Haïti au rythme de la fête de la musique

Click here to load reader

  • date post

    23-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    1

Embed Size (px)

description

 

Transcript of Haïti au rythme de la fête de la musique

  • 2 19 juin 2013No 882

    DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Frantz DUVAL

    RDACTEUR EN CHEFGalle C. ALEXIS

    SECRTAIRE DE RDACTIONDaphney Valsaint MALANDRE

    RDACTIONDimitry Nader ORISMAGilles FRESLET Myria CHARLESWinnie Hugot GABRIELTeddy Keser MOMBRUNJunior Plsius LOUISRaphal FQUIREEnock NRLgupeterson ALEXANDRE

    CORRECTIONJean-Philippe tienne

    CRATION ARTISTIQUEResponsable graphiqueRginald GUSTAVEStevenson ESTVEPhotographesFrederick C. ALEXISHomre CARDICHONJules Bernard DELVAMoranvil MERCIDIEUYonel LOUIS

    Publicit: 2941-4646 [email protected]

    Rdaction: 2945-4646 / 3806-3717

    Une publication de Ticket Magazine S.A.

    18 606FANS

    Quelle chanson te rappelle ton enfance ?

    Nou vle , de Hansy Drose.

    Quelle chanson voque le plus ta spiritualit ?

    Nou byen mal (sous-tire de lalbum Kreyl chante kreyl konprann)

    Quelle chanson chantes-tu quand tu es triste ?

    Quand je suis triste, je ne chante pas. Je mdite plutt sur de nouvelles chansons.

    Tarrive-t-il de bercer tes filles ? Si oui, quelle chanson chantes-tu pour les bercer ?

    Ma femme a tellement de talent pour faire cela, que je nose jamais essayer, par peur de dception.

    Quelle chanson voque chez toi un souvenir particulirement agrable ?

    Ayiti, mwen renmen w , de Lionel Benjamin.

    Y aurait-il une chanson qui voque chez toi un souvenir tout fait dsa-grable ?

    Non !

    Quelle chanson te rappelle le plus

    BIC en chansonsRoosevelt Saillant, dit BIC, compositeur, chanteur et parolier, connu notamment pour ses tubes Wow et L m w w chant en duo avec Queen Bee, parle des chan-sons qui ont marqu sa vie.

    Hati quand tu es en terre trangre ?Ayiti cheri, pi bl peyi pase ou

    nan pwen, fk mwen te kite w Vous connaissez le reste !

    Quelle chanson pourrais-tu couter toute une journe sans te fatiguer ?

    Victime , de Black Fefe

    De toutes les chansons sur lesquelles tu as travaill, laquelle prfres-tu ?

    Dyalg moun fou (en duo avec Queen Bee)

    Y a-t-il une chanson qui te touche au point de te faire pleurer ?

    Je naime pas pleurer, et les chansons qui me touchent mapportent la joie dtre.

    Tu as collabor avec de nombreux artistes. Et on retrouve ton empreinte sur de nombreuses chansons. Mais y a-t-il une chanson sur laquelle tu aurais souhait avoir travaill ?

    Ayiti se de Mikaben.

    Y a-t-il une chanson qui te permet de te calmer ?

    La musique adoucit les moeurs , donc en tant que musicien, je suis tou-jours calme.

    Y a-t-il une musique originale dun film que tu aimes ?

    Pas prcisment.

    Une chanson particulire qui ta marqu et qui te marque encore ?

    La bande originale de Languichatte au 20e sicle

    Propos recueillis parDaphney Valsaint

  • 319 juin 2019No 882

    L A C A D M I E D E D A N S E

    RGINE MONT-ROSIER TROUILLOTprsente

    en collaboration avec

    HAITI SPECTACLE

    Adm : 2000 gdes Tickets en vente lAcadmie R.M.T.

    Pour infos : 2942-4000

    Parc Historique de la Canne SucreVend 28 et Sam 29 Juin 2013

    7hres PM

    EXECUTIVEVILLAS

    UNE COMDIE MUSICALE

    Une confrence de presse autour de ce grand rendez-vous culturel sest tenue, mardi 18 juin, au local du minis-tre de la Culture. Benoit Pelletier et Louise Richer, reprsentants de cole nationale de lhumour Montral, sont dj l pour recruter les quatre humo-ristes hatiens qui participeront ce prestigieux festival qui se droulera du 21 au 28 juillet dans la ville montra-laise. Lcrivain Dany Laferrire se fait le porte-parole de lquipe.

