Guide alésien de l'habitat durable

download Guide alésien de l'habitat durable

of 40

  • date post

    24-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Pour s’engager dans un projet de construction et de rénovation, il est fondamental dese poser les bonnes questions le plus en amont possible. Les cinq thèmes traités dansce guide abordent les différents aspects à considérer pour réussir une constructiondurable, respectueuse de la santé et de l’environnement.

Transcript of Guide alésien de l'habitat durable

  • Guide Alsiende lhAbitAt durAble

  • 3l envole du cot des matires premires a fait de la matrise de notre consommation nergtique une question essentielle. Ce guide du bti durable vous apportera un certain nombre de rponses et de solu-tions dans le choix des quipements mais aussi en amont dans le choix du mode de construction, des matriaux uti-liss ou de lorientation de votre construction. ds lavant-propos, le ton est donn : Pour sengager dans un projet de construction, il est fondamental de se poser les bonnes

    questions, le plus en amont possible. . Ce guide pratique se propose de vous y aider tout en vous laissant bien entendu

    libres de vos choix. en dcidant de lditer et de le diffuser le plus largement possible, la Ville dAls sinscrit pleinement dans sa volont affiche de faire du dveloppement durable

    un axe essentiel de sa politique au service des Alsiennes et Alsiens daujourdhui, en pensant bien sur aux gnrations futures.

    bonne lecture.

    Max rOustAn Maire dAls Prsident de la Communaut de Communes du Grand Als

    ditOriAlen

    erple - Als

  • 5La dmarche avant-propos

    intgrer La maison dans son environnement

    tirer partie de lorientationde la maison ........................................................................................p.11

    Orientation au sud : deux stratgies concilier - la stratgie dhiver en faade sud - la stratgie dt en faade sud

    Autres orientations : nord, est, ouest

    rechercher la compacitou la mitoyennet ......................................................................p.15Organiser lespace intrieur ........................................p.16

    Organiser les espaces extrieurset les espaces de transition ...........................................p.16

    limiter les surfaces impermables ..................p.17 les surfaces hors btiment

    (cheminements, terrasses, etc.)

    le bti

    Protger lenvironnement .............................................p.17

    Maintenir et crer des espaces verts mditerranens

    Prvenir les dgradations de la biodiversit

    limiter limpact du chantier

    amLiorer Le confort par LisoLation et Linertie

    isoler les parois opaques.................................................p.22

    isoler les parois vitres .......................................................p.22

    limiter les infiltrations et fuites dair,tout en grant la ventilation ......................................p.22

    isoler du bruit ...................................................................................p.23

    tirer partie de linertie thermique ....................p.23

    Bien choisir ses matriaux

    Privilgier des matriaux performants et prennes ..................................................p.25

    Privilgier des matriaux faible impact sur la sant ..........................................p.25

    Privilgier des matriaux faible nergie grise .........................................................................................p.27

    Privilgier les matriaux issus de ressources renouvelables et durables ..........p.27

    Choisir les matriaux en fonctiondes savoir-faire rgionaux ..............................................p.28

    les difficults du choix ......................................................p.28

    lexemple de la pierre sche ......................................p.29

    matriser sa consommation dnergie

    rduire les besoins en nergie ..............................p.33

    Choisir des quipements conomes en nergie .............................................................p.33

    Chauffage

    eau chaude sanitaire

    Ventilation

    clairage

    systmes lectriques astucieux

    utiliser des nergies renouvelables ................p.35

    le chauffage passif

    les puits climatiques

    lexploitation active des nergies renouvelables

    leau - rduire la consommation deau - rutiliser leau de pluie et leau use

    suivre ses consommations ..........................................p.39

    rduire les dchets mnagers et dchets dactivit ..........................................................................p.39

    sOMMAire

  • 6

  • 7P our sengager dans un projet de construction et de rnovation, il est fondamental de se poser les bonnes questions le plus en amont possible. les cinq thmes traits dans ce guide abordent les diffrents aspects considrer pour russir une construction durable, respectueuse de la sant et de lenvironnement :

    1. des conseils pour faire les bons choix

    2. la maison dans son environnement

    3. lamlioration du confort par lisolation et linertie

    4. le choix des matriaux

    5. les quipements et systmes permettant conomies et sobrit dusage

    Lassociation Btiments durables mditerranens, partenaire de la ville dals est votre disposition pour vous accompagner dans votre projet et pour vous orienter vers des professionnels de qualit. Pensez galement consulter le site internet de lassociation o vous pourrez trouver de nombreuses ressources complmentaires : www.polebdm.eudautres organismes peuvent vous aider dans vos choix (dernire page).

