I BELIEVE I CAN FLY ( version française)

download I BELIEVE I CAN FLY ( version française)

of 92

Embed Size (px)

Transcript of I BELIEVE I CAN FLY ( version française)

Diapositive 1

I BELIEVE I CAN FLYComment utiliser votre cerveau pour raliser vos rves.

Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, mais nous les voyons comme nous sommes.Anas Nin

Depuis que les Hommes sont sortis de leurs cavernes,

ils ont t capables de raliser des exploits incroyables.

Ils ont cr de puissants ordinateurs afin de pousser encore plus loin leurs limites.

Mais aujourdhui, mme le plus puissant des ordinateurs nest pas encore aussi puissant que notre cerveau. Notre cerveau est capable de raliser des merveilles.

Mais la plupart dentre nous ne savent pas comment utiliser notre cerveau correctement.

Cette histoire va vous expliquer comment utiliser votre cerveau pour pousser vos limites et raliser vos rves.Notre merveilleux cerveau.Chapitre Un

Dans notre cerveau, on trouve de nombreux neurones ( plus de 100 milliards) connects entre eux.

Les neurones ne possdent que 2 tats : actif ou inactif.Ltat du neurone dpend

de ltat des neurones voisins.

de la qualit de la liaison entre les neurones.Quand nous collectons des informations en provenance du monde extrieur,

certains neurones la priphrie de notre corps sactivent en fonction du stimuli capt.

Linformation est transmise au cerveau grce aux nerfs, et active un rseau de neurones spcifiques.

Si vous voyez une pomme ou si vous pensez une pomme, le mme rseau de neurones sera activ.Cela est aussi vrai pour nos activits mentales.La ralit perue ou pense nest quune succession de rseaux de neurones activs.Premire leon

Les diffrents rseaux de neurones activs dans notre cerveau correspondent nos connaissances.

Ces rseaux ont t construits progressivement aux cours de nos expriences personnelles.Notre perception du monde extrieur est base sur nos connaissances.Seconde leon

Il y a beaucoup trop dinformations dans le monde extrieur.

Nous recherchons des informations familires. Le cerveau en dduit une ralit personnelle base sur nos connaissances acquises - nos prjugs.Nos prjugs faonnent fortement notre perception du monde extrieur.Troisime leon

Notre cerveau ne sait pas grer les incertitudes.

Lorsque nous collectons une information, elle doit correspondre un rseau de neurones connu.Si ce nest pas le cas, notre cerveau utilise deux stratgies.

2. Il intgre la nouvelle information dans sa base de connaissances1. Il ignore la nouvelle information

Et maintenant, cela va vraiment tre incroyable !Nous modifions notre rseau de neurones initial et nous crons de nouvelles connexions avec dautres neurones.Lorsque nous apprenons quelque chose de nouveau,

Lesprit cre de la matire !!!

Nimporte quelle connaissance ou comptence peuvent tre acquises ; nous sommes libres de construire la ralit dont nous rvons.Quatrime leon

La connexion entre deux neurones est comme un cble lectrique.

Sa conductivit dpend de son usage.

Les premires fois, la conductivit est faible et beaucoup defforts sont ncessaires pour intgrer ces nouveaux neurones dans le rseau initial.

Puis, rptition aprs rptition, la conductivit samliore et moins defforts sont requis pour assimiler la nouveaut.

A partir dun moment, la conductivit atteint un tel niveau que la nouveaut est assimile sans effort.Les habitudes peuvent tre changes et les comptences peuvent tre acquises grce au travail rpt.Cinquime leon

Lors dune exprience, il a t demand des sujets de retenir une srie de nombres dans diffrentes conditions.

Les rsultats taient meilleurs lorsquon demandait aux sujets de rciter les nombres dans les mmes conditions que celles dans lesquelles ils les avaient appris.