    Les sances daudition se tiendront dans les villes du Cap, le 19 juin ( la direction dpartementale du ministre de la Culture et lAlliance franaise), des Cayes, le 21 juin ( lAlliance fran-aise des Cayes), de Port-au-Prince, les 22 et 24 juin, ( la Fondation Connais-sance et Libert - Fokal). Critres de slection : tre g de 18 ou plus, possder un passeport valide pour six mois. Pas de thmatique impose. Lhu-moriste est libre darticuler, dans son numro propos, ses propres visions du monde et ses expriences person-nelles. La qualit et loriginalit de lcriture des textes, la force de lima-ginaire des humoristes conter ses vrits seront pris en compte lors des auditions qui donneront loccasion de dcouvrir lhumour hatien et de cerner les vrais besoins du domaine.

    Cet vnement culturel, qui est sa 31e dition, sera loccasion pour les humoristes hatiens de faire valoir leur talent et de sassurer une grande visi-bilit avec une fentre ouverte sur len-semble du monde , a prcis le consul gnral dHati Montral, Justin Viard, qui entend tisser des liens entre Hati et le Canada et offrir des dintressantes opportunits aux artistes hatiens. Le consul envisage, suite aux pourparlers avec diffrents cadres de lcole natio-nale de lhumour Montral, de crer en Hati une cole de lhumour, ce qui permettrait Hati doccuper chaque anne une place importante au festival et dencadrer les jeunes artistes.

    Une entente entre le ministre de la Culture et lcole de lhumour de Montral doit aboutir un projet dla-boration de formations en Hati. Les

    humoristes hatiens profiteront de no-tre expertise dveloppe en la matire depuis 25 ans , a prcis Louise Richer, directrice pdagogique de lcole nationale de lhumour de Montral. Les formations, qui doivent durer une semaine, seront prpares selon les besoins conus, avec les comptences spcifiquement hatiennes , dit-elle. Un lment fondamental dans notre approche pdagogique est le respect de chaque bnficiaire des formations, a-t-elle indiqu. Lenseignement doit tre individuel et doit amener lhumo-riste dvelopper ses comptences personnelles.

    Acadmiser lhumour, lche lcrivain Dany Laferrire, peut gnrer de lconomie dans le milieu cultu-rel hatien. Cest une approche pour professionnaliser le secteur et favoriser lpanouissement des humoristes pour quils ne stiolent pas, faute de stimu-lation et dun environnement propice , a exprim le porte-parole de la dlga-tion.

    Benoit Pellitier, enseignant lcole de lhumour de Montral, souhaite donner des bases solides aux humo-ristes hatiens pour dvelopper leur talent et les aider crer leur propre personnage par lusage des procds humoristiques. Le scnariste canadien croit que lhumour est une industrie importante pour le dveloppement du secteur culturel. Lhumour peut se dvelopper en Hati suivant son propre modle et ses particularits , a-t-il conclu. Pellitier assistera les humoristes hatiens slectionns dans la mise en scne de leur numro prsenter et dans la rvision de leur texte pour sas-surer dune meilleure communication avec le public montralais.

    La Place des festivals et la salle de thtre Maisonneuve, grande salle de spectacle au Canada, accueilleront les humoristes hatiens les 21 et 26 juillet.

    Rosny Ladouceur

    Festival| Montral

    Quatre humoristes hatiensau festival Juste pour rire

    Quatre humoristes hatiens sont attendus Montral pour participer, les 21 et 26 juillet 2013, au festival Juste pour rire , plus grand festival dhumour au monde qui rassemble chaque anne au Canada plus de deux millions de spectateurs.

    Benoit Pellitier, enseignant lEcole de lhumour de Montral

    Justin Viard, consul gnral dHati Montral Lcrivain Dany Laferrire, porte-parole de la dlgation

    Louise Richer, directrice gnrale de lEcole de lhumour de Montral

  • 4 19 juin 2013No 882

    Fabien a t extraordinaire Azor le maquilleur et ses beautsSteve et Herby, les initiateurs de Ayiti Deploge

    Thierry Cham, le gant antillais, na surtout pas rat sa prestationKayelle tait l et sest fait applaudir

    Le BackYard sous le charme des artistes de Ayiti Deploge

    Jean Jean Roosevelt on fire

    Thierry Cham Ayiti Deploge

    Fin 2012, il sort Di mwen, qui le met sous les feux des projecteurs. Guitare en main, il produit sans succs une mringue carnavalesque pour la grande fte populaire de cette anne qui a eu lieu au Cap. Sans se laisser dcourager, Ulysse Fnl de son nom dartiste LeFranais, continue de caresser les cordes de son instrument de prdilection. Un effort rcompens, puisque ses notes ont convaincu Olivier Martelly, avec qui il a collabor sur Pliye k w, le morceau succs de ce dernier, pour le carnaval. Olivier, propritaire de BigO Production, vient de le mettre sous son label.

