Guide Complet Electricité Leroy Merlin

download Guide Complet Electricité Leroy Merlin

of 48

  • date post

    30-Dec-2014
  • Category

    Documents

  • view

    146
  • download

    18

Embed Size (px)

Transcript of Guide Complet Electricité Leroy Merlin

GUIDE DITION 2005

MATRISER & CHOISIR

LE CHANTIER ELECTRIQUE LES TABLEAUX LECTRIQUES ET LES MODULAIRES LES CBLES ET LES CONNEXIONS LES INTERRUPTEURS, LES PRISESET LES MOULURES LA DISTRIBUTION DE LIMAGE

> LA QUALIT ET LES PRIX> Pour vous accompagner dans la ralisation de vos travaux et concrtiser vos projets dans la maison, et parce que tout le monde a le droit daccder un habitat de qualit au meilleur prix, LEROY MERLIN vous propose de dcouvrir travers ce guide les produits les plus performants des prix imbattables.

> NOUS VOUS AIDONS LE PRODUIT QUI VOUS CONVIENT

CHOISIR

> QUEST-CE QUE CEST ?En crant une dmarche Quantit de Qualit qui sappuie sur les principales qualits de chaque produit, Leroy Merlin vous guide pour acheter le produit qui correspond le mieux vos besoins.

> PAR EXEMPLE

1/ NOS PREMIERS PRIX

> DES PRIX POUR TOUSPour vous aider reprer facilement les prix dans ce guide, puis en magasin lors de vos achats, nous avons codifi trois niveaux de prix :

Un produit dont la qualit premire est son tout petit prix.

La qualit idale recherche par tous un tarif trs comptitif.

COFFRET 1 RANGEComprenant 1 ID,type AC, 6 disj. Rf. 655 802 84.

64,90Dans son application, son rsultat ou son maniement, il est simplement le meilleur.

Son tout petit prix

2

LEROY MERLIN

LE CHANTIER LECTRIQUE

ES PRIX > SUR TOUS LRI SESDES BONNES SURP> DES BONNES AFFAIRES EN PERSPECTIVEVous aurez tout le loisir, pendant la validit du guide, de faire le plein de bonnes ides et de profiter de prix exceptionnels autant de fois que vous le souhaitez.

> NOUS NOUS ENGAGEONS> QUEL QUE SOIT VOTRE ACHAT

LA DIFFRENCE

VOUS REMBOURSER

VEREZ EN MAGASIN, VOUS TROU DANS CE GUIDE LES PRODUITS PRSENTSIN R UN PRIX IDENTIQUE OU FRIEU( lexception des produits rengocis entre-temps qui seraient vendus perte).

Si vous trouvez un article en tout point identique mais moins cher ailleurs, sachez que nous vous remboursons la diffrence *, ceci quelle que soit la valeur de votre achat ! Cest trs simple : munissez-vous de votre ticket de caisse et rendez-vous laccueil du magasin le plus proche de votre domicile.* voir conditions en magasin.

2/ NOS MEILLEURS RAPPORTS QUALIT PRIX

3/ NOS PRIX HAUTE QUALIT

COFFRET 2 RANGES ABBComprenant 2 ID, type AC, 8 Disj. Rf. 641 931 36.

COFFRET 2 RANGES AVEC PORTE MERLIN GRIN 2 ranges permettant de doubler le nombre de lignes protges Pour rnovation dun logementComprenant 1 ID, 40 A, type AC, 8 disj. Rf. 650 143 83.

149,00

175,00

2 ranges permettant de doubler le nombre delignes protges Pour rnovation dun logement Marque des professionnels

LE CHANTIER LECTRIQUE

LEROY MERLIN

3

> MATRISER

GNRALITSIntensitElle caractrise le flux des lectrons en mouvement dans un conducteur, flux qui constitue le courant lectrique. Lintensit se mesure en ampre (A).

TOUT SAVOIR POUR

FOCUS SUR

> LEXIQUECircuitCest lensemble des fils et des terminaux aliments et protgs par un mme dispositif de scurit (disjoncteur ou fusible).

Nos conseils pour votreLE TLPHONE Dlivr par votre oprateur jusqu' la rglette de rpartition, il est distribu dans lensemble du logement. LE CHAUFFAGE LECTRIQUE Cest le plus gros consommateur dlectricit dune habitation. Vous devez donc en tenir compte dans le choix de votre puissance de raccordement.

Isolant ConducteurMatriau dont les atomes possdent des lectrons libres qui peuvent se dplacer et induire ainsi la circulation du courant. Dans votre installation, les conducteurs sont des fils de cuivre. Un matriau isolant est constitu datomes dans lesquels il ny a pas dlectrons libres. Le courant ne peut donc pas y circuler (cest le cas du plastique, du verre, ou du caoutchouc).

