Identifier les entraves à l'activité de problématisation en formation ...

download Identifier les entraves à l'activité de problématisation en formation ...

of 389

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    224
  • download

    5

Embed Size (px)

Transcript of Identifier les entraves à l'activité de problématisation en formation ...

  • UFR Psychologie et Sciences de lEducation

    Ecole Doctorale : Cognition, Langage et Education (ED356)

    Aix-Marseille Universit

    Dpartement des Sciences de lducation

    Equipe dAccueil 4671

    Apprentissage, Didactique, Evaluation et Formation

    THESE

    pour obtenir le grade de Docteur de luniversit dAix-Marseille I

    Prsent par Bruno GOLOUBIEFF

    Identifier les entraves lactivit de problmatisation

    en formation.

    Quelle auto-valuation pour se professionnaliser ?

    Thse dirige par

    Michel VIAL

    Professeur des Universits

    Universit de Provence

    Soutenue publiquement le 25 mars 2013

    Jury

    - Jacques AUDRAN, Professeur des Universits, INSA, Universit de Strasbourg.

    - Chantal EYMARD, Matre de Confrences, Habilit Diriger des Recherches, Universit de

    Provence.

    - Christian GERARD, Matre de Confrences, Habilit Diriger des Recherches, Universit de

    Nantes.

    - Michel VIAL, Professeur en Sciences de lEducation, Professeur des Universits, Universit de

    Provence.

  • UFR Psychologie et Sciences de lEducation

    Ecole Doctorale : Cognition, Langage et Education (ED356)

    Aix-Marseille Universit

    Dpartement des Sciences de lducation

    Equipe dAccueil 4671

    Apprentissage, Didactique, Evaluation et Formation

    THESE

    pour obtenir le grade de Docteur de luniversit dAix-Marseille I

    Prsent par Bruno GOLOUBIEFF

    Identifier les entraves lactivit de problmatisation

    en formation.

    Quelle auto-valuation pour se professionnaliser ?

    Thse dirige par

    Michel VIAL

    Professeur des Universits

    Universit de Provence

    Soutenue publiquement le 25 mars 2013

    Jury

    - Jacques AUDRAN, Professeur des Universits, INSA, Universit de Strasbourg.

    - Chantal EYMARD, Matre de Confrences, Habilit Diriger des Recherches, Universit de

    Provence.

    - Christian GERARD, Matre de Confrences, Habilit Diriger des Recherches, Universit de

    Nantes.

    - Michel VIAL, Professeur en Sciences de lEducation, Professeur des Universits, Universit de

    Provence.

  • A Michle et Christian

  • 3

    Remerciements

    Il existe certains mots qui veillent notre curiosit. La contradiction en fait partie. Il

    mest difficile de savoir si la dcouverte de cette thmatique tait une ouverture une autre

    faon de concevoir le rel ou si jtais devant un terme qui dune certaine manire faisait cho

    ma singularit. Dj prsente avant dentreprendre des tudes universitaires, la contradiction

    a sans aucun doute contribue me pousser vers la recherche.

    Parmi les rencontres qui ont t dterminantes, ce sont dabord les Sciences de

    lEducation elles-mmes que je veux saluer. Grce leur approche plurielle, elles mont

    permis de renouer avec les tudes, car enfin les savoirs prenaient corps dans des questions

    professionnelles vivantes o de surcroit mon mtier dducateur spcialis pouvait

    thoriquement stayer et prendre un souffle nouveau.

    Au travers des Sciences de lEducation, cest lquipe denseignants-chercheurs

    dAix-Marseille I que je tiens remercier et plus particulirement Christine et Eric Poplimont

    pour leur disponibilit et confiance, ainsi quAnne Jorro et Chantal Eymard qui, les premires

    ont su me dire que mon questionnement tait digne dintrt. Chacun des enseignants-

    chercheurs, formateurs, par leurs remarques et leurs questions, ont attis ma rflexion et

    permis malgr les doutes daller plus avant.

    Mes remerciements iront ensuite lAVEPH, association dentraide aux personnes

    handicapes. Grce la comprhension de la direction et de mes collgues du Service

    daccompagnement la vie sociale o je travaille, jai pu mener de front recherche et emploi

    par une organisation bienveillante de mon activit professionnelle.

    Je souhaite galement saluer les personnes qui se sont formes mes cts Lambesc

    que jai ctoys pendant plusieurs annes. Parmi celles-ci, je remercie vivement Pquerette

    Villien et Santiago Olaria pour les passionnantes rgulations que nous avons eues. Je

    noublierai pas Patrick Tonelotto qui ma ouvert la voie un terrain dinvestigation ainsi que

    Vivette Chomat et Valrie Guillemot qui par la richesse de leur questionnement professionnel,

    se sont rendues disponibles pour apporter leur concours ma recherche.