    Ulysse Fnl pourrait bien suivre le chemin de Wanito qui sest fait connatre grce sa chanson Blocus sortie en prlude son album. Le Ption-Villois, qui se fraie pas de tor-tue un chemin vers la notorit se retrouve sur la chanson Chof dont la vido est sortie dernirement. Enregistr au Studio de BigO par Olivier Martelly, le sujet avoisine lidologie dun texte vulgaris par Michel Joseph Martelly lpoque o il tait le lead vocal de Sweet Micky.

    Traitant du sort des chauffeurs de taxis, camionnettes et de mototaxis, linterprtation de Ulysse Fnl a.k.a LeFranais, si on peut le dire ainsi, est considre comme sa carte dentre BigO Productions o se trouvent dj T-Micky et Roody Ptuel. Cette collabora-tion entre ces deux artistes a mis jour le quotidien des hommes et femmes qui parcourent les diffrents circuits pour se rendre utiles une socit, et participant leur manire, au dveloppement. En seulement deux minutes cinquante-huit secondes, le duo prsente un mtier noble, tale sur le tapis le mtier de chauffeur de vhicules de transport public, et surtout fait lapologie de ces courageux travailleurs. Pour LeFranais, qui travaille actuelle-ment sur le premier album de BigO (sur lequel on retrouvera, entre autres Roody, Olivier et dautres voix), il ny a pas mieux pour entamer une carrire.

    Une source proche de la jeune compagnie nous a fait savoir que BigO Productions profi-tera de la sortie de son premier album cet t pour prsenter officiellement les artistes avec lesquels elle travaille.

    Plsius Junior LOUIS (JPL 109) [email protected]

    Le Franais signe avec BigO

  • 519 juin 2019No 882

    Linternational Freedom, sur la place darmes du Cap-Hatien ce 21 juin, telle est lune des plus belles affiches de cette nouvelle dition de la fte de la Musique. Linterprte de Ayibobo partagera la scne avec Boukman Eksperyans, Black Alex, Kl-Clan, Ton Brigo, Cap Connexion et Cemuchca. Les billets gratuits sont retirer lAlliance franaise de cette ville ainsi qu Chez Latouche.

    Port-au-Prince aura aussi droit son spectacle en plein air : BIC, Belo, Jean Jean Roosevelt, Sbastien Pierre, Dar-line Desca et le groupe K-zino mettront de lambiance sur les podiums de la place Boyer rcemment ramnage. Handzup Group, coorganisateur avec LInstitut franais de ce mga concert, travers son numro un, Harry Luc, parle dre nouvelle pour cette fte en Hati. La premire dition hatienne ctait en 2009. On avait organis un mga concert. Aprs le sisme, cela a repris timidement , se souvient-il. Lobjectif cette anne lorigine, ctait dorganiser la rigueur dix concerts de haut niveau et gratuits travers le pays. Le manque de moyens a t le handicap.

    La veille, soit le 20, le public pourra visionner dans le mme espace le long-mtrage Staff Benda Bilili . Ce film raconte lhistoire de ce fameux orchestre des rues de Kinshasa qui a conquis le monde entier avec sa musique. La pro-jection de ce documentaire musical est dans le cadre de lactivit Cin lari a de LInstitut franais en Hati qui concide avec la fte de la Musique.

    Les oreilles fines ne seront pas en reste dans cet vnement ddi toutes les musiques. Pour cause, lorchestre Philharmonique Sainte Trinit offrira un concert classique la Fokal le 21 juin. Le canon de Johann Pachelbel, la Sr-nade de Wolgang Amadeus Mozart, un Allegro, Por una cabeza de Carlos Gardel ; les grands noms de la chanson hatienne comme La dlaisse et ses soupirs dOc-cide Jeanty, Ti zwazo et Siro Grenadin de Frre Laguerre, Choucoune avec les arrangements de Julio Racine. Hati chrie arrange par Hector Lominy et A

    nou danse de Dickens Princivil.Au Karibe Convention Center, le tan-

    dem indit Beethovas Obas/Luc Mervil. Selon Hugline Jrme, initiatrice de ce bal, cest un impratif . La promotrice, qui a rejoint lan dernier la barque de la fte de la Musique, se plaint du fait que les sponsors ne rpondent pas comme il le faudrait pour que cette fte ait la mme dimension chez nous quailleurs. A lorigine, je voulais des concerts en tous genres partout travers la ville, mais les moyens insuffisants nous ont obligs faire autrement , Hugline. Elle avoue avoir ignor lexistence de cette fte jusqu ce que le srnissime Fabrice Rouzier lui en ait parl lan dernier. Elle se rappelle avoir de fait ralis un grand spectacle au Karibe o se sont produits plusieurs artistes et groupes musicaux comme Belo et le groupe Boukman Eksperyans. Cette anne, la prsidente