PAGE 07

PAGE 13LES COURANTS FAIBLES Le courant lectrique peut tre utilis pour faire circuler de linformation (par votre tlviseur, votre tlphone ou encore votre ordinateur). Les nouveauts dans ce domaine rvolutionnent les rseaux de courant faibles.

Norme NFC 15-100 CourantPhnomne correspondant au dplacement dlectrons dans un conducteur. Elle fixe la rglementation des installations lectriques. Elle est rgulirement remise jour pour prendre en compte les volutions des besoins en lectricit. Sa dernire version est applicable depuis le 1er juin 2003. Toutes les installations neuves ou rnoves doivent respecter cette norme.

Court-circuitContact accidentel entre deux conducteurs, entranant un chauffement dangereux de ces derniers.

PAGE 13

CrdenceLes prises en crdence sont situes au niveau dun plan de travail, environ 80 cm du sol.

PotentielGrandeur caractrisant les corps lectriss. Elle permet le calcul de la quantit dnergie quil est ncessaire de fournir une particule pour la dplacer.

85

lectrisationCest le passage dun courant lectrique travers le corps. Lorsque le cas est mortel, on parle dlectrocution.

SurchargeElle gnre une surintensit, cause de lchauffement qui se produit dans le circuit lectrique lorsque lintensit est trop importante par rapport la taille des conducteurs. Elle provoque alors la fonte de lisolant qui protge le fil de cuivre, ce qui peut aller jusqu causer un incendie. Pour viter ces incidents, le disjoncteur coupe le courant lorsque lintensit savre trop leve.

quipotentielAdjectif qui caractrise les lments conducteurs entre lesquels ne circule pas de courant puisquils sont au mme potentiel.

Fil neutreCe terme dsigne le conducteur affect au retour du courant. Le fil est de couleur bleu clair.

Fil phaseCe terme dsigne le conducteur partir duquel le circuit est aliment en courant. Le fil peut avoir toutes les couleurs, lexception du bleu et de la combinaison vert/jaune.

TensionCest la diffrence de potentiel qui peut exister entre deux ples, diffrence qui, lorsquelle nest pas nulle, peut provoquer le mouvement des lectrons dans un corps conducteur, cest--dire le courant. La tension se mesure en volt (V).

LA SALLE DE BAINS Le corps immerg est particulirement vulnrable. Vous devez donc respecter scrupuleusement les rgles de scurit dans la salle de bains.

PAGE 16LA CUISINE Cest une pice risques car impliquant la prsence deau. Un grand nombre dappareils lectriques vous y tant ncessaire, son circuit est donc particulirement dense. LA MISE LA TERRE Cest un lment essentiel qui vous protge des lectrisations. Elle est obligatoire sur toutes vos installations lectriques.

PAGE 174LEROY MERLIN LE CHANTIER LECTRIQUE

PAGE 11

S O M M A I R E

installation lectriqueLA GAINE TECHNIQUE DU LOGEMENT Elle rassemble en un seul emplacement les rseaux extrieurs (EDF, tlphone, tlvision) pour les raccorder aux circuits de votre habitation. LA DISTRIBUTION DES RSEAUX Vous pouvez effectuer des travaux simples en utilisant des gaines apparentes ou raliser des travaux plus complexes pour encastrer les gaines dans les murs.

> MATRISER

04>18

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .04 GNRALITS

QUEST-CE QUE LLECTRICIT ? . . . . .06

Comprendre le phnomne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .06 La scurit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .07 Dfinir vos besoins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .07

PAGE 08

TOUT SAVOIR POURCHOISIR LE BON TABLEAU . . . . . . . . . . . . . . . . .08

PAGE 10LES CONDUCTEURS Simples ou multiples, ils conduisent le courant du tableau de rpartition aux terminaux (prises et foyers lumineux) de toutes vos pices.

Le centre de commande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .08 Les niveaux de protection . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .08GRER LES COURANTS FORTS . . . . . . . . .10

Les fils et les cbles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 La distribution des rseaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 La scurit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11CHOISIR LAPPAREILLAGE . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12

PAGE 10

Les produits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 Le mode de pose . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12GRER LES COURANTS FAIBLES . . . .13

Le tlphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13 La tlvision . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13 Le cblage universel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13

FOCUS SURLES CIRCUITS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14 LENTRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14 LE SALON . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15 LA CHAMBRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15 LA SALLE DE BAINS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16 LA CUISINE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .