dans la Dyle. Avec le Smohain, la Mazerine et lArgentine elle forme le bassin de la haute Lasne, orient SO-NE. En Brabant wallon, le bassin de la Lasne stend grosso-modo sur les 15 km qui sparent vol doiseau la RN 5 (Bruxelles-Charleroi) de lE411 (Bruxelles-Namur). Dans le village de Lasne, la rivire parcourt 8 km. Venant de Plancenoit et aprs avoir aliment un tang de pche bien connu, elle passe sous la route qui descend de Maransart, puis sous celle de Sauvagemont. Aprs labbaye dAywiers, elle glisse sous la route de Couture et sous la "rue de la Gendarmerie" qui descend de Renival sur Lasne. Enfin, elle file vers Renipont.

    Le Milhoux (du nom dune famille locale) quant lui, prend sa source Maransart lextrmit du Hameau Colinet, proximit du chemin des Massenneres. Il se grossit des eaux de la fontaine Milhoux qui il a donn son nom, reoit, un peu plus bas, la fontaine Paquet, coule la moiti de Couture puis pntre entirement dans cette commune. Ces fontaines qui alimentaient les habitants en eau potable ont t remplaces la fin du XIXe sicle par des conduites deau et des bornes-fontaines... Le Milhoux traverse ensuite lemplacement de ltang dessch du neuf Vivier et se runit la Lasne, rive droite, hauteur du vivier des chevaux, aprs un parcours total de 1.200 mtres. Cette partie de la valle est encaisse, avec des dnivellations importantes. La zone amont est occupe par le vallon du ruisseau des Brous, son chapelet dtangs et ses versants boiss. Les dpressions de la valle sont occupes par des sols gorgs deau cause de la prsence dune nappe phratique permanente.

    Dans son livre "Vie dun village", Dsir Denuit a racont lhistoire des dbuts de la Lasne: comment elle coule, ds aprs sa source, au pied des carrires de Maransart, comment elle actionne le vieux moulin de Virre, comment elle subit lpreuve de stations de pompage, dabord Plancenoit do son e