    Hati, au rythme de laFte de la Musique

    Spectacles en plein air, affiches denfer, projections de films la 32e dition de la fte de la Musique annonce les couleurs ce vendredi un peu partout travers la capitale et un peu ailleurs. Ticket vous pro-pose un petit tour dhorizon de cet vnement annuel qui fait de plus en plus dinconditionnels travers le monde.

    de Dream Promo dit proposer judicieu-sement ces deux grands noms de la chanson qui brillent tant chez nous qu ltranger sur une mme affiche pour tre fidle sa rputation davant-gar-diste et aussi pour choyer le public.

    Le 22 juin, partir de 9 heures, la Rserve Restaurant, se tiendra le bal de Magnum Band. La clbre chanteuse de zouk, Tania Saint-Val, y sera titre dinvite dhonneur ! Selon le promoteur Berthony Raphal, la fte de la Musique souffre chez nous de manque de promo-tion. Ce nest pas comme aux Antilles, en France ou ailleurs dans la francopho-nie ou dans le reste du monde, o toute une machine promotionnelle est mise en branle ; voil pourquoi on ne peut pas dire si le public hatien sy embarque ou pas , opine-t-il. Il conseille par cons-quent aux organisateurs de sactiver vulgariser cette grande fte auprs du

    public hatien, qui en ferait, selon lui, une activit qui se place tout au dbut des affiches de lt.

    Chancy [email protected]

    La fte de la Musique est clbre chaque anne le 21 juin, surtout le soir, jusquau lendemain matin. Chez les Britanniques, cest la World Music Day ; chez les latinos cest la Fiesta de la Mu-sica ou en urc Dunya Muzik Gunu A lorigine de cette clbration annuelle, le musicien amricain Jol Cohen, qui proposa la chane Radio France-Fran-ce Musique o il travaillait les Saturna-les de la Musique tous les 21 juin et 21 dcembre. Il faudra attendre 1981 pour que Jacques Lang, alors ministre de la Culture le mette en place. La premire dition sest faite le 21 juin 1982. Au fil des annes, cette fte a laiss les limites de lHexagone pour sinternationaliser.

    Le 21 juin a t choisi dabord parce que cest lun des plus longs jours de lanne, mais aussi pour rappeler les r-jouissances paennes de lAntiquit qui clbraient la nature et les moissons. Sa vocation rside dans son slogan homo-phone Faites de la Musique . Elle en-courage alors les musiciens performer de manire bnvole et permettre au public de se mouiller tous les genres musicaux allant du classique au rock, sans oublier le compas dans notre cas.

    Yohann Dor et son groupe lors de la fte de la Musique 2012

    Berthony Raphael de Havana Guitar Night Hugline Jrome de Dream Promo Harry Luc de Handzup Group

  • Mercredi 19 juin 20136

    RAPHAEL FQUIRE

    LA GOUTTE DOH!

    Lchance de la Gold Cup

    Quatre (4) ans aprs le grand dmarrage Connecticut le 21 juin 2009, le courant de la Journe hatienne du sport (15 juin) a finalement touch nos prairies sportives le dernier week-end, la suite dune poustouflante cam-pagne orchestre par des militants du Centre de promotion sportive (CPS) dans plusieurs dpartements. Une campagne supporte par des confrres, des directeurs dcoles, des professeurs, des parlementaires et des personnalits dautres secteurs qui

    connaissent le poids du volontarisme et du dpassement de soi.

    Le vendredi 14 et le samedi 15 juin 2013, les militants du CPS ont t la parade dans plusieurs rgions de la rpublique sportive. Voici quelques rsultats de cette clbration symbo-lique en Hati :

    A-Vendredi 14 juin 2013 :Math amical au parc du Drapeau

    de lArcahaie. Lcole de football de Mnard Jean-Joseph a balay (6-0) le collge vanglique Toussaint Lou-

    verture. Mnard est le coordonnateur de la Base CPS de lArcahaie.

