Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement

of 16 /16
LIMOUSIN NATURE ENVIRONNEMENT l’avenir de la réalité Les Maisons passives : ©Stéphane Perraud

Embed Size (px)

description

L’Espace Info Energie de Limoges, Limousin Nature Environnement, a réalisé un guide sur les maisons passives, définition, conception, construction, rénovation...

Transcript of Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement

  • 1. Les Maisons passives : Stphane Perraud lavenir de la ralit LIMOUSIN NATURE ENVIRONNEMENT
  • 2. en LIMOUSIN Sommaire Introduction .................................................. P.3 Une Maison passive cest quoi ? ................. P.4 Comment concevoir une Maison passive ? ....................................................... P.5 Pourquoi construire passif ? ........................ P.9 Quelles sont les dmarches entreprendre ? ............................................... P.9 Construire passif est-il beaucoup plus cher ? ................................................... P.10 Est-il possible de rnover passif ? ............. P.11 La maison passive est-elle forcment une maison darchitecte ? ............................ P.12 Peut-on ouvrir les fentres dans une maison passive ? .................................. P.12 Faut-il prvoir un chauffage dappoint ? ..... P.13 Et dans le collectif ? ................................... P.14 Quy a-t-il aprs la maison passive ? ......... P.15 2
  • 3. L e secteur immobilier en France est responsable de plus de 40 % de la consommation nergtique globale et de prs de 20 % des rejets de gaz effet de serre (+ 10 % depuis 1990). Mais son taux de renouvellement nest que de 1 % par an. Cest pourquoi, la rnovation du parc rsidentiel existant devient au niveau national un vecteur primordial dindpendance nergtique autant quun outil indispensable de lutte contre le changement climatique. Bien quun effort substantiel ait t introduit lors du Grenelle de lenvironnement pour la construction neuve grce la Rglementation Thermique 2012 (RT 2012) se basant sur les normes des Btiments Basse Consommation (BBC), il faut ds aujourdhui rflchir au futur. Cest dj une ralit dans prs de 500 foyers (dont 50 lablliss) : lhabitat passif. Moyenne du parc immobilier franais RT 2005 RT 2012 / Maison BBC Maisons passives Comparaison approximative des niveaux de performance nergtique des logements en fonction des diffrentes rglementations tous usages confondus en nergie primaire. 3
  • 4. Une Maison passive, cest quoi ? U ne Maison passive est une habitation suffisamment bien conue (orientation, implantation sur le terrain, taille et position des ouvertures) pour pouvoir se passer de systme de chauffage. Elle limite les pertes grce une isolation renforce et une tanchit parfaite de ses parois lair. Le renouvellement de lair matris par une Ventilation Mcanique Contrle (VMC) double flux est continu et permet de conserver jusqu 90 % des calories prsentes dans la maison. Les calories proviennent des app orts gratuits du soleil par les parois vitr es (solaire passif), des habitants, ainsi que de tous les appareils lectriques qui dg radent en chaleur une partie de lnergie lectrique consomme ds lors quils fonc tionnent. A titre dexemple, une personne au repos dgage prs de 100 W. Organisation interne et orientation du btiment dans son environnement : des rgles importantes prendre en compte ds le dpart. Source : CAUE Isre. 4
  • 5. Comment concevoir une Maison passive ? S e passer de systme de production de chauffage et vivre dans une maison tanche peut surprendre. Il faut combattre les ides reues et aller au del des rgles de la construction classique. Depuis plus de cinquante ans, lisolation et le renouvellement de lair nont pas t intgrs la hauteur des enjeux sanitaires et environnementaux en termes de consommation despace et dnergie dans lurbanisme franais. 1 Orienter sa maison : une maison bien oriente sur son terrain, par rapport aux vents dominants et au soleil, limitera les pertes et favorisera lapport gratuit dun grand nombre de calories. Mais attention la surchauffe lt, en particulier au soleil couchant ! Des avances de toit consquentes pour briser les rayons du soleil dt, des arbres feuilles caduques au Sud, des stores extrieurs, peuvent tre les cls de la russite. Rgles de conception dune Maison passive. Source : CAUE Isre. 5
  • 6. 2 Un espace compact et fonctionnel : le but est aussi de limiter les volumes chauffer. Comme on le voit ci-dessous, surface au sol gale, le volume chauffer diminue en fonction de la forme de la maison. Optimiser le rapport entre la surface de peau externe (lenveloppe) et le volume habitable nempche pas la ralisation de belles architectures. Rapport de la surface dchange avec lextrieur surface au sol constante en fonction de la conception architecturale des btiments. Source : CAUE Isre. 6