Ce nest donc pas uniquement lobjet de notre apprentissage qui est encod mais aussi le contexte de lapprentissage.Toutes nos connaissances sont relatives.Sixime leon

Notre cerveau est reli lensemble des muscles de notre corps.Les rseaux de neurones de notre cerveau reprsentent notre perception du monde mais commandent aussi lensemble de nos gestes.

Lhomme est un animal social. Depuis la nuit des temps, il a appris dcoder la signification des attitudes des autres et sest conform leurs attentes.Le comportement des autres est conditionn par les rseaux de neurones dans notre cerveau.Septime leonConsquencesChapitre deuxSoyez tolrantPersonne ne possde la vrit absolue.

Le point de vue des autres est autant valide que le vtre.

Si nous avions suivi les mmes expriences de la vie, nous serions arrivs aux mmes conclusions.Soyez empathique

La communication est un art difficile. Il est impossible desprer vouloir imposer notre point de vue.

Parce que nous vivons tous dans un monde peru diffremment.

Comprendre lautre est essentiel dans la communication, avant de le coacher pour quil se rapproche de votre point de vue.

Un bon communicant donne des leviers aux autres pour quils puissent construire eux-mmes une perception de la ralit proche de la sienne.Ne jugez pas les autres, travaillez sur vous.

Cest tellement facile de se plaindre des autres mais aussi tellement futile.

Le seul qui peut changer votre (perception du) monde : cest Vous.

Concentrez votre nergie sur ce que vous voulez changer en vous et ne prenez pas les autres comme excuse pour ne pas changer.Soyez positifVotre perception du monde, vos penses, les comportements des autres dpendent principalement de Vous.

Vous dcidez dans quel monde vous vivez.

Vous dcidez comment prendre les vnements qui arrivent dans votre vie.Ne vous fixez pas de limites

Il existe plus de connexions entre les neurones dans notre cerveau que dtoiles dans le ciel.

Nous pouvons rarranger notre guise la plupart de ces connexions.

Ne vous fixez pas de limites, vous tes libre de construire le monde dont vous rvez.Concentration Exprimentation Rptition

Construire de nouvelles connexions, changer votre monde, nest pas gratuit.

Vous devez concentrer votre nergie sur ce que vous voulez changer.

Faites des expriences pour valuer les consquences dun nouveau comportement jusqu ce que vous trouviez les connexions appropries.

Puis rptez encore et encore jusqu ce que la comptence dsire devienne une habitude.Au del de la scienceChapitre trois

A ce moment de lhistoire, il est raisonnable de se poser la question : nous rsumons-nous uniquement notre cerveau juste un puissant ordinateur.Comme une navette, cet ordinateur aurait 2 fonctions principales :

Interagir avec le monde extrieurAcqurir de nouvelles connaissances

Mais la bonne question serait plutt :Ya t-il un pilote dans cette navette ? Pour la plupart dentre nous (ou pour nous tous la plupart du temps),

nous laissons notre cerveau diriger notre vie ; nous laissons le pilote automatique.

Mais dautres dcident dutiliser leur cerveau pour aller o ils en ont envie.But others decide to use their brain and drive where they want.Oui, il existe un pilote dans cette navette :

Votre volont.

Soyez conscient de votre rle, le rle de votre cerveau et de sa puissance.

Vous devez retravailler la relation que vous avez avec votre cerveau.

Vivez en pleine conscience. Dirigez votre cerveau.

Demandez quil vous conduise l ou vous souhaitez aller.

Exprimentez avec lui de nouveaux comportements. Analysez avec lui les consquences avec objectivit.

Donnez lui loccasion dapprendre de nouvelles choses et de dvelopper sa crativit.

Prenez soin de lui.

Grez votre cerveau avec confiance et honntet. Vivez en harmonie avec lui. Savourez chaque instant.Et maintenant

Cest vous de construire votre propre Belle Vie.

Merci pour votre attention.Follow me on twitter : @SebastienJurasSi cela vous a plu, partagez cette histoire avec vos amis.