    De son ct, la base CPS de Montrouis cr lambiance au parc Dumarsais Estim en organisant le 1er match des festivits locales : Collge Bon Berger- collge Le Philanthrope 1-0. Le Coordonnateur Claude Joseph tait aux anges.

    Aux Cayes, dbats sur les ondes autour de la signification de la Jour-ne hatienne du sport, sous la direction de Joseph Jocelyn Toyo, commissaire rgional du

    Journe hatienne du sport:une clbration symbolique

    Alors quon tait sans nouvelles de lancien attaquant du Racing Club Hatien -Fabrice Nol, n le 21 juillet 1985 Gressier-, on a appris quil sest engag avec lquipe amricaine San Antonio Scorpions, voluant dans la North American Soccer League (NASL, Ligue nord-amricaine de football) pour une dure de cinq mois.

    Terreur des surfaces des quipes voluant dans la Major Soccer League, au Colorado Rapids (2005-2006), 16 matches et six buts, Fabrice Nol, qui a fait ses premires armes au Racing Club Hatien (2001-2002), tait trans-fr dans lquipe portoricaine, Puerto Rico Islanders (2007-2009), 55 mat-ches et 11 buts, avant de porter les

    couleurs du club chinois Shanghai East Asia (2010), 8 matches. Et depuis, il a disparu de la circulation.

    Les dernires nouvelles avaient fait croire quil stait bless, et que les dirigeants de lquipe chinoise avaient annul son contrat sans lui rembourser un sou. A ce sujet, il a fait savoir : Oui, jai t bless, mais jai d travailler beaucoup pour retrouver la grande forme. Jen profite pour remercier mes amis et ceux qui mavaient conseill de travailler et de consulter un mdecin pour radiquer ce mal , dixit Fabrice Nol.

    Faisant allusion son contrat avec lquipe de San Antonio, il dclare ce qui suit : Jai sign un contrat de 5 mois. Que je sache, cest mieux cono-

    miquement que de revenir en Hati et jouer pour un club dans le championnat national. Jai dj jou 5 tests matches et marqu 4 buts. Je nai pas retrouv lefficacit devant les buts. Cependant, je ferai tout, et cela, avec pour objectif premier de retrouver la grande forme et dinscrire des buts pour mon quipe , a dclar lancien joueur de Shanghai East Asia (Chine).

    Questionn sur un possible retour en slection nationale, o il avait jou 10 matches pour 3 buts inscrits, le na-tif de Gressier a fait savoir quil va tout tenter pour retourner en lquipe na-tionale. Ce sera difficile de retourner rapidement en quipe nationale, les dernires prestations des Grenadiers contre respectivement lEspagne et

    Fabrice Nol sengage au San Antonio Scorpions

    lItalie, sont deux exemples parfaits. Cependant, je vais travailler trs dur lentranement, question de tenter ma chance si loccasion se prsentait. Je suis persuad que je peux encore aider mon pays, car jai de beaux jours devant moi, a-t-il martel.

    Il est important de noter que la NASL (North American Soccer Lea-gue), Ligue nord-amricaine de foot-ball, est une ligue professionnelle de football qui existe depuis 1968 dans laquelle participe plus dune vingtaine dquipes ou franchises.

    Ainsi, la prsence de Fabrice Nol au sein de lquipe de San Antonio Scorpions porte deux le nombre de joueurs hatiens voluant dans cette comptition, aprs Bitilo Jean Jac-ques, joueur de Tampa Bay.

    Lgupeterson Alexandre /[email protected]

    Au Qubec du 19 juin au 7 juillet 2013, lquipe natio-nale poursuivra sa prparation en vue de la Gold Cup .Cest l quil abordera le dernier stade de sa prparation aprs l Espagne et lItalie. Sur la terre de Jacques Cartier, Haiti jouera des rencontres qui lui permettront de peaufiner, voire de garder son rythme.

    Le 22 juin au stade Saputo, les slectionns affronteront les U-21 de lAcadmie de lImpact de Montral. Le 25 du mme mois, ce sera au tour de Royal de Beauport de se mettre la hauteur du onze national qui achvera sa srie de rencontres amicales avec un match contre le FC St-Lonard, le jeudi 4 juillet.

    Puis, le 7 juillet, cap sur les Etats-Unis, sige de la Gold Cup 2013. Les Grenadiers entreront en scne le 8 New Jersey au Red Bull Arena contre le Honduras. Le 12 juillet, au Sun Life Stadium (Miami Gardens / Florida), Hati et Trinidad seront au coude coude, sur un air de revanche. Enfin le 14 juillet, BBVA Compass Stadium (Houston /Texas) Hati rencontrera le Salvador.