  • 7. 3 Une isolation renforce : garder les calories lintrieur, voil tout lintrt dune bonne isolation. Outre la valeur de la Rsistance thermique (R) des matriaux mis en uvre, leur inertie, leur hygromtrie, ainsi que le dphasage sont des caractristiques prendre en compte afin de bnficier dune isolation efficace de tous les points de vue. Lisolation renforce par lextrieur en Maison passive limite galement les ponts thermiques qui peuvent reprsenter jusqu 10 % des pertes. Le tableau ci-dessous prsente des fourchettes de valeurs de rsistance thermique mettre en uvre suivant les diffrentes rglementations. Elles sont pondrer en fonction de plusieurs paramtres comme la zone gographique Isolation du toit Isolation des murs Isolation du sol (Terre Plein) Isolation du sol (Vide Sanitaire) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 : Valeur moyenne de la rsistance thermique R pour la rglementation thermique 2005 selon les postes : Valeur moyenne de la rsistance thermique R pour la rglementation thermique 2005 selon les postes : Valeur moyenne de la rsistance thermique R pour la rglementation thermique 2012 selon les postes : Valeur moyenne de la rsistance thermique R pour lobtention du label Passif 7
  • 8. 4 Un renouvellement dair matris : la ventilation est llment indispensable la russite de tout bon projet passif. Le principe est simple : faire en sorte quil ny ait quune seule issue pour lair vici et quune seule entre pour lair neuf afin de favoriser entre ces deux flux les changes thermiques. En effet, plutt que de faire entrer de lair neuf la temprature de lextrieur et de rejeter de lair vici en moyenne 19C, le but est de rcuprer jusqu 90% de la chaleur qui, sans ce principe, serait perdue. Cela demande donc une tanchit parfaite sur toutes les parois opaques ou vitres afin doffrir au systme un rendement idal et optimis. Outre les conomies dnergie, la VMC DF* limite galement la pollution de lair intrieur par un renouvellement continu de lair vici et un apport dair neuf volumes matriss. changeur thermique entre air neuf et air vici air vici chaud air neuf froid air neuf tempr *Principe dune VMC double flux 8
  • 9. Pourquoi construire passif ? L habitat passif apporte une grande qualit de vie tant du point de vue sanitaire que du confort quelles que soient la saison et la zone gographique. Il allie les performances et les rgles du bio climatisme associes des mthodes constructives performantes sur tous les lments du bti. Son caractre environnemental est aujourdhui le plus performant dans le monde de limmobilier tant lors de la construction que du fonctionnement. Il peut encore tre amlior en choisissant des matriaux de construction et disolation bio sourcs, de llectromnager et un clairage efficace ainsi quune production deau chaude sanitaire solaire. La seule consommation nergtique rsiduelle et donc mettrice de gaz effet de serre est llectricit consomme par lclairage et les appareils lectriques. Le passif constitue donc le meilleur outil lheure actuelle pour lutter contre le changement climatique et dfinir une construction la fois sobre et efficace. Quelles sont les dmarches entreprendre ? L organisme qui certifie toutes les construc- tions passives en France est lassociation La Maison passive France. Elle a dj dcern en France le fameux label Allemand Passiv Haus, prs de 50 habitations. Il convient dentreprendre la dmarche de certification ds le dpart afin de ne commettre aucune erreur lors de la conception et la ralisation du btiment. Les discussions entre le matre duvre, lventuel architecte et lorganisme certificateur pourront vous amener revoir certaines caractristiques de votre projet afin quil corresponde aux objectifs du label. La certification est facture environ 1 500 . Elle nest nanmoins pas obligatoire. Une tude thermique sur plans par le matre duvre via le logiciel PHPP peut suffire. 9
  • 10. Construire passif est-il beaucoup plus cher ? L a rponse ne peut pas tre brute sans dtailler le propos et donner un chiffre mme approximatif serait une erreur tellement les critres prendre en compte sont nombreux. Tout dpend du rfrentiel choisi. En investissement pur, une Maison passive cotera entre 10 % et 20 % de plus par rapport une maison traditionnelle RT 2005 ( comparer avec les 7 % de surcot moyen pour une maison BBC, nouvelle norme ds le 1er Janvier 2013 pour toute construction neuve). Mais ce chiffre est largement compens : dune part par labsence dinvestissement dans un systme de chauffage (10 000 minimum) et dautre part par la quasi absence de charges de fonctionnement par la suite (facture nergtique rduite llectricit spcifique). Source : M.T De plus, en avance sur son temps, une Maison passive pourra tre valorise plus facilement sur le march de limmobilier. 10