    AVAnt-PrOPOs

  • 9l un des principes essentiels du bioclimatisme est de tirer parti au mieux de lintgration du btiment dans son environnement (site, climats, orientation). il sagit notamment de profiter des apports solaires lhi-ver pour rduire les besoins en chauffage et de sen prmunir lt afin dviter la surchauffe. en rnovation, cest un dfi car la structure du bti est difficilement transfor-mable, mais il nest pas impossible relever.

    ces apports sont de deux natures :

    directs, par les vitrages indirects, par lintermdiaire des parois opaques (murs, planchers, toitures) dans lesquels la chaleur transite. Ces parois opaques emmagasinent la chaleur, mais aussi la fra-cheur, et la restituent avec un dcalage dans le temps : cest ce que lon appelle linertie ther-mique. Gnralement, celle-ci est dautant plus forte que le matriau est lourd (bton, pierre, etc.). si elle est forte (lidal est 12 heures de dcalage), elle prsente alors un atout pour votre maison. elle permet en effet dattnuer les pics de froid lhiver (la douceur de la journe est restitue pendant la nuit) et de chaud lt (inversement, la fracheur de la nuit est restitue au cours de la journe). bien sr, lisolation attnue ce processus ; en contrepartie, elle permet de lutter contre les dperditions thermiques.

    9

    intGrer lA MAisOn dAns sOn enVirOnneMent

  • Schma. facteur solaire

    * facteur solaire total

  • 11

    Tirer parTi de lorienTaTion Pour rpondre ces exigences, les diffrentes orientations de la maison doivent tre traites sparment.

    orientation au sud : deux stratgies concilierLe sud est lorientation la plus favorable pour profiter des apports solaires lhiver, mais il faut pouvoir sen protger lt. lenjeu est de tirer au mieux partie des caractristiques de chacune de ces deux saisons.

    La stratgie dhiver en faade sudVous pouvez tout dabord tenter de maximiser les surfaces vitres :le soleil va mieux chauffer lair, mais aussi les parois opaques de la pice. les ventuelles gnes visuelles peuvent tre attnues par des stores intrieurs de couleur sombre (ceux-ci af-faiblissent la luminosit et laissent la chaleur pntrer). ds que le soleil est couch, il est pr-frable de fermer les stores ou volets extrieurs afin de limiter les dperditions thermiques.

    les vitrages limitant les pertes calorifiques, dits peu missifs ont un facteursolaire lev (suprieur 0,6). sil est trop faible, la fentre ne permettra pas aux rayons solaires de contribuer augmenter la temprature de la maison. une vranda permet de chauffer les murs attenants tout en les protgeant du vent ; ceux-ci continuent restituer la chaleur alors quils ne sont plus exposs au soleil. ils nont pas besoin dtre isols. Attention tout de mme la surchauffe lt si la toiture est en verre : il est judicieux de pr-voir les stores occultants (extrieurs de prfrence), ainsi que des ouvertures en toiture pour permettre la chaleur de schapper. en effet, la vranda ne doit pas tre climatise, ni mme chauffe ou isole.

    Paralllement, il faut viter, autant que possible, les ombres portes sur les vitrages en hiver. evitez donc la vgtation feuillage persistant devant les faades sud.

    La stratgie dt en faade sudLe but de la stratgie dt est de rduire la temprature lintrieur de la maison par une rduction des apports internes et externes de chaleur tout en vitant la climatisation. lt, les faades sud doivent tre ombrages (pas seulement les vitrages). Pour ce faire, la v-gtation feuillage caduque est une bonne solution avec une pergola par exemple, dautant plus quelle rafrachit lair par vapotranspiration.

    intGrer lA MAisOn dAns sOn enVirOnneMent

  • Schma. coupe bio climatique

  • 13

    intGrer lA MAisOn dAns sOn enVirOnneMent

    On peut galement penser des lments architecturaux tels quune avance de toiture, un auvent ou un brise-soleil car ces protections solaires ne seront pas gnantes en hiver : le soleil tant plus bas, aucune ombre nest porte sur les vitres condition bien-sr que les protections soient bien proportionnes et bien orientes.

    Pour les vitrages inclins, notamment en toiture, plus la surface est proche de lhorizontale, plus les apports solaires seront importants en t et faibles en hiver, quelle que soit lorienta-tion. il convient donc de limiter le nombre de ces vitrages et de les protger avec des occulta-tions claires et rflchissantes (volets, stores, etc.).

    Les apports internes de chaleur sont dus loccupation des lieux, lclairage, aux appareils lectromnagers ou de cuisson. un moyen efficace de conserver une temprature agrable est de surventile