    Le comportement de lquipe nationale dans cette Gold Cup de-vra confirmer tout le bien quon est en train de penser delle mais pour ce faire, les Grenadiers doivent avoir la tte froide et ne pas cder trop vite lauto satisfaction.

    Fabrice Nol exihbant le maillot de San Antonio Scorpion

  • Mercredi 19 juin 2013 7

    Coupe Comme Il FAut

    Centre de promotion sportive dans le Sud.

    A Jrmie, 2 manifestations sportives : Dans la matine, une confrence anime par le directeur dpartemental du ministre la Jeu-nesse et aux Sports, Agnus Chry. Dans laprs-midi, match de football au parc Saint-Louis o le collge Na-roulado, champion scolaire 2013 de Jrmie, a battu Juvens ( Club de 3e division) par 1 but 0.

    B-Samedi 15 juin:Course pied organise par le

    coordonnateur de la base CPS de Cabaret, Joseph Emmanuel Jacques, support par le coordonnateur de la 2e sous-commissions rgionale de lOuest Jean-Rodrigue Paul. Dix (10) jeunes se trouvaient sur le trajet Viau-Blanger (1 500 mtres) pour participer cette course remporte par Valdano Louissaint en 12 minutes, devant Jeantins Jean (13 min.) et Pedro Petit-Frre (15 min.).

    Course pied galement Sa-vane Care (1re section communale dEnnery) avec la participation de 16

    jeunes athltes (12 garons, 4 filles). Laurat chez les garons, Dieulin Cher-Enfant, tandis que Loudiana St-Louis la emporte chez les filles. Ovens Cher-Enfant, coordonnateur de la Base CPS de Savane Care, nous informe que le match de football a t discontinu cause dune forte averse.

    A Petit-Goave, journe de sensi-bilisation dans plusieurs radios de la ville. Une lettre sera adresse au d-put de Petit-Gove pour solliciter son appui dans le cadre de cette longue bataille pour la concrtisation de la Journe nationale du sport. Informa-tion communique par Wadner Nol, directeur de la radio Prince Inter et coordonnateur de la 2e sous-commis-sion rgionale de lOuest du CPS.

    A Jacmel, journe de sensibilisa-tion orchestre par des militants CPS du Sud-Est. Une caravane mdiatique qui a touch dautres communes de ce dpartement, selon notre confrre Huguens Djean de la radio Express dirige par Jacques Jean-Pierre, com-missaire Rgionale du Sud-Est.

    A Montrouis, 2e partie des fes-

    tivits au parc Dumarsais Estim : Match Lyce national- collge La Renaissance 1-1 (victoire des lycens aux pnaltys 4-1).

    Enfin aux Cayes, confrence sur le rle des arbitres dans le sport au collge Horace Paulus Sanon. Une confrence anime par Joseph Jocelyn Toyo, commissaire rgional du CPS dans le Sud.

    Signalons pour terminer que la pluie perturba les festivits program-mes Anse--Veau. A Desdunes, le match entre la slection des journalis-tes locaux et lquipe de la mairie na pas eu lieu cause de la pluie.

    C-Dans la diasporaA Montral le samedi 15 juin,

    les infatigables Dady Jean-Charles et Joseph Antoine Excellent ont or-ganis le match Baltimore- Cavaly, loccasion de la Fte des sportifs hatiens. Les baltimoristes ont survol cette rencontre dispute au parc Pre Marquette, en surclassant les cavalis-tes 4 1.

    A New Jersey le dimanche 16 juin, les 2 matches du championnat

    de la Ligue hatienne ont t consa-crs la journe des sportifs hatiens. Rsultats: Carioca de Port-au-Prince Roselle: 2-1; Saint-Marc Cosmos de lEstre: 4-0. La tte pensante de la Ligue hatienne de New Jersey, cest la militante sportive Mirlande Exantus Maignan.

    A Miami, le coach Roland Jrme a clbr la grande journe sportive hatienne avec ses amis du Diaspo Club de Florida et notre confrre Patrick Eliancy de Island TV, en orga-nisant le dimanche 16 juin un match de football dans la matine, puis un barbecue dans laprs-midi. Roland Jrme est lun des grands supporters du 15 juin .

    Les festivits 2013 de la journe Hatienne du Sport seront cltures le dimanche 23 juin dans la diaspora, avec une grandiose crmonie que le tandem Etzer Toussaint- Simone Desvarieux organisera au Mmorial Park de Spring Valley (New York) en lhonneur des gloires de 1974 qui ont immortalis la date du 15 juin, adop-te par la colonie sportive nationale.