  • 11. Est-il possible de rnover passif ? O ui ! Bien quil soit toujours un peu plus compliqu de partir dun lment existant, cela est possible et les exemples se multiplient. De la mme faon que dans le neuf, laccent doit tre mis sur une ventilation importante du logement en double flux, une tanchification du bti ainsi que sur une isolation des parois vitres et opaques largement renforce. avant aprs Quelques exemples Avant/Aprs de rnovations passives. Source : La Maison passive. D.R 11
  • 12. La maison passive est-elle forcment une maison darchitecte ? N Source : M.T on. Les techniques, les matriaux et le comportement thermique dune maison passive sont aujourdhui bien connus. Mme sil peut tre intressant de faire appel un bureau dtude thermique ou un architecte pour vrifier certains aspects, si lon respecte certaines rgles, une maison passive peut tre autoconstruite. Le principe initial reste la simplicit et la sobrit ! Peut-on ouvrir les fentres dans une Maison passive ? E n raison de limportante tanchit lair des Maisons passives, cette question rcurrente prend tout son sens. Pour autant, y rpondre par la ngative reviendrait mal comprendre le fonctionnement dune Maison passive. La quasi totalit du renouvellement de lair intrieur dans une Maison passive est assur par une Ventilation Mcanique Contrle (VMC) double flux. Il nest donc pas ncessaire douvrir les fentres. Mais rien ne vous empche de le faire, en t par exemple ! Il faut simplement respecter certaines rgles de bon sens comme viter de les ouvrir trop longtemps lhiver. 12
  • 13. Faut-il prvoir un chauffage dappoint ? S uivant la zone climatique, il peut savrer ncessaire de prvoir un petit chauffage dappoint pour les priodes de grand froid. Il peut tre de trois ordres : Le convecteur lectrique : attention, cause de son mauvais rendement global, llectricit impose de multiplier les consommations par 2,58 pour les calculs en nergie primaire. Il est donc dlicat datteindre les critres passifs avec cette nergie. Le pole bois : attention, comme en maison BBC quipe dune VMC double flux, il est important de prvoir une prise dair extrieure hermtique pour le tirage du systme. Cela permet de prvenir tout problme sur les dbits dair neuf et ainsi de conserver un environnement sain dans la Photo F. Hazard maison. La Pompe A Chaleur (PAC) : il est le systme le plus rgulirement mis en place dans les maisons passives. Une PAC air/air couple la VMC DF rchauffe lair en sortie de caisson dchange entre air neuf et air vici et permet ainsi dinsuffler dans les pices vivre un air 19C quelle que soit la temprature extrieure. 13
  • 14. D Et dans le collectif ? ans le collectif aussi la solution passive est envisageable et possible. A titre dexemple, un HLM a t construit en juin 2009 dans le massif de la Chartreuse en Isre (38) (2 T3 de 61,1 m et 4 T4 de 69,6 m). Aprs avoir envisag un rseau de chaleur bois, larchitecte a prfr investir 30 % de plus que pour un HLM classique pour renforcer lisolation et les performances thermiques de limmeuble (1 859 H.T/m). quip dune VMC double flux couple une petite Pompe Chaleur (PAC), de capteurs solaires pour leau chaude sanitaire (couverture de 50 %), de triple vitrage et dune isolation renforce en fibre de bois, les consommations ne dpassent pas 27,4 kWh/m/an, soit 80 % de moins que la RT 2005 et prs de 50 % de moins que la RT 2012. Les charges sont estimes en 2011 150 / appartement aprs une anne de rodage ncessaire la rgulation du systme et ladaptation des locataires. HLM passif en Isre (38). Source : Stphane Perraud 14
  • 15. Qu y a-t-il aprs la Maison passive ? L a Maison passive peut tre un aboutissement en soi. La consommation dlectricit spcifique rsiduelle (clairage, lectromnager) peut nanmoins tre compense par une production dlectricit renouvelable (solaire photovoltaque, olien). Cette production peut mme dpasser la consommation, on parle alors de maison nergie positive, objectif pour la Rglementation Thermique 2020. Tout dpend de la volont de chacun, consommation dlectricit rduite, autonomie ou producteur dlectricit. Attention nanmoins, une maison nergie positive peut avoir un systme de chauffage ! Si la production dlectricit renouvelable est importante, elle peut couvrir en termes de kWh les besoins dlectricit spcifique et de chauffage tout en dgageant un surplus. Il est donc impratif que les pouvoirs publics instaurent un point dtape entre 2012 et 2020 avec lobligation de construire passif et donc de se passer de systme de chauffage tout en produisant de llectricit renouvelable. 15
  • 16. LIMOUSIN NATURE ENVIRONNEMENT Cette plaquette a t ralise par lEspace Info nergie de Limousin Nature Environnement. Remerciements : LAssociation Limousine de Dveloppement des nergies Renouvelables (ALDER) Le Comit de Liaison des nergies Renouvelables (CLER) Le Comit dArchitecture, dUrbanisme et de lEnvironnement de lIsre (CAUE 38) Lassociation La Maison Passive Autre exemple de passif collectif Nancy (54). Source : La Maison Passive. D.R Partenaires financiers :