    Pendant la dure de la thse, jai eu par ailleurs la chance de rencontrer des doctorants

    qui sont devenus force dchanges de vrais camarades de rflexion. Je tiens remercier

    Evelyne Simondi qui par sa srnit a su me rassurer dans les moments de doutes. Je pense

    Andr Lorillard, professionnel de terrain expriment dans le secteur de lautisme

    limpressionnante culture thorique, dont jai regrett labsence dans ma dernire anne de

  • 4

    recherche. Merci Claire Hintzy qui, par sa proximit et ses encouragements a su me soutenir

    aux moments o jen avais le plus besoin et cela jusquau bout de cette aventure. Armand

    Mamy-Rahaga aura constitu pour moi le renfort inattendu, celui qui peut faire la diffrence

    entre la dtresse et lespoir. Son engagement et son acuit littraire force mon respect et

    marquera lissue de mon trajet dapprenti-chercheur dune indfectible gratitude son gard.

    Enfin, cest Michel Vial que je veux adresser mes plus vifs remerciements. Il a sans

    aucun doute t la rencontre la plus importante de mon parcours dtudiant. Avant cela, je

    mtais dj familiaris ses ouvrages et ses interventions ne mavaient pas laisss

    indiffrent. Contre toute attente, jai dabord dcouvert un formateur hors pair avant de

    rencontrer lenseignant-chercheur. Sans savoir si la rencontre tait le fruit du hasard ou de la

    ncessit, lintrt que je portais la contradiction nous a rejoint. Cest avec lui que jai appris

    les bases du mtier denseignant-chercheur. Jai eu lopportunit dtre charg de cours

    luniversit, dencadrer des mmoires de Master, dtre initi lcriture darticles, de

    participer des sminaires, des colloques et divers chantiers de recherche auxquels jai t

    convi. De cette rencontre sest peu peu structur un projet professionnel en parallle de

    mon mtier dducateur, une aventure vivre pleine de doutes, dincertitudes mais aussi

    porteuse dun effort exister, grandir l o dautres ont opt pour limmobilisme.

    Je ne sais sil existe un chemin. Je crois davantage avec Antonio Machado (1917) que

    le chemin se fait en marchant. Aussi, cest avec fiert que je souhaite regarder derrire moi

    lorsque le poids des ans aura gagn sur moi. Cest encore la question du sens de lexistence et

    de la trace laisse qui se posent. La rencontre avec Michel Vial est un point cl intense dans

    mon trajet de formation, celle qui oriente et frappe la conscience au coin de lautre comme un

    point de non retour. Je tiens lui tmoigner ici toute ma gratitude et lui faire savoir que le

    ctoyer pendant toutes ces annes t pour moi un privilge et un honneur. Quoi quil

    advienne, le souvenir de ces moments maccompagnera pour longtemps.

  • 5

    Table des matires

    Sommaire des tableaux p 13

    Sommaire des schmas p 15

    Sommaire des annexes tome 2 p 16

    Introduction p 18

    Premire partie

    La formation professionnelle aux mtiers de la relation ducative

    implique-t-elle un apprentissage spcifique ?

    Chapitre premier : Relation ducative et formation professionnelle p 22

    1.1. Se former dans les mtiers de lhumain p 22

    1.2. Les particularits de la relation ducative p 25

    1.2.1. Quelles spcificits pour ces mtiers ? p 25

    1.2.2. Education et relation p 26

    1.2.3. Le travail de la relation ducative en formation p 27

    1.3. La formation professionnelle p 31

    1.3.1. Avnement et contexte de la formation professionnelle p 31

    1.3.2. Les diffrentes logiques de la formation p 33

    1.4. Quels modles pour la formation ? p 37

    1.4.1. Diffrentes conceptions du changement p 37

    1.4.2. Des modles de la cohrence en formation p 39

    1.4.3. Laltration en tant que peur du changement p 40

    1.4.4. Drive de la rationalit instrumentale p 42

    1.4.5. La formation comme pari complexe p 43

    1.4.6. Un regard particulier sur la professionnalisation p 44

  • 6

    1.4.7. Lintention et lintentionnalit : deux concepts distinguer p 46

    1.4.8. Lactivit professionnelle entre la prescription et la ralisation p 47

    1.4.9. Un travail sur lcart entre prescrit et rel p 50

    1.4.10. Le projet professionnel en formation p 51

    Chapitre deux : La phase exploratoire p 54

    2.1. Pralables mthodologiques p 54

    2.2. Prsentation des catgories p 55

    2.3. Les entretiens exploratoires p 58

    2.3.1. Entretien sujet 1 p 58

    2.3.2. Entretien sujet 2 p 81

    2.3.3. Entretien sujet 3 p 93

    2.4. Synthse des rsultats de lenqute exploratoire p 108

    2.4.1. Synthse dimension matrise p 108

    2.4.2. Synthse dimension conformisme p 110

    2.4.3. Synthse dimension politique p 111

    2.4.4. Synthse dimension implication p 112

    2.4.5. Synthse dimension mancipation p 113

    2.4.6. Synthse dimension idologique et/ou confusion p 114

    2.4.7. Synthse dimension articulation p 116

    2.5. Une modlisation des rsultats de lenqute exploratoire p 1