    Raymond Jean-Louis

    Journe hatienne du sport :une clbration symbolique

    Pour sa premire participation la coupe Comme Il Faut le team Valerio Canez entend marquer cette grande premire dune pierre blanche. Lquipe chre aux Auguste (Jean-Luc, Xavier et Jean-Pierre), veut faire de son rve une ralit, celui de remporter la 10e dition de ce championnat.

    Rien nest nglig au hasard du ct du staff de Valerio Canez quant runir les conditions ncessaires pour la bonne marche de lquipe.

    En deux occasions, lentraneur Jean-Roland Dartiguenave accom-pagn du team manager, Jean-Pierre Auguste avaient fait le dplacement au parc Jan Van Dome pour prendre note sur la faon dvoluer SECOSA et La Couronne quils considrent comme les prochains adversaires de Valerio Canez en demi-finale et finale de la comptition.

    Matin et soir , les joueurs sont lentranement afin de prparer la rencontre de ce dimanche 23 juin qui les verra aux prises avec BRANA.

    Si du ct de la brasserie natio-nale on jouera la carte de la prudence par contre ct Valerio Canez, il est fort possible ce que Jean-Roland Dartiguenave mettra sur pied un dis-

    Valerio Canez vise le titre

    positif tactique de 4-4-2 qui selon les circonstances peut se transformer en 4-5-1 ou 4-4-1-1.

    Rencontr en la circonstance pour avoir son point de vue lavant-centre de cette quipe communment appel assassin par ses partenaires, se voit dj en demi-finale aprs avoir limin bien sr la formation de BRANA.

    Seul joueur avoir marqu deux buts au cours dune rencontre de championnat, lassassin entend

    augmenter son capital buts face BRANA avec grand espoir de terminer comme meilleur butteur de la coupe Comme Il Faut.

    75 ans dexistence, Valerio Canez travaille galement pour lavance-ment et le dveloppement du sport o il apporte son patronage pas males dactivits sportives et rcratives.

    A commencer par les sports mo-toriss o il finance la participation du team So Waat au championnat dominicain de sport automobile

    (Autodromo Mobil 1) qui se droule chaque anne sur le circuit Las Am-ricas de la capitale dominicaine.

    Llectrification ainsi que les travaux de ramnagement du Cen-tre spotif Dadadou (en partie) sont loeuvre de Valerio Canez qui selon les dires de Jean-Pierre Auguste tra-vaille sur un format de mini-tournoi corporatif cela bien avant le dbut de la coupe Comme Il Faut.

    Emmanuel Bellevue/[email protected]

    la Formation de Valerio Canez

  • 8 19 juin 2013No 882

    Dossiers Interdits

    Par Gary Victor

    Ren Ouari sinstalla devant son ordinateur et me fit signe de map-procher.

    -Prenez une chaise, me recom-manda-t-il.

    Il tapa rapidement sur le clavier. Une page Facebook.

    -Ce nest pas ma page que vous voyez ici, me dit-il. Cest celle dun client. Appelons-le Alec M . Nous effectuons toujours une rapide en-qute sur la fiabilit de nos clients. Celui-ci est crdibilit maximale.

    -Quest-ce que la Socit Anony-me de Dsenvoutement a voir avec un rseau social sur le net.

    Il me fit voir la photo dun hom-me dans la quarantaine. Beau. Lair autoritaire.

    -Mdecin trs connu. Diplm de plusieurs universits trangres. Je bascule sur sa boite message.

    Je ne comprenais pas trop bien ce que le patron de la Socit Anonyme de Dsenvoutement voulait me montrer.

    -Regardez ici. Une suite de mes-sage. De la part de Lucien M. Ce sont des messages rguliers qui ont t envoys depuis trois mois chaque lundi 19h 30.

    -Quest-ce que est particulier

    pour la SAD ? Le fait que ces messa-ges sont envoys chaque lundi 19h 30.

    Ren Ouari une quinte de toux. Il sempressa davaler une gorge de son verre de whisky pos ct de lui.

    -Ce qui est particulier cest que Lucien M est le pre de Alec M.

    Je regardai Ren Ouari. Je ne comprenais pas o il voulait en venir.

    -Et Lucien M est dcd il y a tout juste quatre mois un lundi 19 h 30 dune crise cardiaque.

    Il avait bien mnag son effet comme un gnial metteur en scne.

    -Ouari Ne me dites pas que tous ces messages que je vois ici provien-nent de lau-del !

