historiqe d'alger

download historiqe d'alger

of 16

  • date post

    21-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.389
  • download

    4

Embed Size (px)

Transcript of historiqe d'alger

  • 1. Lecture HistoriqueAlger lpoqueAlger lpoquecoloniale:coloniale:Ds leur arriveen 1830, les colonstendaient affirmer lasupriorit de lacivilisationoccidentale. Alors,un urbanismemoderne leuropenne,fond sur largularit et leslarges perspectivesfut adapt.

2. Lecture HistoriqueDepuis, Alger est devenue unvritable laboratoire dexpriencearchitectural et urbanistique, lesexpditions des architectes,crivains et chercheurs de lEuropequi ont caractris la fin du 19mesicle et qui ont tent decomprendre cette population quiles a profondment marqu, donnanaissance un discours de formeset darchitectures do lclectismeet la pluralit du cadre bti algriende cette poque.Toutes les oprations revtaient uncaractre militaire dont le soucitait la ralisation da liaisonsrapides permettant le dplacementdes troupes. 3. Lecture HistoriqueA partir de 1845des amnagementsse sont succdsdans la partie bassede la casbah avecles largissementsdes rues BabAzzoun /Bab ElOued et de laMarine. 4. Lecture Historiqueainsi quelamnagement dela place desMartyrs (placedarmes). Laffluxmassifdimmigrants fera clater lenceinte de lavielle ville etlextensionsorientera versBab El Oued,lAgha etMustapha. 5. Lecture HistoriqueEntre 1880 et 1930, Algerconnut une effervescenceconomique: le port futagrandi ,deux garesfurent construites et letrain relia Alger auxgrandes villes ,le trammayreliera Bologhine/Bab ElOued jusquau jardindessai. 6. Lecture HistoriqueEn 1891 larme cde la ville des terrains,lenceinte estsupprime et cesterrains sont utilisspour raliser lajonction entre Alger etMustapha quisannexeront en uneseule commune en1904 ; et la villecontinue sonextension vers leHamma et HusseinDey. 7. Lecture HistoriqueLhpital mustaphaVILLAGE dans la ville, il couvre plusde 8 ha de superficie etatteint presque les 4 000habitantsCern par desmurailles, il seprsente, vu deshauteurs qui ledominent, comme unvaste polygone auxconstructionssymtriquesprincipalementdisposes le longdune double allecentrale. Entre lesbranches de cettedernire, un largeespace forme jardin 8. Lecture HistoriqueMais lhpital deMustapha nest passeulement untablissementhospitalier, le plus vastede lAfrique du Nord,cest encore, Alger tantville universitaire, unhpital de Facultdisposant, comme tel, degrands servicesdenseignement. 9. Lecture HistoriqueLa gare de lAgha ntaitpas grande mais elle avaitle charme dsuet de cesgares de province unseul guichet et quifinissent par appartenir aupaysage familier. Placeprs du centre - ville, elleaccueillait tous lesvoyageurs qui rsidaientautour du quartier. Ilsuffisait demprunterlavenue de la gare, deuxpas du carrefour de lAghaet proximit duMaurtania pour rejoindretrs rapidement les voies 10. Lecture HistoriqueCette avenue avait dailleurslavantage dabriter unestation de taxis. Le traficferroviaire des usagers taitirrgulier mais suffisant pourconcurrencer la gareprincipale trop excentre. Lelundi matin, sept heures,sur le quai, attendait lamicheline pour Blida oulomnibus. On passait par leHamma, le gu deConstantine, Birtouta, lesQuatre-Chemins, Boufarik,Beni-Mered et Blida, lesdestinations les plusempruntes par les Algrois.(Extrait de "page 32,Alger de ma jeunesse,1945-1962,tome 2,J.C.Humbert, ditions Jacques Gandini, 7 rue de roquebillire, 06359Nice ) 11. Lecture HistoriqueLa rgion Sud dAlger,relativement mieux oriente, plustale et moins abrupte, pritdanne en anne une importancenon ngligeable, non sanstransformer la physionomie dusite o dominaient autrefois lesvillas dans leur bouquet deverdure.A lextrmit infrieure duboulevard La Ferrire, onsengageait dans le quartier delAgha par le boulevard Baudin,bord dimmeubles difis loccasion du Centenaire delAlgrie : la Maison destudiants, la Maison delAgriculture, les Ponts etChausses, etc., pour atteindre leCentre universitaire de Amirouche 12. Lecture HistoriqueCest lAlger moderne, aux larges ruescommerantes, abondamment clairesle soirOn passe, sans transition, de la vieoccidentale la plus raffine la vieorientale en gravissant les ruellestortueuses et troites qui conduisent auquartier arabe, dernier tmoin du passdans lvolution et la transformation dela vieille cit barbaresque. 13. Lecture HistoriqueA quelque endroit que lon se trouve on dcouvre toujoursla mer, la ville et les montagnes ; mais selon que lon estplus ou moins lev, la ville se dveloppe ou se rtrcit etla mer lenvironne alors dune grande nappe bleue oufrissonnent de longues raies de lumire. 14. Lecture Historique 15. Lecture HistoriqueEn 1962, aprslindpendence, Alger aconnue plusieurs projets,qui rentraient pour la pluspart dans le cadre gnraldes planifications urbainedu Grand Alger. 16. Lecture HistoriqueIl est ncessaire de parler denouveaux centres urbains quiparticipent la nouvelle structuredAlger, par excellence ce centre doitcontribuer au dveloppement desrelations interne pour llaborationdune nouvelle image. La mutation ducentre doit permettre lerafrachissement des liens etllaboration dune nouvelle image.