    Ouari poussa un profond soupir.-Je vous ai dit que notre client

    est dune grande crdibilit. Ce nest pas facile pour un hatien dans ce domaine dtre crdible. Alec M lui, je crois, sest dbarrass un peu de la folie de chez nous. Quand il commence recevoir ces premiers messages, il croit tout naturelle-ment quil sagit dun plaisantin. De quelquun qui a pirat ladresse Facebook de son pre et qui veut lui

    jouer un mauvais tour. Il le fait bien comprendre celui qui lui crit. Mais cest l que les choses se corsent.

    -Comment ? demandai-je Ouari.Cette histoire commenait min-

    tresser.-Vous avez un proche qui est

    dcd. Quelque temps aprs, vous recevez sur votre boite des messa-ges comme provenant de lui.

    -Je me dis que sa boite a t pirate.

    -Et comment allez-vous faire pour faire comprendre au pirate que vous ntes pas dupe ?

    Je rflchis peine.-Il y a des dtails que seul ce

    proche et moi pouvons savoir. Je lentrane donc sur ce terrain pour lui faire comprendre que les fant-mes sur Facebook cest bon pour les dbiles.

    Ouari parut satisfait de ma r-ponse.

    -Cest justement ce que fait notre client. Sauf que la personne quelque part lui montre bien quils ne sont que deux effectivement connatre certaines des choses. Celui qui se fait passer pour Lucien M ne va pas de main morte. En fait, notre client est oblig de se rendre lvidence.

    Cette personne qui lui envoie ce message est peut-tre son pre.

    -a na pas de sens, dis-je en me trouvant bien bte. Un mort ne pia-note pas sur le clavier dun ordina-teur ou ne tripote pas un tlphone portable.

    -Totalement confus Alec M sadresse nous. Affaire curieuse. Je contacte un ami qui travaille pour le gouvernement amricain dans une agence de surveillance cybernti-que. On effectue tous les contrles. Ce qui est curieux, le terminal de Alec M a bien reu ces messages, cest--dire ces signaux, mais ils sont venus de nulle part.

    -Comment ils ne sont venus de nulle part ?

    -Monsieur Victor vous me deman-dez de rpondre des questions qui la limite ne se posent mme pas.

    -On a bien vrifi les terminaux dAlec M ?

    -Vrifi et revrifi. Un vritable casse-tte pour mon ami expert.

    -Quest-ce que vous faites alors ?-Je suis oblig de travailler avec

    du concret et ce que jai de concret en main ce sont seulement les mes-sages reus par notre client.

    -Ces messages avaient une teneur bien particulire ?

    -Quand jai commenc les tu-dier, je men suis rendu compte. Il sagissait premirement dtablir le contact. De sassurer de lidentit des deux communicants. Ensuite Lu-cien M tenait ce que son fils fasse quelque chose de trs particulier.

    -Quoi donc ?-Rcuprer une enveloppe quil

    avait conserv des annes durant dans un coffre secret pour que cette enveloppe puis tre remise devi-ner qui ?

    -Qui ?-Une fille. Son enfant. Personne

    dans la famille ne connaissait lexis-tence de cette fille. Elle avait une vingtaine dannes. Alec M ma dit quil a rcupr lenveloppe et la remise sans chercher connatre ce quelle contenait. Il ma seulement dit que cette jeune femme a ouvert lenveloppe devant lui. Ctait une lettre. Elle lit et seffondre en larmes. Elle est ensuite partie aprs avoir sa-lu son demi-frre, mais sans rien lui rvler de la teneur de la lettre. Alec M a reu un seul et dernier message par la suite. Un message trs laco-nique : Merci mon fils. Et puis plus rien.

    Je restai sans voix.-Ce nest pas une blague cette

    histoire ? Ouari me regarda avec une ex-

    pression indfinissable.-On na pas fait grand-chose dans

    cette affaire. Seulement confirmer que ces messages taient dune pro-venance impossible identifier.

    -Votre client a cherch revoir sa demi-soeur.

    -Daprs ce quil ma confi par la suite non. Mais je ne puis tre certain.

    Ren Ouari teignit lordinateur.-Que de mystres cache notre

    monde, monsieur Victor. Nous se-rions bien humbles si nous admet-tions que, quelque soit ltat de nos connaissances, lunivers sera tou-jours des annes-lumire davance sur nous.

    48

    FANTOME SUR FACEBOOK

    Ticket882_01Ticket882_02Ticket882_03Ticket882_04Ticket882_05Ticket882_06Ticket882_07Ticket882_08